safran compensé

Bonjour,
je souhaite réaliser un safran compensé; quelqu'un connaît-il les différentes règles à respecter. Quel pourcentage maxi pour éviter que la compensation soit trop forte et quel pourcentage mini pour que ce soit efficace?
Merci pour vos réponses

L'équipage
28 mar. 2005
29 mar. 2005
0

à défaut de…
…t'apporter la réponse toute faite (mes bouquins sont loins), je te renvoie au très bon ouvrage de Pierre Gutelle "architecture du voilier" (je suis pas sûr du titre!). ce bouquin (en 2 ou 3 tomes selon édition) est une mine de renseignements, à la portée de tous.
bonne recherche

29 mar. 2005
0

tu n'es vraiment pas precis

Pour quel bateau? longueur flottaison?
type de safran: suspendu - à haileron- avec crapaudine
josé

29 mar. 2005
0

il y a aussi une autre methode assez sure
faire un tour en zone technique avec un metre et un carnet pour noter et faire ses calculs

il n'y a pas de raison pour que ça ne marche pas

amicalement

29 mar. 2005
0

selon
loisir nautiques sur les PA,

compensation a 25% sur un bon profil le safran est très bien compensé, si bien qu'il se met en travers.
20% semble donc le chiffre clef.

Sur le mien c'est 20% en haut, et comme le bord d'attaque est courbe, c'est dégressif vers le bas.

Sinon d'occase ca se trouve, un safran compensé.

Amicalement
Benjamin

29 mar. 2005
0

Methode JP

Je pense effectivement que la methode à jp est sage car de memoire je pensais à une compensation de 7% et benjamin parle de 20% alors

josé

29 mar. 2005
0

la
méthode de JP semble la plus raisonnable, bien que je soit sur de mon chiffre.

Sinon d'occase chez SQP a Nantes, il ont deux models, dont 1 en 125*45 environ mêche 50 inox plein, et un autre bien plus gros mais la mêche est énorme.

29 mar. 200516 juin 2020
0

experience safran compense
ma barre etait trop dur, le bateau etait trop ardent...
j ai compense mon safran en coupant le skeg, le resultat n est pas tres esthetique, n empeche ai fait 1800M barre amarree,......au pres
voir foto...j avais pris comme base 20 pour cent...
nautiquement

29 mar. 2005
0

délicat
depends beaucoup de l'ecoulement avant le safran: quille longue ou courte, aileron on non..
et se mefier aussi, en compensant parfaitement pour la voile, on a parfois des surprises au moteur: surcompensation, qui emporte la barre (il faut retenir au lieu de forcer!)

si on bricole, le mieux est de partir d'une forte compensation (20%) et de réduire si c'est trop. Avec un safran en sandwich cp strat, c'est assez facile

en faisant comme jp (tour de la zone technique) on voit souvent vers 10% sur les carenes de serie (quille courte, pas d'aileron)

29 mar. 200516 juin 2020
0

comme
on peut le deviner sur la foto, la carene est une extrapolation du romanee, la carene en fait est identique, mais larriere a ete coupee de 20cm, ce qui a donne un safran suspendu, plus facile pour la realisation en fibre...
j ai compense mon safran donc en coupant le skeg et lui ai fait un "nez"...sans avis d
un archi, en fait le resultat est mitige, il y a certes une meilleure tenue de route, il n y a pas de barre folle, tu peux lacher tranquille, les plus grands hics sont les vibrations (je sais le profil?) et l impression d avoir une barre dure mais qui repond...je serais curieux de savoir ce qu un archi pourrait me dire...sans me decourager...je signale que depuis ce changement le bateau a fait la trversee phuket-turquie et rien n a bouge au niveau du safran, meme pendant la remontee de la mer rouge...pour l ocean indien (je n etais pas a bord) il y avait un petit electrique neuf qui a rendu l`ame, pour la mer rouge il a tenu barre amarree (24h sur 24) assez bien...mon safran compense est-il une reussite?

29 mar. 200516 juin 2020
0

précisions
Merci pour vos contributions,
effectivement, je n'ai pas été très précis quant aux caractéristiques du bateau.
Il s'agit d'un trisbal 36 auquel on a rajouté une jupe (longueur de flotaison: env 11m. Le safran sera un safran (placé au début de la jupe) avec crapaudine.
Quant à la quille, il s'agit d'un dériveur lesté (saumon assez long) avec 2 dérives (même principe que le trismus), une centrale et une arrière.
Enfin, c'est un bateau prévu pour l'échouage et un renfort sera fixé devant le safran entre la crapaudine et la jupe pour éviter que la crapaudine ne remonte. Mais mieux qu'un discours, une photo, j'essaye d'en mettre une.

29 mar. 200516 juin 2020
0

suite
je rajoute une photo sur laquelle on voit la forme générale du bateau.
Merci pour vos aides.
PS: je n'ai pas trouvé de site qui parle de la fabrication d'un safran compensé. Quelqu'un en connaît-il?

29 mar. 2005
0

vu les photos

Il me semble que tu n'as pas trop à te prendre la tete car entre ton helice et en plus ton renfort que tu veux mettre ,la compensation qu'il t'es possible d'avoir ne seras pas bien grande.
Alors de toute facon fait avec

josé

29 mar. 200516 juin 2020
0

Voilà ...
une compensation ajoutée qui marche bien ...

Tu peux faire la mesure sur la photo !

30 mar. 2005
0

Skeg ...
Ben, le rajout au mien fait que ça ressemble fort à ton skeg coupé ;-)

30 mar. 2005
0

Oui ...
c'est bien un Ovni, et le mécanisme est un petit vérin hydraulique très simple qui est dans l'eau et est rempli de glycol (antigel). Sans problème depuis 17 ans ;-)

29 mar. 2005
0

Bsr Robert
et le mien, kes-t-en penses, skeg coupe etc...???
Je suis preneur d avis eclaire, vu que je ne l ai jamais essaye au portant...et que je veux mettre un aries au Q
Thanks

29 mar. 2005
0

pour Robert
Bonsoir Robert, ton safran ressemble à celui d'un ovni, est-il articulé aussi par un système de vérin hydrolique ou avec des drosses?
L'as-tu fabriqué toi-même, si oui comment as-tu fait pour le système de relevage, est-ce compliqué à réaliser?

30 mar. 2005
0

questions à Robert
la compensation de ton safran ne pose-t-elle pas un problème à l'échouage, puisque même relevé, elle dépasse dessous ?

Quid d'un bout pris dans la compensation qui ne se dégagera pas même en relevant le safran ?

tes réponses m'intéressent, puisque je cherche une solution pour un problème analogue sur un dériveur alu de 13 mètres.

Merci

30 mar. 2005
0

Echouage ...
Ben vaut mieux que le safran ne pose pas sur un rocher, mais sur du sable mou pour pouvoir s'enfoncer ! Sur les derniers Ovni (compensés d'usine) je crois que le safran remonte avec un angle plus important pour escamoter la compensation. Mais bon, le "posé" sur la plage pour un bateau de 10 tonnes, c'est bien pour les photos de couverture des mag sur papier glacé. Dans la vie réelle, faut faire vachement gaffe et il vaut mieux avoir un biquille pour jouer à ce jeu-là. Les emmmerdes potentielles sont légion.

Un bout pris dans la compensation ça m'est arrivé deux fois en 7 ans. Pas très gênant, ça ne fait pas de dégats, rien à voir avec un bout dans l'hélice. L'une des fois on l'a sorti à la gaffe, l'autre en plongeant (l'eau était bien chaude, c'était un plaisir ;-) )

En relevant le safran, et à l'arrêt, le bout devrait tomber tout seul avec un peu de patience ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (106)

novembre 2021