Réservoir d'eau

Bonjour,

Après l'hivernage, le réservoir d'eau de mon bateau (150 litres) est abondemment rincé avant d'être rempli pour la première fois de la saison.
A votre avis, y a-t-il des risques d'infection bactérienne du réservoir ?

Faut-il ajouter un produit "désinfectant" quelconque ?
Faut-il le faire à chaque remplissage ?

Merci pour vos avis et conseils.

L'équipage
24 avr. 2006
24 avr. 2006
0

En principe,
le chlore contenu dans l'eau du robinet est suffisament bactéricide.

On peut toujours en rajouter, sauf dans les réservoirs en inox.

_/)

25 avr. 2006
0

Réservoir inox
Salut Tlikum,
Pourquoi dis-tu que l'on peut rajouter du chlore dans le réservoir, sauf ceux en inox?
Amicalement.
Denis

24 avr. 2006
0

si vraiement tu y tient
Tu peu mettre de l'eau chlorée alimentaire.
Ca s'achète en pharmacie, ça sert à désinfecter les biberons des bébés (bon on aspergeait tout de même à l'eau d'éviant avant usage)
Le pharmacien t'indiquera la dilution à utiliser.

Y a plus cher cheaz les ship avec du iodure de pognon dedans. Faut bien que ton ship change de bagnole de temps en temps.

yves.

0

le truc
est de bien le vider et drainer avant l'hivernage. de verser une forte dose de désinfectant dans l'eau du dernier rinçage, puis laisser vide.

(contrairement aux reservoirs à mazout qu'il vaut mieux laisser pleins pour éviter la condensation.)

après ça, comme dit Tilikum, il y a l'équivallent de 2g/l de chlore dans l'eau de terre chez nous. Tu ferais le plein ailleurs, ce serait différent

24 avr. 2006
0

"2g/l de chlore dans l'eau de terre chez nous"
Euh... t'es sûr ? car à partir de 5 ou 6 mg/l ça se sent, et au delà c'est imbuvable ! ;-)

_/)

0

sorry
mg évidemment

25 avr. 2006
0

Quels symptômes ?
Ok, je retiens qu'en principe, si le réservoir est correctement nettoyé avant l'hivernage, il n'y a pas lieu d'ajouter un désinfectant (ou alors très peu)
Cela me rassure un peu, car en fait, si j'ai posé cette question, c'est parce que l'un de mes équipiers a été très malade ce dernier WE(vômissements et diarhée)...et celà n'avait rien a voir avec le mal de mer.

Je me suis demandé si l'eau du réservoir n'était pas en cause vu qu'il était le seul à s'être brossé les dents 2 ou 3 heures avant avec l'eau du réservoir.
Les autres équipiers n'ont eu aucun malaise...
De plus, l'eau sert à faire du café, du thé ou encore la vaisselle...elle n'est que très rarerment bue "crue".
Si cette eau contenait des bactéries, quels seraient les symptômes ressentis ?

25 avr. 2006
0

La seule réponse fiable
serait la lecture d'une analyse... mais sans aller jusque là, lorsqu'il y a prolifération de bactéries il y a un moment où ça pue !

Euh... fait dire aussi à l'équipier de ne pas avaler le dentifrice ! ;-)

_/)

25 avr. 2006
0

l'eau potable en bidon de 5 litres ne coute pas tres cher
J'ai un frerot qui est docteur en pharmacie et qui m'avait prepare la trousse (disons une petite valise) de pharmacie pour 4 personnes pour une traversee max de 4 semaines. En ce qui concerne l'eau, il m'a appris que la desinfection de l'eau et que la potabilité ne peut etre garanti 100 % apres cette periode. Bien sur cela ne veut pas dire que apres 24 heures tu seras systematiquement malade mais bof.

ma filele st née au sri lanka, il n'y avait pas d'eau en bouteille, il fallait faire bouillir l'eau 2 heures filtrer et refaire bouillir
ensuite frigo dans recipient desinfecté et consommer -par le bebe - dans les 12 heures.

Conclusion je prefere l'eau en bouteille plutot que les doses de chlore de produit.

25 avr. 2006
0

Permanganate de potassium,
Oui, le produit qui transforme l'eau en vin ;-)

C'est utilisé pour desinfecter les canalisations d'eau potable, à acheter en Pharmacie.

0

nettoyer
effectivement c'est la solution: nettoyer et surtout sècher...
mais souvent, sur nos fiers lévriers des mers, il n'y a pas de trou d'homme, ni même de trou de bras qui permette de faire cela correctement.
c'est pourquoi le grand rinçage désinfectant/chlore est important.

pour ce qui est des odeurs, une concentration dangereuse de légionnelle par exemple n'en provoque pas du tout.
D'ailleurs, si vous avez de leau chaude à bord, je recommande de rincer toutes les têtes de douches et de robinets à l'eau très chaude (au dessus de 60°C) pendans quelques minutes, car là aussi, comme partout où de leau stagne, les bactéries peuvent coloniser.

Enfin, si l'eau contaminée peut donner de violentes coliques, les atteintes les plus graves, comme la légionnellose se feront par voie aérienne, dans l'eau pulvérisée des douches. Ce n'est donc pas vraiment un problème d'eau "potable" (d'autant que celle des patates ou de la soupe a bouilli)

25 avr. 2006
0

C'est une ineptie
Tu es un chef de bord inconcient il ne faut jamais se rincer la bouche avec de l'eau c'est un poison violant avec une ou deux doses de jaune il n'y a pas de pb :-D :-D ;-)

25 avr. 2006
0

Nettoyage
Je confirme ce que dit Kidd : Permanganate de potassium pour le nettoyage du réservoir en fin de saison puis laisser sécher et c'est tout.
Cette solution m'a été indiquée par un pharmacien qui navigue il y a plus de 20 ans et c'est ce que je fais depuis : jamais de problème.
Le permanganate s'achète en pharmacie en petit sachet cela ne coute rien.

15 mai 2018
0

Bonjour,

je suis intéressé par votre solution, pouvez vous me donner le dosage svp ainsi que le marche à suivre ?

merci d'avance

bertrand

25 avr. 2006
0

Réseveroirs Inox
Pourquoi ne faut-il pas mettre de chlore dans les résevoirs inox?
Merci.

25 avr. 2006
0

Réseveroirs Inox
Pourquoi ne faut-il pas mettre de chlore dans les résevoirs inox?
Merci.

25 avr. 2006
0

Inox et chlore
Le chlore attaque l'inox, donc, pas d'eau de javel sur l'inox. mais tout est question de nuances et de doses. Pour les piscines : rambardes, plongeoirs, on utilise du 316L et cela tient correctement sans noircir.

Attention au permanganate : comme colorant c'est génial! Après il vous faudra de l'acide sulfurique et de l'eau oxygénée pour enlever les taches.
Pauvre plastique!

Mes nourices (caoutchouc) sont à moitié pleines. Je vais secouer, vider, rincer à l'eau et remplir avec l'eau de la ville qui contient à mon sens suffisamment d'agent bactéricide pour ne pas avoir de problème.
Le bateau est à Nieuwpoort, la température hivernale ambiante ne favorise pas la prolifération.

25 avr. 2006
0

Hum,
Pour desinfecter au KMnO4, ya vraiment pas besoin de concentration élévée, donc aucun rique de coloration, surtout si on fait la dilution sur le ponton ;-)

03 juin 2006
0

Opération bache à eau !
Bon, la bâche parait saine et pas gluante, mais l'ancien propriétaire n'avait apparemment rien fait depuis des années donc je vais quand même faire une opération javel puis vinaigre puis permanganate de potassium ...
c'est ce dernier point qui m'inquiète : le pharmacien m'a fourni des sachets de 0.5g mais ne connait pas les dosages à appliquer.

Si quelqu'un peut m'aider ...

Merci d'avance.

Karinne

25 avr. 2006
0

Bien enregistré...
...vos conseils !

Merci à tous et bonne soirée.

:topla:

05 mai 2006
0

humm

je crains que l'on detourne la tête de ce probleme d'eau vu que l'on ne voit pas ce qui ce passe dans le reservoir.

J'ai relaté ici ma stupeur lorsque j'ai ouvert ma reserve d'eau souple qui s'était eventrée.C'était gluant au touché ,il y avait du depot noiratre,ça sentait mauvais et pourtant je prends les precautions d'usage:rinçage,chlore,vinaigre..

Et bien je suis bien content qu'elle est petée ainsi je n'ai plus cette saloperie et si je suis "serieux" je la changerais tous les 3 ou 4 ans sutout vu le prix.

josé

05 mai 2006
0

je rajouterais

que je comprends mieux les "usines à gaz" des reservoirs à eau sur les bateaux à passagers que la reglementation imposent.

josé

06 mai 2006
0

pour info?
C'était quel matériau?

06 mai 2006
0

à GilusBleu

C'était des reservoirs souple plastique, le premier avait pété il y a deux ans et le second la saison derniere , tous les deux étaient dans un état à faire peur.

josé

06 mai 2006
0

est-il possible...
De mieux définir:
-Caoutchouc?
-Polyurétane?
-Polyéthylène?

-Noir dans la masse?
-Transparent?

06 mai 2006
0

plastimo

ça doit etre du polyethylene transparent dans une housse en toile sous les banquettes donc à l'abri de la lumiere.les trace nouratre c'étaient du depot.Marque Plastimo

josé

07 mai 2006
0

Pas grand chose à en dire.
Les traces rougeâtres peuvent être de l'accumulation de limons qui finit par créer une couche grasse comme dans un filtre à ficelle sur une installation d'eau. Par contre l'odeur?

Le polyéthylène est un des meilleurs matériaux. Toutefois un plastique amorphe peut laisser pénétrer des produits dans la matière.

On pourrait penser à une accumulation du type bactérie sous biofilm. Maintenant si ce sont des levures du vinaigre qui se sont organisées sous une couche protectrice c'est inoffensif! Le fait de laver avec du vinaigre n'est peut être pas souhaitable?

A bord j'ai des réserves en tissus enduit caoutchouc -Nauta?- Le prédécesseur avait installé un filtre à charbon actif. Dans 15 jours je vais me pencher sur le problème.

13 juin 2006
0

reservoirs divers, solutions diverses
salut,

ma vache à eau a pété (30 ans!), c'est en cherchant le remplacement que je trouve ce forum.

Il faut d'abord préciser si le réservoir est rigide ou souple. En effet, dans un reservoir rigide (inox, ou plus fréquemment polyethylène rotomoulé), l'eau consommée est remplacée par de l'air... et là ca craint, car l'air introduit contient des bactéries et de l'oxygène. Donc nettoyage annuel sérieux, voire traitement permanent.
Dans un réservoir souple, l'air ne pénètre pas, il s'avachit en fonction de la consommation. On est en anaérobie, donc seule la qualité de l'eau de départ compte. Quand on fait un plein dans un port normal, l'eau potable provient d'un traitement et est généralement légèrement chlorée. Aucun traitement n'est nécessaire, je fonctionne comme ca depuis des années, l'eau n'a aucun gout.
Il est vrai que je démonte ma vache tous les 2 ans pour un nettoyage sérieux (brossage intérieur avec un détergent ammoniaqué, rincage abondant en continu), et que je trouve souvent à cette occasion un dépot sombre et gluant, en fait adhérent et pas en suspension, il n'en passe jamais dans les canalisations. Ce dépot peut à l'air prendre une odeur de vase par oxydation, mais il est tout à fait normal, l'eau du robinet n'est pas indemne de particules, qui sédimentent dans le réservoir. C'est pareil dans votre chauffe-eau, et pourtant vous ne le démontez pas chaque année.

Par contre, j'ai voulu remplacer ma vieille vache explosée par une nouvelle, et là, consternation, les ships se foutent de nous...
2 fournisseurs seulement, Vetus et Plastimo, qui ont l'air de croire que les bateaux ont des coffres carrés et des angles droits, vendent du matériel pas adapté aux formes, et pire encore fabriqués avec des produits de deuxième choix : leurs réservoir sont en PVC enduit, ce qui ne résiste pas plus de 5 ans (comme les annexes), alors que le le néoprène est plus solide (comme les semi-rigides) et le polyester enduit inusable et seul recommandé pour le contact avec l'eau alimentaire (mais c'est plus cher à la fabrication...)
Cherchez dans l'industrie, c'est plus sérieux et c'est moins cher, j'ai trouvé deux fabricants sur mesure sur le net...

Bon vent...

13 juin 2006
1

Eau potable du pauvre
Bonjour,
Le plus simple et le moins cher reste l'eau de javel. C'est ce que nous utiliserons pour notre tour du monde.

Le chlore occupe une place importante dans la nature. La mer, les plantes, les animaux et l’être humain possèdent et produisent des molécules chlorées. Certaines d’entre elles présentent des propriétés biologiques exceptionnelles et sont vitales. Bien sûr, tout dépend du dosage car c'est la dose qui détermine la toxicité d’une substance. Un excès de nourriture, de médicaments ou même de l’air que nous respirons peut être dangereux.

La présence de molécules chlorées dans le corps humain est nécessaire au bon fonctionnement des organes vitaux ;
l'acide chlorhydrique est indispensable au bon fonctionnement du système digestif. Il donne au suc gastrique le taux d’acidité (pH) nécessaire pour une ingestion aisée des aliments et des médicaments. En outre, il est la meilleure défense contre toutes sortes de bactéries responsables des intoxications alimentaires ;
par la chloration préventive, l'eau potable est rendue biologiquement pure, ce qui empêche tout risque d'infection humaine due aux microbes et bactéries ;
nos dix mille milliards de cellules baignent dans une solution aqueuse. On y trouve un grand mélange de substances chimiques vitales dont des ions de chlore. Ces derniers règlent entre autres l’équilibre acide/base de notre sang.

Le chlore occupe une place importante dans l’industrie pharmaceutique à usage humain et vétérinaire ;
près de 85% des produits pharmaceutiques contiennent des composés chlorés ou les utilisent dans leurs procédés de production ;
il s’agit, entre autres, de médicaments pour le traitement du sida, des allergies, du rhumatisme, du cancer, de la dépression, du diabète, des affections cardiaques, de l’hypertension, des infections (antibiotiques ), des maladies pulmonaires et de la malaria ;
les composés chlorés sont également des produits intermédiaires indispensables dans la synthèse de la vitamine C ;
le médicament le plus simple est la "solution physiologique": de l'eau contennant 0,9% de chlorure de sodium (sel de cuisine). On l'utilise en cas de symptômes de déshydration, rhume et est présent comme remplaçant de volume sanguin dans les véhicules des services de secours ;
un quart des produits pharmaceutiques récemment brevetés contiennent des dérivés chlorés.

Le chlore dans les hôpitaux

Dans les hôpitaux, le chlore est un agent efficace dans les produits utilisés pour le nettoyage et la désinfection:
il protège les patients contre les infections;
il prévient les infections bactériennes suite aux brûlures et autres blessures;
il désinfecte les instruments de dialyse rénale;
il nettoie et désinfecte les plans de travail et les équipements de laboratoire;
il tue les bactéries dans les conduites d’eau et les systèmes de climatisation et, de ce fait, contribue à la prévention et au contrôle d’infections telles que la maladie du légionnaire (Voir le chapitre sur la désinfection des piscines et le Livre blanc - annexe 9.7).

Chlore et désinfection : l'eau de Javel

Fin 2004 le monde a été confronté aux conséquences dramatiques du tsunami en Asie. Immédiatement s'est manifesté le problème énorme d'assurer l'approvisionnement en eau potable et de la désinfection de la nourriture, des maisons et des objets usuels ;
l'Organisation Mondiale de la Santé a confirmé - une fois de plus - que, dans ces conditions, l'hypochlorite (eau de Javel concentrée) est le produit le plus approprié. Ce jugement confirme les recommandations du Conseil Supérieur d'Hygiène Belge en ce qui concerne les mesures hygiéniques qui doivent être prises lors des inondations. Ce conseil affirme que " pour la désinfection des surfaces et des objets dans les habitations, la préférence sera donnée à un produit désinfectant qui est bon marché, facilement disponible, peu toxique, actif dans la concentration d'utilisation adaptée et aisément dégradable. L'eau de Javel à 12° de chlore actif correspond le mieux à toutes ces exigences " ;
Pour ses propriétés remarquables de désinfection, la NASA a également choisi l'eau de Javel parmi tous les moyens de désinfection disponibles, pour combattre les bactéries inconnues éventuelles lors du retour sur terre des astronautes de la capsule APOLLO II ;
Produit d'usage facile, de grande vulgarisation, à un prix de revient très modéré, très facile à se procurer, exerçant une influence limitée sur l'environnement et un large spectre d'activité font de l'eau de Javel un outil précieux qui peut être utilisé partout pour améliorer l'hygiène et, dans un sens plus large, la santé publique. Il n'est dès lors pas étonnant qu'en Belgique, journellement, 100.000 litres d'eau de Javel soient utilisés.
Caractéristiques, composition et mode d'action
L'eau de Javel est une solution aqueuse, limpide, de couleur jaune-verdâtre ;
Elle a une odeur typique ; elle ne présente aucun danger d'incendie, ni d'explosion ;
L'eau de Javel à usage domestique est obtenue par dilution du produit industriel (hypochlorite de sodium )dans l'eau ;
Pour l'utilisation quotidienne, l'eau de Javel est diluée à des concentrations de 0,01 à 1% de chlore actif pour un litre d'eau. Le temps d'entrée en action dépend du résultat recherché. La plupart du temps quelques minutes suffiront, mais dans certains cas une nuitée peut être nécessaire.
Utilisation
L'eau de Javel a de nombreuses possibilités d'utilisation. C'est un produit avec lequel on peut désinfecter, nettoyer, entretenir, détacher, désodoriser, blanchir, … Grâce à ses propriétés uniques, il est utilisé dans de nombreuses applications, notamment pour :
détacher, nettoyer et désinfecter les surfaces carrelées ou plastifiées, baignoires, lavabos et éviers, siphons et tuyauteries en plastique, plans de travail des cuisines, ustensiles, robots et appareils ménagers (non métalliques), services à thé et à café et vaisselle (sauf objets poreux comme les faïences ou les objets dorés), marbre, ivoire, jouets, paniers et cages non métalliques pour animaux domestiques, …
désinfecter le matériel médical, instruments, aiguilles, ...
éliminer les moisissures des joints de carrelage et des rideaux de douche ;
éliminer les mauvaises odeurs ( par destruction des bactéries et oxydation des composés odorants ) et désinfecter les réfrigérateurs et congélateurs, WC et autres installations sanitaires, poubelles, …
décontaminer l'eau des baignoires pour enfants et bébés ;
effectuer une désinfection à large spectre, sur bactéries, moisissures et virus. C'est cette dernière application qui est surtout importante. L'eau de Javel est utilisée non seulement pour des usages domestiques mais également dans les cliniques, écoles, le secteur horeca, de même que dans les secteurs agricole et alimentaire afin de prévenir la propagation des infections bactériennes et virales. L'eau de Javel est particulièrement recommandée dans des situations à haut risque d'infections graves, telles que l'hépatite, le SIDA, l'ebola. En France, les drogués reçoivent gratuitement des mini bouteilles d'eau de Javel afin de rincer leurs seringues et éviter de la sorte la transmission de maladies. Les dentistes utilisent une solution à 3% pour nettoyer et traiter les infections des canaux dentaires.

Conseils utiles
Bien agiter avant l'emploi, la concentration est la plus élevée dans le fond du récipient ;
Pour éliminer l'odeur de l'eau de Javel des mains : les frictionner avec du jus de citron, puis les savonner et les rincer à l'eau chaude ; ne pas utiliser d'eau de Javel pour désinfecter ou désodoriser des ustensiles en aluminium ou de l'argenterie, ils risqueraient de noircir ;
Pour lavabos et ustensiles en inox : faire un second rinçage à l'eau propre et bien essuyer tout de suite ;
Dans certaines régions, l'eau potable a un goût de javel. En soi, cela ne pose aucun problème. Au contraire : cela peut être considéré comme une sorte de garantie que l'eau est potable ! Comment ca se fait-il ? Les sociétés distributrices d'eau potable ajoutent à l'eau une quantité infime de Javel afin de garantir qu'elle reste potable sur tout le circuit entre le centre de production, en passant par toute tuyauterie possible jusqu'au robinet dans la maison. Pour éliminer l'odeur et le goût, placer la carafe d'eau pendant une demi-journée au frigo et / ou ajouter quelques gouttes de jus de citron.
Sécurité d'emploi

La prudence s'impose en toutes circonstances. L'eau de Javel non diluée est corrosive pour la peau et les ongles. Les vapeurs sont irritantes et même toxiques pour la respiration. Diluer en versant le Javel dans l'eau, jamais l'inverse ! Utiliser l'eau de Javel diluée à froid ou légèrement tiède. Pour diluer, n'utiliser que des flacons originaux, jamais d'autres récipients ! Ce faisant, on évite des erreurs et des accidents ;
L'eau de Javel doit toujours être utilisée seule. Il ne faut donc pas la mélanger avec un produit de ménage ou d'entretien ;
Il ne faut pas chauffer au delà de 30°C : température à laquelle le produit commence à se décomposer ;
Stockage : l'eau de Javel doit être stockée hors de portée des enfants : suffisamment haut ou / et dans une armoire fermant à clef.

Voilà un point complet sur cette substance, qui est le plus simple et le moins cher pour avoir de l'eau potable.

Retrouver d'autre infos sur notre site:
semeda.free.fr[...]/

20 mai 2008
0

Et les Nauta ?
J'ai une Nauta depuis 7 ans, et elle est toujours en très bon état. Auriez vous des adresses de vache à eau sur mesure ? Merci

20 mai 2008
0

le chlore n'est un pas le désinfectant miracle
la désinfection de l'ea en milieu piscine municipal est faite à partir de chlore gazeux . le chlore n'a pas toutes les normes de désinfections . Biofilm des srufaces par les micro-organismes ou biocontamination résulte de leur colonisation par deux types de bactéries :
les batéries transitoires ( gram + ) elles n'adhérent pas aux supports et sont mises en suspension puis détruite par l'activité nettoyante et désinfectante d'un bionettoyant.
les bactéries adhérents ( gram-) elles se fixent sur les supports et sont responsables de la formation d'une structure complexe appelée biofilm.
le biofilm est "un feuilleté" constitué progressivement au fil des opérations de lavage , par l'action combinée de sécrétions bactériens adhérents de type polymère , résultant du métabolisme cellulaire avec les ions calciums déposés par l'eauet utilisés comme éléments nutritifs.
Il ne faut pas oublier que l'eau est constitué d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène et que l'on trouve également des sels minéraux de calcium et de magnésium(calcaire et tartre) mais aussi des anions et cations chlorure,sulfate , phosphate , iodure,carbonate et des métaux fer, magnasium,calcium,cuivre,manganése,cobalt. tous ceci correspond au TH de l'eau ( titre hydrométrique ) dureté de l'eau on dit alors degré TH . Le degré TH moyen en France est de 35°TH ce qui correspond à une eau dure ce qui contribue non seulement comme élément nutritif des bactéries mais aussi pertube l'équilibre chimique des produits utlisés , surtout pour la désinfection des zones à risques . C'est pourquoi afin d'éviter la biocontamination d'une surface: contamination par ds micro-organismes ( bactéries, moisissures ,levures,virus)il est préférable d'appliquer la combinaison appropriée:
un nettoyage puis l'application d'un désinfectant , seules la capacité des produits utilisés ainsi que la méthodologie des opérations mis en oeuvre permmettent de lutter efficacement contre les infections .
En bref pour moi deux opérations :
1 /détartrage avec un détartrant alimentaire pH 4 ou 5 ( acide de type sulfamique et phosphorique )
2 / Après bon rinçage une désinfection avec un pH
alcalin (basic) mais de type désinfectant alimentaire un bon temps de contact puis un rinçage de qualité .
C'est mon avis et c'est ce que je mets en oeuvre .

16 mar. 2010
0

Au sujet du Chlore
Bon je me permets d'intervenir sur ce forum car mon père a eu la même interogation au sujet de la désinfection de ses réserves d'eau.

Je lui avait conseillé de ne pas utiliser d'eau de javel (hypochlorite de sodium) car celle-ci en plus d'être un oxydant puissant, contient du chlore comme son nom l'indique. Or le Chlore "attaque" l'inox en surface puis l'oxygène ... oxyde (on s'en serait douté) d'où l'apparition de rouille.

MAIS j'ai souhaité vérifier ces informations car ce n'était que vieux souvenir de cours de microbiologie et chimie.
Comme je travaille désormais dans une entreprise agroalimentaire qui travaille avec du lait et de l'eau, je suis donc plutôt bien entouré pour avoir réponse à ce genre de question.
Donc ni une ni deux le Lundi je file dans le bureau de ma responsable qualité et je lui soumets le problème.
Je ne pouvais pas tomber mieux puisque nos fournisseur de produit de nettoyage étaient là. Je précise que se sont des scientifiques, pas des commerciaux.
Là réponse unanime de tout les participants est la suivante :

LE CHLORE N'AGIT SUR L'INOX QU'A UNE TEMPERATURE DE 80 °C.

Sur ce je retourne à mon bureau faire ce que je sais faire et j'informe mon père qu'il peut utiliser de la javel sans crainte... Trop tard il a déjà acheter des pastilles désinfectante sans chlore :(

Voilà en espérant que ces conseils puissent vous être utiles (ma repsonsable qualité reste à votre disposition)

17 mar. 2010
1

Pas si certain,...
L'hiver passé, j'avais laissé un boîte de pastilles de chlore comme on peut les trouver dans les magasins de bricolages.
Il en restait environ la moitié dans la boîte qui était parfaitement fermée.
Lorsque nous sommes rentrés dans le bateau 6 mois plus tard, il y avait une forte odeur de chlore.
HORREUR intégrale lorsque nous avons ouvert l' équipet,...tous les inox plus ou moins proche étaient piqués et surtout rouillés.
Je ne sais pas si la radio (tout pret aussi) s'est oxidée mais elle fonctionne moins bien maintenant malgré un nettoyage complet.
Nous avons aussitôt nettoyé tous les inox et passivé mais les piqures sont toujours visibles.
Même la boucle du harnais était attaquée.
Il est donc certain que seul les vapeurs sont responsable de ce désastre,... et il ne faisait pas 80°C dans le bateau,...

17 mar. 2010
0

qu'appelles tu "chlore"
en effet des pastilles de "chlore" peuvent être des pastilles de javel, H3ClO3 pour les intimes, ou un autre composé à base de Cl.

Par ailleurs un grand principe de chimie : si pas pareil, alors couple redox. En français courant : si la concentration en quelque chose est différente d'un endroit à l'autre et que tu as une liaison électrique entre les 2, ça attaque. Exemple bien connu de la pièce de monnaie dans le fond du bateau en alu.

C'est pour ça qu'on met des anodes, comme ça c'est elles qui sont mangées, et pas l'hélice.

Dans le cas d'un réservoir, si tu mets une pastille dans un coin et que tu ne t'en occupes pas, ça va oxider. Si tu la fais fondre dans de l'eau, que tu as déjà mis de l'eau pure dans ta caisse (mettons 20 à 80% du volume), que tu rajoutes ta pastille dissoute dans 1 litre d'eau, puis que tu complètes le plein, la javel se dilue dans tout ça (l'eau que tu rajoutes à la fin permet de mélanger par les mouvements d'eau créés), et tu ne vas pas faire de mal à la caisse.

Cependant (on est jamais trop prudent) je ne remettrai plus d'eau tant que le réservoir n'est pas vide, et je reremplirai avec de l'eau sans additif. Ainsi je rince, ce qui n'est pas forcément inutile.

Un peu long, pas trop pompeux j'espère. Amicalement.

22 mar. 2013
0

Bonjour,
Lorsque je tire de l'eau, je colmate mon filtre, assez rapidement, par de petites particules noires.
Mon reservoir, inox est munis de petites trappes qui ne permettent pas de passer la main ou une grande brosse pour nettoyer l'interieur?
J'ai lu que le permanganate de potassium était une bonne solution pour nettoyer les réservoirs mais quid des particules ???
Merci de votre aide

22 mar. 2013
0

Personnellement j'ai un réservoir rigide avec une trappe de visite ce qui fait que la première fois que j'ai regardé l'intérieur il y avait au fond des dépôts sableux et des moisissures sur les parois.
donc vidange élimination des particules à la main et ou éponge, puis traitement à l'eau de javel des moisissures rinçage vidange remplissage plus un peu d'eau de javel pour éviter la re colonisation.
Bon à ce stade le gout abominable de l'eau démontrait une sur concentration évidente de chlore. il a fallut plusieurs rinçages et un peu de temps pour un retour à la normale.
Maintenant en début de saison je vide mon réservoir j'élimine les quelques dépôts solides, un passage d'éponge javellisé sur les parois, rinçage, remplissage et traitement avec un produit à base d'argent vendu chez les ship.
Le gout est neutre et pas de problème gastrique.
Le permanganate est un bon désinfectant mais colore beaucoup en violet puis en marron alors j'évite.

22 mar. 2013
0

Merci Gobis !!!
Hélas mes trappes sont trop étroites pour intervenir mécanique a l'intérieur.
j'essayerais avec le flexible de débouchage de mon "Karcher" mais je crains que le nettoyage ne soit pas exhaustif
C'est pourquoi je cherche une solution, si elle existe, non mécanique

25 mar. 2013
0

Bonjour,

Je soulignais un peu plus haut les pastilles de chlore, en effet, c'était peut-être des pastilles de javel??? mais je ne vois pas trop la différence??
J'aurais pu ne plus les utiliser mais il y a 4 ans, au retour du printemps, nous avons découvert une foret de "plumeaux et algues" noires dans l'eau,... HORREUR !!!
Je ne me rappel plus si nous avions fait un nettoyage mécanique avant mais de toute façon, la réserve n'est pas lisse et donc impossible de nettoyer mécaniquement en profondeur.
Vidange complète et remplissage avec une très grosse surdose de pastilles. Traitement toute la nuit, vidange puis à nouveau fait 3 fois l'opération.
Plus jamais rien vu et tout a disparu.
Mes réserves d'eau sont en époxy avec une grosse trappe d'accès.
1 ou 2 fois par an, nous vidons les réserves et remplissons avec un peu de javel.
L'eau sent toujours un peu la javel mais nous ne la buvons pas.
Plus jamais rien vu depuis

25 mar. 2013
0

Bonjour,
Ne laissez jamais de pastilles de chlore (même dans un sceau fermé) dans un bateau. Avec l'humidité, les pastilles dégazent et font tout rouiller. Parole de piscinier !!

25 mar. 2013
0

merci a tous !!!
le reservoir est inox, alors je vais eviter le chlore (principe de precaution)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (22)

Litiri

novembre 2021