Rinçage d'un moteur HB au vinaigre : fausse bonne idée?

Bonjour
Dans un précédent fil il était conseillé de faire tourner le moteur HB dans du vinaigre pour le détartrer et ensuite le rincer abondamment.

J'ai démonté ma plaque d'échappement pour apprécier le niveau d'entartrage de mon moteur ( 5 CV Yamaha de 1995 ). Je joins la photo de la plaque d'échappement. Les petits canaux de cette plaque étaient totalement obstrués. J'ai donc gratté toutes les concrétions et fini par un trempage d'une quinzaine de minutes au vinaigre d'alcool pour avoir un nettoyage parfait suivi d'un rinçage à l'eau et stockée la plaque au sec.

Aujourd'hui je reprends cette plaque qui était stockée sur mon atelier et je m'aperçois qu'elle est de nouveau bouchée à certains endroits????
En fait les zones qui n'étaient plus couvertes par la peinture suite à l'oxydation on très mal réagit avec l'acide. L'alu était brut et l'acide l'a bouffé et provoqué des boursoufflures que j'ai grattées facilement. Mais cela a bien entamé l'alu!
J'avais l'intention de faire tourner mon moteur dans le vinaigre, mais maintenant je me pose des questions. Je pense qu'il faut absolument passiver avec une solution de soude.

Alu brut réagit mal même avec un acide aussi peu puissant que le vinaigre. Le problème c'est quand il y a eu oxydation la peinture se décolle et l'alu devient brut.

L'équipage
21 oct. 2017
22 oct. 2017
0

Franchement cette photo est très impressionnante.

Tu avais rincé abondamment ta plaque , puis séché , et il y a eu ce type de réaction?
Surprenant

22 oct. 2017
0

je l'ai toujours fait sur mes hb avec du vinaigre blanc
dilué a 10% dans le bac et rincé après je n'ai jamais vu ça ...
alain

22 oct. 201716 juin 2020
0

J'ai laissé trempé dans le vinaigre blanc pur ( dosé à 8 %)

J'ai entouré la partie alu qui s'est bouffée.

22 oct. 2017
1

La corrosion de l’aluminium est très complexe , faite de combinaison de corrosion électrolytique , filaire etc... de plus , les attaques corrosives génèrent de l’alumine très résistante chimiquement . Dans le cas présent , ont peut dire que la qualité de la fonte est peut être moins adaptee pour la fonction et que la porosité intrinsèque la rendu fragile au nettoyage , ou peut être même qu’elle était déjà fragile auparavant . En tout état de cause , je ne crois pas que l’acide acétique contenu dans le vinaigre soit la cause de cette attaque , dans le cas présent , je décaperais complètement la pièce mécaniquement au papier de verre , et je la tremperais dans un primaire au chromate de strontium , seul pigment anticorrosion de l’aluminium , je l’ai fait sur des poulies aluminium Amel et ça marche .
Un point important , pas de boulons inox en contact direct avec l’alu , cela augmente la corrosion .

22 oct. 2017
0

Salut,
Bien sur que le vinaigre attaque l'alu car ce dernier est plus réducteur (-1,6V). Il attaque aussi les aciers mais moins rapidement.
Il faut l'utiliser dilué et bien rincer.
Le plomb, cuivre, titane ne sont pas attaqués.

22 oct. 2017
0

Surtout jamais de trempage d'alu dans une solution de soude caustique car vous allez voir la pièce disparaitre rapidement !

22 oct. 2017
1

l'idéal, trouver un atelier équipé d'une station de microbillage, et en qques minutes pièce remise à neuf, traitement epoxy, et c'est reparti comme neuf

22 oct. 201722 oct. 2017
0

Je n'y connais pas grand chose, beaucoup moins que Safioran en tout cas, mais quand je parle d'utiliser de l'acide phosphorique ou de l'acide sulfamique on me rit au nez. Quand je parle de finir par une solution légère de lessive St Marc pour passiver l'acide et ensuite rincer longuement, la camisole de force n'est pas loin.
.
Mettre du vinaigre ou de l'acide acétique sur de l'alu, pire sur de la fonte d'alu c'est un peu comme tremper une biscotte dans de la soupe. Il suffit de démonter et examiner la résistance d'une une cafetière électrique percée et qui a été détartrée avec du vinaigre ou de l'acide acétique pour comprendre.
Le pire c'est encore l'acide chlorhydrique, dilué ou pas. Sur l'alu, il est tatoué à vie !

23 oct. 2017
0

Mais non Philippe , pas de camisole , plutôt une étoile . Ce que dit Bil est tout à fait juste , un microbillage est plus adapté , mais tous le monde n’a pas ça sous le coude . AMHA le problème de cette plaque , c’est la fonte d’alu et les écrous en inox . Sur Belavita , notre Amel , les poulies de réglage des chariots d’ecoutes , sont en aluminium coulé . La fixation sur les axes se fait via des vis inox . Je les ai remplacés par des neuves ( pièces d’origine Amel ) mais je les ai trempées dans du produit anglais à base de chromate de strontium ( dont j’ai oublié le nom ) dilution au WS et séchage long , puis peinture noire acrylique . Vis allen et basta , ça marche depuis 3 ans .
Pour les acides , phosphorique , acétique , sulfamique , sont des acides faibles , leur compatibilité envers les métaux , est moins dangereuse qu’un acide fort ( chlorhydrique , sulfurique , nitrique , fluorhydrique ) , après , tout n’est qu’une question de dosage .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021