Résistance des voiliers aux manipulations hors de l'eau.

J'ai eu écho cet été (Bretagne sud) que les formules proposées de port à sec avec dix mises à l'eau et sorties inclues, abîment les structures des voiliers qui ne sont pas conçus pour ce type de manipulation. Certains voiliers auraient même eu des varangues pétées par des transferts pas bien effectués, est-ce que vous en avez entendu parler aussi et sur quels types de voiliers ?

L'équipage
22 juil. 2018
22 juil. 2018
2

C'est tout à fait possible si les calages à terre sont mal faits.
Pour les bateaux modernes un peu mous qui n'ont comme varangage qu'un contre moule il faut bien positionner les chandelles de maintien sinon on constate des déformations des coques.

23 juil. 2018
0

Certains voiliers sont-ils réellement prévus pour reposer sur leur quille?

23 juil. 2018
0

et oui :-) ... même certains avec un voile de quille à faible corde.

23 juil. 2018
0

L'effort de la quiille sur la coque est inversée entre une stockage à terre et un bateau à flot.

Je ne suis pas spécialiste, j'y connais même rien en construction navale mais ayant des bases de mécanique et de RDM, pas compliqué de comprendre que ça doit encaisser des gros effort sur des surfaces réduites.
Vu les masses en jeu, je suppose que les structures travaillent pas mal, donc forcement une manipulation un peu brutale peut multiplier les efforts sur des endroits pas vraiment prévus pour ça (et crac)

J'imagine qu'un voilier en tôle est beaucoup moins sensible malgré son poids, encore que... (limite élastique du matériaux)

Ceci-dit certains voiliers en polyester de plusieurs décennies sont encore là sans avoir de dommage structurels importants et qui sont sortie de l'eau un paquet de fois.

Je pense que le stockage à sec (avec manipulation) fait quand même parti du CdC de voilier... enfin j'espère !

23 juil. 2018
0

Non! Rien a voir!
Une quille pese moins lourd que le bateau. Donc l'effort du bateau à sec sur la quille est bien plus important que celui de la quille sur le bateau à flots...

23 juil. 2018
0

Ça dépend du rapport de lest. Autour de 50% c'est équivalent, à 80% comme sur un Class America c'est l'inverse, ce que tu dis n'est vrai que sur sur les gros croiseurs modernes faiblement lestés.

23 juil. 2018
0

un phil 43 en carénage à madagascar

[url=]

23 juil. 201823 juil. 2018
3

ben les gars faut pas avoir de tels bateaux, ils ont ete achetés et vendus, librement. alors pourquoi se plaindre
un bateau qui ne resiste pas a un "mauvais" calage resistera t il a une "mauvaise mer", ou alors faut changer aussi la mer :mdr: :langue2:

23 juil. 2018
0

C'est avant tout une question de taille de bateau et de rapport de lest. Plus le bateau est grand et plus les efforts doivent être répartis. Plus le rapport de lest est faible et moins le bateau peut reposer seulement sur sa quille.

23 juil. 201816 juin 2020
0

Que les coques soient relativement fines et donc un peu souples me semble assez normal, imaginons que l'on applique le principle de coque épaissse & rigide à un pétrolier de 300m de long.
L'essentiel me semble-t-il étant que celle-ci soint suffisament rigide à trois endroits, c-à-dire à la base du lest, aux tirants de cadène & au pied de mat (en général celui-ci repose sur le lest d'une manière ou d'une autre). Il me semble que sur bcp de bateaux modernes la strat des varangues (contremoulage) est tellement fine que leur fonction est surtout de maintenir le plancher en place. Une coque trop souple me semble notament poser des problème de règlage du gréement (je soupçonne que pas mal de fils à propos de soucis de réglage de gréement ont pour origine au moins partielle la souplesse de la coque et du pont).
Si je peux comprendre une certaine souplesse de la coque ce que, par contre, j'ai difficile à comprendre est qu'on utilise pas les cloisons comme partie structurelle de la coque pour la rigidification de celle-ci, pour cela il faut que 1/ les portes aient un seuil (comme sur la photo en annexe) et que 2/ la cloison soit épaisse et totalement solidaire de la coque et du pont (starifiée ou boulonnée à celle-ci). Les quelques marques de bateaux qui appliquent ce principe de cloisons "structurelles" coûtent malheureusement beaucoup plus chers que les autres marques (la photo en annexe est un vieux X-99, en gros la production nordique (et chère) ont des cloisons structurantes)).

23 juil. 2018
0

le contremoule de coque intègre le varangage et le support des emménagements.

La reprise de strat de ce contremoule est partielle et se fait dans les zones de varangues.
Cette reprise de strat complète le collage à a la choucroute.

Effectivement le plus souvent cette reprise n'est pas lourde mais néanmoins le contremoule lui à un échantillonnage plus conséquent.

23 juil. 2018
0

nossi sur ton MW27 les cloisons sont structurelles avec reprise de strat sur la coque. et le pont.

23 juil. 201823 juil. 2018
0

regarde dans la penderie à droite de la cuisine tu verras que la cloison avant le bloc cuisine sont repris sur la coque.

le MW27 a été fini de pas mal de façons différentes, c'est vrai.

23 juil. 2018
0

Bonjour. Avec un bon vieux biquille comme le mien, on se fiche pas mal des manutentions et les quelques cloisonnages n'ont pas d'impact sur la structure, on pourrai même les supprimer par contre varangues et membrures sont bien là.

23 juil. 2018
0

Je n'en ai pas vu! Les seules reprises de strat sont dans les fonds des coffres mais, faut dire qu'il n'est pas comme la production normale y compris les aménagements et quasi introuvable même en Angleterre.

23 juil. 201816 juin 2020
0

Bonsoir. Effectivement, je viens de mettre à l'eau le bateau d'un ami et, il y a de nombreuses reprises de strat mais, encore une fois, le mien n'est pas foutu pareil. Par exemple, après avoir découpé le moulage des toilettes pour pouvoir accéder à l'unique écrou de la cadène du hauban tribord, pas de strat, on y voit le jour de l'autre côté et aucun vernis mais cp comme au sortir du fabriquant(idem pour les fonds des coffres peint au minium gris et bruts de fabrication en dessous). Et l'image, c'est pour fritz le chat, moi aussi j'ai de gros boulons et en inox. Environ 40 ou 45 de diamètre.

23 juil. 2018
0

J'imagine qu'il existe bcp de "bons" bateau dont les cloisons ne sont pas structurantes mais peu de "mauvais" bateaux dont les cloisons sont structurantes (je ne sais pas si que j'écris est clair mais l'idée est que si l'architecte respecte ce bon principe de construction il ya des chances que le reste suive).

23 juil. 2018
2

sur le nonsuch il y a 4 boulons de quille en 52mm et un en 35mm inox
pour tenir le lest en plomb de 2300kgs ,ces goujons traversent des varangues en monolytique stratifiés sur la coque dans le retour de galbord jusqu'à la hauteur des traverses de planchers ,les cloisons sont stratifiées à la coque
un caisson qui part de la coque au pont encadre la partie du mat
qui se trouve à l'intérieur . on pose le bato sur sa quille sans aucune déformation de la coque et on l'épontille après .
évidement c'est 4800kgs à vide pour un 9m .
et en mer ça ne grince pas ,même les panneaux zénitaux on arrive à les fermer au près .
es-ce normal ?????
alain :oups:

0

Toi qui navigues sur la flaque, as-tu pensé à montrer ton bateau à Mayko pour qu'il puisse y puiser des idées de renforcement de ce qui lui paraitra, après l'avoir vu, n'être en fait qu'un fragile esquif? :mdr:

0

C'est donc un homme de goût sous ses abords frustres. :mdr:

0

C'est un hybride :mdr:

24 juil. 2018
0

il l'a vu et est monté à bord ,pas déçu du tout .

alain

24 juil. 2018
1

Il y a un f ou un r en trop.

23 juil. 2018
0

putaing cong tu verrais la flaque comment c'est calme

0

Non merci : aucune envie de risquer une infection ou une malédiction quelconque dans votre enfer grouillant et méphitique.

Beurk.

23 juil. 2018
1

J'ai eu écho cet été que l'eau faisait fondre la coque bateaux ..... si si j' vous assure
.
Plus sérieusement, je n'ai jamais vu de bateau avec des varangues cassées ou des structures abîmées en + de 10 ans de ports à sec !!!
.
Et il me semble bien que la construction des bateau se fasse au sec dans des hangars et qu'il se pourrait même qu'ils soient transportés par camion avant d'être dans l'eau ......

23 juil. 2018
0

Oui, ok c'est pour cette raison que je demande sur le forum. L’écho, ne provient pas du bistrot du port mais d'un technicien de maintenance d'une agence de loc, donc a priori à prendre en considération.
Peut être que ces pratiques sont récentes dans certains ports et que les opérateurs ne sont pas tous bien formés aux risques, contrairement aux personnes du chantier de construction ou aux transporteurs dont c'est la spécialité ..
Mais s'il s'agit d'une pratique à développer pour désengorger certains ports très sollicités, il vaudra mieux le faire de façon clean..

23 juil. 2018
0

Aux chantiers de construction, en général, les bateaux repose dans un conforfateur...

23 juil. 201823 juil. 2018
0

(lire conformateur bien évidemment.) :oups: :lavache: :mdr:

23 juil. 201823 juil. 2018
0

ça arrive... plus souvent qu'on ne le croit et avec différent matériaux, du bois/cp pourris ne tiendra pas dans les sangles qui l'éventrerons, un bateau modernes dont l'opérateur n'aura pas pris soin de tapoter la coque et répartir le poid peut se retrouver abimé au calage, etc..
Le meilleur moyen reste d'avoir un quille longue et une câle de halage ou une darse comme il en reste quelques une...

24 juil. 2018
1

ou un bateau dessiné et construit sérieusement ? (cf photo phil 43 ci dessus)

24 juil. 2018
0

Tout à fait, mais c'est quelque chose de plus en plus rare de nos jours :)

24 juil. 2018
1

Au port à sec de Martigues il y a eu voici 3 ans quelques sinistres suite à des coups de Mistral violents l’hiver; sans que les bateaux sortent de leur ber quelques coques se sont enfoncées a proximité de la quille. Depuis l’assureur du port a demandé à sangler les coques sur les bers. C’était des bateaux récents types course croisière qui ont morfles. Mon camion est varanguée tous les’25 cm et la coque fait 45 mn d’epaisseur dans les fonds les cloisons structurelles sont stratifiées à la coque. Ceinture et bretelles pas de souci depuis 44 ans. Trop fort n’a jamais manqué

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (50)

Bol d'Or 2016

mars 2021