Safran

bonjour, mon tube de safran tourne dans le vide (safran suspendus). Je vais le démonter mais me demande quelles réparations m'attende. Réparation ou construction d'un nouveau safran. Quelqu'un aurait-il déja eu ce problême? Bateau UFO 31, colvic
Merci d'avance

L'équipage
22 sept. 2006
22 sept. 2006
0

Manque de précision:
Le tube tourne dans le vide à quel niveau ?

Dans le safran lui-même, ce qui doit être le cas sans doute, ou dans la parti qui traverse la coque et le pont, questionnement qui sous entendrait que ce safran n'a pas encore été démonté.

22 sept. 2006
0

safran
il tourne au niveau du safran..

22 sept. 2006
0

Hum hum !
Détruire le safran: voila qui me parait une version radicale de la restauration de ce safran.

Tout dépend de la manière dont il a été conçu et fabriqué. Il est sans doute possible de découper le safran en deux en son milieu, et de refaire par la suite des strats de jonction, après préparation des deux parties.

C'est un travail qui requiert une certaine expérience.

Possible à faire soi-même,
ou à confier à un bon chantier...

22 sept. 2006
0

Cela m'étonnerait
Qu'à l'époque d'apparition de ce type de voilier, ils aient mis une méche en carbone, genre de produit hors de prix à l'époque.

Non ?

22 sept. 2006
0

Moi non plus,
je ne connaisssais pas l'ufo 31.

Une recherche sur google m'a appris que ces voiliers, d'après leur dessein, doivent dater des années Fin 70 / début 80. A peu près.
A une époque où le carbone devait être très rare dans la fabrication de pièce comme un tube de safran.

22 sept. 2006
0

hum!!!
En principe, sur le tube inox qui doit guider le safran sont soudées soit des tiges inox soit une plaque inox et le safran est collé/fixé dessus. Il est très probable que cette plaque ou ces tubes soient dessoudés. Le problème est qu'il faut alors détruire le safran pour resouder la plaque ou les tubes puis refaire un safran par dessus.
Mais je ne sais pas comment ça se fait. Avec du CP marine ca ne serait pas trop compliqué si on en trouvait encore mais on n'en trouve plus du vrai. Faire comme les chantiers? De la mousse dense à cellules fermées et stratifier un safran par dessus en le ponçant à la fin. Problème la mousse finit toujours par prendre l'eau et le safran prend du jeu avant de se mettre en travers. Certains constructeurs, dont Jeanneau, prétendent qu'un safran ne peut pas être garanti plus de 5 ans... Sympa non ?
Kaj

22 sept. 2006
0

hum!!!
En principe, sur le tube inox qui doit guider le safran sont soudées soit des tiges inox soit une plaque inox et le safran est collé/fixé dessus. Il est très probable que cette plaque ou ces tubes soient dessoudés. Le problème est qu'il faut alors détruire le safran pour resouder la plaque ou les tubes puis refaire un safran par dessus.
Mais je ne sais pas comment ça se fait. Avec du CP marine ca ne serait pas trop compliqué si on en trouvait encore mais on n'en trouve plus du vrai. Faire comme les chantiers? De la mousse dense à cellules fermées et stratifier un safran par dessus en le ponçant à la fin. Problème la mousse finit toujours par prendre l'eau et le safran prend du jeu avant de se mettre en travers. Certains constructeurs, dont Jeanneau, prétendent qu'un safran ne peut pas être garanti plus de 5 ans... Sympa non ?
Kaj

22 sept. 2006
0

UFO 31
elle serait pas en carbone la meche de safran sur cet engin ????

22 sept. 2006
0

Je connais pas ce modele
Mais quand on me dit UFO, j'ai en tête les 22 et 28 qui sont plutôt des luges rigolotes.

C'est comment un 31, je dis une grosse con....

22 sept. 2006
0

Surprise
J'en ai trouvé un sur gogole, effectivement si il y a du machin noir dans la mêche je me fait pape.

Etonant la mutation qu'a subit la prod. de ce chantier, je ne sais pas si vous connaisser l'UFO 22 mais bon, c'est un peu comme si Land Rover se mettait a faire des sportives.

Pour repondre au probleme de base, il peut aussi être pratiqué une operation ponctuelle, en ouvrant le safran ponctuellement au niveau des rayons.

Pour les trouver soit le chantier ou l'archi peuvent communiquer un plan, sinon c'est sondage a l'aide d'une petite meche genre 2 mm de diametre.

Resouder les rayons

Un cout d'epoxy Moussant assez dense

En fermant les trous avec un bout Stratifié (Formica) appliqué sur le safran

Un ponçage,

la strat qui va bien puis enduit et c'est reparti

Je pense que c'est plus rapide que d'ouvrir tout, mais bon faudrait voir la bestiole.

Vu ka taille du bateau il doit y avoir 2 rayons, maxi 3.

22 sept. 2006
0

un peigne
a l'interieur du safran se trouve une sorte de peigne,et sur ce peigne est fixé le safran.Si le tube de jaumiere pivote librement ss que le safran ne tourne,peigne et tube sont dessoudés.Il faut alors ouvrir le safran comme une moule,en deux ,ressouder les pieces entre elles,couler ledit peigne dans de la mousse,ne pas trop alourdir le tout,refermer et strater le pourtour du safran soigneusement,poncer les excedents ,gelcoater,poncer,poncer,poncer...et le tour est joué,c'est un peu long mais pas trop technique,il est evident que ces operations seront effectuées a sec,...c'est très penible a faire dans l'eau(...on pretend meme,mais c'est surement des gens de chez Jeanneau,que c'est impossible a faire sous l'eau...m'etonne pas,y sont pas etanches chez Jeanneau...)

22 sept. 2006
0

Le tube de jaumiere
C'est le tube solidaire de la coque dans lequel pivote la mêche !!!!

23 sept. 2006
0

Voila une réparation...
...assez difficile tout de même et à ne pas mettre entre toutes les mains. On ne batifole pas avec cette parti si vitale de nos voiliers.

23 sept. 2006
0

vocabulaire ?
tube de safran :
mèche ou jaumière ?

mèche : en général barre pleine (c'est plus lourd mais ça se tord moins facilement)

jaumière : tube par nécessité .

carbone : en 1979 la plupart des bateaux affutés en avaient, voir le rapport sur le Fastnet de la même année (dont la conclusion est que c'est la principale cause des naufrages) .

Enfin bref, ordonnance :
- mettre le bateau à sec
- déposer le safran (facile à dire, faudra sans doute une grue)
- examiner, réfléchir, ouvrir si nécessaire
- aucune prescription et pas la moindre supputation avant d'avoir effectué les opérations sus-dites .

23 sept. 2006
0

Je suis moins sûr que toi
pour ce qui est du carbone...

23 sept. 2006
0

Jacques, je parlais plutôt,
des mèches en carborne sur les protos fin années 70. Sans doute présentes sur les grosses unités aux propriétaires ou sponsors fortunés.

23 sept. 2006
0

pas la moindre
certitude .
Démonter d'abord .

23 sept. 200616 juin 2020
0

Si jamais,
Faire un safran, c'est à la portée du premier prétendant à la prétendance. En plus, si tu as la mèche, tu peux évaluer le prix à max 60 roros (t'es pas en ACC, hein?)

Surtout ne PAS souder les barettes transversales. 2 demi profils en bois pas cher, du sergé +- 300g/m2, de l'huile de coude et c'est fait.
Si tu veux plus de précisions, je suis à dispo.

23 sept. 2006
0

Merci
Je prendrais volontier plus de précisions sur le reconstruction du safran.
Sinon le tube est en inox (pas de carbonne)

23 sept. 2006
0

Merci
Je prendrais volontier plus de précisions sur le reconstruction du safran.
Sinon le tube est en inox (pas de carbonne)

23 sept. 2006
0

Bon, au turbin,
Je vais donc remettre sur le métier un article sur la fabrication d'un safran. Grâce à Basile, je serai peut-être fichu de caler une photo ousqu'il faut.
Juste un peu de patience, c'est un week-end de régate.

24 sept. 2006
0

démonté
alors ce we j'ai démonter le safran (sur sa bouée) et est pratiqué 2 trous a la scie cloche. La liaison tube / peigne est visible. Désoudée. Liaison Gros tube / petit tube désoudée. Je pense faire ressouder les deux morceaux et m'attaquer après au séchage puis au rebouchage. Si quelqu'un a quelques conseil pour ces 2 dernières étapes. Merci

27 sept. 2006
0

mais
je pensais "boucher" avec du polyester la zone du tube/peigne, puis remplir le safran avec la mousse dont tu me parle. L'interrieur est en polyester et mousse plutôt décomposée. Une autre idée?

28 sept. 2006
0

Tiens !
Francis, je ne connaissais pas ce produit très très interessant.

est il vraiment léger comme son nom l'indiquerait ?

28 sept. 2006
0

Demande la fiche technique
tu vas voire il y a un exemple sur une realisation de safran qui est hyper interessant.

C'est un produit qui peut egalement être top pour recoller le classique pont snadwich balsa delaminé (plutot du 170 dans ce cas)

Par contre attention a la date de peremption, cela fait partie des produits ou elle est vraiment importante.
Si le produit est trop vieux, tu prends le couvercle dans la gueu.. à l'ouverture (on ne rigole pas j'ai donné) et après cela mousse très peu.

24 sept. 2006
0

Sans trop m'avancer:
Pour le sèchage, je verrais bien l'utilisation d'un sèche-cheveux quitte à le sacrifier, et pour le rebouchage, mousse polyuréthane bicomposante (cellules fermées).

Puis re-stratification pour reboucher.

J'aimerais en dire plus mais je n'ai pas la bestiole sous les yeux.

27 sept. 2006
0

moi perso
je ne fierais pas à deux sondages .
Il y a peut-être d'autres soudures ?
Si la mousse est dégradée, il faut la virer intégralement . Elle doit être gorgée d'eau .
Cela implique d'ouvrir complètement :-(
Et de refermer après :-( :-(
Faut sortir la disqueuse avec un disque fin . :-D

27 sept. 2006
0

Une ou deux photos,
seraient vraiment bienvenues maintenant, car personnellement, j'éprouve quelques difficultés à imaginer comment se présente l'intérieur de ton safran et surtout la partie tube+peigne.

Histoire de ne pas affabuler...

28 sept. 2006
0

Sicomin toujours !!
Epoxy moussante PB 400.

C'est hyper dure, cela colle tres fort,

Si tu as fait des decoupes ponctuelle, tu peux appliquer une feuille de strat (formica) afin de fair eun semblant de moule pour maitriser l'expention de l'epoxy.
Ponçage, puis strat.
tant qu'a commander de l'epoxy autant tout faire avec cela n'en sera que mieux.

De plus ce qui est tres bien dans ce produit c'est que cela pousse peu,
en claire si tu en mets trop par rapport au volume, elle sera plus dense, mais ne va pas exploser le contenant.

Bon courrage.

28 sept. 2006
0

Un petit tour,
sur mon fichier pdf des produits sicomin m'apprends que:

quatre type de mousse époxy existent.
PB170 pour 170kg/m3.
PB250
PB400
PB600

28 sept. 2006
0

Pour les ponts en sandwich,
ce produit me parait absolument parfait en cas de balsa pourri, par exemple, et comme ce fut le cas sur le mien.

Si j'avais su...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (69)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021