"Revision" balise EPIRB ACR

Bonjour à tous,
Je voudrais vous faire partager la malheureuse expérience d'un ami concernant une "révision" de balise ACR Rapidfix 406. L'accu de sa balise EPIRB ACR Rapidfix 406 étant arrivé à expiration, il l'a adressée via son shipshandler à un correspondant de la marque ACR en France pour un "entretien" et un remplacement de l'accu. Cette opération effectuée et facturée 405 euros, mon ami pensait être tranquille pour 5 ans, la durée de vie de l'accu (qui est aussi la durée de garantie d'une telle balise à l'achat.) Or, un an et 9 mois après, la balise a transmis une alerte aux services de secours de façon intempestive à la suite d'un test de routine et cela sans avoir été ni immergée, ni déclenchée activement comme en atteste l'ergot en plastique de sécurité qui n'a jamais été brisé.(De plus je peux attester que mon ami a toujours pris grand soin de sa balise qui n'a jamais subi aucun choc.)
Le CROSS a heureusement réussi de justesse à contacter mon ami, qui était parti et était presque déjà hors de portée de VHF, avant de lancer de coûteuses recherches (en argent et en moyens humains.)
De retour au port, il a naturellement adressé sa balise à son shipshandler pour contrôle. Celui-ci l'a ré adressé au correspondant ACR qui lui même s'est adressé à ACR aux USA (pourquoi faire simple...)
La réponse d'ACR a été sans appel : la balise n'était plus sous garantie, "l'entretien" réalisé ne consistant qu'en un changement d'accus et un test de fonctionnement, mon ami avait le choix entre acheter une nouvelle balise ou faire envoyer à ses frais la balise défectueuse aux USA (!) pour réparation. Le devis serait réalisé là bas, avec des frais, puisqu'il fallait la renvoyer. Renseignements pris auprès des Américains, le coût avoisinerait celui d'une balise neuve. Mon ami s'est étonné qu'une balise, à laquelle on est sensé confier sa vie, ait été comparée par le représentant d'ACR aux USA à un appareil éléctronique quelconque, au même titre qu'une TV ou un un walkman...
Après des tractations fastidieuses, il lui a été proposé d'acheter une nouvelle balise avec une réduction à priori consentie par le représentant français, car ACR USA n'a jamais voulu faire le moindre effort commercial et reconnaitre l'anormalité de la situation. Pour eux, passée la période de garantie, il est normal que l'appareil puisse tomber en panne. Le fait de changer l'accu ne réinitialise pas la garantie et il faut savoir que "l'entretien" proposé n'en est pas un : ils remplacent "la pile". Il n'est procédé à aucun démontage de l'appareil ni test de ses composants. Ils procèdent ensuite à une émission réelle sous un dispositif qui empêche les ondes de se propager (peut être la raison pour laquelle ils n'ont pu mettre en évidence la procédure test défectueuse.)
Au vu du coût exorbitant du remplacement d'un accu. (400 euros pour une "pile" c'est un peu abuser...) et compte-tenu de cette "aventure", je ne saurais donc trop vous conseiller de ne pas faire remplacer vos accus d'EPIRB ACR. Mon ami pour sa part a de guerre lasse accepté la proposition qui lui avait été faite et a acheté un modèle moins coûteux, une PLB ACR qui offre la possibilité d'être encodée avec le N°MMSI du bateau et qui est flottante : prix avoisinant celui du remplacement de l'accu. Attention cependant, ces balises sont à déclenchement actif et ne se déclenchent pas à l'immersion.

L'équipage
06 juil. 2012
06 juil. 2012
0

Connaissant bien les ricains et leur façon de travailler et d'appliquer les garanties, ça ne m'étonne absolument pas, hélas et je me méfie toujours énormément du matériel acheté chez eux et qui nécessite une "maintenance" quelconque...
Chat échaudé...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (193)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021