Resistance d'un cordage noué

Bonjour,

J'ai toujours été un grand adepte du noeud. Pas de mousqueton ou manille au bout de mes drisses ou écoutes: gain de poids, économie, ne tente pas les voleurs et avec l'entrainement, le noeud de chaise à une main se fait tout seul.

Mais j'ai lu recemment qu'un noeud diminue par deux ou trois la resistance du cordage (!)

Quelqu'un sait a quoi cela est du? est-ce du au fait que le noeud finit par glisser ou que le cordage ne travaille pas correctement?

Et si c'est vrai, comment mettre l'accastillage pour éviter ce problème?

Car si il faut surdimmensionner ses bouts, on va perdre tous les avantages que j'ai cité plus haut...

Merci

L'équipage
21 mai 2003
21 mai 2003
0

cordage noué
J'ai en effet toujours lu ce facteur. je ne sais pas quelle est la raison mais je présume que cela doit venir du sens de travail des fibres du cordage.

Dans un noeud une partie de la traction ne se fait plus longitudinalement mais en cisailement par rapport à ces fibres.

Dans la pratique je crois que les cordages cédent rarement par surcharge mais plutôt par ragage. Et que de ce fait la marge de sécurité que l'on a pour faire face à un début d'usure couvre aussi le fait de faire un noeud.

Michel Laurens

22 mai 2003
0

c'est vrai
Ce que dit Michel est tres certainement vrai. j'ai fait les essais il y a quelques annees et la resistance est le plus souvent diminuee de moitie.
C'est le rayon de courbure qui devient trop petit et les fibres se cassent.

Contre ca j'ai utilise avec bonheur des noeuds de peche. Il y a le meme probleme pour les fils de peche, evidemment. Alors en utilisant des noeuds qui serrent, comme le noeud de pendu (le noeud d'hamecon) on peut aller jusqu'a 75 voire 85 % de la resistance theorique.

Attention ! celle-ci est aussi a verifier, je la trouve parfois sujette a caution.

Cependant en reflechissant un peu on s'apercoit que de toutes facons il y aura un cisaillement, ne serait-ce que sur le taquet ! Alors vaut mieux le savoir sans trop se preoccuper des details, suffit de prendre deux fois plus costaud au depart (et pas mal plus cher aussi !)

23 mai 2003
0

vive le pendu!
Tout à fait d'accord avec Kaj. Le noeud de ride fonctionne bien aussi. Le noeud
de pendu me semble excellent pour garder une résistance correcte.
J'ai fait ces noeuds pour des bosses de ris, des drisses, des sous-barbes, des drosses
de tangon asymétrique et aucun bout n'a jamais lâché. (Je les change environ tous les
7 ans). En plus pour l'esthétique c'est pas mal non plus.. A bon lecteur...salut!

23 mai 2003
0

donc...
... si je comprends bien, mettre une piece d'accastillage ne change absolument rien au problème et j'ai toujours raison de faire des noeuds...

Merci pour ces infos.

23 mai 2003
1

essais de traction..
Moâ, si ça surprend certains... j'ai surtout fait des essais d'ancres.. mais comme pour tirer dessus j'utilisais des cordages...

Lorsque le cordage a cassé.. c'etait TOUJOURS au niveau d'un noeud.. (et par traction, pas par ragage..) et comme on mesure (et enregistre) les courbes de traction lors de nos essais.. on a TOUJOURS constaté que la rupture se faisait a environ la moitié de la tenue indiquée par le fabricant..

La raison est fort simple (et parfaitement connue pour les cordages exotiques..) Courber un cordage sous un faible rayon "casse" les fibres.. Pour améliorer, par exemple, la resistance d'un cordage, plutôt qu'un noeud de chaise, il vaut mieux faire une boucle sur une cosse coeur avec une épissure.. TOUJOURS LE PLUS GRAND RAYON DE COURBURE POSSIBLE..

24 mai 2003
0

idée ?
est ce que le problème est le même sur un noeud d'arrêt ?
Parce que sinon, on pourrait envisager un beau capucin d'un côté de l'oeillet d'écoute de génois, un autre de l'autre côté, ca ne glisserait pas et ca casserait moins (en fait, c'est plus souvent l'oeillet lui même qui se casse que le bout mais ...)
C'est vrai qu'il serait dificile à enlever...
en fait, c'est pas vraiment une bonne idée !

31 mai 2003
0

Force de rupture des noeuds
J'ai lu dans un livre des noeuds que beaucoup de noeuds de pêcheurs ont une efficacité de 80, 90 et même 95%. Le noeud simple à une force à la rupture de 40% de la résistance de la corde. Les noeuds les plus performents seraient ceux qui commencent par un ou deux tours morts avant la confection du noeud proprement dit (70 à 75%). Et si mes souvenirs sont bons, le noeud en 8 est plus résistant que le noeud de chaise car la corde est moins tordue et les bouts qui 'rentrent' et 'sortent' du noeud sont plus dans l'axe de l'effort. D'autre part, plus le noeud est serré, plus il y a de risque de casse. Pour finir, une épissure est plus solide qu'un noeud (90%).

02 juin 2003
0

il ets couremment admis
qu'un noeud de peche divise par deux la résistance de la ligne

il existe absolument aucune raison pour que ce soit différent sur un bout

alors il est peut etre temps d'apprendre à faire des epissures

bye

23 nov. 2006
0

Résistance des matériaux
A la recherche d'autre chose je tombe par hasard sur ce fil et vous propose ma modeste contribution de technicien:
Il est en effet fort probable que le rayon de courbure d'un cordage puisse diminuer sa résistance, mais pour ça je n'ai pas d'explication complémentaire.
Par contre en voici une concernant les études de résistance des matériaux (utilisés en construction mécanique, donc y a as de raison que ça ne s'applique pas aux matériaux souples aussi):
Quand on fait un calcul de dimensionnement, de résistance ou de déformation dans une pièce (on appelle ça une poutre), selon les sollicitations subies (sollicitation de traction ou extension pour ce qui nous concerne) on peut calculer la contrainte supportée par la matière dans une section droite ou en un point de cette section.
A partir ce cette contraine on calcule ce que l'on cherchait (dimension, déformation ou limite élastique ou à la rupture du matériau)
Par contre, si la pièce n'est plus vraiment une "poutre" de section continue, on doit alors, suivant la variation de forme (type de variation et ampleur), avec des abaques déterminer un coefficient de concentration de contrainte.
Ce coef sert à multiplier la contrainte précedemment connue, souvent par 1 à 3.
Donc forcement, la contrainte étant plus forte au voisinage immédiat de la perturbation de forme, les conséquences le seront aussi d'où rupture au voisinage du noeud (si par ailleur le cordage ne comprend aucun défaut).
Toute variation brutale de la section diminue la résistance et dans certain cas il est préférable d'avoir encore moins de matière mais une variation plus progressive de section pour améliorer les performances.
C'est ce que je pratique depuis longtemps dans mon activité de sculpteur en meulant systématiquement des ciseaux à bois neufs à la jonction lame/début de la partie emmanchée pour faire disparaitre l'angle vif issu de l'usinage du dessus/dessous de la lame.
Après cette petite explication sans prétention si vous en avez envie venez faire un tour sur mon site pour voir comment j'attend les prochaines navigations.
outremer.alesia.free.fr[...]/

Salut

23 nov. 2006
0

c'est un vieu fil, mais ça peut toujours servir
Il n'y a aucun risque a faire un noeud sur une drisse.
Les drisses sont toujours dimensionnées très loin de leurs charges de rupture afin de ne pas être trop souples.

Le point faible du montage est toujours le coinceur.

A titre indicatif un coinceur XAS est prevu pour une charge de travail inferieure à 500 Kg avec une drisse de 10.
Une drisse de 10 à une resistance rupture de 2500 à plus de 8OOO kg selon les produits ....

23 nov. 2006
0

ca dépend
du bout, du nœud et ainsi de suite

je coirs que l'un des nœuds ou la baisse de résistance est la plus grande est de nœud de chaise

a contrario, une manille textile réalisée avec du dynéma de 2mm prévu pou 250Kg a cassé sur un banc de traction à plus de 450kg (nœud simple pour la boucle et nœud de sifflet de bosco pour la boule)

sinon,c'est avec les épissures que l'on perd le moins en résitance

maintenant avant qu'une écoute casse au nœud de chaise...je pense que la voile aura cédé avant, pareil pour les drisses qui cassent beaucoup plus aux points de ragage (réas) d'où l'intérêt des les prendre plutôt bien longues et d'en couper 10 cm tous les ans (en partant du point de drisse parce sinon...)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (154)

novembre 2021