RNLI & l'avenir du sauvetage en mer

Le RNLI lancera en 2013 un nouveau genre de navires de secours. Un prototype existe déjà. Pour le découvrir, suivez le lien suivant. Il y a des vidéos quadruples (intérieur, extérieur, avant, arrière) synchrones. Vraiment impressionnant de voir le "confort" à l'intérieur malgré la navigation dans la tempête. Les sièges sur amortisseurs doivent bouger de 50 cm...

rnli.org[...]lt.aspx

Merci à eux... (comme à la SNSM évidemment)

L'équipage
28 sept. 2012
28 sept. 2012
0

Les canots de la RNLI sont impressionnants de taille, de puissance et d'équipements. Ils prennent la mer en quelques minutes, ayant toujours une partie de l'équipage à bord. J'ai vu le gros canot d'Oban (Ecosse) quitter son poste en quelques minutes et passer au ras du mouillage sans faire de vagues( car ils sont équipés de tuyères) pour répondre au PAN PAN d'une vedette touristique en panne de moteur dans le Corryvreckan (les connaisseurs apprécieront). J'ai également suivi de Perros-Guirec une opération sur la côte anglaise à la VHF, grâce à une propagation exceptionnelle. Tout se passe sur le 16, orchestré par un 'officier' de la RNLI, qui donnait des ordres à un gros bateau de la Royal Navy (deux hélicos): auriez-vous l'amabilité de faire décoller un hélico pour une visu ? Vous serait-il possible de venir casser la houle ('make a lee') devant la vedette en panne. Merci beaucoup, Sir.
Les navires en opération sont appelés en préfixant leur nom par Pan Pan...
Le budget de la RNLI est sans commune mesure avec celui de la SNSM...

05 jan. 2015
0

en principe ils devraient dégager sur une autre fréquence et ne pas bloquer le 16, non ?

05 jan. 2015
0

c'est quand meme un souci, s'il y a un autre accident ?

05 jan. 2015
0

Bonsoir. Au vu de ce qui m'est arrivé en juin, ils sont restés sur le 16 pour communiquer avec moi(ils ignorent ce que j'ai comme matériel) et entre eux, ils utilisent une VHF portable sur une autre FRQ et l'utilisent même lorsqu'il laissent un assistant à bord.

Impressionnant leur canot', et vu de mon pont, fait figure d'un Abeille avec le patron perché tout en haut aux manettes.

Merci à eux et à la gentille dame qui m'a relayé en français.
Sorry, my not speak english.

05 jan. 2015
0

Non, les interventions se passent sur le 16.
Je crois bien que le 68/67/66 soit une procédure franco-française.

05 jan. 201505 jan. 2015
0

Non, en GB, on utilise le 16 en permanence. Autre pays, autre moeurs...
Tout le monde est ainsi au courant... Je ne sais pas ce qu'il se passe s'il y a deux accidents. Mais cela évite à la victime de changer de fréquence (peut-être un reste de l'époque où les VHF n'avaient que quelques canaux)

05 jan. 2015
0

Et si la marée ne permet pas d'aller au port, on va sur la plage !

05 jan. 2015
0

Euh, ce n'est pas non plus la tempête, un bon F6 tout au plus.

05 jan. 2015
0

Qui à parlé de F6 ici ?

05 jan. 201516 juin 2020
0

Nous avons fait appel à la RNLI en Juillet 2013 au large de la Cornouaille et je dois dire que leur intervention a été rapide et très cordiale. Nous n'avons pas eu le temps de leur offrir une bouteille de rouge, qu'ils étaient déjà repartis.
On est toujours heureux de voir arriver les sauveurs quand on est mal pris … Merci à eux.
ALAIN


05 jan. 2015
0

Très beau 'reportage', très informatif, merci !

05 jan. 201516 juin 2020
0

ALB, c'est quasi le même coin pour moi cette année mais, à trois heures du matin et je n'ai vu l'état de la mer que dans leurs projecteurs. A noter que les deux tentatives de mise à couple ont échoué, leurs gros parebats étaient littéralement aplatis comme des crêpes et il aura fallu mettre le zodiac à l'eau.

Moteur presque à fond, impossible de bouger et la barre était comme s'il n'y avait plus de safran et même le couple de l'hélice pour me mettre face au vent n'était pas possible. Affalé la GV avec trois tours(= 1ris)difficilement comme j'ai pu.

Par la suite au calme je subodore avoir été pris dans une ligne ou le haut d'un filet libéré le temps que les sauveteurs arrivent soit une demi heure et une forte dérive vers un sale coin ayant coupé le moteur.

05 jan. 2015
0

J'ai été assisté 3 fois par la RNLI : démâtage entre Aurigny et La Hague à bord d'un Edel4, ils nous ont remorqués jusqu'à Cherbourg.
Un filet d'une quinzaine de mètres dans l'hélice au large de Penzance un jour sans vent, intervention de l'équipe de Newlynn, remorquage, intervention d'un plongeur qu'ils nous ont indiqué. Entre Aurigny et Guernesey, talonnage violent sur la Pierre au Vraic où nous avons laissé les 2/3 du safran. Coordination entre Guernesey et Aurigny Radio, remorquage par le canot d'Aurigny pour y revenir.
A chaque fois, intervention très professionnelle. Seulement enregistrement du nom du bateau pour leurs "records". Avec le sourire. En plus de la SNSM, j'ai longtemps également cotisé à la RNLI.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (150)

novembre 2021