restauration bateau bois - refaire les fonds

Bonjour,

Je me creuse la tête à essayer de trouver le moyen le plus adapté pour la phase remise a neuf des fonds de mon voilier en bois classique (bordé acajou / membrures mixtes sciées et ployées).

comment atteindre et décaper tous les moindres recoins ?

j'ai bien pensé au sablage à sec, mais je n'ai jamais pratiqué cette technique.
quelqu'un connais ?

je connais le sablage classique que l'on emploie dans le bâtiment, c'est radical, mais je ne peux bien sûr pas utiliser de l'eau !

quelqu'un a-t-il déjà pratiqué, et peux-t-il me dire comment s'y est-t-il pris ?

L'équipage
21 août 2006
21 août 2006
0

Un peu aggressif le sablage
Les grattoirs à main donnent de bons résultats sans abimer beaucoup. Je n'aime pas trop le poncage des le depart, ni les decapants mais ca c'est chacun qui voit midi à sa porte. Au chantier ou je restaure, on fait les fonds au grattoir.

Puis on réalise des prise de forme pour faire des membrures martyrs ou finales en lamelé pour remplacer celles qui sont abimés.
Si jamais tu dois remplacer des bordés, évite de casser les galbords, ribords (2 premiers bordés en partant de la quille) et la préceinte (contre la serre bauquiere), elles te serviront de gabarits pour garder une bonne partie de la géometrie de ton voilier.

Mais d'abord,
- Comment se présentent tes bordés a vue de nez ? Sont'ils encore jointifs, mous, noirs ? Y a t-il eu de la peinture pour cacher la misere ? Tu peux éventuellement gratter sur quelques points (contre une membrure, pres du tableau arriere) et nous dire.
- Et tes membrures ?
- Y-a t-il des champignons secs (ceux qui laissent la fibre mais ton bois devient tout mou et léger)
- L'as-tu de puis longtemps ou viens-tu juste de l'acquerir pour le restaurer ?

As-tu quelques photos a faire parvenir ?

Patrick

21 août 2006
0

la restauration
j'ai acheté ce bateau, ou plutôt cette coque il y a 5 mois, et je commence a bosser dessus.
j'ai quelques photos, il faut que j'essaye de les faire parvenir.
pout tout dire, ce bateau a été stratifié dans les années 70, et est resté au sec depuis environ 10 ans.
au vu des differents avis de pros recueillis par ici, la coque est donnée pour "saine".alors j'ai acheté.
le bordé, pour ce que l'on peut en voir par transparence de la strat, est bien conservé.
A l'intérieur, j'ai 3 ou 4 membrures ployées qui sont félées.
j'ai par contre dans les fonds des zones "noires", ou le bois a une allure de bois dur et mort genre charbon...est-ce la les fameux champignons ??
un charpentier a vu et dit: pas grave !
si je travaille au grattoir, est-ce que le support obtenu sera assez sain pour recevoir une peinture ?

23 août 2006
0

Pour passer les photos
facilement et à la bonne taille :

www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

(Même moi y suis arrivé) ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

22 août 2006
0

toujours les fonds
c'est sympa de me tuyauter.

je vais aller voir sur ton blog.

pour les photos, je vais voir comment je peux faire (il faut que je compresse )

moi je suis à st-Brieuc (22) et toi ?

jacques

23 août 2006
0

Manuel
J'ai entendu parler de l'électrique (en bien) mais je ne l'ai pas pratiqué. Dans notre cas, c'est manuel et comme dans notre atelier on s'entraide on s'y met à plusieurs.

Jacques, je suis à Annecy, ça fait donc loin pour passer te voir... :-(

26 août 2006
0

Pas facile...
...de se rendre compte.

C'est toi qui va le faire. Quand c'est dur et pas creusé, c'est plutôt bon. Quand c'est mou ou creusé tu enlèves. Si tu as dû enlever au point de fragiliser la pièceb (risque de rupture ou déformation sous contrainte), tu as le choix :
- si c'est une pièce importante, tu refais à l'identique (galebord, ribord, préceinte, membrures, varangues)
- si c'est un bordé secondaire, tu scarfes une nouvelle pièce qui porte sur au moins 3 membrures (mais si j'ai le choix je le préfère d'un seul tenant)
- si par malheur tout est mou ou creusé, ok il y aura du taf, mais tu auras aussi le bonheur d'avoir rénové un boat tout beau. Dans ce cas il ne faut surtout pas tout démonter d'un coup. Membrure par membrure, tu prends la forme (pistolet à colle et petites lattes en bois), tu refais sa soeur en lamellé-collé et tu changes. Puis une fois les membrures refaires, bordé par bordé. Dans notre atelier ils ont fait 17 barques, plusieurs Dragon comme ça. Des Star et des Corsaires mais là on est sur des techniques différentes.

Pour décaper, pour les parties inaccessible avec de l'outillage, un peu de décapant ne necessitant pas de rincage.

Pour ma part j'ai eu une bonne surprise, et un copain qui a acheté un Corsaire à 200€ ("tu fais un peinture et c'est tout bon!") a trouvé tout pourri. Il y a vraiment de tout

Je te souhaite de te faire plaisir et s'il y a beaucoup de boulot, ne bacle pas car sinon tu auras toujours un noeud au ventre en nav et ce sera justifié.

Patrick

21 août 2006
0

essai photo envoi
essai 2

22 août 2006
0

Grattoir
Jacques,

Je tacherais de faire une photo des grattoirs sous 2 jours. Ca enleve la colle et les peintures, pas le bois contrairement aux autres techniques. Après, et ça ça dépend de tes choix, tu peux traiter bêbêtes et champignons, fermer ou non le bois (2 écoles) à l'imprégnation (résine diluée ou PPU diluée), puis cycles de primaires, résines ou non, laques, etc...

Tes membrures si elles sont juste fêlées et que le bois est beau tu peux envisager de les concerver en les recollant, mais si elles sont consécutives pour la part je les referai en lamélé collé. C'est facile et ludique et si tu alterne bois sombre et clair tu peux même avoir des choses sympa. Et c'est TRES solide.

Comme tu ne connais pas le bateau il beau effectivement mettre à nu. Les parties noires, si elles sont bien dures ça va, si elles dont molles faut gratter et si tu vas loin faut changer.

Des champignons il y en a plein, je ne les connais pas tous, mais le sec il ne noirci pas, c'est bien ça le dilemme. Vas voir sur zygomar.canalblog.com[...]52.html , la première vignette c'est le champignon dont je parlais plus haut.

Dans quelle région est-tu ?

Patrick

22 août 2006
0

Pub
Je ne l'ai toujours pas personnellement utilisé
mais d'après les dires, le grattoir electrique Bosch est très efficace et le serait sans doute pour nettoyer les fonds d'un voilier en bois classique...

24 août 200616 juin 2020
0

photo des fonds
voici une vue d'ensemble des fonds.
pas facile de se rendre compte avec ça.
qu'en pense tu Patrick ?

26 août 2006
0

1/3 de l'épaisseur
Une règle que certains appliquent :

Si plus de 1/3 de l'épaisseur du bois est bouffée, il faut changer. Sinon, un romaillet suffit.

26 août 2006
0

le noeud au ventre
c'est sûr, ça m'a fait ça avant que je ne vire les vannes pourries de mon sylphe, je n'etais pas tranquille...
cela a été beaucoup mieux après les avoir enlevé.

jacques

29 mai 2013
0

Le sablage abime le bois et creuse les fibres du bois. a éviter !
Il y avait des conseils en terme de rénovations de bateaux en bois sur ce site.
C'est l'atelier de Patrice Mabire

www.musee-maritime-rouen.asso.fr[...]ex.html

29 mai 2013
0

Le sablage abime le bois et creuse les fibres du bois. a éviter !
Il y avait des conseils en terme de rénovations de bateaux en bois sur ce site.
C'est l'atelier de Patrice Mabire

www.musee-maritime-rouen.asso.fr[...]ex.html

29 mai 2013
0

Ce serait méconnaitre toute la diversité des différents types de sablage que d'affirmer cela.
On peut sabler le bois sans l'abimer.

29 mai 2013
0

beau déterrage de post mais sur le site proposé je n'ai trouvé aucun conseil de rénovation. Par contre de très belles photos.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021