Reservoir carburant

bonjour
j'ai l’occasion de récupérer des réservoirs qui étaient destiné à l'eau potable.
je voudrais m'en servir pour en faire des réservoirs à gasoil.
est ce possible ou me le déconseiller vous.
merci pour vos réponses.

L'équipage
29 avr. 2018
29 avr. 2018
0

Bonjour,
Sa dépend en quelle matière est fait le réservoir et pour quelle utilisation(Uniquement pour stocker/Pour remplacer un réservoir existant)

++
Math

03 mai 2018
0

Je crois quils sont en polyéthylène...
Se serait pour remplacer des réservoir en acier...
Franck

03 mai 2018
0

polyéthylène rigide sans problème, il faut juste que tu ais une sortie alimentation au plus bas et 3 entrées au plus haut(remplissage, mise à l'air et retour gazole) quant aux cloisons intérieures elles sont à mon avis inutiles jusqu'a 100 litres de capacité

03 mai 2018
0

Pour avoir regardé côté de la réglementation, à l'époque le matériaux devait être "Auto-extinguible"

03 mai 201803 mai 2018
0

Salut Mistral2
Cijoint une partie de la Division 245 qui s'applique à ton cas: Bonne lecture !
ttps://
245.pdf

2ème section : Circuit d’alimentation
Article 245-5.08
Réservoirs de carburant
I. Les réservoirs métalliques dont la capacité excède 75 litres, et ceux dont la dimension prise dans le sens de la largeur du navire dépasse 400 mm, sont munis de chicanes ou de cloisons anti-roulis.
II. Les réservoirs de carburant sont conçus de manière à empêcher l’entrée d'eau accidentelle, et sont munis d'une mise à l’air libre débouchant à l'extérieur.
III. Les réservoirs amovibles sont solidement fixés de manière à éviter le désarrimage en cours de navigation.
IV. Les matériaux et l'échantillonnage des réservoirs sont prévus en fonction de la capacité, du groupe de carburant et de l'utilisation du navire. Les matériaux des réservoirs peuvent être l'acier, le cuivre
rouge, les alliages légers résistants au milieu salin, le cupronickel, les plastiques renforcés et les thermoplastiques. Le laiton est exclu dans tous les cas.
V. L'étanchéité des réservoirs métalliques ne doit pas dépendre de soudures à bas point de fusion.
VI. Un réservoir marqué CE, ou répondant aux exigences des normes pertinentes publiées par « l’Amirican Boat and Yacht Council » satisfait aux dispositions du présent article.
VII. Tous les éléments métalliques en contact avec l’sont munis d’un système de mise à la masse du 25 navire.
VIII. Les réservoirs répondant aux exigences de la
norme EN/ISO 21487 satisfont de manière équivalente aux dispositions du présent article.
Article 245-5.09
Remplissage et mise à l’air libre
I. Les orifices de remplissage sont situés à l'extérieur des aménagements et du compartiment machine et munis d'un bouchon efficace et imperdable. L'étanchéité du pont au passage du tuyau de remplissage est telle qu'en cas de débordement accidentel, le cnarburant
ne puisse se répandre à l'intérieur du navire et dans l’eau.
La nature du carburant est indiquée de manière indélébile sur le bouchon ou à proximité immédiate de l'orifice de remplissage par un texte ou un pictogramme. Pour les réservoirs contenant de l’essence,
l'orifice de remplissage n'est pas situé dans le cockpit lors que les évacuations d’eau de celui-ci débouchent sous la flottaison.
II. Le diamètre intérieur minimal des tuyauteries rigides de remplissage de carburant est de 31,5 mm et celui des tuyaux souples de 38 mm.

III. Il existe un dégagement d’air par réservoir. Sauf dispositif bloquant le remplissage en cas de trop plein, la mise à l’air libre du point le plus haut du réservoir, en assiette normale du navire ne comporte pas de contre-
pente, débouche au même niveau ou bien au-dessus de l’orifice de remplissage du réservoir, et autant que possible à proximité. Le diamètre intérieur minimal est de 11 mm.
IV. Les dégagements d'air et orifices de remplissage des réservoirs contenant l‘essence ne débouchent jamais à proximité d’une quelconque ouverture débouchant à l’intérieur du navire. L’ouverture est munie d'un dispositif pare-flamme pouvant être facilement nettoyé, et qui ne réduit pas de façon appréciable la section utile du conduit.
V. Dans le cas de doubles-réservoirs placés en abords, les dégagements d'air de chaque réservoir sont installés de façon qu'à la gîte, la sortie correspondant au réservoir le plus bas se trouve toujours au-dessus du réservoir le plus haut.
Article 245-5.10
Circuits d’alimentation en carburant
I. Les tuyautages d'alimentation et de retour des machines à carburant liquide sont soit métalliques, soit en matériaux souples. Ils sont fixés et protégés partout où cela est nécessaire. Les joints ou raccords dans le tuyautage sont en nombre aussi réduit que possible
et placés à des endroits facilement accessibles.
II. L'installation est conforme aux spécifications du fabricant de chaque machine concernée.
III. Les raccords vissés sont conformes aux normes NF R 16 - 207 et NF R 16 – 208 ou norme équivalente
.
IV. L'étanchéité du circuit ne dépend pas de brasures à bas point de fusion (température inférieure à 450°C).
V. Un filtre facilement démontable est installé sur la ligne d'alimentation. Tout circuit de carburant diesel comporte un pré-filtre décanteur accessible et visible.
VI. Les tuyautages souples d’alimentation en carburant, lorsqu’ils ne sont pas installés dans un local de machine ou tout autre local présentant un risque équivalent à l’incendie doivent répondre aux exigences suivantes :
- Les tuyautages transportant de l’essence doivent répondre à la norme EN/ISO 7qels les débordements s’écoulent par-dessus bord, les tuyaux peuvent être des types B1 ou B2, conformément à la
norme EN/ISO 8469.

- Les tuyautages transportant du diesel doivent répondre à la norme EN/ISO 8469 ou EN/ISO 7840. 26
VII. Leur fixation est effectuée soit par des raccords à vis, soit par des colliers de serrage en acier inoxydable
ou en matériau équivalent en résistance à la traction et à la corrosion.
VIII. Les circuits d’alimentation en carburant conformes aux exigences de la norme EN/ISO 10088 satisfont de manière équivalente aux exigences du présent article.
Article 245-5.11
Essais des circuits de carburant, continuité électrique
Chaque réservoir à carburant, muni de tous ses accessoires, doit être soumis à un essai de pression hydraulique interne; la pression d'essai doit être au moins égale à la plus grande des deux valeurs suivantes:
?
20 kPa;
?
1,5 fois la pression hydrostatique la plus haute à laquelle le réservoir peut être soumis lorsqu'il est en service (hauteur maximale dans le tuyau de remplissage au-dessus du sommet du réservoir).
Cette pression d'essai statique doit être appliquée pendant 5 min sans augmentation ou diminution de pression. Après l'essai, le réservoir d'essai ne doit présenter aucun signe de fuite pendant et après un contrôle
utilisant une méthode d'essai de fuite autre que la mesure de perte de pression.
Tous les composants métalliques ou à revêtement métallique des réservoirs à essence et de leurs systèmes de remplissage qui sont en contact avec l’essence doivent être mis à la masse de manière à ce que leur résistance électrique avec la masse du navire soit inférieure à un ohm.
Un essai réalisé selon les prescriptions de la norme EN/ISO 21487 satisfait au présent article.
Article 245-5.12
Jauge de carburant
I. Il doit exister à bord un moyen pour déterminer le niveau ou la quantité de carburant dans le réservoir.
II. Les VNM possèdent :
- un moyen qui permette de vérifier le niveau de carburant, ou un dispositif de réserve de carburant

Mamita

03 mai 2018
0

Bonjour à tous

En relisant 245.5.10 "V. Un filtre facilement démontable est installé sur la ligne d'alimentation. Tout circuit de carburant diesel comporte un pré-filtre décanteur accessible et visible."

Je me dis que certains constructeurs ont vision discutable du
"accessible "
J ai un doute mais quasi sur d'avoir vu des inboards sans pré-filtre.

Le Moko

03 mai 2018
0

réservoir en PE, c'est impec !
il y a des boites qui en fabriquent sur mesure

03 mai 2018
0

Bsr le Moko
la D245 est la version :
Division 245 - version 05 juin 2015 -
Elle est relativement récente, et bien sur "ceci" explique "celà"....
Amicalement
Mamita

04 mai 2018
0

" IV. Les matériaux et l'échantillonnage des réservoirs sont prévus en fonction de la capacité, du groupe de carburant et de l'utilisation du navire. Les matériaux des réservoirs peuvent être l'acier, le cuivre
rouge, les alliages légers résistants au milieu salin, le cupronickel, les plastiques renforcés et les thermoplastiques. Le laiton est exclu dans tous les cas." .....c'est un résumé...
Le mot "peuvent" a tout son sens dans la langue Française.
Il y a bien de nombreux paramètres à prendre en compte pour faire un choix.
Pour ce qui est du préfilte: oui il est incontournable.
Mais bon chacun fait comme il veut.
Toute erreur peut avoir des conséquences qui peuvent être dramatiques.... :doc:

04 mai 2018
0

attention les joints d'étancheité pour le GO ne sont pas les m^me que pour l'eau ,il faut donc les remplacer

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (175)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021