Retour utilisation hydrogénérateur Seatronic S600

Bonjour,

Je cherche des retours d'utilisateurs sur l'hydrogénérateur S600, particulièrement sur les points suivants :
- production réelle par rapport à la courbe de la documentation
- comportement de l'axe de rotation permettant l'immersion et le relevage particulièrement en cas de choc sur un ofni.

Merci !
Jean-Jacques

L'équipage
03 fév. 2021
28 fév. 2021
0

Bonjour
Je relance le fil , ça m'intéresse aussi.. Bonne journée


24 mar. 202124 mar. 2021
0

Bonjour
J ai un Hydro Seatronic S 600 sur mon outremer 45 depuis l été dernier.
L hydro produit selon mon expérience perso 10A a 6kts / 13A a 7 kts / 17,5A a 8 kts et 20A a 9 kts
Sur mon bateau je l utilisé dans la plage haute de vitesse et j ai une deuxième hélice pour les vitesses supérieures à 10 kts.

Le système de rotation est super pratique et permet de relever ou descendre l hydro presque sans efforts même à vitesse élevée.
Il y a une pièce ronde qui fait fusible en cas de choc mais je n en n ai pas encore eu besoin😂.

L hydro apporte un vrai confort. C est magique de pouvoir consommer sans compter à bord incluant le dessal frigo/ congélateur et ordi.

Je suis ravi de cet investissement.

Bonne journée
Loïc


Powhatan:Bonjour, aurais-tu une image du mode de fixation ? Toujours un problème sur les catas...·le 24 mar. 13:32
24 mar. 2021
0

Bonjour
Voici 2 photos de l hydro sorti de l eau.
Le réglage peut s adapter à l angle de la jupe arrière.
Ils ont aussi d autres supports.
Loïc


Powhatan:Beau montage en effet. Je suppose que la platine est boulonnée avec un accès possible par l'intérieur de la jupe.·le 24 mar. 19:11
LB Nawaks:En fait il y a une platine boulonnée à la jupe.Ensuite le support de l hydro vient se clips et dessus. ·le 24 mar. 19:21
18 mai 2021
0

retour sur seatronic

leurs hydro me plaisait beaucoup car la fixation est parfaitement adapté à la forme de ma jupe

par contre le service commercial n est vraiment pas top
j ai appelé 5/6 fois au tel, écrit des mails, pour au bout de 3 SEMAINES avoir un devis ...

je leur demande un rib pour effectuer le payement et un délai livraison (je pars debut juin ) et ..la plus personne ne répond .. le covid a dut infecter leur boite mail


Héol II:je suis surpris, les ayant toujours trouvés réactifs et efficaces.·le 18 mai 12:35
18 mai 2021
0

Merci pour ces retours, je regarde attentivement car un jour j'y viendrai.
Ce qui me plait sur le seatronic c'est effectivement que la mise à l'eau se fait plus facile dès que l'on a un peu de vitesse et aussi que sur un mono on doit pouvoir compenser la gîte en tournant autour de l'axe.
Toujours dans la mise en oeuvre, on voit bien sur les photos que l'on n'est pas obligé de le rentrer tout de suite dans le coffre, on peut le laisser à poste.


18 mai 2021
0

impossible de se faire livrer pour début juin et même pas une idée du délai
j ai préparer le câblage pour rien.
dommage.. (c est le nautisme !!!!! )

je remet le projet a l année prochaine je vais voir pour adapter une autre marque ou acheter en chine et fabriquer le système de relevage


sterwen:En ce moment ce n'est pas facile de faire fabriquer quoi que ce soit. Toutes les chaînes industrielles sont désorganisées. Alors il faut avoir un peu de patience. Sur certains composants, on m'a annoncé une date de livraison en mars 2022.·le 18 mai 22:47
19 mai 2021
0

Bonjour,

Merci à tous pour ces infos utilisateurs et la nouvelle piste remoran.

@Mick - "acheter en chine" : tu as identifié des produits finis ou tu parles de moteurs à transformer/intégrer ?

JJ


21 mai 2021
0

Il y a des pistes de moteurs étanches brushless à aimant permanent pouvant servir de moteur d'annexe et de générateur triphasé. En générateur, il suffit de coupler les 3 fils à un régulateur MPPT d'éolienne à entrée triphasé de puissance équivalente

www.alibaba.com[...]95.html


Quizas:pas mal mais en rpm à 6 noeuds ça va sans doute être un peu faible pour générer un courant de charge significatif vu qu'ils annoncent 16000 rpm (maxi) en propulsion, par contre on trouve des brushless qui chargent à partir de 400 rpm, il ne reste plus qu'a les coupler avec une hélice et étancheiser le système, ça a été fait avec des debroussaileuses de récup.·le 23 mai 03:24
J-Marc:Ce moteur étanche est plus destiné à propulser un petit voilier avec 8CV max (6000W max) tout en permettant de recharger, même s'il faut juste espérer récupérer une fraction de la puissance nécessaire pour faire avancer un voilier à la même vitesse. Mais il chargera dès qu'il tournera aussi car c'est un brushless à aimant permanent. Il y a plusieurs autres tailles de moteurs étanches dont certains peuvent être immergés à -300m avec une étanchéité par bagues céramiques.On peut de plus en plus se poser la question de passer un bateau qui navigue bien à la voile en électrique si on peut espérer récupérer l'énergie utilisée pour les manoeuvres de port en 2 ou 3 heures entre 5 et 7 n. La vidéo postée sur H&O d'un mini 6.5 qui n'avait jamais eu besoin de recharger son moteur électrique entre ses sorties d'entraînement laisse augurer un bel avenir à l'électrique. Pour les traversées et convoyages sans vent, on embarquera un petit groupe électrogène de quelques kw ·le 23 mai 16:09
23 mai 2021
0

Pour un monocoque de croisière de 10m standard, cinq noeuds c'est pas mal (noeud de cabestan, de chaise, en huit, de ris et de Karrick)

Malheureusement, je ne vais pas toujours aussi vite, et le Watt&Sea propose luis des hélices plus adaptées aux basses vitesses.

Qu'en pensez vous?


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (58)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021