ris 1 ou ris 3?

bon, pour le moteur à vent de Boulal, c'est décidé: mat Sparcraft et voiles Elvstrom.
Grand voile full-batten sur chariot avec 3 ris dont le troisième entre 3 et 4 habituels.
La question que me pose le voilier et pour laquelle je demande votre avis c'est de savoir:
comme je ne peux avoir que 2 ris ramenés au cockpit,pour le ris manuel est-ce que je choisis le ris 1 ou le 3?
-Ben, le 1, c'est quand même plus facile et moins dangereux d'aller en pied de mat avec 20 noeuds de vent qu'à 40.
-Oui, mais tant que la GV sera haute,la bosse de ris qui monte assez haut quand même et en aller et retour va battre sur la chute et c'est assez énervant.
-oui, peut-etre mais à quoi servent des ris ramenés au cockpit si je dois faire le singe quand ça brasse le plus?
- Renseignez-vous, mais en général on monte les ris comme ça.
Alors qui qu'a raison? avez vous déjà vu souvent ce montage, et les 2 bosses de ris (2 et 3) en 10mm sont-elles si bruyantes et embêtantes lors de l'affalage par exemple?
merci d'avance pour vos réponses.
Amicalement Jacky

L'équipage
19 jan. 2007
19 jan. 2007
0

explication ....
Pourquoi uniquement deux ris au copickt ???

si tu as des ris automatiques, il est vrai qu'en ramener 3 est souvent source de probleme ... mais pas insurmontable.

Maintenant avec une full batten sur chariot, tu n'auras que le point d'amure a crocher au pied de mat ... le reste se fera du copickt ...ça reste cool ...

Perso je ne ferais pas de ris auto ... a oui mais je suis hors sujet là .... donc ris 2 et 3 auto

ris 1 classique.

19 jan. 2007
0

pouquoi?
bécause je n'ai que 2 bloqueurs prévus pour cela car j'avais toujours pensé mettre le 1 en classique.
De toute façon il ne me met que deux ris auto rest à choisir le manuel en 1 ou 3.
(pour les 40 noeuds de vent, j'ai oublié le :-) car j'espère bien ne pas connaitre ça et Chantal encore moins, même si on se doute qu'un jour.........:-)
merci Francis
Jacky

19 jan. 2007
0

je precise
auto ou pas ..

tu devras manoeuvrer ta drisse de GV.

tu vas faire arriver ta drisse au copickt avec tes ris auto ... :tesur:

ce serait quamd meme curieux de mettre des ris auto et de devoir aller au pied de mat pour la drisse :heu:

la bosse de ton ris "classique" doit arriver avec les autres et surtout avec la drisse de GV ...
donc au copickt ..;

19 jan. 2007
0

ah oui mais non ...
l'argument du bloqueur ça marche pas ..

parce que auto ou pas

soit tu renvois au copickt, soit tu revois pas ...

tu vas pas avoir des winchs et des bloqueurs partout ...

19 jan. 2007
0

assez d'accord avec Zeph...
...sur son "hors sujet" : perso non plus je ne le ferais pas !
Pour moi, la question est assez similaire à celle de la GV sur enrouleur : ca décon...toujours au pire moment, quand il faut au contraire éviter les problèmes (coince, casse, etc...)
Mais bon, c'est HS...
(NB : et je ne parle même pas de la forme de la voile ;-) )
Pour cette raison, 1 et 2, 3 "classique" !

19 jan. 2007
0

mon grain de sel...
en pratique, tu n'as que deux crocs pour le point d'amures.
Donc, quand vient le temps de prendre le 3ème ris, il faut libérer un des crocs (logiquement, celui occupé par le ris 1).
Si tu as ton ris 1 bloqué avec la came sous la bôme, tu es bon pour aller au pied de mat avec la manivelle, donner un petit coup de winch pour liberer la came et relacher un peu le premier ris, ensuite tu dois liberer le croc du ris 1 pour y mettre le point d'amures du ris 3.
ça fait un peu trop compliqué pour les circonstances qu'il y aura à ce moment là.

Donc, j'aurai tendance à faire 1 et 2 en auto et le troisième en manuel.

19 jan. 2007
0

Bahhh non
avec les ris automatique tu n'utilises plus les crocs.

19 jan. 2007
0

en répondant à Brufan...
j'exprimai notre accord sur le numero des ris à laisser en auto...c'est tout !
Les crocs n'ont rien à voir avec les ris auto...et c'est bien là un des problèmes ! ;-)

19 jan. 2007
0

On est donc d'accord...???
non ?!

19 jan. 2007
0

je reviens du garage
et je suis content de lire ce que tu dis: pourquoi me parler des crocs puisque justement l'intérêt des ris autos c'est de ne pas les utiliser? donc de pas aller au pied de mat.

19 jan. 2007
0

ah oui
d'ailleurs, les crocs c'est chi...

Les systemes sangles mousquetons, .. sont bien mieux ..

24 jan. 2007
0

j'avais cru comprendre
que son système de GV l'obligeait à aller au vis de mulet pour dégager les chariot de GV full batten pour accorcher son point d'amures.

J'en avais déduit qu'il ramenait au cockpit uniquement la bosse de ris (point d'écoute) et que ses déplacements au mat ne consisteraient plus qu'à aller crocher les points d'amures (ce qui n'est pas trop 'hard' à faire et en tout cas moins délicat que d'y aller avec une manivelle de winch).

Voilà le pourquoi de ma réponse.

19 jan. 2007
0

qu'est ce qu'il dit?
pour le 1: j'ai un winch sous la bome et bloquage avec la came de bome, et pour les 2 et 3, un bloqueur chacun devant le winch qu'on maneuvre du cokpit.
rien de nouveau à ce que j'ai déjà pratiqué :-)

19 jan. 2007
0

mais t'as des sous a perdre ....
tu mets de l'accastillage partout ....

prend des manivelles en rab, avec le winch sous la bôme .... :tesur:

la bome bat tant que la voile n'est pas etarquée ...ce qui fait que habituellement les bosses de ris se prennent sur un winch sur le mat ou au copickt ...

19 jan. 2007
0

ha! j'ai pas le temps de taper
je sais pour le 1, mais Chantals'occupera de le drisse pendant que je serai au pied de mat.
le but des autos c'est de ne pas y aller ou le moins longtemps possible quand ça brasse

19 jan. 2007
0

installe plutot un balcon de mat
et gère drisses et bosses au pied de mat !
C'est plus simple, plus sûr et moins le bor...dans le cockpit, amha, non ?
De plus, mécaniquement, je préfere étarquer une GV lorsque son point d'amure est bien repris sur un point fixe, plutout que sur une "bosse-qui-fait-tout"...ne penses-tu pas ?

19 jan. 2007
0

serieusement
le winch sous la bôme ça le fait pas ...

même avec les plis de ta GV reduite tu pourras pas y acceder a ton winch ..

19 jan. 2007
0

et les reins ...
j'ai winché dans un tas de position plus ou moins inconfortable ....

mais avec un winch sous la bôme, j'imagine la tete en bas ..... c'est le tour de reins assuré

Jacky il n'est pas trop tard !!!

19 jan. 2007
0

Ah non on c'est pas compris
j'etais encore sur le winch de Jacky, que j'avais imaginé fixé sur la face inferieure de sa bome ...

le systeme du SL est tres bien, rien a dire un winch sur le mat c'est le pied, hyper confort, efficace et probablement le moins fatiguant (quand ils sont à la bonne hauteur)

19 jan. 2007
0

pourquoi sur la bome ?
sur le mat, en arrière, sous la bome !
Le SL est équipé comme cela (à l'ancienne !) et ca marche super...
jamais gené par les ris, les plis , les replis.
Au cockpit, il y a déjà la drisse de spi, l'écoute de GV, le rail d'écoute (et ses 2 renvois), la balancine de tangon, le hale-bas de tangon, le hale-bas de bome, l'enrouleur de genois, et les 2 barbers (spi)....ça suffit comme ça !
mais il est vrai que tout cela date un peu...

19 jan. 2007
0

pas du tout...
t'es à genou sous le vent et tu winches le dos bien droit !
Mais bon, en bref...t'es pas convaincu !!!

19 jan. 2007
0

le top les prises de ris
Bonjour,

Deux ans de voile seulement sur un 9.50m: toute les drisses (grand-voile et génois) plus les deux ris automatiques sont ramenées au cockpit.
Je me retrouve avec six bloqueurs xas et je n'emplois q'une drisse ou une prisse de ris sur le winch.
que des avantages et d'une simplicitée après un rangement de cordages.

Fançois

19 jan. 2007
0

me suis mal exprimé
bien sur le winch sous la bome est fixé sur une platine sur le mat, quand aux balcons de mat, il sont déjà frabriqués, pas posés parce que ça ferait un peu c..n sans le mat mais c'est prévu bien sûr :-)
mais la bosse de ris n° 3 qui monte à mi-voile c'est chi..t ou pas.

19 jan. 2007
0

oui , c'est chia...
mais c'est utile , le jour où tu en as besoin (c'est pas à ce moment là que tu vas faire le mariole en bout de bome pour passer ta bosse dans l'oeillet !!!!).
Tu n'es pas obligé de l'avoir à poste en permanence: seulement lorsque tu sais ou pense que ça risque de brafouiner bientôt...

19 jan. 2007
0

Ouuuuffffffffffffffffff
bon ok pour le winch ....

perso je pense qu'un ris doit pouvoir se prendre seul.

Sur mon bateau tout est renvoyé au copickt.

Ma drisse de GV est marquée.
Je peux la choquer sans même regarder la voile ... je tomberais ou il faut ..en ne regardant que les marques ..
Je vais au pied de mat, je passe le croc, je met un sandow bricolé pour empecher le point d'amure de quiter le croc
Retour au copickt je hisse
Puis j'etarque ma bosse de ris.

ça prend moins d'une minute.

Mon bateau ne serait qu'a usage croisiere j'aurais certainement adopté un plan de pont avec tout au pied de mat.

Dans ton cas je t'ai dit tout a l'heure ris 1 classique. Mes motivations pour ce choix sont : c'est certainement celui que tu utiliseras le plus, celui qui se prend dans les conditions les plus maniables ..;
celui que l'on peut retarder en acceptant un bateau surtoilé ....

Maintenant en ris auto la bosse de point d'amure de ris 3 va monter très haut et necessite une bonne organisation pour eviter les sacs de noeuds et les clong clong sur le mat
a méditer egalement ..

19 jan. 2007
0

C'est trés bien les ris auto,
Mais c'est vrai que si on en veut 3, ya des soucis!

Une soluce:
Laisser un messager entre les oeils AR des ris 2 et 3, pour l'avant, ça depend du montage dans la bome et de la longueur de bosse dispo( avec une selden c'est jouable si le 3° oeil n'est pas trop haut ).

Quand le ris 2 est pris, on relache completement la bosse du 1°, on la defait et on la fait passer dans l'oeil du 3eme, à l'arriére avec le petit bout ça se met en place nickel. A l'avant faudra aller faire des acrobaties en pied de mat, par contre on peut finir l'étarquage du cockpit.

Valà, perso j'ai abandonné le 3eme ris, le bateau etalant trés bien un bon 7 avec deux ris, au dessus j'affale et je vais me cacher ;-)

19 jan. 2007
0

ceux que tu prendras souvent sont
le 1 et le 2.
Le 3éme, plus profond, qui doit être à 35 % du guindant sera rarement pris et pour longtemps.
A titre d'exemple en 7 années de vraie navigation atlantique et pacifique, je ne l'ai pris que 2 fois et affalé 1 fois.
Tu vas naviguer "en saison" avec une couverture météo raisonnable.
La prise du 3èm ris est plus délicate car la mer est formée , la toile subit des efforts plus importants et il est donc indispensable que tu sois bien placé pour manoeuvrer et que tu puisses gérer SEUL cette prise de ris. Elle doit donc se faire du pied de mât. Pas question d'aller cavaler n'importe comment pour accrocher l'oeil d'amure et de rentrer en catastrophe au plus vite : c'est là que tu gouttes à la baignade. Une prise de ris par 40 noeuds et plus, ça se prépare, ça se répète dans la tête et on prend le temps qu'il faut pour le faire bien de la première fois. Tant pis si ça mouille.
Pour ces raisons : 1 et 2 autoùmatiques (si ça merde c'est pas trop grave) et 3 en vlassique de chez j'assure.

19 jan. 2007
0

100% d'accord avec Evenkeel..
comme dit plus haut, et meiux expliqué par lui !!!
Sécurité = simplicité :-D

19 jan. 2007
0

ma p'tite difference
c'est que je prefere le fiable sur ce que j'utilise le plus donc le 1 ....

mais bon j'aime pas les ris auto ...

19 jan. 2007
0

AMHA
Salut les Boulals ;-)

AMHA je suis d'accord avec ce qui est dit au dessus, le winch sous la bôme, ça le fait pas. Ca va aller dans de petites à moyennes conditions, mais le jour où ça va vraiment brasser .....

AMHA également, considérant que comme nous vous naviguerez à 2:
- c'est bête, mais si 1+1=2, 2-1=1 ! Ce qui n'est pas le même problème quand on est 3 ou 4. Il suffit qu'un des 2 soit malade par exemple
- du coup, il faut prévoir le bateau pour qu'une personne seule puisse l'utiliser (le notre ça y est c'est bon, la coskip peut maintenant tout faire toute seule). Imagine quelqu'un de seul qui doit aller en pied de mat pour crocher ce p.... de ris, et en courant retourner dans le cockpit ....... pendant que ce p.... de ris se décroche ...... galère !

De plus, les ris tout automatique, je n'en ai pas vraiment entendu du bien, ce qui parait logique avec toutes les frictions que cela induit (mais je n'ai jamais essayé, donc ce n'est qu'une pure supputation de ma part).

Par contre, le système que l'on sait qui marche, est infaillible (sauf les p.... de lattes qui vont se coincer dans les lazzy !), c'est un winch sur le mat avec un bloqueur pour la drisse de GV, et les bosses de ris revenant au cockpit avec vrais bloqueurs. Les cames de bloquage sur la bôme, ça se débloque tout seul une fois sur deux (donc retour au pied de mat, glissade, énervement, etc, etc ....). De plus, une fois ta voile crochée et étarquée, tu as tout le loisir pour en régler la forme du cockpit, que tu sois seul où à deux.

Attention aux fournisseurs, ils sont pleins de "bonnes idées qui coutent des sous", mais lors de la validation en pratique .......

Par contre il te faut un bon balcon de pied de mat (peanuts à faire pour toi !), et tu mesureras tout l'intéret du balcon quand il vous faudra aussi trimballer après ces énormes pare battes, qui ne sont pas utile pour de la navogation sur nos cotes mais qui sont indispensables quand on s'éloigne si tu ne veux pas passer ton temps à refaire ta peinture de coque. Les bloblottes au pied de mat, je déteste ça et je trouve ça très moche, mais comme tout le monde il a bien fallu que je m'y résolve .......

Juste quelques suggestions pour faire avancer le schmilmachin ....... :-)

Et pof, ce soir encore une semaine de moins .... ;-)

19 jan. 2007
0

Et j'ai
encore un train de retard, voilà ce que c'est de faire plusieurs trucs en même temps ..... ! :-D

19 jan. 2007
0

en fait
il me propose 1 et 2 auto et pour le 3, pour éviter une bosse en 10mm qui va rarement servir mais m'emm....der souvent, de passer une garcette de 3 ou 4 qui servirait de messager à la bosse quand j'en aurai besoin.
ce que je crains, c'est que l'épissure (car il en faudra bien une) rechigne à passer dans l'oeuillet au moment critique.
c'est pour cela que je préfère le 1 en classique et que je vous interroge :-)
merci encore pour votre aide

19 jan. 2007
0

bah dans ce cas
pourquoi pas, mais il faut prendre l'habitude arrivée a 2 ris, de passer ta bosse de 3 éme avec la garcette ...

comme cela il n'y a plus de moment critique ...
tu as tout ton temps pour la passer..

19 jan. 2007
0

la bosse de 10 ou la garcette de 4 c'est pareil au même
c'est pas la taille qui faich' , c'est la longueur : ça va se prendre dans le balcon (ou le BBQ :-) ) au moment de la prise de ris du 1 et du 2.
Ok ben quand tu choque ta drisse et que tu reprends ta bosse de ris, tu reprends celles qui restent en même temps.
Pour toi si tu renvois 1 et 2 au cockpit, ça veut dire que c'est quand tu vas crocher l'amure que tu dois reprendre cette foutue bosse de 3eme ris.
Mais le premier soucis que tu dois garder constamment en tête c'est que même si tu te coinces un peu à l'affalage et aux prises de ris 1 et 2, quand il faudra prendre le 3, il faut que ça se passe le mieux possible.

D'ailleurs, je ne vois pas trop la différence de ce point de vue (ris auto 1 et 2 ou 2 et 3) sur la longueur de la 3 eme bosse !

19 jan. 2007
0

Ouf ! on est tous d'accord !
tout au pied de mat : bravo !!! :-D :-D :-D

19 jan. 2007
0

et vive
les sun legend

:pouce:

19 jan. 2007
0

hé,hé, hé...
;-)

19 jan. 2007
0

c'est drole ...
je savais pas que le rizotto se faisait avec des nouilles ou des spaghetti. :-)
pour moi ce sont les bosses de ris en pied de mat quitte à m'arnacher sérieux et en sachant où je vais me crocher. Mais j'ai connu ramené au cokpit et bien j'ai été obligé d'y aller quand même alors....

19 jan. 2007
0

à SPI33
tu allais en pied de mat pour quoi faire?
pas pour prendre le croc, puisqu'on ne s'en sert pas.

pour Gébé, oui les 2 ris seront tout automatique donc sauf incident sans cavalcade sur le rouf c'est aussi pour cela que ma préférence va au ris manuel n°1

Bon, si vous me dites que vous avez l'expérience de ris (avec une seule bosse qui fait tout) qui bloquent une fois sur 2,je verrai à changer d'avis.

Guy, c'est quoi ce transfillage?

19 jan. 2007
0

En fait le probleme
n'est pas trop dans le fait que ça bloque.

c'est plutôt que ce n'est pas evident vu la longueur de bout et la liaison point d'amure, point d'ecoute de conserver un reglage correct ...

Maintenant rien ne t'empecherais une fois ton ris pris d'assurer le point d'amure par une sangle, de passer une bosse dans ton point d'ecoute ....et de tout regler nickel ..

Le Systeme Selden est tres bien, mais le jour ou une bosse se barre, tu eux en avoir pour quelques heures avant de remettre tout en place ...

19 jan. 2007
0

et puis vu
tous l'accastillage qu'il faut et les km de bout pour faire des ris auto ...

quand tu en as assez des nouilles, c'est pas dur d'en faire de classique bosse ....

19 jan. 2007
0

tu sais guy
il a une GV full batten avec chariot si je ne melange pas les fils ...

ça reduit bien les frottements, et si la GV est bien conçu ça doit le faire la hauteur de point d'amure de ris 3 sans decrocher les chariots.

19 jan. 2007
0

Selden
J'ai ctte bome avec prise de ris auto (2), en 7 ans d'utilisation (souvent en Med) jamais coincé.

Un ris se prend seul en moins d'une minute(du cockpit oeuf corse) par contre il faut plus de temps pour le larguer(vaut mieux aller en pied de mat pour aider la bosse)

Combiné avec un hale-bas rigide+ voile semi-lattée ça permet des reductions faciles, même sans mettre le bateau au prés.

Seul incident, un noeud mal assuré (by myself) en bordant le 1° ris, la bosse à filé à l'interieur de la bome... m'a fallu 2/3H de travaux gynecologiques pour tout remettre en place, grrrr!

19 jan. 2007
0

hé bé
Francis à répondu pour moi et à défaut de tester grandeur nature(ce qui aurait eu ma préférence :-))j'attends le témoignage d'un possésseur d'une full-batten de 34 m² pour savoir comment prend-t-il ses ris
merci à tous
jacky

19 jan. 2007
0

ha bon, pourquoi?
tu peux développer?

20 jan. 2007
0

moi 35 M2
fulbaten et tout au mat 'jai utilisé les deux systemes et le tout auto c'est bien mais le vit de mulet ce prend tous les efforts et la sa pette car en auto il ya deux principes celui ou un bout va de la chute au point d'amure tres bien mais ton ris n'est pas bien etarquer ou sinon le systeme mangeur de bloqueurs mais beaucoup plus efficace un bout pour le point d'ecoute et un autre pour le point d'amure beaucoup plus efficace et moins de contrainte pour le vit de mulet et conclusion de tout cela quoique qu'il arrive quand cela brasse il faut toujours aller faire le zavatta au pied de mat si bien que le mat c'est l'ideal avec tout sous la main evidement

19 jan. 2007
0

c'est pas négociable : 3 ris auto
Tout à fait d'accord avec toi, le 3ème doit être auto.

Mais en fait, pour être pris à temps un ris doit être simple à prendre ("si on se pose la question de savoir s'il fallait prendre ce ris, c'est qu'il est déjà trop tard") et si le premier est pas auto, il sera pris trop tard ("bof, on va attendre un poil, cette brise va retomber", c'est un truc à lever le mistral un truc pareil), donc le premier aussi doit être auto.
Reste le 2ème qu'on pourrait laisser manuel : même motif, même peine.

C'est pas négociable : 3 ris auto et l'équipage reste souriant, en croisière.

Jamais remarqué que mes bosses étaient bruyantes. Bon, bien sur y a des fois on reprend un poil pour pas que ça batte, mais pas de problème : tout est renvoyé au cockpit (8 spinlock au piano). On ne va au pied de mat que pour finir de fermer le lazy bag :-)

19 jan. 2007
0

Farouche partisan
des 3 ris autos. Je navigue tout le temps en "faux solitaire" et j'ai installé ça sur mon bateau avec GV lattée. Depuis, je n'hésite plus à prendre un ris (moins d'une minute), voire deux ou trois. Je navigue beaucoup plus en sécurité depuis ! En 6 ans, ça n'a jamais coincé. Il suffit d'être ordonné et de reprendre le mou au fur et mesure qu'on prend des ris. Le seul avantage des ris manuel étant de na pas induire de trop fortes contraintes sur le vit-de-mulet (par blocage au coinceur). J'ai une seule bosse par ris qui fait le point d'écoute et d'amure puis retour au cockpit. Ça fait une bonne longueur, mais pas plus que deux bosses séparées, et, comme dit plus haut, il suffit d'être ordonné. Le largage se fait très facilement, encore plus que la prise. Le secret est de monter des poulies sur la voile, au lieu des simples œuillets, ça évite les frottements. J'ai vissé des petites plaques d'alu sur le mât pour fermer la lumière d'introduction des coulisseaux, et ceux-ci s'empilent bien gentiment sans m'embêter !

24 jan. 2007
0

Poulies cousues ou oeillets avec roulement?
Mes bosses de ris étant dures dues aux frottements j'envisage de reduire les frottements, mais j'hesite sur la solution à retenir.
merci de me faire part de ton expérience

19 jan. 2007
0

Yve d a raison
3 ris auto indispensable
mais moi je suis comme toi seul deux possibilitées
J' ai resolu le probleme de cette maniere:
1 je part par petit temps
1er et 2eme ris auto prets
2 je part par temps musclé
1er ris pris en classique
2eme et 3eme ris auto prets
Bon je navigue en manche la meteo est relativement fiable .Quand je part en situation 1 j'ai tres peu de chances de prendre le 3eme ris

19 jan. 2007
0

exactement ce que j'ai en tete
le premier est pris souvent avant de partir si ça souffle déjà et les 2 autres sont prêt.
C'est pour cela que je préfère le 1 en classique.
D'un autre coté, c'est vrai que le 3, on ne le prend pas souvent alors ......

20 jan. 2007
0

Mais par temps calme
Prend la solution 1
Le premier ris sera pris a temps
Les 2 solutions sont facilement interchangeable au port si tu ne passe pas les bosses de ris dans les oeuillets.
Pour cela tu passe les bosses dans des manilles longues et apres les manilles dans les oeuillets.
Avantages:
tu positiones facilement tes bosses dans le ris que tu veux.
les bosses coulissent mieux dans les manilles que dans les oeuillets

michel

20 jan. 2007
0

si tu navigue en med
le plan serait rien ou trois d'un coup

20 jan. 2007
0

en med, c'est trois ou rien sauf si ...
En effet, en méditeranéee, si les ris ne sont pas très faciles à prendre, on traine tellement à galérer qu'on passe d'une seul coup de 0 à 2 (3, faut pas exagérer)
Par contre si c'est l'enfance de l'art, un régal, ... on prend très rapidement le 1 puis le 0 ou le 2.
Le 3 j'ai du le prendre 2 fois, dont une pour rassurer l'équipage (mais ça sert aussi à ça)

3 auto sinon rien :-)

Bien sur y aurrait l'alternative de la GV lattée par temps d'été et la suédoise dès l'automne mais la manoeuvre se fait (== je fais) difficilement au port, alors en mer ;-)

20 jan. 2007
0

Ris auto + sangles !
J'etais assez contre les ris auto, j'avais un systeme classique tout au mat sur le sunlight et ok.

Sur le D34, j'ai 2 ris auto (et bientot un 3eme, traditionnel). En fait c'est vraiment vraiment tres agreable : avec un bon accastillage (poulies) on prend/lache un ris en 20s depuis le cockpit.

Mais il faut absolument double ca par un systeme de sangles sous la bome. Facile : on prend le ris de facon auto, vite, on requilibre le boat, puis on sangle les 2 points. Bonne reprise des efforts (sinon on flingue en une trvaersee corse/continent une longue bosse de ris), meilleur stabilite des reglages...

JF

20 jan. 2007
0

oui mais alors
reballade en pied de mât. Ca devient bien moins attrayant, bien que beaucoup plus sensé :-) .

C'est aussi un des avantages du 3 traditionnel c'est que celui-là on ne peut pas se permettre de le laisser se prendre du jeu petit à petit dans les poulies, les manilles ou les oeillets. Les bosses ne sont là que pour amener la voile en position, pas pour la tenir dans n'importe quelles conditions. Il faut au moins assurer l'amure ( et l'ecoute si on en a la possibilité).

Vu la fréquence à laquelle on prend le 3ème ris, vu l'attention qu'il faut pour garantir sa tenue (c'est pas pour une heure ou deux qu'on le prend même en med), le prendre en 20 secondes ou en 10 minutes n'a plus d'importance. De toute façon ça sera plus rock'n'roll que de prendre le 1 et le 2 quelle que soit ta configuration (auto ou classique). seule préoccupation dans ce cas : assurer le coup.

Qu'on se prennent la tête pour le 1er voir le 2ème OK, mais à partir de 35/40 noeuds et la mer qui va avec on ne se la joue pas.

20 jan. 2007
0

je suis ok
C'es pour ca que je vais monter le 3eme en traditionnel (avoir l'avoir fait installer dans la voile ! en standard, souvent 2 ris maintenant).

De toute facon, a mon avis, pour le 3eme, les longueurs de cordage commencent a devenir vraiment genantes et cheres.

Ris 1 et 2 en auto pour aller vite
+ un systeme de sangle pour le slongs bords
+ un 3eme ris traditionnel pour les coups durs
(avec peut-etre un transfillage en place 2eme/3eme anneau pour mettre en place au caoup par coup la bosse du 3, a voir mais il me semble aussi facile d'affaller, de passer et de renvoyer - rappel, dans mon cas, 3eme =situation exceptionnelle)

JF

20 jan. 2007
0

Comme je ne sais pas
naviguer, mon avis importe peu... :litjournal:

Mais pour moi tout en pied de mat, et non négociable, car en solo dans la piaule, y a toujours un truc qui foire et je n’aime pas faire des « aller-retour » inutiles
Et je défie n'importe qui (y compris les jeunots) d'aller plus vite avec des ris automatiques :mdr:

Par contre, balcons de mat confortables indispensables ! :alavotre:

pfffzzzz

22 jan. 2007
0

merci
de retour derrière l'ordi pour vous dire merci et donc après reflexion je vais changer de camp (désolé mon Sephir) :-)

Tant que l'on sera en med à faire de petites nav entre 2 ports, donc avec des renseignements météo fréquents, ce sera ris 1 et 2 auto et le 3 manuel puisqu'on sera censé ne pas s'en servir.(trop de vent pour le bateau, le patron reste au bistrot) :-D

Quand aux 3 ris au mat, je peux pas, la drisse de GV revient au cockpit. Ou alors il faudrait tout changer.

voili-voilà

merci encore
Jacky

24 jan. 2007
0

j'ai lu plus haut quelque chose de sensé
quelqu'un a parlé de suédoise et je peux affirmer que cette voile c'est vraiement le pied.
la solution pourrait alors etre :
une suédoise avec deux ris automatique en place en permanence et une gv clasique en libre le long de la bome et facile a sortir du mat.
depart dans le petit temps, gv classique à poste. le vent monte, la gv classique est affallée et la suedoise sortie et là on est penard quel que soit la montée du vent grace a ses deux ris full auto.
enfin c'est juste une ellucubration personnelle, derivée de mon slootre.
amicalement
jpierre

24 jan. 2007
0

surtout au pied du mat
:-) :-)

24 jan. 2007
0

le probleme
c'est quand tu met la suedoise c'est que tu vas de faire branler! :-D

24 jan. 2007
0

Pas simple de se coucher
avec la Suedoise ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (14)

mars 2021