roving : quel grammage pour quel usage?

Bonjour,

j'ai eu beau chercher sur internet ou dans mes bouquins, je n'ai pas réussi à trouver un document résumant quel grammage de roving à utiliser en fonction de tel ou tel usage...

En clair, en fonction de quoi choisit-on le grammage de roving?

Merci d'avance pour vos réponses.

L'équipage
30 août 2018
30 août 2018
0

la réponse est simple tous dépend de ce qu il y a a faire et surtout des épaisseurs a donné , plus du doit avoir d épaisseur et plus le grammage sera gros

30 août 2018
0

ah ok...

mais, si tu empiles deux 300gr, c'est équivalent à un 600gr...(par exemple) ou pas?

je ne sais pas si on peut comparer, mais par exemple, à poids égal, une poutre de lamellé collé à une résistance à la flexion supérieure à une poutre d'un seul bloc

30 août 201816 juin 2020
0

Vous n'avez pas du chercher bien loin ...
Voir erules.veristar.com[...]ap.html

Choisir le lien :
"Hull in Composite Materials and Plywood, Material Approval, Design Principles, Construction and Survey (NR546) February 2017 edition "

NB tout est gratuit et légalement disponible sur Internet.

30 août 201816 juin 2020
1

merci Francois,
Cela dit, je me demande
comment on peut tomber sur ce genre de site par une recheche internet
j'ai pas encore complètement fouillé le lien que vous fournissez, mais, pour le peu que j'ai survolé, ça me semble de très théorique et pas adapté au bricoleur du dimanche, qui veut coller une cloison ou boucher un trou... :lavache: :lavache:

30 août 201830 août 2018
0

"pas adapté au bricoleur du dimanche" :

Un bricoleur du dimanche ne peut pas tout faire tout seul sur son bateau ...

Extraits du rapport sur le First 40.7 qui a perdu sa quille :

"Beneteau had provided advice on its recommended repair method in documentation issued to its after sales and dealer network. This advice recommended that a flange of at least 5cm be retained and that the bonding paste should be ground out and replaced before the matrix was then glassed to the hull, in order to retain the ‘I’ beam effect and matrix stiffness."

Et

"The repair invoice also indicates that the repair was not carried out in accordance with Beneteau’s recommended method contained in the advice to its after sales and dealer network."

30 août 2018
0

on est d'accord françois, mais bon... la fixation d'une quille c'est quand même le niveau au dessus du "bricoleur du dimanche"...
Cela dit, il y a des bateaux construits par des pros qui perdent leur quille aussi...(comparaison n'est pas raison, je sais...:) )

30 août 2018
0

Apparemment tu as du taff sur ton boat !!! Tu poses pleins questions a la minute !!!
J ai refais un folie douce du moteur jusqu'à la déco !!! Tu as des bons bouquins avec plein de photos des hors série qui aide bien pour le bricolage élec entretien du moteur !!! Quand cela devient compliqué tu fais appelle a l entraide que j ai trouvé sur le forum !!! Et tu verras c est plus simple a comprendre car un bouquin ça reste
Et tu peux mettre des marques ta pages pour revenir au sujet !!! J avais une petite
Bibliothèque consacré au bricolage et entretien du bateau sur mon folie douce
Et je le conseil pour des petits plaisanciers comme je suis !!!
Tony

30 août 2018
0

Grâce à un héonaute (très) bienveillant, je dispose d'une énorme biblio, mais on ne peut pas tout lire en même temps...et le forum est plus rapide pour des points précis, et fournit l'expérience de plusieurs.

30 août 2018
0

Bonjour,

Pour tous les travaux à base de résine, le mieux si on manque d'expérience est de se faire aider pour la 1ère fois .
Pour le grammage + on prend épais moins le niveau de finition sera bon et inversement avec 1 grammage léger fin et serré la finition sera + facile et discrète mais la structure moins résistante saut comme dit + haut à ajouter des couches . De + ne pas oublier d'intercaler le "mat" .

1 bonne finition necessite la maitrise de l'imprégnation et du temps de prise fonction de la température ambiante, avec des résines pré accélérées .

30 août 2018
1

"intercaler le mat"
Je crois qu'il ne faut pas le faire si l'on utilise de l'époxy, non ?

30 août 2018
0

oui et non...
je l'avais déjà expliqué sur un autre post...
les fibres du roving sont liés par le tissage.
les fibres du mat qui n'est pas tissé sont collées entre elle par un composant chimique (du styrene).
le seul problème du mélange mat-epoxy c'est que le styrene n'est pas soluble dans l'epoxy, donc tu te retrouves avec des bouts microscopiques de styrene non dissous dans ton mélange epoxy-fibres de mat...je ne pense pas (et les études sur le sujet non plus) que ça obère la tenue de l'ensemble (surtout vu la faible proportion de styrene contenu dans un mat)...
Cela dit, pour les pervers, il existe des mats sans styrene dont les fibres sont liées ensemble mécaniquement (chai pas comment ils font ça, peut être en utilisant des hordes de chinois équipés de grosses loupes et des micro aiguilles).

30 août 2018
0

Bonjour, l excellent hors serie LN sur la construction polyester donne toutes ces infos avec des exemples.
Jac

30 août 2018
1

différent tissus , roving , biaxial , tri axial , quadri axial sur différent grammage , tot dépent du travail a faire

30 août 2018
0

C'est un bouquin introuvable...

30 août 2018
0

J’ai raisonné autrement, non pas en poids de tissu mais en épaisseur voulue.
.
Pour les différents types (roving,bi-biais.....) je résonne en contraintes appliquées. Par exemple entre un banc de cockpit et un safran.
.
C’est empirique mais c’est mieux que rien ;)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (126)

Perdu à Paris

mars 2021