sablage, soudure et peinture pont acier

Bonjour, je fais appel à vous car nous souhaiterions cet hiver rénover le pont de notre voilier de 10m en acier. Les travaux que nous prévoyons sont donc le découpage puis la soudure de plaques sur certaines partie du pont, à savoir au niveau du guindeau (50cm² peu près) et un ou deux endroit plus petits au niveau du balcon. Puis le sablage + primaire et puis enfin la peinture des autres couches. N'ayant pas d'expérience en soudure ni en sablage et n'ayant jamais refait un pont à neuf, nous aimerions avoir une idée du temps de travail ainsi que du coup que cela représente? Et si vous sauriez nous dire quand il vaut mieux faire appel à un professionnel et quand on peut faire les travaux soit même, sachant qu'on a du temps mais pas beaucoup d'argent.
Merci d'avance pour vos réponses ;)

L'équipage
23 nov. 2022
23 nov. 202223 nov. 2022
0

Se lancer dans la soudure sur une coque, qui doit être étanche, sans savoir souder me parait particulièrement hasardeux.

Pour la peinture, choisir un complexe (de peinture) et suivre strictement les préconisations du fabricant.
Pour s'y retrouver et faire un bon choix; un peu, beaucoup de lecture:
www.acqpa.com[...]dex.php

(Se tromper coûte toujours plus cher que bien faire du premier coup)


Tomek:oui en effet il me semble aussi qu'il serait plus judicieux de faire appel à un pro, mais quid des tarifs? Merci pour le lien ;)·le 25 nov. 13:57
23 nov. 2022
0

une petite photo serait un plus


24 nov. 2022
0

Mon voilier acier sorti en 1980 d'un chantier en Hollande ne présente qu'un
seul point de début de rouille sur une soudure sous le plancher.
Il a été entièrement "shoopé", intérieur et extérieur tout de suite après sablage.
Le shoopage consiste à projeter du zinc en fusion par un pistolet semblable à celui du sablage ou soudage sur des surfaces trop grandes pour être zinguées
par galvanisation.
Galvanisation : tremper l'objet dans un bain de zinc en fusion.
Les chantiers hollandais sont les meilleurs pour la qualité de leurs construction de coques en acier, et de leur protection contre la corrosion marine.
On y trouve des coques acier riveté de plus de 100 ans en bon état.
Je ne sais pas combien de temps la protection de l'acier par peinture epoxy bicomposant, mais j'ai la preuve que le zinguage par shoopage dure + de 40 ans, sachant que le bateau a toujours passé ses hivers dans l'eau douce d'un port
du réseau de canaux des Pays-Bas.
Il serait peut-être intéressant pour vous de chercher les possibilités de shoopage du pont si le bateau est près de la Belgique, ou de zingage par spray en bombe, sans doute moins cher que l'epoxy.


Calypso2:s'il s'agit de refaire une reparartion en remplaçant 50cm2 d epont le schoopage n'a aucun interet si tout le n'est pas traité de la m^me façon . ce qui serait bien c'est de se procurer de la tole prepeinte ,qui elle est dejà sablée et bien peinte ·le 24 nov. 19:01
Tomek:Oui j'avais déjà entendu parler du shoopage, le bateau se trouve actuellement en Crête mais nous pourrions chercher un moyen de faire cela. ·le 25 nov. 14:05
24 nov. 2022
0

+1
Nous avons réparé la coque d'une vedette hollandaise avec 1.2mm d'éoaisseur restante (sur 4mm à la construction, dont 3.5-3.9 restent partout ailleurs, après 30 ans !).

Invraisemblable de faire ça soi même, un BN soudeur, avec compétence en soudure "marine", comem dit plus haut, ca doti pas juste tenir, ca doit être étanche.

ATTENTION : la soudure va faire chauffer très fort la zone, prévoir de dégager tout l'intérieur/proche de la zone, meubles, vaigrages, accessoires, etc etc. et quelqu'un avec chiffon humide a minima et seau d'eau à proximité en veille permanente (y compris un peu après la fin de la soudue (comme pour les permis de feu). On en a vu desbateaux partir en fumée avec des trucs comme ça. (pas une blague catastrophiste, c'est un fait : quand l'acier rougit, ca chauffe velu !).

J., témoin occulaire.


24 nov. 2022
0

Bonjour,

Avec un petit poste inverter a 200 euros on peut refaire intégralement un bateau.

J'ai appri à souder sur le mien, mais j'ai été quand même formé par deux "pros".

Sur le pont, il est posdible de se contenter d'une soudure extérieure, si elle est bien pénétrante, mais pour le guindeau il est préférable de faire intérieur/extérieur.
Penser à faire des renforts sous la plaque avec des fers plats ou des cornières, si possible soudées en continue des deux côtés.

Il est très difficile d'estimer les travaux sans photos, mais pour une plaque de 50cm2 il faut compter entre une demi journée et une journée de travail pour un pro.

Si vous avez du temps et un bateau acier, je vous conseille vivement de vous mettre à la soudure.

Le plus dur est de maitriser les soudures en corniche et au plafond.

Vous pourriez acheter une tôle pour une centaine d'euros, un poste et cagoule pour environ 200e (en prendre un qui monte a 200 ampères permet de tout faire).

Ensuite vous regardez des tutos sur internet, allez faire un tour avec votre cagoule chez un pro qui soude a l'arc pour voir comment ça se passe, puis vous aurez une demi tôle ppur vous faire la main, et le reste pour le bateau.

La soudure au dessus de la flotaison c'est pas non-plus de la soudure sur cuve de centrale nucléaire ;)

Bon courrage :)


Calypso2:mettre des plats sous la tole (bonne idée) et les soudés en continu , c'est dejà savoir souder au plafond ..et ça ce n'est pas gagné pour quelqu'un n'ayant jamais soudé ·le 24 nov. 19:23
ourob:C'est sûr que ça demande un peu d'apprentissage! Par contre ça vaut le coup d'apprendre à faire sois-même: comme ça j'ai pu rallonger mon bateau, lui faire un bimini, un davier, un porte-manivelle de winch, souder des cols de cygne pour les passages de câbles, et plein d'autre améliorations en plus des réparations structurelles. Je n'aurai jamais pu payer un pro pour tout ça! Le mieux serait d'acheter une cagoule et d'embaucher un pro pour faire le plus technique, et s'il est d'accord en l'observant on apprend déjà beaucoup. En plus souvent ils seront d'accord pour ne faire que la soudure si la prépa est bien faite, ce qui permet de se faire la main à la disqueuse, car un bon soudeur est avant tout un bon disqueur ;)·le 24 nov. 21:31
Tomek:Merci pour ta réponse, nous avons un bon ami qui est soudeur, peut etre pourrai il nous aider·le 25 nov. 14:10
25 nov. 2022
0

Bonjour et merci beaucoup pour votre temps et vos réponses. J'ai remarqué que je n'avais pas été très clair dans mon explication des travaux à réaliser. Nous avons en effet certaines parties à ressouder mais nous voudrions également refaire tout le pont à neuf, donc tout sabler puis repeindre ^^


25 nov. 2022
0

Bonjour,
Pour ce qui concerne la réfection du pont le sablage intégral est une opération longue, couteuse en énergie (il faut tout démonter) et en prix . Au contraire d'un sablage de coque.

Sur mon petit prince j'avais eu le même problème (manque de moyens et d'envie de tout démonter) .

J'avais résolu le pb en 1997, ne sachant pas le traitement fait par le premier propriétaire en meulant très gros grain pour bien rayer la tole.
J'avais aussi démonté les hublots ce qui était nécessaire.
Ensuite primaire époxy-zinc bi composant en deux couches + 3 couches de polyuréthane bi composant .
L'antidérapant a été fait à la polyuréthane aussi .
J'ai revu des photos du bateau 20 ans après et cela n'avait pas bougé (sauf aux endroits ou un choc avait eu lieu, mais ça c'est une autre histoire)...

pour la soudure faut pas non plus tomber dans le catastrophisme... 50cm2 sur un pont ce n'est pas la mer à boire... les conseils de Ourob et Jack vous permettront d'avancer.

Bon courage.


Tomek:merci pour les conseils plutôt encourageant, tu estime à combien de temps et d'argent une telle opération?·le 25 nov. 17:56
ourob:Sur le notre de 10m50 on a poncé les premières couches de peintures au disque à poncer le béton, puis 2 couches de primaire époxy anticorosion, et 2 couches de laqie PU pour avion (plus 2 couches pour l'antidérapant). Si la vieille peinture est saine il n'y a pas de raisons de l'enlever, ça fait toujours des couches en plus.Au total ça nous a pris une grosse semaine de boulot, et ça nous a couté environ 700 euros (1 disque a beton suffit, et pour la peinture 2 bidons de 20l qu'on a aussi utilisé ailleurs).·le 25 nov. 22:18
Tomek:Ah ouais une grosse semaine, en comptant la peinture aussi?·le 26 nov. 10:46
ourob:Oui a 2. Disqueuse de 125 avec disque a béton pour le dégrossissage, puis passage a la ponçeuse grain 120 pour le lissage: 2 journée pleines, mais ça peut se faire en un jour si on fait une journée de 10h. Ensuite lessivage complet de la surface au h7. Et après faut compter 3-4h par couche au rouleau laqueur, une couche par jour, avec un léger ponçage (2-3h) entre le primaire et la laque.·le 26 nov. 16:11
25 nov. 2022
0

Côté prix : pourune plaque grosso modo 1mx1m en 4mm, ferraillé, temps et soudure, le coup de peinture dessus dessous qui va bien etc, entre 1000 et 2000, pour le total complet du boulot, un peu en urgence.

Heu... prix HT disons...


25 nov. 2022
0

en 2021
15 kg appret epoxy zinc + durcisseur + diluant acheté chez un fournisseur de materiel de carrosserie 250€ conso 7/8 m2 par kg par couche
15 litres laque poluyréthane + durcisseur + Diluant acheté chez un fabricant de peinture a beziers 320€ Surface traitée beaucoup plus importante . Conso 8 a 10 m2 par litre par couche
Possibilité de passer tout cela au rouleau 10cm patte de lapin avec le diluant pour dito (Il existe des diluaants pour brosse ou rouleau et d'autres pour pistolet; question de temps ouvert )


25 nov. 2022
0

En ce qui concerne la peinture , faire attention a la compatibilité .
L'idéal serait que la peinture precedente soit une epoxy ou une polyuréthane


26 nov. 2022
0

Le problème de fond de la plus part des constructions acier est de ne pas appliquer les principes de base pour limiter la corrosion. Ce qui entraîne ensuite des galère finalement bien plus coûteuse en monnaie et en temps.
Déjà dans un premier temps, prendre de la tôle dite "qualité marine" qui n'a rien à voir avec les tôles standard à usage terrestre. Elles résistent bien mieux à la corrosion.
Ensuite...


Tomek:En effet c'est comme pour les peintures j'imagine il vaut mieux des peintures spécial marine que des peintures anticorrosion pour carrosserie·le 26 nov. 10:50
Mixel:Ce sont les mêmes . ·le 26 nov. 16:06
ourob:Pour le primaire on a pri du jotamastic alu de jotun, 300e les 20l, ça nous a semblé être un super produit, à voir à la durée.Pour la laque on a de la sigma 550 de chez ppg, qui est top de chez top, pareil environ 380e les 20l, et ça se lisse très bien au rouleau (en plus de couvrir a merveille toutes les petites aspéritées)·le 26 nov. 16:14
Calypso2:ça ne sert à rien toutes ces peintures si le support n'est pas préparé .la tôle du commerce est de couleur noire , le noire c'est de la calamine produite par le laminoir . l'acier est de couleur gris... donc avant de peindre il faut imperativement enlever la calamine soit par sablage la plus part du temps ou par meulage si la surface n'est pas trop grande et on peint immédiatement pas une ou deux heures apres avoir faire sauter la calamine ,immédiatement ·le 26 nov. 17:06
Polmar:Il existe aussi les tôles prépeintes, pour limiter la corrosion avant façonnage.·le 26 nov. 17:25
Calypso2:ça c'est le top ,avant façonnage et surtout apres ·le 26 nov. 17:38
26 nov. 2022
1

Bonjour TOMEK

Voilà un lien qui est dans mes favoris depuis quelques années.

www.banik.org[...]/

Bonne lecture

A+ François


27 nov. 2022
0

Bonsoir,

Ce Fils m'intéresse car j'ai moi même un voilier Hollandais acier de 1989 qui a été "shoopé" intérieur et extérieur à l'origine.

Je n'ai quasiment pas de point de rouille. Au printemps je vais revoir 3 ou 4 petits points. Depuis 3 ans, je n'ai rien fait dans ce domaine.

Je suis donc étonné et désolé pour Tomek qu'il ait tout son pont à refaire. Est ce une construction amateur ? Le bateau a t-il été un certain temps à l'abandon ? de l'electrolyse ?

Pour la petite histoire, j'ai été percuté violemment cet été au Crouesty au tableau arrière alors que le bateau était à son ponton. En fait le bateau "percuteur" a fait une mauvaise manoeuvre avec une vitesse excessive. Il a reconnu ses torts et avons fait un constat amiable. le tableau est un peu enfoncé. Cela se voit a peine par contre lui (bateau moteur plastic) à sa plage arrière à refaire et un trou de 40 cm sur son coté. Bref .... pour décabosser le tableau, refaire la peinture et changer l'échelle de bain = 8000 euros (à la charge de l'assurance adverse).


Calypso2:ça c'est bien ,c'est ce qu'il faut faire shoopé interieur et oeuvre morte . le shoopage de la carene n'apporte rien ,c'est l'endroit ou le bateau rouille le moins et c'est là que certains chantier protegent le plus contre la rouille !! . il faut pour bien faire que toute la calamine des toles soit enlevé sur les deux faces ..puis on protege (shoopage et peinture) au moins peinture .. il faut comprendre : la calamine a des propriété differente de l'acier , lorsque celui-ci se dilate ou se contacte suivant les t° la calamine ne suit pas ..donc avec le temps elle se décolle et la rouille s'installe et toute peinture sur la calamine ne sert absolument à rien , on peut y mettre 20 couches elles ne serviront à rien .. c'est pour celà l'ideal c'est la tole prepeinte qui elle est decalaminé avant peinture ·le 27 nov. 10:14
Tomek:Oui en effet le bateau est une construction amateur et je ne saurais dire s'il a été shoopé·le 27 nov. 20:50
MIKI 92:Un bon sablage est censé enlever tout à la surface de la tole, donc la calamine aussi.·le 28 nov. 12:50

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cabo Sao Vicente

Phare du monde

  • 4.5 (20)

Cabo Sao Vicente

décembre 2022