RIO 1200 plan Tortarolo

Bonjour,
Quelqu'un connaitrait-il ce plan alu dessiné par Daniel Tortarolo ?
Il nous tape à l'oeil mais nous ne connaissons rien de lui.
Longueur 12,6m
largeur 4,04m
mais une hauteur sous barreau de 1,75m

Merci d'avance.

L'équipage
17 nov. 2009
0

j'ai lu des choses sur lui
dans des revues nautiques ,il faisait un tour du monde dans un rallye organisé !en tout cas daniel tortarolo est un exelent architecte

18 nov. 2009
0

Merci
Si vous vous souvenez d'autres infos ou des revues qui en parlaient, nous sommes preneurs.
Nous devons en visiter un prochainement et nous cherchons des références.

Bonne soirée

18 nov. 2009
0

superbe !
moi j ' adore , comme tout les Tortarolo d' ailleurs ...

:-D

18 nov. 2009
0

Il y en a
un à vendre depuis un certain temps maintenant.
Très belle ligne si on exclu le portique... ;-)
En revanche, il est sous (et mal ?) motorisé à mon avis.
Un petit Levrier ou Cigale, tentant !

18 nov. 2009
0

Mais que penser du chantier ?
Il a été fabriqué par "Alu Boat" et non pas Alubat.
Je ne trouve pas d'info sur ce chantier.

23 nov. 2009
0

Rio,tortarolo 38...
Bonjour

Daniel Tortaolo habite à Mauguio, dans l'Hérault, et il doit être possible de le joindre.
Je crois que ce plan s'appelait "Alu 12", et le chantier "Alu boat Prestige" était à 34-la Grande Motte, directeur Monsieur Ceravollo. Le premier construit devait être "El Rio" à monsieur Raymond Servage, qui à fait d'admirables navigation avec. Décédé cette année. "El Rio" navigue en Bretagne aux mains d'un pro. Ce modèle à été également appelé "Tortarolo 38", tel "Parma" qui à changé de propriétaire et fût qq temps à Port Camargues. Monsieur Francis Journey à construit plusieurs copies, sans l'accord de l'Architecte tel celui que j’avais...
Que du plaisir

25 nov. 200916 juin 2020
0

Plan Tortarolo
Bonjour,
Je connais bien le bateau dont tu parles puisque j'ai racheté El Rio de feu Mr Servage. Je suis allé le chercher en Martinique, l'ai ramené en Bretagne en mai/juin et navigué avec durant tout l'été soit + de 5 milles au lock en 4 mois. Sur l'eau, ce bateau est un bonheur, tant sur le plan esthétique car il est (du moins je le trouve) très beau que sur le plan navigation. A la barre, on a l'impression de barrer un dériveur, il réagit de la même façon. Raide à la toile, même surtoilé au près, il se barre de 2 doigts (il a une barre franche). Au portant, ses formes arrières généreuses lui permettent d'aller vite (pas toujours très droit sous pilote). Il n'aime pas le près dans le clapot, mais il faut dire qu'il est très léger, 5,5t pour 12m (ses aménagements sont très légers). Solidement construit malgré tout, El Rio a fait un tour du monde et plusieurs traversées de l'Atlantique avec R Servage. Il marche très bien par petit temps, ce qui m'a bluffé à vrai dire sortant d' un bateau acier.
Quand il a dessiné ce bateau au début des années 80 D Tortarolo avait 15 ans d'avance sur son temps (ça c'est moi qui le dit). Dans les ports on vient souvent me voir pour connaitre le type du bateau et qui l'a dessiné, autant dire qu'il ne passe pas inaperçu. Inconvénients, la hauteur sous barrot de 1,80 sous le roof près de la descente et qui décroit rapidement ainsi qu'un safran tout suspendu ce que personnellement je n'aime pas car non protégé des ofnis. autre chose bizarre sur un alu, une quille rapportée boulonnée à la coque. C'est une enveloppe en alu et lest en plomb sur ce modèle (en fonte sur les plans). J'ai rencontré l'architecte pas plus tard que début novembre, pour lui cela vaut mieux en cas de talonnage ce qui ne me convint pas malgré tout. Elle est quand même sérieusement tenue et ne m'inspire aucune crainte. Ce bateau a été construit en 3 exemplaires (officiellement) mais comme m'a dit l' archi, la machine à photocopier a fonctionné derrière son dos. El Rio a été construit à La Gde Motte au chantier Grand mottois par Cerravolo. C'est le N° 1 de la série. Il a un palmarès en régate impressionnant aux mains de R Servage qui était régatier dans l'âme. Moi c'est plutôt le contraire, je préfère la croisière tranquille. Le bateau poursuit donc sa route avec votre serviteur. Je le loue avec moi à bord pour des croisières en Bretagne voir tout azimut.
Vous bousculez pas y'en aura pour tout le monde (lol)
Amicalement Eric

25 nov. 2009
0

comment expliquer qu'un archi aussi talentueux que tortarolo
eait eu une carriere sans grand succes à part le trident

ce 12 metres est vraiment magnifique !

25 nov. 2009
0

le sun shine
lui ressemble mais c tony castro ;-)

0

pas que le trident
les jouets 24,37,43 neptunes 99 ,125 ,orque 70 etc

25 nov. 2009
0

vraiment
magnifique ce bateau, fin, racé :-)

26 nov. 2009
0

Tortarolo
Je pense que c'est quelqu'un qui ne s'est pas vendu à des modes passagères comme peuvent parfois demander les chantiers. Il est resté un archi indépendant et on retrouve cela dans ses dessins.

Eric

03 déc. 2009
0

Merci à tous
Merci pour toutes vos réponses mais, la mort dans l'âme, nous n'achèterons pas ce bateau. Il est superbe, dans un état magnifique, tout est neuf, mais la hauteur sous barreau, déjà limite dans le carré pour mes 1,73m, et vraiment trop basse vers l'avant. Il faut se plier en 2 pour aller aux toilettes ou dans la cabine avant. Deuxième problèmes, il n'y de salle de bain et pas moyen d'en caser une quelque part.
C'est un crève-coeur mais il n'est pas fait pour moi et mes équipières. Si quelqu'un est intéressé, il vous attend à Port Saint Louis.

Merci encore

Daniel

15 avr. 201016 juin 2020
0

Je suis l'heureux.....
De Léon (ex Parma) effectivement que du bonheur au bout des doigts posés sur la barre franche.
la coque a été construite par le chantier CGM une très belle construction d' après les gens plus compétents que moi en la matière. C'est vrai que le moindre cordon dans le recoin le plus paumé est très propre ,ce serait du à la technique de soudage tig je crois.Effectivement une quille boulonnée, en tous cas elle ne bouge pas.Je trouve que le point faible , c'est quand on le cale à terre,la sole est souple et il s'affaisse un peu autours de sa quille.Mais dans l'ensemble on se sent très bien dans ce bateau quand ça tape dure, c'est du solide on peut voir venir.
Pour le déplacement c'est autre chose moi je suis à 7.5t en charge sur travel lift tout neuf et des aménagements assez symbolique, on a pas la même quille?
Pour le mat j'ai celui de 16.45 implanté sur quille et 33 de gv et 50 de génoa.
Je navigue pas mal en solitaire.Mon prochain chantier va être le pilote.En ce moment le pilote barre franche exter a du mal a suivre sauf au prés mais il n'a aucun lmérite le ateau est tellement équilibré.
J'aimerai connaître ton système actuel.
Je réside a Sète et je loue un peu Léon a bon entendeur .
Amitiés marines
Rémy

14 oct. 2011
0

Bonjour! As-tu toujours ton beau Tortarolo 38? Je crois qu'il y en a un a vendre. Peux-tu m'en parler? Il semble magnifique...

26 nov. 2009
0

J'ai toujours un doute...
... concernant le choix d'un ultra-léger pour un tour du monde (en voyage j'entends, pas en course)...
Il faufra être vigilant sur les poids pour conserver la performance mais aussi pour la sécurité...

Ceci dit, superbe bateau...
A+ Sergio

26 nov. 2009
0

surcharge
Je pense qu'un ULDB surchargé n'est pas dangereux, ce n'est pas un multi. Il perdra en performance, mais restera bon marcheur malgré tout. Le problème pourrait venir du gréement conçu pour un bateau léger et qui aurait à "entrainer" une surcharge. Mais à mon avis il faudrait vraiment surcharger le bateau, ce n'est une tonne supplémentaire (sur un bateau de 12m par ex)qui le fera souffrir.
De toute façon, en traversée on est pas à 2 ou 3 jours. Aller trop vite, c'est ne plus pécher, c'est être plus vigilant tout cela au détriment du bien être. C'est du moins mon avis. Ma devise sur les longues traites au large est : pourquoi faire aujourd'hui ce que je peux faire demain. Ayant bcp navigué en solo et sans enrouleur, je sais de quoi je parle...

15 avr. 2010
0

en tout cas...
il a une superbe ligne ce bateau,une vraie réussite esthétique!!:whaou:

17 sept. 2017
0

Je suis l'ancien propriétaire de Capcadence, le deuxième bateau construit par les chantiers grand mottois, j'ai vecu 10 ans dessus en faisant un petit tour de l'atlantique sous les tropiques.
je l'ai vendu en 1995 a un espagnol, le bateau s'appelle maintenant El Duende.
www.elduendecuarto.com[...]miento/
Vous avez ici en détail l'historique de cette époque.

Version roof long, (j'avais demandé a Tortarolo de modifier le plan) je viens de le retrouver par hasard a Lorient. Acheté à Carthagene par un couple qui l'a ramené a Lorient, il subit une petite remise a neuf avant de repartir faire le tour du monde.

Je vais voir El Rio, l'ancien bateau de Servage (que j'ai bien connu) a Pont l'Abbé ou il est sorti de l'eau.

Je suis décidé a faire une recherche de tous les bateaux construits sur ce plan. Pour l'instant, j'en connais 4 par leur nom de bapteme mis a l'eau vers 1986:
El Rio
Capcadence
L'aventure
Cevenne express
D'autres auraient ete construits par le chantier grand mottois apres mon départ.
c'est ceux la que je recherche. Si vous avez des infos, je suis preneur.

17 sept. 201716 juin 2020
1

Tortarolo a permis à Yachting France de se faire connaître auprès des régatiers. Il a l'avantage d'avoir créer des bateaux pour la méditerranée et ses caprices d'hysterique.
J'ai un souvenir bluffant d'un Jouët 37 au près dans 35 nds de tramontane. ..des mouvements d'une douceur incroyable et un passage dans la vague que beaucoup peuvent lui envier. Et en plus qu'elle ligne!

Cela m'étonne donc pas de découvrir un si beau bateau naît de son coup de crayon!

22 mai 2021
0

Bonjour,

Je tombe sur ce fil de discussion par hasard, et je peux confirmer que c'est un superbe bateau.
J'ai navigué depuis 1984 sur El Rio avec Raymond Servage. J'ai fait ma première Transat dessus en 1985 et à l'époque, dans les mains de Raymond, ce bateau était imbattable en Méditerranée. Ma dernière navigation dessus était en 2006 aux Antilles.
Il avait construire la coque en Alu par Cerravolo, et Raymond faisait les Emménagements à Grenoble dans son garage. Chaque Weekend, il descendait ce qu'il avait fabriqué dans sa CX.
Il avait l'obsession de garder son bateau léger ce qui explique ses excellentes performances.
Je tacherai de passer un jour en Bretagne pour aller le voir.
Philippe

28 mai 2021
0

Bonjour,

J'ai revendu El Rio il y a une dizaine d'années et peu de temps après, il a été mis au sec dans un chantier à Pont-Labbé où il a été laissé à l'abandon. Je l'ai revu il y a deux ans environ et ne l'ai pas reconnu de suite vu l'état déplorable dans lequel il se trouvait. C'était devenu une épave, j'en aurais pleuré. Peut être y est-il encore ?

Eric

01 juin 2021
0

Bonjour et merci pour votre réponse, même si elle m'attriste. On n'aime pas voir disparaitre les êtres chers tant aimés.
Philippe

29 mai 2021
0

Bonjour
J'ai eu pendant 20 ans Cévennes Express un des 3 ou 4 "faux" faits par Francis.
Je l'ai vendu il y a 10 ans à un pro de La Trinité. Pas de nouvelles...
;-)

29 mai 2021
1

Bonjour,
J'ai connu "Laventure" en Guyane dans les années 2000. C'était également une copie des plans. Il avait été construit en amateur et en dériveur lesté, je crois, à Saint Martin. Christian, son propriétaire d'alors, avait beaucoup navigué avec avec jusqu'en Antarctique et aussi Géorgie du sud me semble t-il. Il l'a préparé durant des années à Kourou en vue d'un hivernage Antarctique, mais la grande faucheuse est passée avant qu'il n'ai pu réaliser son rêve. Ayant quitté la Guyane par la suite, j'ai suivi durant quelques temps le bateau avec son nouveau propriétaire qui s'est alors confronté à problème de corrosion dans le puits de dérive. Plus de nouvelles depuis.

29 mai 202129 mai 2021
0

Je pense que c'est le premier qu'avait fait Francis, quillard. Puis par la suite il l'avait transformé en dériveur à Frontignan.

06 juin 2021
1

Bonjour, un voisin du chantier du Robert en Martinique m'a dit être tombé sur ce post, c est super d'avoir plus d'info sur l'histoire de ce bateau. Je suis l heureux propriétaire de L'aventure qui vient de passer 3 mois au sec et va devoir retourné à l'eau a la fin du moi. Je vais mettre les bouchées triple pour finir le carénage avant le retour à l'eau ( je pensais pouvoir disposer de plus de temps..). Ensuite je prévois de refaire l intérieur en ouvrant les espaces et changeant le vaigrage. Christian l'avait fait isolé à l extrudé ce qui le rend encore plus confortable bien que ca ait réduit le volume intérieur. J'ai hâte de le voir rutilant.
Ps: j'ai fait quelques autres postes selon les problématiques rencontré avec d'autres photos si cela vous intéresse.
Le vent tourne mais l'aventure continue, j'espère qu'il tiendra bon encore longtemps.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (182)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021