ridoir pelican

Pour mon étai largable on me propose 2 sortes de ridoirs pelican : le wichard et l'acmo . La technique est différente l'un fonctionne avec un mousqueton à long bec et l'autre avec un embout en T.
Qui a l'expérience de ces deux techniques?
Le wichard est-il plus commode? ( il coute beaucoup plus cher!!!)
Merci de vos reponses.
christian

L'équipage
08 sept. 2006
08 sept. 2006
0

pour ma part j'ai un pelican
efficacité remarquable. Je connais pas l'autre.

09 sept. 2006
0

hollywood!
ce sont des pelicans tous les deux!

il est tard on te pardonne

09 sept. 2006
0

Le pelican:
animal domestique fort sympathique
mais beaucoup trop glouton.

Je sais, pour moi, il est très tard...

09 sept. 2006
0

pas trop tard pour corriger
effectivement, mal lu l'énoncé, je pense qu'il s'agit donc du modèle à long bec (wichard)

09 sept. 2006
0

acmo
sur mon boat et sans probleme à ce jour, c ' est le modele "larguable manuel"

Hervé

09 sept. 2006
0

Tropical...
...animal sympathique des tropiques, logo de Vmg Nautic...
Et hop !..Un p'tit coup d'pub !.. ;-) ;-) ;-) :-

09 sept. 2006
0

Le Wichard
J'ai eu les deux. Acmo sur mon via 42, wichard sur mon Dehler 38. Le Wichard (attention, pas celui à volant, ni celui à cliquet, très cher, le troisème modèle où le levier se plie ensuite le long du ridoir, il permet de tendre voile endraillée, et ne géne pas comm el volant) est nettement mieux. Je l'avais payé environ 300 euros chez Discount Marine.
L'acmo ne permet pas de reprendre la tension aussi bien.

09 sept. 2006
0

-
Acmo pour ma part. Très bien :-)

J'en suis à mon 2eme sur le même bateau, mais ça ne vient pas d'un defaut materiel. Le premier est passé à l'eau, la faute à un contre ecrou desséré... Gloops.. La prochaine fois je verrifierai mieux mon grement, parce que c'est pas donné quand même, ça fait cher la bourde...

10 sept. 2006
0

J'ai testé les 2
J'ai testé les 2 sur des bateaux différents.

Perso, j'ai un ridoir pélican à volant wichar, et j'en suis satisfait. Ca convient sur des bateaux de petite taille.
Je ne sais pas si on parle du même: peux-tu préciser? Le wichard à poignée, à volant, à cliquet?

L'acmo à poignée ne me semble pas commode du tout, voire dangereux. En effet, on utilise surtout ce genre d'accastillage quand ça bastonne. Lorsqu'il est bien tendu (normal, quoi) la poignée de l'acmo (assez longue, plus que les wichard à poignée) peut partir sans prévenir dans la manoeuvre... et ça part TRES vite, et ça peut faire très mal. Il suffit que le ridoir tourne, et que du coup on ne maintienne plus bien la poignée. Peu pratique, voire dangereux. De plus, il est beaucoup plus long que le ridoir que j'utilise, ce qui gène l'endraillage.
Enfin, pas de possibilité de reprise de la tension sous charge avec l'acmo (comme tous les modèles à poignée, il semble).

Mais ce n'est que mon expérience.

Leon.

16 sept. 2006
0

merci
Merci à tous de vos réponses.
Pour ceux qui ont utilisé un modèle wichard,
doit-on détendre et retendre le ridoir pour l'installer ou peut-on faire l'installation sans modifier la tension du ridoir .( le bras de levier du "bec"du pelican ne me parait pas très important!)
Christian du Nioman

17 sept. 2006
0

Effectivement
C'est très compliqué et très difficile de reprendre toute la tension uniquement avec le bec sur le Wichard. Ca n'est, je pense, pas conçu pour, d'où la présence du volant (ou de la poignée tournante).

J'ai pris l'habitude de détendre et retendre de 3 ou 4 tours (soit moins de 8 coups de volant) le ridoir pour le manoeuvrer. Ca va en fait assez vite si on est habitué, et surtout, c'est beaucoup plus sécuritaire à manipuler ainsi.

Le bras de l'Acmo renprend, lui, toute la tension nécessaire. Le manoeuvrer sous tensions quand ça tabasse, je trouve ça très difficile voire dangeureux. J'ai vu un équipier se prendre le levier sous tension dans les cotes... Et moi aussi, je me suis énervé avec ce *&@!%! de levier.

Sinon, je suis étonné qu'on t'annonce une grosse différence de prix entre les 2 marques. Peux-tu nous donner les prix proposés, et les caractéristiques (type de ridoir, terminaison, charge maxi...).
Merci d'avance.

Leon.

17 sept. 2006
0

Pas d'estrope!
Je n'ai tout simplement pas d'estrope!
Le crochet Pélican vient directement sur la cadène fixée sur le pont (prendre un diamètre important, sinon ça coince). Ce montage n'est pas forcément préconisé, mais ça fonctionne sans problème chez moi. En plus, ça a l'avantage d'amener le haut du ridoir beaucoup plus bas, et donc évite d'avoir à endrailler la voile trop haut (difficultés, fardage, capacité à étouffer la voile).

Sinon, mon ridoit n'est pas serti à mon étai larguable, mais monté par l'intermédiaire d'une cosse sertie qui termine le câble acier. Voir si ce montage (plus économique) pourrait te convenir (tension maxi...). En plus, ça simplifie (un peu) le stockage de l'étai dans les haubans: j'accroche alors l'étai larguable au niveau de la cosse (avec un simple bout), et non au niveau du pelican, ce qui réduit un peu la longueur. Une articulation en haut du ridoir peut donc être utile.

Le ridoir à cliquet est effectivement beaucoup plus cher. Les autres ont des prix semblables à l'Acmo, à priori.

Mais ma solution ne convient peut-être pas: tu as certainement un bateau plus gros, avec des charges plus importantes. A toi de voir.

Leon.

17 sept. 2006
0

précisions
Il s'agit du modèle largable à sertir de chez Acmo et du ridoir à cliquet de wichard ( diamètre 8 du cable oblige )les prix publics : 330 et 660 environ !( il se peut qu'avec les sertissage la différence soit moins importante )
Pour le modèle wichard qui a ta préférence peux-tu me dire comment se termine le haut de l'estrope pour le passage du bec wichard ( Chape classique ou autre système )

Merci pour tes précieuses infos.
Christian

17 sept. 200616 juin 2020
0

Montage
En fait, je viens de voir que mon montage était exactement le même que celui de la pub Wichard.

Leon.

17 sept. 2006
0

Pour ma part j'ai un pélican wichardien...
... secondé par un solide ridoir standard (bronze chromé). Les modèles dédiés coûtant LPDF (la peau des fesses). Je l'étarque avec mes petites mimines musclées, ça suffit. Une tringle pour pas qu'il se dévisse tout seul et ça fonctionne très correctement (un bout de transat avec un gènois sur l'étai largable car celui de l'enrouleur avait des coûtures qui lâchaient et j'avais la flemme de les recoudre). Je ne me sers pratiquement jamais du tourmentin (trop la trouille d'aller à l'avant par force 8, 'tain ! j'voudrais vous y voir, moi)

17 sept. 2006
0

A levier plutôt qu'à volant
Le Wichard que j'utilise est à levier, pas à volant. Il est un poil plus cher, beaucoup moins que celui à cliquet, mais je pense qu'il permet un réglage plus facile de la tension une fois le foc envoyé, foc qu'il ne géne pas du tout. Or, on s'apercoit souvent après avoir tiré un peu sur le bateau que ce réglage est à reprendre.
Pour la longueur, j'ai calculé de facon à ce que l'étai largable vienne se fixer avec un petit bout de palan sur la cadène des haubans. Avec cette longueur, le ridoir Wichard était un peu cout (de 10 cm environ) pour atteindre la cadène de l'étai largable. j'ai donc fait une petite estrope en vectran qui reste attaché sur le ridoir, que je retire et range à l'interieur du bateau.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (152)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021