restauration voilier coque alu

J'aimerais savoir a quels travaux faut il s'attendre, et quels sont les points important a vérifier quand on récupere un voilier coque alu (un rêve d'antille) resté au port, dans l'eau (ocean atlantique) depuis environ une dizaine d'année sans entretien?
merci a tous

L'équipage
28 jan. 2018
28 jan. 2018
1

Et en premier vérifier que la coque n'est pas bouffée par la corrosion.

0

il y a une vente aux enchères à Cherbourg d'un beau bateau alu de 14 m ...

mais ... corrosion perforante (en plus il a subi un début d'incendie en transat et a presque coulé au port d'où développement d'une oxydation par l'intérieur (bateau de 2003)

www.interencheres.com[...]91.html

un beau bateau mais démontage obligatoire de tout l'intérieur et sans doute de la tôlerie à prévoir

comme quoi l'alu ... il y faut un entretien sans faille

28 jan. 2018
0

Commencer par lire le HS LN N°16 de G. Caroff en grande partie disponible sur son site internet, toujours maintenu, pour avoir un minimum de connaissances sur les contraintes des coques métal.
En tout premier il faut vérifier l'étât de la coque surtout niveau œuvres vives et protections anodiques. Avoir une idée du chantier constructeur pour la qualité des soudures, l'isolement du lest, de l'architecte pour la conception. Pour les aménagements vérifier la réalité du bon isolement thermique indispensable, etc.... L'alu s'auto protège de l'oxydation mais est malheureusement très sensible aux phénomènes électrolytiques. La structure doit être bien conçue et les soudures absolument parfaites.

28 jan. 201828 jan. 2018
2

Aille aille aille , une dizaine d'année dans l'eau sans entretien signifie une absence de protection cathodique sur un délai à mon avis trop important pour qu'il n'y ait pas de répercutions sur la matière.
Tout dépend du contexte dans lequel le bateau a séjourné pendant toutes ces années.
Vous allez assez vite le savoir après grutage.

28 jan. 2018
0

merci a tous pour ces réponses

28 jan. 2018
0

après 10 ans sans remplacement d'anodes il est à peu près certain qu'il y aura de la corrosion galvanique
sa gravité dépend de plein de choses : coque brute (juste un peu d'AF) ou traitée avec un revêtement épais époxy ou autre
quantité de métaux nobles à proximité : hélice en bronze (aïe) ou en alu (ouf)
matériau du safran et de la mèche
matériau de la quille (fonte ou plomb, aïe ; alu avec lest coulé bien isolé, ouf !)
et aussi de ses voisins (acier ? peut-être aïe)
et des éventuels problèmes électriques dans le port
et s'il était branché au 220..
bref il faut bien vérifier, notamment :
la ligne de flottaison, intérieur extérieur
la jonction quille coque
tous les endroits dans les fonds où de l'eau a stagné
les zones où le bois d'aménagement touche la coque
et en général un peu tout, 10 ans sans entretien c'est beaucoup !

29 jan. 2018
0

Avec les coques en acier la corrosion est facilement visible (sauf couche de peinture neuve) par la rouille. Et on dit que la rouille ne dort pas. Avec l'alu c'est n'est pas si simple mais bcp plus insidu. L'electrolyse se fait sans les traces tellement visibles. Quelques tas de pouissiere blanche. Les endroits parsemes de petites bosses ici et la. Et tout d'un coup une fuite minuscule. (Meme pas 1mm!) Puis trois. Ou huit... et on est en train de couler. Une engratinure dans l'antifouling fait par un ancre peut entamer ceci de l'exterieur, invisible sous la ligne de flottaison. Les anodes sont de rigeur pour proteger contre l'electrolyse, mais une fois qu'ils sont uses....la coque devient l'anode. Comme dit plus haut: inspection minutueuse de la coque et partout ailleurs ou l'eau de mer a pu toucher l'alu. Nous avons dans notre port un beau bateau alu des annees 70, bien entretenu, qui subit actuellement sa troisieme annee de travaux pour le retablir. Ca peut valoir le coup, mais ca depend du bateau.

29 jan. 2018
0

Faire des reprises de soudure sur du vieil alu........bon courage

29 jan. 2018
1

ah cet amour/haine pour l'alu ...
comme sur ts les (vieux) bateaux, inspection, évaluation, puis au travail !
à chacun ses choix, ...
une coque bien construite et bien protégée vit très très longtemps, quel que soit le matériau

29 jan. 2018
0

Ton Rêve d'Antilles alu, ça dépend ou il est, si c'est celui qui est à Rochefort dans le bassin Bougainville (au fond) c'est presque de l'eau douce, il y a une source dans le fond du bassin et très peu de renouvellement d'eau du fait des portes ouvertes au max 3/4 h par jour à l'autre bout de l'autre bassin. En eau douce pas d'électrolyse.

29 jan. 2018
1

l'aluminium peut tout à fait se corroder dans l'eau douce, le phénomène est plus lent qu'en eau de mer.
il existe d'ailleurs des anodes spécifiques pour l'eau douce (magnésium)

29 jan. 2018
1

Bien sûr, mais ça limite sérieusement les risques.

03 fév. 2018
1

Rectification, le voilier n'est resté que 4 ans sans entretien, c'est bien celui de rochefort.
Aprés inspection, le bateau parait très propre, de l'interieure la coque est saine, l'implanture du mat, les plaques et les chevron en alu ne présentent aucune trace d'oxydation, un peu d'eau au niveau de la pompe de cale ( 20 l), ayant rempli un trou profond de 70 cm large de 5cm a l'arriere de la quille ( voir le forum : trou dans le lest en plomb d'une quille alu )
sinon, le moteur est nickel, refait ya deux ans sans avoir tourné depuis,
les voiles ( 2 seulement ) étaient neuves mais ont passée 4 ans a poste, la grand voile protégé par le taud, et la trinquette sur l'enrouleur.

Il sera sorti de l'eau dans peu de temps, de là je verrais un peu mieux ce qu'il a refaire sur ce voilier. merci a tous

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (173)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021