Revenir à la barre franche - sur un double circuit hydraulique

Bonjour à tous,

Nous avons un gentil motorsailer.

L'animal est plaisant à la mer, genre gros cétacé aimable et doux :-) :-) 11 m/11 tonnes, genre Colin Archer il donne du plaisir à l'équipage familial...

Sauf que son circuit de barre mange toute sensation. Genre pétrolier....

Double circuit hydraulique hynautic - une barre intérieure inutilisée et une roue extérieure sur laquelle je suis le planton de service :-( :-(

En clair le propriétaire ne trouve aucun volontaire pour tenir cette barre qui ne dit rien, n'enseigne et ne renseigne rien et qu'il faut pourtant suivre de près. Plus de 6 tours de butée à butée!

Pouvons-nous envisager de supprimer la barre à roue extérieure pour la remplacer par une barre franche (celle de secours nous tend les bras) ?

Idéalement en gardant le circuit hydraulique intérieur pour les routes au moteur les jours d'hiver ...

Toute suggestion bienvenue. J'aimerai ne plus être le planton de service et faire découvrir aux équipier que ce voilier pataud n'ai pas nécessairement un veau à la barre ;-) ;-)

L'équipage
30 jan. 2011
30 jan. 2011
0

Pas de problème
Mettre sur le circuit hydraulique une vanne de by-pass permettant à l'huile de passer d'un tuyau à l'autre librement.
En ouvrant la vanne, il est possible de barrer à la barre franche.
Ce by-pass doit d'ailleurs normalement déjà exister puisque une barre franche de secours est obligatoire.

30 jan. 2011
0

Bonjour Negofol et merci de ton intervention :)
Nous avons déjà du mettre la barre franche lors d'un défaut de maintenance - manque de liquide :-) :-) - et effectivement je n'arrivai pas à barrer correctement.

Je n'ai pas trouvé cette vanne et ceci explique visiblement cela.

Si je comprend bien, en installant cette vanne, le vérin devrait cesser son action ? Et sans impact ou dureté supplémentaire sur la barre franche ?

J'installe la vanne à proximité du poste de barre interne en supprimant les nombreux câbles de la double commande.

Cela semble presque trop simple. Ai-je bien compris ?

30 jan. 2011
0

Désolé de l'erreur de cablage ...
Je ne maitrise guère la terminologie technique:)

Ce sont bien sûr des tuyaux aboutés à des pompes hynautic 60 (une par poste de barre). Avec deux T pour les relier et le cylindre sur le "secteur de barre".

En mettant le by-pass Vetus le liquide va circuler librement :

www.nauticexpo.com[...]72.html

Le liquide devra continuer à trouver son chemin. La barre franche sera-t'elle vraiment aussi franche ?

Je ne connais rien à l'hydraulique.

30 jan. 2011
0

+1 ....
La vanne by pass est la solution....

je n'ai jamais compris pourquoi la vanne by pass n'est pas fournie en standard dans les directions hydrauliques.

En fait lorsqu'on actionne cette vanne, le fluide tourne en rond entre la pompe et la vanne !mais n'arrive plus au vérin, ce qui permet d'actionner la barre franche avec ses petits bras musclés.

Il existe des vannes bypass en inox.

Aucune difficulté de montage dès lors que tu connais le diametre intérieur de tes flexibles pour adapter la jonction flexible / vanne.

Sur une vanne by pass classique tu trouves une vanne et deux T , il suffit de couper tes flexibles et de les raccorder à ces T :) !

30 jan. 2011
0

Attention,
Il faut travailler très proprement, bien remplir les circuits au montage, éviter d'introduire des bulles dans les tuyaux et purger très soigneusement.

Suivant la conception du bateau et du safran, on peut avoir des efforts importants pour l'orientation de la barre. D'où le choix d'origine de la barre à roue hydraulique très démultipliée.

30 jan. 2011
0

non,
je ne dis pas que ce n'est pas jouable, mais par prudence, il est préférable de pouvoir revenir en arrière. La solution de la vanne bypass est une très bonne idée.
Je n'ai pas l'expérience de ce type de bateau. Je me pose simplement la question par mauvais temps est-ce que la barre sera tenable à longueur de temps?

Et si on peut repasser facilement à l'ancienne version pourquoi pas. Mais seul un architecte pourrait le dire.

30 jan. 2011
0

je me faisais la réflexion suivante :
6 tours de butée à butée pour... disons 30° sur chaque bord : soit 60° hors tout.
Cela fait 10° de safran par tour de barre (360°). Donc un rapport de 36.

Si la barre a un rayon de 30cm, c'est l'équivalent d'une barre franche qui mesurerait 36 x 0,3 = 10,8 mètres de long.

Manœuvrable au petit doigt, mais effectivement, coté sensation, cela ne doit pas être le top.

31 jan. 2011
0

Oui
monter un by-pass et essayer me parait raisonnable. Rien n'empêche d'ailleurs de rester comme ça définitivement...
Une seule vanne suffit puisque les deux pompes sont en parallèle sur le même vérin.

31 jan. 2011
0

réduire le secteur?
D'abord, mise en place du by-pass et essais. Cela est une solution prudente et sage.
réduire le secteur? Très difficile de répondre. Les efforts sont inconnus.
Si je compare à mon Arpège, 4 Tonnes, Un coup de gîte sous une risée à force 5-6 sous 1 ris et génois réduit, c'est environ une force de 7 à 10 Kg (100N) sur une barre de 70 cm de long environ.
Quand on regarde les vieilles photos des côtres à quille longue et profonde gréés aurique, la barre franche est munie de palans. Ce type de gréement favorisait les aulofées par un centre vélique très déporté, mais comparativement, on peut s'attendre à des efforts importants. Effort ponctuel cela passe, effort permanent ou répétés on en a vite plein les bras.
Un jour on va parler de pilote automatique. Dans ce cas, il faudra assurer une bonne rigidité hydraulique entre la pompe et les "presses": minimiser les volumes morts, minimiser les longueurs de flexibles et ne pas avoir une inertie trop grande. Et comme cette inertie apparente vue pas le vérin est dans le carré du rapport de transformation entre le rayon du secteur et environ les 2/3 du rayon d'action du safran on n'a pas intérêt à trop réduire ce dernier. Tout se calcule et il est impossible de répondre dans le vide.
Une autre solution serait une pompe de cylindrée plus forte avec une barre sensible et une barre de gros temps, mais c'est certainement une solution plus chère.

30 jan. 2011
0

Comprends pas
Si la barre est hydraulique, il n'y a pas de cables mais des tuyaux avec deux pompes (une par poste de barre) branchées en parallèle et un vérin qui actionne le safran.
Je suggère de voir le catalogue Lecomble et Schmitt qui a des schémas de montage.
www.ls-france.com[...]-fr.php

30 jan. 2011
0

Barre franche
Oui elle sera "libre" en utilisation normale, même si on peut sentir parfois un peu de résistance quand on bouge rapidement la barre au port. Pas gênant en route si on ne prend pas sa barre pour un essuie-glace.

30 jan. 2011
0

Merci à tous les deux
Le montage est clair. Ainsi que les conséquences sur la réaction de la barre. Merci de vos contributions.

Ce devrait a priori plus réactif qu'une barre à roue démultipliée sur plus de 6 tours...

Comme il s'agit d'un démontage significatif et un brin destructif - je vais démonter une console de barre et refaire la circulation des tuyaux - je cherche à éviter les erreurs.

On va découvrir le comportement du bateau sous barre franche. A titre de précaution elle sera provisoire la première année. Afin de régler sa longueur en fonction de sa dureté en navigation ...

30 jan. 2011
0

bonjour Gilles
La barre à roue ne donne absolument aucune indication, d'aucune sorte quelque soit les conditions.

On peut la tourner sans le moindre effort.
Le niveau de sensation est tellement faible que cela nuit très clairement au contrôle de la bête.

Cela n'est-il pas l'indication que les efforts subi par le safran sont vraisemblablement supportables par le barreur au bout d'une barre franche d'une longueur raisonnable ?

C'est un bateau lourd mais équilibré, assez proche dans ses lignes d'un endurance 35 quoiqu'un peu plus profond (1,8m) et un peu plus lesté encore.

Penses-tu que la barre franche n'est pas jouable pour ce type de barcasse?

Il est vrai que le safran en bout de quille longue n'est pas compensé.

31 jan. 2011
0

Une solution intermédiaire, Gille ?
Je place la vanne by-pass durant une saison sans toucher au circuit actuel à deux postes. Et on teste copieusement le circuit et on change en fin de saison si la barre franche est jouable.

Seul inconvénient, ne faut-il pas DEUX vannes by-pass pour shunter les deux pompes ?

Pour information, sur ce bateau, le précédent propriétaire fut également l'architecte, amateur évidemment, et le constructeur, itou. Le résultat est visuellement réussi et des plus navigables. Mais effectivement, tout n'est pas parfait. Ce poste de barre est clairement un des points les plus faibles.

"une barre franche qui mesurerait 36 x 0,3 = 10,8 mètres de long." :-) :-) :-)

Peut-être pouvons-nous envisager effectivement également de réduire le secteur de barre en gardant l'hydraulique ?

31 jan. 2011
0

Merci Gilles et Francis
Merci de mettre l'accent sur le risque associé au caractère relativement destructif d'une mise en place d'une barre franche.

Je n'ai effectivement aucune information permettant d'anticiper le comportement du bateau sous une telle configuration. Même si je n'anticipe de difficultés en "barre franche" que .... lors des périlleuse "marche arrière" durant les manœuvres.

Le bateau n'a jamais été testé au delà de force 6/7. Il s'est toujours révélé totalement équilibré sous voile (c'est un gréément marconi) quoique difficile sans une longue expérience de la barre car il n'indique rien et qu'il faut beaucoup, beaucoup tourner.

J'avais réduit le diamètre de la barre à roue. Elle est désormais de 40 cm. C'est plus réactif. Mais cela reste mou et, pour tout dire, sans la moindre satisfaction ...

Ceci dit, vous m'avez convaincu de la nécessité de prendre une saison pour tester la nouvelle configuration en installant un "by-pass" près du cylindre - indispensable de toutes façons - afin d'examiner sereinement tant la "dureté musculaire" que le plaisir associé à ce retour à plus de simplicité.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (142)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021