safran à refaire pour attalia

bonjour
le safran de notre attalia devra etre refait prochainement
je cherche des informations utiles, notamment sur les éléments de fixation sur l'axe ( forme des pates, boulonnerie ... ) et sur les différentes qualité (références, normes, fournisseur) de contreplaqué multipli "marine" à utiliser
merci d'avance
nicolas

L'équipage
18 jan. 2018
18 jan. 2018
0

Tous les safrans Jeanneau de cette époque ont le même problème. Ils s'ouvrent sur le bord d'attaque. Rien que sur novembre décembre quatre ont été refait à Fos. Sechage,epoxy, tissus, lissage et ça repart.
Sinon, je n'ai pas de plan du safran d mon Attalia.
Tu peux me contacter d'en MP3.
Michel

18 jan. 2018
0

bonsoir
merci pour votre réponse rapide !

pour l'instant on a juste constaté un excès d'humidité lorsqu'on l'a sorti de l'eau au printemps dernier...
donc il semble qu'on doive se préparer à y travailler

c'est pour cela que je me pose la question de la fixation
2 principes différents :
des pates qui enserrent le safran
le bois est boulonné en sandwich entre deux plat en inox solidaires de l'axe
ou
le safran est en deux parties qui sont boulonnés de part et d'autre d'une plaque solidaire de l'axe

s'il a tendance à s'ouvrir en deux sur le bord d'attaque, cela pourrait indiquer que c'est la deuxième solution...
à confirmer !
nicolas

19 jan. 201816 juin 2020
0

www.hisse-et-oh.com[...]un-fizz

je ne connais pas les Attalia , mais je commence à avoir un sacré expertise pour les saffrans en bois multiplex. sur le miens en premier lieux je l'ai seché : poncage jusqu'au bois de tout le saffran . ensuite controle régulier du taux d'humidité. une fois le bois bien sec j'ai mis du tissé au niveau le plus mince en epaisseur du bois ? une fois tout cela bien sec j'ai gavé les vides prés de la méche en innox avec de la résine époxy ( prendre une qualité +++ avec effet moussant dans mon cas resoltech ) ensuite imprégnation du bois avec de la résine epoxy ( 2 couches) puis 5/6 couches de primaires epoxy et finir en mettant un anti foulling lorseque l'époxy est encore amoureux .
lors de la récupération de la meche en innox suite à une fortune de mer , j'ai pu constater que l'injection d'époqy avoit parfaitement réussi jusqu'au pattes inférieures

21 jan. 2018
1

bjr,
as tu vérifié l'état des soudures des plaques intérieures sur la mêche ????
si elles sont bouffées par la corrosion galvanique ,la mêche va tourner toute seule dans le safran ,comme girouette c'est pas mal ,mais pour aller ou on veut c'est plus compliqué ...
alain

21 jan. 2018
0

bonsoir pietje
et bravo pour le reportage
donc il me reste à investiguer pour savoir si le safran de l'attalia est construit sur le même principe que celui du sun-fizz ...

à bien regarder les photos,
il semble que les différentes feuilles de contreplaqué ont été vissées et collées (époxy aussi ?)
j'imagine que vous n'aviez pas beaucoup de presses et que les vis ont été enlevées avant de raboter ...
les pates soudées à la mèche sont aussi boulonnées dans le CP avant de couler la résine...

j'ai du mal à imaginer le remontage du safran à flot
combien de personnes ?

concernant la restauration que tu avais fait avant,
comment s'est passé le sechage du safran ?
combien de temps, dans quelles conditions ?
merci d'avance
nicolas

21 jan. 2018
0

Quelques infos dans les albums de l'Heo-Club Attalia :
Atttalia plans
Attalia safran et aileron
Pour ma part, j'ai simplement retiré le mien pour le laisser sécher tout un hiver avant de le traiter

21 jan. 2018
0

Bonjour Nico

Dans la même démarche que Piejte S
katyrush.canalblog.com[...]xy.html
Une modif à faire le dessus du safran et plat avec une inclinaison vers la mèche de safran, c'est de tailler le dessous en double pente pour évacuer
l 'eau latéralement. Cela diminue le risque d'infiltration dans la mèche.
Il faut soigner l' étanchéité mèche/safran.

Le Moko

21 jan. 2018
0

merci à delices 2 pour les adresses des plans
j'ai pas encore exploré toute la richesse du site ...
à voir les dessins,
www.hisse-et-oh.com[...]ail.jpg
il est impossible de sortir le safran sans démonter la crapaudine ...
on verra ça de plus près quand on sortira la bateau de l'eau en juin
il doit y avoir un joint d'étanchéité dans le tube jaumière
...

21 jan. 2018
0

Idéalement, ce serait bien de le déposer maintenant, le poncer et le mettre à sécher jusqu'en juin... :-)

21 jan. 2018
0

J'ai oublié :
oui il faut déposer la crapaudine. Le safran ne repose pas sur la crapaudine, c'est la pièce du haut - là où la barre est fixée - qui le tient.
Il n'y a pas de joint d'étanchéité, juste un tuyau et un collier sur le bas du tube de jaumière (voir photos dans l'album safran et aileron)

21 jan. 201816 juin 2020
0

j'ai un extrait du plan si ça peut t'aider ;-)

21 jan. 2018
0

@lilas blanc

Tu as d'autres plans comme celui là de l'Attalia ? :-)

05 nov. 2019
0

désolé je n'avais pas vu ton message, mais je n'ai rien d'autre

04 nov. 2019
0

bonjour et merci à tous pour les infos
à mon tour de faire profiter de notre expérience
le safran a été mis au sec (plusieurs mois dans une chaufferie ) après avoir été gratté et poncé
malheureusement on avait pas eu l'idée de le rincer abondamment à l'eau douce avant de le mettre au sec
du coup, dès qu'on l'a sorti, il a absorbé l'humidité ambiante
poisseux et trempé en quelques heures !
donc rinçage et re séchage ...
s'en suivirent imprégnation résine époxy, renforcement fibre de verre, enduit, ponçage et 6 couches de primaire époxy avant l'anti fooling...

on avait une voie d'eau dont l'origine semblait etre (comme sur certains Attalia) à la jonction coque - aileron de gouvernail
l'eau s'accumulait dans le puisard de l'aileron avant de déborder vers l'avant....
et en fait c'était la jonction tube jaumière - coque qui posait problème
sans doute suite à une avarie mal réparée, la résine de la coque était pourrie tout autour du tube jaumière
l'eau commençait par remplir l'arrière du puisard d'aileron (partie fermée), avant de s'infiltrer dans la partie ouverte et de déborder...

d'où des infiltrations très irrégulières difficilement identifiables et uniquement en navigation (au port, c'est au dessus de la ligne de flottaison)

04 nov. 2019
0

:pouce: merci beaucoup pour le retour et chapeau pour le travail.
Et on sait maintenant qu'on doit vérifier la jonction coque/tube de jaumière avant de s'intéresser à l'aileron, en cas d'infiltration d'eau : merci :bravo:

05 nov. 201905 nov. 2019
0

Bonjour à tous,
Ce qui a tendance à pourrir le bois c'est l'eau de pluie qui coule le long de la coque sur l’arrière et qui s'infiltre dans le cp par le haut du safran. Il est intéressant de ne pas présenter une surface plane à l'eau de pluie, mais de faire une petite arête, bien résinée pour que l'eau ne puisse pas s'infilter

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (62)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021