Retours sur le pilote auto Garmin Reactor

Bonjour,

je propose de discuter du pilote automatique Garmin GHP (Reactor de son petit nom) 10, 20 et maintenant 40.

Il est peu installé sur nos voiliers français il me semble, Raymarine écrasant le marché de la plaisance et pourtant il pourrait avoir une place de choix sur bien des embarcations.

Le modèle Reactor 40 est en fait un Reactor 20 avec l'option supplémentaire d'y brancher un compas externe via le réseau NMEA2000.

Ces modèles existent déjà depuis plusieurs années et il serait intéressant d'avoir un retour objectif des utilisateurs afin d'apporter quelques arguments pour les personnes devant faire leur choix d'un pilote auto.

L'équipage
14 jan. 2022
14 jan. 202214 jan. 2022
0

Je me lance !

Notre bateau est un Gib Sea 106+, 10.8m, donné pour 4.8 tonnes, mais équipé grand voyage, il doit bien faire 5.5 tonnes.

J'ai choisi le Garmin GHP20 en 2018 plutôt qu'un autre modèle pour plusieurs raisons :

  • Je n'avais aucun appareil NMEA2000 à ce moment et je ne souhaitais pas m'enfermer dans le système Seatalk de Raymarine. C'est très personnel comme choix, mais le NMEA2000 est une norme qui permet justement de faire communiquer des appareils de plusieurs marques sans contraintes. J'ai une aversion pour les marques comme Raymarine qui utilisent le NMEA2000 mais imposent leurs produits à moins d'utiliser des adaptateurs couteux et en théorie inutiles. Garmin, B&G, Simrad, Furuno et d'autres marques fonctionnent en NNMEA2000 natifs. Depuis on a un AIS class B en NMEA2000, le capteur vent aussi, le sondeur / speedo, le GPS ainsi qu'un convertisseur vers USB pour l'ordinateur. Je suis content d'avoir fait ce choix de ne pas m'être enfermé chez Raymarine. Mais revenons au pilote.
  • Pour le prix. En 2018 du moins, c'était le pilote le moins cher en neuf pour un montage sur secteur de barre (donc à l'intérieur du bateau).
  • La puissance disponible. Sachant que j'allais installer un vérin hydraulique L&S 40ST16. Le Garmin GHP20 peut très facilement alimenter ce vérin dans n'importe quelle condition. Chez Raymarine il fallait déjà aller sur une gamme supérieure.
  • Un compas électronique de dernière génération avec gyroscope 9 axes etc.
  • La qualité de l'écran de contrôle (GHC20). Le Garmin est lisible en permanence, quelque soit l'angle et en plein soleil avec des lunettes de soleil. C'est vraiment agréable. La consommation est en plus très faible.
  • La réputation du pilote outre Atlantique, mais j'avais vraiment eu du mal à trouver des retours français à ce moment là.

*Maintenant, mon expérence après 3 ans d'utilisation : *

  • Installation ultra facile du Solenoid Core Pack (le kit pour une installation sur voilier avec un montage du vérin sur secteur de barre). Payé 1380£ (1700 euros) en Angleterre avec le capteur d'angle et un câble d'alimentation pour le vérin L&S. Ça comprend tout ce qu'il faut, écran et câbles pour le réseaux NMEA2000 inclus.

  • Paramétrage étrangement très simplifié. La mise en route et calibration avec les assistants est on ne peut plus simple, mais par la suite, le réglage plus fin du pilote ne concerne que sa réactivité et sa consommation. On peut bien sur calibrer l'angle du compas et autres butées de vérin.

J'ai installé sur le réseau NMEA2000 un capteur de vent LCJ CV7.
En mer, en mode cap, c'est parfait, le bateau file droit en toute circonstance avec tous les paramètres au minimum. La consommation du bateau tourne autour de 6A à vue de nez, avec ordinateur de bord, son écran, AIS, VHF etc. En mode normal, on est sur du 8-9A et en très réactif on dépasse largement les 10A de consommation moyenne. Je rappelle que le vérin est hydraulique et largement dimensionné pour notre bateau.

En mode vent, là j'ai un retour plus mitigé. On a fait Portugal / Canaries par vent arrière, voiles en ciseaux dans 20/30 noeuds de vent et une mer bien formée suite à une dépression qui venait de passer. Le pilote a parfaitement tenu la route en mode vent, sur les 4 jours, aucun empannage à déplorer.
Au près dans une mer avec des vagues courtes et désordonnées, étrangement, il barre bien moins bien que moi (qui suis nul), il part au lof en permanence si on lui demande de serrer le vent au maximum. Les virements de bord non prévus s'enchainent.
Quand je barre au mieux, bateau bien lancé contre les vagues et que j'enclenche le pilote en mode vent, disons à 50° degrés du vent réel (j'ai l'impression qu'il parle en vent réel ?!), il va barrer le bateau entre 50 et 35° du vent réel, perte de vitesse, une vague fait tourner le bateau et il ne réagit pas pour le récupérer... le voile passe de l'autre côté. C'est très agaçant et il s'agit très certainement d'un mauvais réglage de ma part. En gros, je dois l'enclencher et rajouter 15 ou 20° d'angle de vent pour que ça fonctionne, mais même là, je trouve son comportement basique, le bateau n'est jamais relancé après qu'une vague fasse chuter le vitesse.

Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer là dessus ? Je soupçonne aussi un problème de réactivité avec le capteur aérien CV7.
Par contre en mode cap, contre le vent, il barre parfaitement bien.

Je ne sais pas comment fonctionnent les autres marques, quels sont les réglages disponibles dans ces circonstances. Dans ce sens, le Garmin est très limité.

Les virements / empannages en solo sont simplifiés avec le pilote et pour le coup il y a plus de réglages disponibles (angle, retard à l'enclenchement, etc).

Les mises à jour du logiciel (firmware) sont régulières, je trouve ça rassurant.

On a parfois (surtout en début de parcours) une perte de connexion du GPS, ce qui déconnecte le pilote ! Le bateau se retrouve libre d'aller où il veut au lieu de passer en mode magnétique. Ça, c'était avec un firmware ancien, ça ne l'a pas refait depuis une récente mise à jour, à surveiller donc.

Dans l'ensemble je serai pleinement satisfait du pilote s'il arrive à barrer au près en mode vent. On n'a pas un bateau de course mais on aime quand ça avance.

Ce serait intéressant d'avoir un retour de quelqu'un qui a utilisé un Garmin mais aussi un Raymarine ou B&G par exemple, pour avoir un retour plus éclairé que le mien.

D'autres retours ?


fxvt:Hello FLOTTEUR,Nous avons une CV7 avec un pilote Raymarine (ACU100+EV1+P70).Le pilote se comporte très bien à toutes les allures. Et cela depuis le début, c'est à dire avec les réglages par défaut du pilote. On a ensuite un peu affiné, mais ça n'a pas amélioré beaucoup, c'était déjà très bien.En tout cas nous n'avons pas remarqué de comportement curieux qui pourrait être imputé à un manque de réactivité de la CV7 elle-même.Je dirais même que le pilote se combine bien avec la girouette. Il a une alarme paramétrable si le vent change d'orientation (angle défini) dans une durée jugée courte (durée définie). Avec ce réglage par défaut, c'est arrivé que l'alarme se manifeste. Mais dans le calculateur, ça doit surement être aussi couplé avec la vitesse car ça ne déclenche pas quand il y a pétole et que la girouette tourne sur elle même et qu'on est presque à l’arrêt.Amicalement.FX·le 14 jan. 12:21
Flotteur:Très intéressant ! C'est effectivement un réglage qui me parait intelligent. On a fait 90° sans s'en rendre compte tout de suite en nav de nuit il y a 3 jours, le vent avait tourné aux abords d'une île ! Avec ce type d'alarme on aurait été prévenu. Un point pour le Raymarine sur ce coup. Voir 2 si le CV7 fonctionne bien avec ce pilote.
Je tiens à préciser quand même que le Garmin n'arrive pas à gérer le bateau en mode vent uniquement avec des vagues pratiquement de face qui freinent le bateau. Quand je suis à la barre dans ces moments là, je dois relancer le bateau en abattant et retrouver une vitesse permettant de passer les vagues. Je m'attends à ce qu'un pilote de voilier ayant les infos vitesse, cap, et gyroscope 9 axes (!) sache gérer le truc ! En fait il a l'air paumé quand le bateau freine et le nez se retrouve pratiquement dans l'axe du vent. J'ai l'impression qu'il attend une amélioration au lieu de corriger la barre pour éviter qu'il ne passe au vent. J'avoue ne pas avoir essayé avec tous les réglages à fond, mais je doute que ça change grand chose.·le 14 jan. 12:31
lolapo:Il me semble que ton voilier.consomme beaucoup ???Mais c'est difficile à savoir puisque tu ne détailles pas chacun des consommateurs.·le 14 jan. 17:39
lolapo:Au près, souvent on.peut bloquer la barre à un angle donné.Ça ne consomme rien ....·le 14 jan. 17:40
J-Marc:Ton bateau gite t-il beaucoup quand tu as tes problèmes en mode vent au près ?·le 14 jan. 18:17
Flotteur:C'est un dériveur lesté. Mais le pire a été dans 10nds de vent quand le bateau n'avait pas assez de puissance pour repartir sans abattre, ce que ne faisait pas le pilote.·le 14 jan. 18:22
Flotteur:Même problème avec le solent dans 25nds au près serré. Le bateau gite, mais rien d'affolant.·le 14 jan. 18:23
calea:Bonjour, à te lire j'ai l'impression que le problème pourrait venir du fait que le mode vent au près est basé sur le vent réel. Le vent réel n'est pas une donnée d'entrée, mais une entrée calculée par le pilote, donc on rajoute des temps de latence et des erreurs de calcul. Si ce parametrage existe (c'est le cas de mon pilote Raymarine) il faudrait que le mode vent soit basé sur le vent apparent. Ceci fait, avec la girouette et un gyro 9 axes, il n'y a pas de raison qu'il barre mal au près, de mon point de vue.·le 15 jan. 10:59
Solent:Je suis d’accord, le mode vent vrai n’a pas d’intérêt pour le barreur, donc je suppose qu’il n’en a pas non plus pour le pilote auto.A partir du vent vrai le pilote cherche à remonter le plus possible et il se met face au vent au moindre chgt de vent.En principe un pilote travaille moins au près qu’au portant.·le 15 jan. 11:21
Solent:Je précise : Quand ton bateau plante dans une vague, le vent vrai ne change pas et le pilote ne réagit pas, alors que le vent apparent chute brutalement.·le 15 jan. 11:30
J-Marc:Mais pour déterminer le vent réel, il faut calculer très vite. j'ai un pypilot qui fonctionne avec le vent apparent ou le vent réel. Son concepteur déconseille les girouettes à ultrasons pour leur latence et aussi parce qu'il affirme que les girouettes classiques gèrent la gite à l'identique des voiles ce que ne feraient pas les girouettes à ultrasons. Pypilot calcule 15 fois par seconde le signal de la girouette. Il n'y a actuellement pas de girouette à ultrasons sur les bateaux de régate. J'ai vu sur le site de LCJ qu'ils collaborent avec un team en modifiant leur capteur pour augmenter sa réponse. J'avoue que j'hésite en attendant à installer un ultrason sur mon bateau qui gite beaucoup au près.·le 15 jan. 14:52
VENTS:@ J-Marc : Attention soyez précis! De quelle girouette à ultrasons parlez-vous? ou de quelle girouette à ultrasons parle le concepteur du PyPilot? il ne faut pas confondre les marques et les différentes technologies. Je suis curieux de connaitre le mode de calcul du vent 15 fois par seconde avec des têtes de mât du marché plaisance qui ne dépasse pas les 10Hz (10 fois par seconde) de rafraichissement des données! Le temps de latence du capteurs CV7-C est largement aussi bon que les têtes de mât de régate. Pour une raison assez simple: les données que le capteur CV7-C transmet est déjà débruité puisque nous n'avons pas de pollution dû aux problèmes mécaniques, déséquilibre de la girouette, effet gyroscopique et autre... Le débruitage prend du temps de calcul!·le 15 jan. 15:23
matelot@19001:Bonjour VENTS et merci de votre intervention. Effectivement sur les pilotes très performants genre NKE ou Madtec le débruitage du signal vent est capital ! J'ai un capteur CV7 standard (1 Hz) et sur mon bateau assez lourd et stable j'ai jugé bon de paramétrer le filtrage du vent à 8 secondes (d'usine c'est 2 secondes). C'est ma manière certes simpliste de débruiter. Qu'en pensez-vous ?·le 15 jan. 16:56
J-Marc:@Vents : Le concepteur de Pypilot visait les girouettes à ultrasons en général. Le bruitage mécanique est-il vraiment le plus critique pour le fonctionnement du pilote ? Je pensais que la compensation du roulis et du tangage était plus critique ? Avec un calculateur gérant rapidement le roulis et le tangage, un débit des informations de la girouette à 1 ou 2Hz ne pose t-il pas des problèmes ?·le 15 jan. 19:21
VENTS:@matelot@19001, le CV7 standard a une sortie à 2 Hz. concernant le filtrage à 8 secondes, cela me parait beaucoup, si cela vous va... pas besoins d'y retoucher!·le 17 jan. 18:26
VENTS:@J-Marc, les CV7 standard ont un débit de 2Hz, les CV7-C ont un débit de 4Hz. Quand un concepteur de PyPilot, j'aimerais avoir ces coordonnées pour le briefer!·le 17 jan. 18:29
14 jan. 2022
1

bonjour,
j'ai remplacé le ST 6000 par le Garmin Reactor 40, en gardant l'exellent vérin raymarine T1.
tout a fait satisfait après plusieurs milliers de milles,par contre je ne maitrise pas le mode vent , sans doute une mise à jour du logiciel améliorerait les choses.


15 jan. 2022
0

j'ai remplacé il y a 5ans un autohelm st4000w par un garmin reactor
sur vérin hydraulique robertson en gardant le capteur d'angle .
un peu compliqué à régler mais depuis aucun problème ,je l'ai interfacé avec tout ,mais je ne me sert que du compas et ça suffit .
il consomme moins que le précédent et travaille très peu surtout rapidement .
boitier de commande très visible même en plein soleil
alain


Pascal34:Transat aller retour avec un Garmin reactor. Pas de soucis de pilote. Il a barré 100% du temps mode vent réel au portant. Vérin électrique jeta. Sensibilité barre max. Consommation entre 1.5 et 3 amp/h.·le 15 jan. 12:09
fritz the cat:la conso excessive vient souvent du vérin ...le mien peut pousser 450kg/f j'ai limité le débit a 20a maxi pour l'ecu ce qui fait 240w un peu moins qu'un demi-canasson .alain·le 17 jan. 18:51
Flotteur:Il faudrait que je mesure précisément , mais mon vérin L&S 40ST16 croque bien 6A en fonctionnement.·le 20 jan. 11:10
15 jan. 2022
0

Flotteur, j'ai moi aussi un Garmin Reactor et un capteur vent LCJ CV7.
Tout d'abord, le mode vent par défaut est le vent apparent.
S'il y a un problème avec l'info vitesse le mode vent réel n'est pas proposé. Dans le paramétrage on peut choisir la source de la donnée vitesse : speedo, un ou plusieurs GPS disponibles en nmea 2000 ou 0183. J'avais un problème de temps en temps avec les données GPS, j'ai installé un GPS Garmin 19S 10 Hz en nmea 2000 et maintenant ces problèmes ont disparu et le mode vent est nettement amélioré. C'est peut-être là la source de tes problèmes, du moins en partie.
Il est aussi possible que ton réglage de la réponse soit trop haut, ce qui fait qu'une action trop forte sur la barre amène le bateau trop près du vent et donc l'arrête. Sur l'échelle qui est de -5 à +5 je suis presque toujours à -4 ou -5 (-3 au portant par vent faible). Il faut regarder sur ta trace et si celle-ci serpente avec une "longueur d'onde" faible c'est que la réponse est trop forte, si la trace est irrégulière et que le pilote met du temps à récupérer le cap c'est que ta réponse est trop faible. Le réglage standard est presque toujours trop fort, et intuitivement certains croient qu'une réponse plus forte améliorera le contrôle, ce qui est contre-productif et en plus n'est pas sans conséquence sur la consommation. Nous savons tous qu'un bon barreur n'est pas celui qui agite frénétiquement la barre !
Ceci écrit, avant d'avoir installé le nouveau GPS haute fréquence je suis revenu du Brésil aux Canaries, soit 28 jours de "près océanique" à 40° du vent apparent et le pilote s'est généralement bien comporté en mode vent alors que j'ai parfois "planté des pieux" pendant des jours et des jours. Avec mon système amélioré et donc une meilleure info vitesse ce serait sûrement mieux.


Flotteur:Merci pour ces précisions, je vais m'y pencher un peu plus la prochaine fois qu'on fera du près. J'ai un Garmin 19X, sélectionné dans les paramètres du pilote. Par contre, en quoi le pilote a besoin du GPS pour barrer en mode vent ? J'ai aussi une question à propos du pilote Garmin. Quand je barre en suivant un angle avec le vent (disons 60° réel) et que j'enclenche le pilote en mode vent, il n'est pas capable de garder ces 60° de vent réel, je dois ajouter 15° sur l'écran pour qu'il n'aille pas en dessous de ces 60°, donc avoir 75 sur l'écran. Est-ce que c'est quelque chose qui vous arrive ? C'est très pénible puisqu'il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton pour aller faire sa manoeuvre.·le 20 jan. 11:08
matelot@19001:Errata : j'ai un Garmin 19X comme toi. C'est le modèle nmea 2000 ou nmea 0183 ? Les deux existent. Je n'ai pas le problème que tu rapportes.·le 20 jan. 21:47

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (98)

Nos belles soirées !

novembre 2021