répartiteurs de charge

.

L'équipage
02 juin 2001
04 mai 2001
0

Amélioration
Utiliser des diodes SCHOTTKY dont la chute de tension est de 0,2V.
Mais je crois que l'intensité max esr de l'ordre de 3 Ampères.
En mettre plusieurs en parallèle.
Salut.
PS : Vous etes le hisse et oh de Bordeaux/base SM ?

04 mai 2001
0

Amélioration
les diodes shottky de puissance existent au moins jusqu'à 50A. Un peu plus chères que les silicium.

pour le hisse et oh de bordeaux, connais pas!
à+

29 déc. 2004
0

coupleur séparateur
avez-vous obtenu des plans de montage de coupleur, si oui, pourriez-vous me les envoyer SVP

Merci ;-)

23 mar. 2004
0

coupleur

JOSEEL@WANADOO.FR

bonjour

pourriez vous me faire parvenir votre montage de coupleur séparateur

jai 1 bat moteur et 2 batts auxiliaires

merci d'avance

04 mai 2001
0

Amélioration
remarque sur le choix de diodes:

Les shottky ont plus de fuite que les silicium, et sont donc a éviter pour les appareils branchés en permanence, pat exemple un chargeur de quai connecté avant les clés de coupure batterie.
Elles sont idéales pour les alternateurs, car les pertes et donc la dissipation sont du tiers.On gagne presque 10% de rendement total, et le radiateur est plus petit.

chez un ferrailleur electronique, les shottky se trouvent en général dans les alimentations a découpage de gros ordinateurs de moins de 10ans. Pour vérifier le type de diode, faire passer un courant (environ 1A) et mesurer la chute: 0,2 en shottky et 0,7 en normal

04 mai 2001
0

Amélioration
j'ai depuis 2 ans un navtex nasa pro (2400 f)env.
avec lequel je reçois parfaitement de saint Malo
les anglais et Corsen en anglais et en francais
depuis peu avec une antenne double freqence.je trouve que c'est un tres bon engin facile a manip.
uler qui m'a fait oublier les galeres de la recep
tion radio ou des horaires depasses.la pose est
tres aisée ,env 2h,la nouvelle antenne coutant pres de900f. Possibilites de bons tarifs d'achat
apres de crusermat express boite anglaise,ceux ci
fabriquant le matos!( )

02 mai 2004
0

separateur bat
bonjour

pourriez vous me faire parvenir le schema
d'un separateur de batteries

je vous remercie d'avance
JOSEEL@WANADOO.FR

05 mai 2001
0

Amélioration
assez des diodes, et parlons du navtex..

je suis dans le meme cas, avec un nasa pro de 4ans, et j'aimerais le mettre a jour:
l'importateur dit effectivement qu'il suffit d'acheter l'antenne bifréquence: il reçoit après en plus la chaine française,
mais elle est a une fréquence diférente? comment fait le recepteur pour changer?
bref est-ce que tout marche tout seul.. ou bien il faut un commutateur manuel?

avant de mettre 900f , j'aimerais etre sur que ça marche..

05 mai 2001
0

Amélioration
A propos du Navtex de Michel qui est déjà hors sujet, un peu hors sujet encore, mais à peine: ICS, paraît-il LE fabriquant de Navtex
(donc aussi très cher), vient de sortir le NAV6 qui semble combler une
lacune à un prix pas mal: un Navtex bi-fréquence, affichage LCD moderne
et ergonomique, on peut espérer sans les défauts de sélectivité du Nasa
pour 3800 F en France, et 299£ sur WEB chez www.YachtPeople.com[...]/
Ci-joint le fichier HTML...

voir aussi www.icselectronics.co.uk[...]icsnet/

(j'ai pas de % cez le fabriquant...)

RObert.

15 mai 2001
0

Bravo Michel,
très intéressant et économique.
Pour continuer dans la même veine, n'aurais-tu pas un schéma pour les convertisseurs 12Vcc -> 220V ac ?

Merci et bravo encore.

16 mai 2001
0

un convertisseur 12V-220V ou un chargeur "intelligent" c'est un peu plus complexe, mais ça va venir!

12 juin 2001
0

schotky or not shotky
yes of course-croisière.
source de mes bidouilles: les nombreux alternateurs donnés par des copains à l'époque.
les diodes que tu en extrait sont des schotky qui tiennent largement plus que les trois A suggérés.
chez selectronique à lille à l'époque je crois que les moins " dosées étaient en 15 A.
schotky et le ciel t'aidera donc. amitiés antipodiques

12 juin 2001
0

schotky or not shotky
yes of course-croisière.
source de mes bidouilles: les nombreux alternateurs donnés par des copains à l'époque.
les diodes que tu en extrait sont des schotky qui tiennent largement plus que les trois A suggérés.
chez selectronique à lille à l'époque je crois que les moins " dosées étaient en 15 A.
schotky et le ciel t'aidera donc. amitiés antipodiques

14 juin 2001
0

mise à jour
j'ai ajouté quelques descriptions de réalisations persos détaillées, pour les bricoleurs!

30 août 2001
0

relais
J'utilise pour mon installation un relais type camping car pour 3 batteries. pas
de problème de chute de tension, par contre le bidule consomme tant que les
batteries sont ocnnectées et ne réalise donc pas l'isolation de la batterie moteur
Cela m'a couté une batterie....J'ai donc ajouté un relais dans la prise de masse de l'appareil qui le fait
fonctionné que lorsque le moteur tourne.
Cela fonctionne bien, par contre chez scheiber le fournisseur ils ne garantissent
le fonctionnement.
cordialement

03 sept. 2001
0

scheiber
pour philippe

j' ai un truc comme ça dans un tiroir depuis longtemps, ( coupleur batterie auxilliaire scheiber) mais j'hésite à la monter...
comment ça marche et quelles précautions exactement as-tu prises?,

03 sept. 2001
0

scheiber pour michel
J'ai un couleur Scheiber pour 3 batteries, il fonctionne bien, pas de chute de
tension liée à des diodes, mais j'ai tout de suite été alerté par un
échauffement du boitier pas loin des relais. Alors j'ai pris les mesures suivantes :
1) installation d'un relais dans le fil de masse du boitier scheiber pour ne le
faire marcher que pendant que pendant le fonctionnement du moteur. En fait,
il s'agit d'un relais automobile commandé par le + après contact du moteur. Si
un autre moyen de charge était installé on pourrait commander ce relais dès
son fonctionnement, il faut mettre des diodes sur chacun des fils venant du moteur
et du moyen de charge annexe.
2) entre la batterie moteur et le scheiber, j'ai mis un fusible de fort ampérage
80 A, on en trouve dans les auto maintenant. il vient de là.
3) J'ai un coupleur manuel puor les batteries de services, la batterie moteur
est découplée automatiquement quand le scheiber n'est pas alimenté
4) Il faudrait que scheiber nous donne accès aux réglages des seuils de couplage
ce serait mieux.
PS : je ne sais pas si scheiber est très d'accord avec la manip.

A+
philippe

22 sept. 2002
0

pas tout compris sur le scheiber
Je me perds un peu avec ce montage que tu as fait en utilisant les séparateurs scheiber. Je vois bien l’intérêt du scheiber pour isoler les batteries lors d’une décharge importante et pour ne pas provoquer de chute de tension, comme celle due aux diodes des répartiteurs, lors de la charge. Mais il me semblait que les diodes des répartiteurs avaient comme objet non seulement d’isoler les batteries, mais aussi d’empêcher les retours de courant/tension vers un des générateurs lorsque plusieurs sont connectés à la même batterie. Comment assure-t-on cette fonction avec un séparateur ? Je suis sur que mon eolienne doit être protégée car c’est indiqué dans la notice, que le chargeur de quai n’a pas besoin de l’être, c’est encore indiqué, en revanche je ne sais pas pour l’alternateur moteur. Je lis des choses contradictoires à ce sujet.
D’autre part, si, comme tu l’as fait, il faut un mettre relais de puissance pour contrôler le fonctionnement du séparateur, est-ce que celui-ci est vraiment utile ? Le relais connectera la deuxième batterie dès que le générateur produit du courant, sans séparateur, c’est-à-dire sans attendre que la première batterie ait atteint 13,6 V, et l’isolera dès que le générateur s’arrétera.
Le schema electrique hante mes nuits

08 oct. 2002
0

Diodes Schottky de quelle puissance?
Bonjour à tous,

à la lecture de ce très bon article, je me suis dit: "tiens, j'va m'monter un répartiteur de charge vin'diou!"
Aussi, je pris le chemin d'un marchand de composants électroniques et voici le dialogue interplanétaire que nous avons eu:

moi: Boujour Monsieur, je voudrais des diodes schottky pour faire un répartiteur de charge 1 entrée/ 3 sorties et j'ai un alternateur de 70 a; il me faudrait donc des diodes schotky les plus puissantes possibles.

lui: (regard compatissant au dessus de ses lunettes posées sur le bout de son nez) ha mais les shotky ne dépassent pas 5 ampères!! au dessus ça n'existe pas!

moi: (dubitatif car pas génie en électronique - ni en rien d'autre d'ailleurs)voyons voyons 70a divisé par 5 il m'en faudrait 14 multiplié par 3 soit 42! ça correspond pas au photo que j'ai vu sur le très bon, très pratique, ô combien miraculeux site Hisse et Ho (slurp slurp slurp).
Bon j'va demander et je repasse! r'voir Monsieur!

Voilà les amis: j'en suis là!! (bon on se moque pas hein!!!)

Donc: vous seriez vraiment sympa de me donner les références des diodes schotky utilisées ainsi que l'adresse du magasin où vous achetez ça!

Signé: l'idiot-du-village-pas-génie-en- électronique :D

et accessoirement: Patrice du Blue Tangos actuellement mouillé au CVD de Dakar et qui est venu dans notre beau pays faire des courses!

08 oct. 2002
0

cela vaut-il le coup ?
Cela vaut-il le coup ? Electronicien à mes heures (nombreuses) je n'en suis pas sûr, et j'achète "tout fait" bien des choses que je pourrais "bricoler" moi-même , y compris un répartiteur de charge.

Entre "bricoler" un "truc", et en faire un instrument fiable sur le long terme entre -10 et 60°C, 0 et 100% d'humidité saline, etc ... il y a un gouffre. Le répartiteur de charge est une pièce à 50 euros dont la mort peut flinguer pour 1000 euros de batterie ! Sachant qu'au prix de détail tu vas payer 10 à 20 euros tes diodes plus le radiateur plus les cosses, plus, plus, plus .... l'économie est dérisoire pour un risque majeur.

Quand Michel a écrit son petit mémo, il pensait sûrement à des amateurs très avertis ayant des fonds de tiroir gratuits et une grande expérience sur les exigences de la fiabilité.

Amicalement, Robert.

08 oct. 2002
0

ça confirme ce que je pensais..... merci
Merci Robert ça confirme ce que je pensais!!

Bon où est mon catalogue SURE?

Bons vents à tous et continuez ce fabuleux site! (je mettrai son adresse web au tableau d'affichage du CVD dès mon retour là bas prévu pour le 26/10/2002)
Cordialement

Patrice H

09 juin 2003
0

des relais qui claquent
salut
je suis nouveau ccriste(un vieux d'occas) et je viens de brancher le fiche 220 V
J'entends les relais qui claquent très vite au niveau de la batterie auxiliare sur un petit boitier electronique que je pense etre le séparrateur coupleur

qq1 peut il m'expliquer le problème ?
le pb vient il du séparateur ou du chargeur ?

(c'est un sheiber sb280 sur challenger 340)

Merci d'avance

(ps je découvre et apprécie beaucoup la solidarité entre ccriste)

04 nov. 2003
0

repartiteur de charge : fournisseur de diodes
voyez le site radiospares.fr, les donnees techniques sont tres completes et claires, il y a les prix et vous pouvez acheter en ligne si affinites.
C'est le seul site aussi complet, et qui propose les Schottky de forte puissance, que j'ai trouvé.
Attention aux tensions inverses (reverse voltage) admissibles, en cas de surtension de votre reseau 12V il ne faudrait pas fusiller les repartiteurs !

05 nov. 2003
0

schottky
petit inconvénient des schottky, un léger courant de fuite (supérieur aux siliciums) donc déconnecter les batteries pour l'hiver (mais vous le faites déjà?)
j'ai mis deux schottky de 25A en parallele pour chaque liaison alternateur batterie.

en lisant la complexité du schéma avec coupleur scheiber de philippe, je propose le mien a vendre pour 10Euros...

autre accessoire scheiber en stock: le délesteur, que je pensais mettre en série dans les organes de confort (frigo, radio ..)afin d'éviter une décharge profonde de la batterie de service si on quitte le bateau en oubliant le frigo.Je crois qu'il coupe en dessous de 11,5v , bien sûr une protection trés relative (robert dira qu'aprés plusieurs décharges a 11,5v une batterie est "vielle"). Avez vous essayé ce truc?

05 nov. 2003
0

oups
la batterie devient "vieille" bien sûr, inutile de rèver la transformer en vielle d'amour ou auvergnate..

05 nov. 2003
0

ping car.....
je n'ai pas lu tout le fil.......

mais ce que je sais c'est que sur mon ship,j'avais un sistus...venant d'un fournisseur de "ping car."..
repartiteur automatique , il y a plusieur modeles de puissance ,et avec le balaise.....no probleme!! avec une baterie de démarage 70 amp,etune de 100 pour les servitudes.
j'avais en outre,meme provenance un autre "gadget"
........qui empeche les decharges profondes.....

vachtement bien.l'truc ,les bateries ne vieillissent plus precocement.
et tout ça, ça marche super bien,et sans surchauffe,ni surprises.......

tranquil" le gégé......

05 nov. 2003
0

j'ai mis un relais à seuil
scheiber, pour protéger le frigo. On peut régler le déclanchement jusqu'à 12 V (et réenclanchement 0,7 V de plus). Il fait un léger grésillement en marche, mais scheiber me dit que c'est anormal, donc les autres ne devraient pas le faire. A part ça il va bien.
Quand aux batteries qui "vieillissent" à 11,5 V, je crois que c'est une affirmation subjective et non vérifiable (ou mesurable), trés contestée par les pro à qui j'en ai parlé.
Il n'y a pas que scheiber qui fabrique ces équipements, EA et CBE aussi, et 2 fois moins cher.
alain

05 nov. 2003
0

pour info:
tous les groupes DANFOSS sont normalement équipés en standard d'un système de coupure en cas de tension insuffisante, il st donc inutile d'en ajouter un pour ce type de frigo

amicalement

05 nov. 2003
0

exact jp
les danfoss font ça, mais j'ai un compresseur plus ancien et de marque illisible (:>)

le seuil acceptable de décharge! vaste problème! une batterie peut se décharger a zéro volts une fois et "marcher" encore aprés , mais sa capcité est irrémédiablement réduite. Je crois qu' a 11,5 elle est déchargée à 90%, or la durée de vie optimale s'obtient si on ne descend qu'exceptionnellement sous les 50%... c'est robert qui m'a appris ça(:>)

je me méfie des pros car ce n'est pas eux qui payent la batterie (ils en vendent!) quand aux pros des loueurs par exemple, ils changent les batteries tous les ans!

05 nov. 2003
0

quelle est la tension de coupure
automatique sur les groupe DANFOSS ?. Je lis sur un catalogue pour le DANFOSS BD 35F: coupure automatique à 10,4 V et retablissement à 11,7 V. Ca me parait absurde et pourtant, j'ai vérifié sur le mien que c'était bien le cas. Alors, il faut mieux rajouter un autre système de coupure.

Alain

05 nov. 2003
0

ça parait absurde en effet,
mais tout système de régulation a un hystérésis et celui ci n'échappe pas à la règle

on peut aussi penser qu'une coupure sous charge à 10,4 v va remonter la tension sous absence de charge et le seuil de 11,7 v a suremnt été calculé par les ingénieurs de DANFOSS, qui est un grand groupe tout plein d'ingénieurs de bonne qualité qui auraient bien pu choisir une autre valeur, si elle avait été meilleure et plus sure

amicalement

06 nov. 2003
0

en effet..
il se peut que les gars de danfoss aient calculé leurs seuils pour protéger parfaitement LE GROUPE, pas LES BATTERIES!

en effet, 10,4v à la batterie,c'est vraiment de la décharge profonde, a éviter à tout prix.. mais voir aussi avec le cablagede 10m usuel entre batterie et groupe qui perd facilement 1 volt, alors..

(je parle du cablage chantier, bien sûr, car si vous suivez les articles de HEO, vous avez renforcé tout ça (:>)

03 mai 2004
0

diodes schottky
chez radiospare il y a des diodes schokkty pas cher et très bonnes !!!
réf : MBR6045WT ----n° article 4473389

12.50 euros les 5 ... ce sont des 60 amp..
je vais bientot essayer c diode je vous donnerais le resultat...

a bientot

17 oct. 2004
0

répartiteur électronique de charge batteries
répartiteur électronique de charge (2e-3s)

Bonjour,

Rien n'a mordu dans la rubrique cablage, je recommence ici en espérant quelques yeux attentifs :

Je cherche une bête pour charger, à partir de 2 alternateurs (1 sur moteur, 1 sur arbre) 1 batterie de démarrage plus 2 de servitude, mais ce que je trouve sur le net me laisse perplexe :
* chez Proship : Studer 100A à 265€
* chez discount marine Surpower 2703 à 189€ (on ne trouve la marque qu'en téléphonant, mais pas d'autre info)
* Chez Adverc 1AA03KM 219£ (330€ environ)
* chez Mastervolt battery mate 1602 ou 1603, pas de prix
Seul Adverc donne quelques détails (utilisation de mosfet), a priori dignes de confiance ...

Qui connaît, non pas le principe, mais la réalité des bêtes ?

Merci de votre aide.

17 oct. 2004
0

Est-ce utile ?
la question se pose ...

Charger la batterie moteur a partir de l'alternateur d'arbre n'est guère utile (à vrai dire, totalement inutile à mon avis).

Si donc tu as un répartiteur "standard" à deux sorties allant de l'alternateur moteur aux deux batteries, tu n'a besoin de rien pour le second alternateur: il suffit de le brancher sur la batterie servitude. Les diodes interne aux alternateur suffisent pour permettre un branchement en parallèle directement.

Maintenant, si tu veux dépenser 300 euros de plus, tu fais comme tu veux, comme d'hab, comme dit JP :-)

Robert

P.S. ou alors un truc m'échappe dans ton installation ...

17 oct. 2004
0

Est-ce utile (bis) ...
1. La chute de tension dans les diodes peut-être gênante si le répartiteur à deux voies n'a pas la fameuse 3ème sortie compensée pour aller au régulateur de l'alternateur. Mais la plupart ont cette sortie compensée (cat. AD, p 304 , L48009 à 66 euros).

1 bis: avoir zéro chute avec des mosfet serait super si ... la régulation interne des alternateur courants n'était pas aussi approximative. Payer 300 euros un système à mosfet à zéro chute, alors que l'alternateur aura une régulation "agricole" à 0.5 à 1V près, avec même pas une séquence à 3 états , ça revient à donner du foie gras aux cochons :-)

  1. ter: si t'as un alternateur moteur superchiadé à trois états (bulk, boost, float), ce sera pas possible de charger deux batteries différentes avec, et le mosfet est de nouveau inutile :-)

  2. ton dessin est bien ce à quoi je pense :-)

Robert.

17 oct. 200416 juin 2020
0

répartiteur électronique de charge
Robert,

1- pourquoi électronique : il me semble qu'il n'y a pas de perte de tension si on utilise un (des?) mosfet, ce qui n'est pas le cas avec les diodes, même shotky ? (je n'ai pas fait de technique comme ça depuis 30 ans, alors je reste humble).

2- Est-ce que le cablage que tu décris est bien comme sur le dessin : un répartiteur à 1 seule entrée, sur l'aternateur moteur, et 2 sorties, l'une est connectée à la batterie moteur, l'autre sur les batteries de servitude en //. L'alternateur sur arbre est connecté sur les batteries de servitude ?

Merci de votre commisération

17 oct. 200416 juin 2020
0

techniquement je suis nul..
mais je me soigne.

alors voila.
j'ai utilisé,sur mon Alizé(quelle merveille)un repartiteur separateur electronique que j'avais acheté chez un fournisseur pour camping car.
c'est formidable,sauf,si ton modele n'est pas assez fort pour la puissance de tes batteries.
l'amperage est marqué dessus.je pense que chez un specialiste serrieux on te donnera tout les branchements et les combines.c'est trés simple à brancher,et trés fiable .je l'ai deja conseillé on m'en a toujours remercié.
un truc ,il y a souvent une prise frigo,oubli la c'est un piege à baterie,par contre,tu branche dessus ta VHF,ou en direct sur la baterie.

il existe aussi des systemes anti decharges profondes.c'est bien pour la longevité des baterie........

bon courage.et tien nous au "courant"..... ;-).

gg.fait ce qu'il peut......................

17 oct. 2004
0

question à "gege " pour le repartiteur
je debute en elec ... j'ai achete chez un campingcariste un coupleur/repartiteur pour rajouter une batterie sur mon canot ( 6,50 peche ).J'ai un probleme pour le brancher : que faire des deux départs marquer " frigo " et " masse " ?? mci de ta reponse &ltpl

17 oct. 2004
0

CE QUI ...
...me choque dans ta demande,Madame,Mademoiselle ou Monsieur(???) Alphi...c'est de constater,au moins,deux choses.
La premiére,lorsque l'on a un probléme que l'on arrive pas à résoudre seul et que l'on vient, ici ou ailleurs, pour y trouver la solution;il me semble que la moindre des choses est de se donner la peine de consulter les trés nombreux fils qui existent sur la question.D'aprés la façon pressée que tu as,celà n'a certainement pas été le cas.Seuls les enfants gâtés et mal élevés obtiennent tout ce qu'ils veulent sans aucun effort.
La deuxiéme,"Rien n'a mordu..."1)"Rien"Il ne me semble pas que les intervenants compétents et bénévoles de HEO soient..."rien"!sinon pourquoi viens tu poser ton probléme en espérant qu'un "rien"
te réponde? 2) "...n'a mordu..." là,une fois encore tu te trompes de fil ou d'adresse!en effet,il existe sur le net des sites autrement plus spécialisés dans la pêche que HEO!Enfin,sache,aussi,Madame,Mademoiselle ou Monsieur qu'aucun "matelot" d'HEO doit aimer se faire "pêcher" par un inconnu et même par UNE inconnue.

17 oct. 2004
0

hé bé
je ne venais pas sur le forum pour me faire engueuler, mais ça n'a pas tardé !
Mon capitaine, j'ai bien lu les fils repérés causant des répartiteurs électroniques ou pas, et même de la façon d'en construire, mais je n'ai pas trouvé de réponse à l'absence de doc des vendeurs (hors adverc, qui a effectivemnt de la doc en ligne);
Quant à la pêche, ça ne me semblait une injure pour rien, ni personne, surtout sur ce forum que je lis depuis bien longtemps, même si je n'y cause pas souvent.
Sans rancune
Alain-Philippe

17 oct. 200416 juin 2020
0

tiens ! je suis transparent........
si j'ai bien compri,pour etre pris en consideration par certains,il vaut mieux les engueuler qu'essayer de les aider...

vu !

gg :-(......................

17 oct. 2004
0

mais non, gg,
tu n'as rien de transparent, simplement tu prêches un presque converti au répartiteur chiadé. Donc j'allais plutôt titiller les arguments de Robert, qui sont de poids, comme d'hab. Depuis le temps que je lis sa prose (et recopie ses schémas ...)ça ne m'a pas vraiment étonné.
C'est vrai que le caractère agricole régulateur, et le fait que j'aime le foie gras* qu'on mange très souvent ici à Toulouse (ça, c'est pour calmer kapitainek qui voulais tout savoir avnt de causer un peu), met la théorie du mosfet par terre.
Je vais faire un petit bilan de tout le matériel avant de décider si je donne à manger aux cochons.
Merci à vous deux.

  • foie gras de canard, mi-cuit de préférence, avec un verre de jurançon, et à la mémoire de Ph. Harlé.
17 oct. 2004
0

quand je penses....
qu'etant juniors on m'avais contacter pour jouer à Toulouse et que moi petit parisien,j'ai preferé rester chez mes parents,au lieux de descendre jouer au balon là ou Rives et Skrela jouaient et etaient mes idoles............

et en plus il me parle de fois gras.........

gg.ppffff......................

17 oct. 2004
0

branchement coupleur/repartiteur
as tu lu ma question.....

17 oct. 200416 juin 2020
0

Si tu veux adapter ce que j'ai
sur mon bateau, regarde le schéma joint.
L'idée de base est d'utiliser deux batteries de capacité identiques.
Mon inventaire électrique se compose de :
-Deux batteries identiques
-Deux alternateurs (un moteur, un ligne d'arbre)
-Deux répartiteurs de charge identiques (1 entrée, 2 sorties)
-Deux coupleurs de batterie.
L'astuce est dans l'usage des coupleurs : Le premier est utilisé "normalement", c'est à dire qu'il choisit la batterie de service ou les deux à la fois.
Le second est utilisé en sortie du premier et distribue le jus sur le moteur seul en position 1, sur la navigation voile en position 2 ou sur les deux ensemble en position 1+2.
Les répartiteurs de charge débitent sur la batterie qui en a le plus besoin et la selection manuelle de la batterie en service permet d'en garder une pleine en cas de besoin (je bascule de l'une à l'autre une fois par semaine en traversée)
Si on met le coupleur de batterie sur 1+2 et celui de distribution sur 1 (moteur) les intensités des deux batteries en parallele sont affectées au seul démarreur moteur.
Ce n'est pas un branchement théorique, il est en fonction sur mon bateau depuis 18 ans.
Si cela peut te servir...Amicalement / Jacques

17 oct. 2004
0

Batteries 110 Ah
J'ai un bateau simple et robuste mais lors de ma derniere traversée d'atlantique (New-york/Bretagne) j'ai eu Radar, petit frigo (absorbsion), gps, feux de route, lecture etc. en fonctionnement permanent sans restriction ni surveillance particulière.
Par contre, au mouillage, je surveille et j'économise mais mon petit Géné Honda me suffit une demi-heure par jour.
Je suis plus que satisfait de mon alternateur de ligne d'arbre.
Je ne suis pas très à jour au niveau des conso d'électricité sur les conceptions "modernes" car plutot vieux jeu, pas du genre "trop fort n'a jamais manqué" mais plutôt "très simple, jamais emmerdé".
Pour ton problème, j'ai un ami qui utilise un circuit qui me semble assez comparable à ce que tu cherches, je le contacte cette semaine et je reprends le fil dès que j'ai une réponse.
Bonne soirée.

17 oct. 2004
0

Original ...
ton schéma , mais adapté à ton cas particulier exclusivement ... car avoir deux batteries identiques signifie soit que les deux sont énormes, soit qu'on consomme très peu d'électricité à bord.

En effet la batterie servitude est en général 3 à 10 fois plus grosse que la batterie moteur (50 à 100 Ah pour l'une et 150 à 1000 Ah respectivement pour l'autre) ...

17 oct. 2004
0

2 batteries identiques
ne me paraissent pas convenir pour le moteur et guindeau d'une part, et les servitudes de l'autre.
D'où le choix de 3, une pour le moteur/guindeau, les 2 autres identiques en // pour les servitudes (plomb-calcium type Delco).
Même en radinant sur la consommation, il faut 200A mini.

Merci pour le beau schéma.

17 oct. 2004
0

je viens de la voire
salut..pat' bah ...pour le frigo tu as vu,je trouve que ça consomme un max.....et c(est un coup a mettre regulierement ses baterie à genoux,ce qui n'est pas top......pour la masse...
le plus simple est de mettre à la masse,sur ton moulin ou ou sur le fil de masse..........de ta baterie principale.........

tu navigue ou ?

17 oct. 2004
0

mci a gege
mci pour ta reponse ... je peche en mer d 'iroise entre la cote et Ouessant ... peche relaxe .. vive la retraite A+ pl

17 oct. 200416 juin 2020
0

mon chtit ship te conviendrait bien alors...
tu en connais dans ton coin ?

gg.curieux...............

17 oct. 2004
0

Grosso modo
c'est le schéma de LN des années 80.
Le problème c'est la mise en // eventuelle de batteries différemment chargées et la possibilité de vider la batterie "moteur" (qui en fait n'en est pas une".
Ca demande une attention particulière et un "savoir faire" hors de portée du mec venu te donner un coup de main parceque t'as les 2 pattes cassées ;-) .

18 oct. 2004
0

Pourquoi faire simple quand...
on peut faire compliqué...
Bonjour à tous.
J'ai rencontré lors du Grand Pavoi à La Rochelle quelqu'un qui n'avait qu'un parc batteries (4x105 ah). Tout fonctionnait dessus même démarrage moteur. Une batterie de secours indépendante était à bord et rechargée à quai par le chargeur de bord. En cas extrême de besoin il suffisait de relier par des cables de démarrage la batterie de secours pour recharger les batteries. A noter qu'il disposait aussi d'un petit groupe au cas ou...
Qu'en pensez-vous?
A+ Pierr

18 oct. 2004
0

Ca semble être
un bon montage, sauf que si t'as les deux jambes cassées, ta petite batterie de secours va beaucoup servir au copain venu t'aider :-), et comment il la rechargera ?
Le petit groupe ? ouais pourquoi pas.

En tout cas, pour une ballade prolongée avec des gens habitués, ç'est une de mes solutions préférées :-). Simple et efficace.
J'aime bien aussi l'idée de la petite batterie de secours rechargeable directement (chargeur intégré) avec poignée de transport etc... J'en ai achetée une sur le 14m pour démarrer le 4108 Perkins 50CV. A l'essai ça fonctionnait (batterie de secours neuve et pleinement chargée).

21 oct. 2004
0

J'en veux plus

Peut-être que je me suis mal expliqué pour n'avoir pas autant d'avis que souhaité. (merci à Evenkell)
Je voudrais avoir votre réaction sur ce que j'envisage de faire pour partir.

Un pack de batteries de 400 à 500 ah pour tout.
(Moteur, servitude, instruments...)Achat des batteries le même jour, même marque, même série ect...(comme conseillé souvent sur HEO)
Tous les moyens de recharge de batteries vont vers ce parc. (Panneaux solaires, éolienne,ect…)

Un parc de 3 batteries moteur de 3 fois 70ah indépendant sans aucune liaison avec l'autre parc rechargé uniquement avec le chargeur de quai qui chargera les 2 parcs quand je serais à quai.(2 sorties)

Pour gérer le premier parc, l'instrument de contrôle déjà évoqué maintes fois sur Héo. (Thyra, je crois) Avec consommation etc, etc.

Avantage, je pense:
Gestion d'un seul parc de batterie qui normalement s'useront de la même manière.
3 batteries de 70ah en réserve. (OK, pas forcément en pleine possession de leur moyen s'ils n'ont pas vu le chargeur de quai pendant TRES longtemps mais suffisante pour pouvoir démarrer le moteur à l'aide de cables.Une fois le moteur démarré celui ci rechargera le parc batteries faiblard).

A faire:
Laisser tourner le moteur suffisamment longtemps pour compenser la décharge batterie lors du démarrage.

Je pense que c’est très simple mais il doit bien y avoir des inconvénients, c’est pour cela que j’aimerais l’avis des électriciens éclairés.

PS : Je rappelle que je viendrais surement au Crouesty et si je ne devais pas avoir de réponses je casserais les c… à tous le monde.
Vu les temps qui court, c’est évidemment de l’humour.
A+
Pierr

21 oct. 2004
0

Bigre c'est quoi ton moteur ?
3 fois 70 AH ça doit faire au moins 1500 CCA (Ampères dispos instantanément comme utile pour la phase de démarrage).
A titre de comparaison, un 50CV vieillot comme le 4108 nécessite une 100Amps (mesurés à la pince).
Perso, j'avais 1 batterie de 40AH qui a très bien fait son boulot (même une ou deux purges) pendant tout le pacifique

22 oct. 2004
0

Merci Evenkeel
Je n'ai pas été assez explicite.
J'ai actuellement un emplacement sous la descente pour trois batteries de 70ah.
Si je veux faire comme je pense, cet emplacement ne me sert à rien donc j'y laisserais les trois batteries actuelles.
Au cas ou j'ai besoin, j'aurais donc trois batterie présente à bord. Si on veut on peut dire que çà fait trois batteries de secours.
Donc ma question est toujours la.
De mettre toute la consommation et tous les moyens de charge sur un même parc de batteries c'est il stupide? En sachant que j'aurais un gestionnaire de batteries pour controler les conso, entrée,sortie ect...
voilà voili.
merci de vos avis.
A+
Pierr

22 oct. 2004
0

On préconise souvent
D'avoir le plus grand parc possible plutôt que de séparer en petits parcs pour frigo, guindeau, ...
Cela permet d'avoir beaucoup plus de réserves dispos et de recharger beaucoup plus régulièrement.
C'est ce que j'ai fait sur les 2 derniers bateaux et en particulier sur le cat où je n'ai pas de batterie moteur dédiée (je peux isoler une partie si je crains une décharge profonde et le moteur18CV démarre avec 11,6 Volts. :-) ).
Ca permet d'avoir 500Ah en ligne et quand les nuages ne permettent pas de recharger suffisemment le frigo et le dessal, je peux rester 2 jours sans recharger en toute quiétude.
Si j'avais diviser en 3 X 170 le frigo prenant 60AH je serais obligé de penser à recharger après 36h maxi.
Là je suis peinard.
Pour moi, c'est la meilleure solution, mais elle va à l'encontre de beaucoup de littérature (ancienne).
Mais l'expérience m'a montré que c'était de loin la meilleure solution.

22 oct. 2004
0

Un grand merci Evenkeel
Ca me rassure que tu es pu tester cette solution.
J'y vois un autre avantage, c'est de ne pas avoir de répartiteur électronique de charge, c'est quand même le titre de ce fil.
Quand tu dis: "
Pour moi, c'est la meilleure solution, mais elle va à l'encontre de beaucoup de littérature (ancienne)."
C'est pas plutot à l'encontre des marchands de répartiteurs et accessoires batteries? :-)
Si d'autres personnes voient un problème à ce genre d'installation...Don't hesitate.
Mais pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?
A+
Pierr

22 oct. 2004
0

Je suis plutot pour des parcs separes
car quand sur un gros parc une des batteries a une defaillance interne et se met en court circuit, elle va provoquer le meme probleme aux autres batteries avant qu'on s'en soit rendu compte. J'ai un parc de trois batteries identiques de 105 A/h. Meme si ce n'est pas vraiment utile pour le moteur (2GM20), je peux en cas de defaillance d'une batterie la remplacer par n'importe laquelle des deux autres. Mon circuit est concu pour qu'aucune des trois batteries ne soit mise en parallele avec les autres. Celle du moteur ne sert qu'au moteur et les deux de servitudes sont egalement utilisees uniquement tour a tour. Avec l'eolienne (LVM4)et le moteur, je peux partir dans les criques sans toucher terre pendant un mois de vacances sans passer par la prise de quai avec le frigo Danfoss qui tourne. Un detail au passage, ma plus vieille batterie a 14 ans. Elle commence seulement a donner des signes de faiblesses.
Bonnes navs a tous
Gerard

22 oct. 2004
0

batteries
bonjour à tous
Pour ma part 4 batteries 2 coupleurs 4 positions (0, 1, 2,1+2) N'importe quelle batterie peut servir ou au demarrage ou à la servitude,ce montage permet aussi de mettre n'importe quelle batteries en //. Seul imperatif un coup d'oeil sur le voltmetre de temps en temps ( un peu contraignant)avec 100w de panneaux solaire et une eolienne air nauticat (pas tres efficace en med) le frigo 24/24. la mise en // de 2voir 3 batteries + moteur pour le guindeau (avec 80 metres de chaine ça vaut mieux),une 1/2h de moteur pour compenser la decharge de demarrage et du guindeau.
Une technique pour demarrage avec batterie faible qu'en pensent les specialistes,
la batterie que vous gardez en secours fait quoi en // sur une batterie à plat?? elle se vide dans celle qui est à plat et la plus de demarrage possible.
Ma soluce dans ce cas debrancher la cosse + de la batterie hs, mettre la pince de secours sur le cable, demarrer le moteur et sans enlever la pince (pour le pont de diode)rebrancher la batterie faible et si elle n'est pas morte l'alternateur devrait la recharger
PS je recherche une platine de regulation pour air nautica (celle à 3 pales) ou l'adresse de l'importateur merci

22 oct. 2004
0

partant du principe qu'une batterie morte peut tuer celles
qui lui sont raccordées, il suffit qu'une batterie flanche pour que ton beau parc batterie devienne un lest encombrant et parfaitement inutile, voire dangereux

mais bien sur, il faut qu'une batterie meurre et c'est pas tous les jours que ça arrive, mais qui peut dire quand sera la prochaine fois et où?

amicalement

22 oct. 2004
0

merci à tous
c'est ce que je voulais, des réactions. Je sais qu'il y a plein de fil la dessus mais l'expérience de chacun et sa méthode de circuit électrique est bien propre à chacun.
Mes commentaire:
J'aime bien l'idée de Chtit Luma, Tu te sers de deux batteries pour la servitude une par une.Aucune des trois batteries n'est en //.Bien
Question: As tu un moyen de controle sur chaque batterie pour savoir quand basculé sur la deuxième?
L'idée de Daniel13/73 me semble beaucoup plus contraignante mais je pense que c'est une habitude pour chacun. :-p
Ma question est la même: As tu un moyen de controle pour chaque batterie?
Quand à JP, je suis bien concient du problème de la batterie qui meurre et qui tue les autres. (Cà doit exister dans le règne animal aussi). Je suis entièrement d'accord avec toi mais si j'ai bien tout compris les différents fils sur Héo, il est encore plus "dangereux" pour la santé des batteries de les mettrent en // avec un autre parc qui n'aura pas les même caractéristique.Je crois aussi que le problème de la batterie qui meurre, c'est le risque de toutes batteries misent en // et qui contamine les autres bonnes.
c'est pourquoi j'envisageais d'avoir des batteries de secours.
J'espère que d'autre nous donnerons leur façon de faire sur ces "satanée batteries" :-)
A+
Pierr

22 oct. 2004
0

Le plus grand risque ...
est presque toujours celui de l'erreur humaine: donc plus il y a de paramètres à régler à la main, plus on craint un soir de cuite de tout bouziller ... donc le moins possible de commutateurs est une bonne solution pour ceux qui se beurrent souvent :-D

L'autre risque est les batteries en parallèle.

La somme de tout ça conduit à prendre un gros parc sans commutateurs ... MAIS PAS en mettant en parallèle ! Les batteries industrielles font faites d'éléments séparès 2 ou 4V, sont prévues pour ça, sont fiables, et permettent de faire 1000 Ah sans mise en parallèle.

Ceci dit , garder une de 100Ah dite "sans entretien" juste pour démarrer le moteur et le guindeau est pas cher et agréable pour la sécurité ... et ne complique pas la charge, car elle ne sera branchée QUE sur l'alternateur moteur.

Mais bon, chacun fait comme il veut, ce qui permet de garder dans le monde des voileux l'image des batteries fantasques et des pannes d' énergie au mauvais moment ... ça fait partie du folklore du paysage marin ! ...

22 oct. 2004
0

J'y connais pas grand chose (bis)
mais on peut lire ça sur voilelec.com
Diodes : technologie et utilisation
Les diodes sont très utilisées pour répartir les diverses sources de charge vers les coupe batteries.
Il est possible de relier les sorties de tous les alternateurs ainsi que la sortie du chargeur régulé en un point unique de charge, constitué par un gros boulon isolé qui sera relié aux répartiteurs à diodes, dont les anodes sont en commun (étoile).
Cette méthode inquiète souvent le débutant qui se demande si un alternateur ne va pas se vider dans un autre (pour en faire un moteur []) … Il n'en est rien, chacun des dispositifs possède ses propres diodes en ponts sur la sortie, il n'y a donc aucun risque. La seule conséquence est que le seul alternateur qui débitera de la puissance sera celui actif dont la régulation est la plus agressive, les autres chargeant peu. Les pertes dans les fils de liaison, très importantes à forts courants équilibrent les sources. Suivant le moment une des sources sera dominante, les autres étant en sommeil.
[]Remarque importante sur les diodes montées en étoiles
Chaque diode de puissance classique (silicium bas de gamme) introduit une perte de 0.6 volt, et parfois beaucoup plus (quelques volts !) en chauffant. Si le régulateur de base de l'alternateur coupe la charge normalement à 14.3 volts, la batterie, sans compter les pertes du câblage, ne dépassera jamais les 13.5 volts, au mieux, et sera donc chargée à la moitié de sa capacité ou moins.
Il faut alors monter une diode de compensation dans le fil de retour de la borne de régulation. Elle créera une perte équivalente qui obligera le régulateur à monter d'autant la tension. Les pointilleux montent cette petite diode (de 1 A) collée à l'araldite contre la diode de puissance afin d'équilibrer les températures donc les pertes.
Dans les montages commerciaux soignés, une petite électronique permet de sortir une borne de référence correspondant à la tension la plus basse des batteries connectées. Cela évite la diode de compensation citée au-dessus.
Les diodes Schottky sont un peu plus chères que les silicium premiers prix, mais offrent des pertes beaucoup plus faibles et sont donc à privilégier.
Pour le chargeur de quai, la compensation sera faite en interne, il n'y a pas de feedback au niveau de la batterie.
[]Répartiteurs à diodes
Un répartiteur à diodes est un élément indispensable pour relier les diverses sources de charges aux diverses batteries. Toutes les sources (alternateurs, panneaux solaires...) sortent généralement d'origine sur des diodes internes, mais par sécurité en cas de doute, nous ajouterons des diodes d'entrées supplémentaires.
Ce radiateur est le point central de la répartition d'énergie en étoile.
Si le nombre de liaisons est important, les modèles commerciaux étant très limités, il est possible de coupler en parallèle plusieurs répartiteurs (avec de gros câbles). Chaque diode de sortie devra supporter le courant maximum (généralement celui de l'alternateur moteur, parfois une centaine d'ampères).
Une seule diode de référence suffit pour plusieurs radiateurs. Les entrées d'énergies douces ne s'effectuant pas en même temps que les gros débits (alternateur), l'équilibre thermique ne sera pas perturbé.
Il vaut faire très attention d'isoler parfaitement ce radiateur qui est au potentiel positif. Il ne faut jamais qu'un élément métallique (outil baladeur sur un coup de gîte), vienne faire un court-circuit désastreux avec la masse, cela provoquerait un incendie fatal. Ce radiateur doit à la fois être ventilé, car la dissipation thermique est importante, et parfaitement protégé des courts circuits. Ce montage devra être très soigné bien fixé avec tous les contacts graissés et solidement vissés.
[]
Répartireur à diodes
Le schéma est très simple. Les diverses diodes sont adaptées aux intensités de chaque voie. Vous pouvez installer autant d'entrées et de sorties que vous voulez. Les diodes d'entrées sont à cathodes communes, les sorties sont à anodes communes.
Les sorties alimentent les divers parcs de batteries afin que toutes les entrées de charge puissent alimenter toutes les batteries, la moins chargée recevant le courant le plus fort.
Le positif commun est un gros boulon pris sur le corps du radiateur du répartiteur.
Un répartiteur bien réalisé par le plaisancier sera beaucoup moins cher et plus efficace qu'un modèle commercial à diodes médiocres.
Il est bien évident que vous pouvez réaliser des répartiteurs à multiples entrées et sorties en combinant des éléments simples, par exemple un répartiteur à quatre sorties peut être fait avantageusement en associant deux répartiteurs à deux diodes de type différent, un gros pour les servitudes de grande capacité, un petit pour la batterie moteur et une batterie de secours pour la vhf. Il suffit de relier les anodes des blocs. Vous pouvez donc rajouter un répartiteur si vous rajoutez des batteries sans jeter l'installation existante.
J'insiste encore sur les détails pratiques du montage, il ne faut pas mettre le feu au bateau !
[]Utilisez un bon profil de radiateur (rail en aluminium extrudé), sur pieds isolés, bien fixé et protégé par capot aéré.
[]Utilisez des diodes Schottky de bonne qualité qui chauffent très peu (faible chute).
[]Il est très intéressant de monter sous le radiateur un barreau de cuivre dans lequel se vissent les boulons des diodes. Le cuivre est bien meilleur conducteur que l'aluminium qui s'oxyde en surface en donnant de l'alumine totalement isolante.
[]Montez les diodes à la graisse thermique.
:

22 oct. 2004
0

bonjour Robert,
Je t'avouerais franchement que c'est toi que je voulais "pêcher" avec mes questions et plûtot que de t'envoyer un mail en direct, je préfère que tout le monde en profite.
Tu nous avais déjà renseigné sur un autre fil sur les batteries industriels.
ma question: Quelle marque? Et combien çà coute? J'avais essayé à l'époque de faire une recherche sur le net et j'arrivais à des prix exhorbitant. As tu des bons tuyaux?
Mais j'ai bien compris: Chacun fait comme il veut ;-)
bonjour Hervé
Merci de ta contribution qui me dépasse personnellement mais qui va en interessé plus d'un. Houa!!! Quel savoir!!!
Merci encore.
PS: Après avoir obtenu ces très bonne réponses je promets de ne pas casser les c....à qui que se soit au RDV du Crouesty... :-) :-) :-)
A+
Pierr

22 oct. 2004
0

j'ai payé ...
900 TTC euros une batterie 12V 540 Ah en 3 éléments de 4V en série (modèle 4HM520), version professionnelle de la traction chez:

b.e.o.free.fr[...]ne2.htm

livré en 3 jours à l'autre bout de la France ... le tout mis dans un Ovni qui ressemble au tien :-D

Robert.

22 oct. 2004
0

Question :
540 Ah en cinq heures, ou en vingt heures ?

Si c'est 540 Ah en cinq heures (ce qui est habituel pour les batteries de traction), cela fait bien plus de capacité en vingt heures... :-)

22 oct. 2004
0

Docment rare ...
les vrai notes techniques sur les batteries sont très difficiles à trouver. Même le vendeur ne les avait pas. J'ai fini par les trouver pour mes Fulmen SM 4HM520, avec courbes de décharges complètes avec tous les paramètres possibles :-)

Donc à 25°C

  • 300 Ah à 540 A de débit
  • 540 Ah à 54 A de débit
  • 700 Ah à 7A de débit (valeur usuelle sur un bateau)

à 40°C : 106% de la capacité
à 0°C : 82% de la capacité

Robert

22 oct. 2004
0

C'est bien ce que je pensais...
tu as gagné au moins 100 Ah pour le même prix ! :-D

Fred

23 oct. 2004
0

batteries
vous etes tous super sympa mais moi je pige plus rien!!!!! suis pas con mais desolé je pige plus, alors aider moi si ou plait, que vais je devoir acheter comme batteries une pour demarer et servitudes?? merci a tous
j'ai un moteur hb de 75cv merci encore

23 oct. 2004
0

Géo ...
sur un petit cabinier comme celui de ta fiche , les choses sont plus simples: une bonne batterie sans entretien (genre freedom ou autre) assez grosse pour pas être embêté (110 à 170 Ah) et basta !

Comme je suppose que le bateau rentre tous les soirs dans un port, ça change la donne.

Robert.

23 oct. 2004
0

j'arrive en retard!
mais j'adore ce genre de discussion..

vas voir les articles de heo: de robert (montage electrique ) et votre serviteur (faire son repartiteur a diodes et preparation du quetzal), et les multiples fils sur ce sujet.

on est tous les deux d'accord pour dire que le meilleur compromis de schema, c'est:

-une batterie "moteur/guindeau" de 100Ah environ
-une batterie "service" de 300 à 1000Ah (constituée de batteries en série ou parallele, c'est un autre sujet..)
-un jeu de trois clés pour couper et inverser les usages en secours (la clé qui risque de faire cc est amovible et stockée avec les accessoires de sécurité)

C'est un schema universel sûr et simple .ça donne sécurité totale au demarrage, alors que la batterie chargée a l'avance au fond d'un coffre qu'on relie provisoirement pour démarrer pendant que le bateau derive vers les rochers, jamais je ne ferais ça..

pour les moyens de charge, c'est variable: j'ai deux alternateurs (un gros et un moins gros)qui chargent chaque batterie separement, sans diodes ni truc machin. Simple et presque parfait. J'ai laissé tomber les diodes sur conseils de Robert.

Si on a des chargeurs auxilliaires (arbre panneau,eolienne etc)chaque cas est specifique et depend de leur regulateur. certains ont deux sorties independantes , d'autres demandent des diodes .. a voir

en tous cas un systeme a diodes "bien bricolé" comme decrit par voilelec ou par l'article de heo cité plus haut est 10 fois moins cher que les repartiteurs sans pertes du commerce (50E contre 500!)

Aprés, chacun fait selon son coeur et son chéquier (:&gt) et son programme!

23 oct. 2004
0

batteries
bonjour à tous
comme le precise Pierr ça parait contraignant mais en realite c'est assez simple et les erreurs ne penalisent pas outre mesure, une erreur de batterie va etre detectee immediatement par le voltmetre pres des coupleurs la seule erreur qui peut etre desastreuse est la mise à zero alors quele moteur tourne. 3 de mes 4 batteries sont identiques 118ah et une de 140ah, pour des nav en med pas de pb même apres une nuit et une journee malgre le frigo la batterie en service reste audessus des 11v5 ce qui permet malgre tout le demarrage du moteur.
PS: J'ai beau chercher sur le net je ne trouve pas une adresse pour les eolienne air nautica si qqun a ne info je suis preneur
merci
daniel13/73

23 oct. 2004
0

Air nautica...
il arrive que les fabricants changent de nom... as-tu une photo de ton éolienne ? quelqu'un pourra peut-être l'identifier... :-)

23 oct. 2004
0

eolienne
pas de photo dans l'immediat mais c'est celle que l'on voit partout à trois pales qui est bruyante contrairement à la pub audessus de 20nd de vent apparent et au delà ça devient insupportable pour mon equipiere favorite.
merci.
daniel13/73

23 oct. 2004
0

Si c'est celle à laquelle je penses :
www.windenergy.com[...]03.html

Il y a la photo... :-)

23 oct. 2004
0

Ampères Heures…

Les Ah sont donnés généralement sur 20 heures, ce qui correspond à une utilisation standard.

En industrie, par exemple en utilisation traction la capacité est généralement donnée sur cinq heures.

Les batteries dites solaires sont souvent données sur 100 heures…

J’ai sous les yeux la fiche d’une batterie 6 volts 240 Ah, que l’on trouve dans mon coin :

5 heures (VpC 1,70) 185 Ah @ 37,0 A
20 heures (VpC 1,75) 240 Ah @ 12,0 A
100 Heures (VpC 1,80) 270 Ah @ 2,7 A

Quelques indications utiles :

E.N. Norme européenne 60095-1 (intensité de décharge qu’une batterie peut fournir pendant 10 secondes à –18°C avant d’atteindre 7,5 volts.

C.C.A. Cold Cranking Amps (intensité de décharge qu’une batterie peut fournir pendant 30 secondes en maintenant une tension de 1,2 V minimum par élément à une température ambiante de –18°C (0°F)

C.A. ou M.C.A. Marine Cranking Amps : idem C.C.A., mais à une température de 0°C (32°F)

R.C. Capacité de réserve : nombre de minutes pendant lesquelles une batterie peut-être déchargée à 25 ampères en maintenant une tension de 1,75 volts minimum par élément à une température ambiante de 26°C (80°F)

Exemple : J’ai modifié le parc d’un bateau équipé d’origine de 8 batteries 12 volts 105 Ah, soit 420 Ah en 24 volts. RC 640 minutes. J’ai installé dans le même volume (+ 4 cm en hauteur) 12 batteries 6 volts 240 Ah, (celles de la fiche plus haut), soit 720 Ah en 24 volts. RC 1440 minutes…

Ce qui est intéressant, c’est que la nouvelle capacité est moins du double, mais la capacité de réserve passe à plus du double…

On passe également de 200 à 408 kilos… et de batteries sans entretien à des batteries avec entretien… mais avec une durée de vie… rentable !

27 juil. 2015
0

:pouce:

Bien cet article que je n'avais pas lu qui pourtant date de 2001

Hisse et oh une vrai mine d'or !!!

Pour les neuneu comme moi ,il manque juste les schéma de câblage !

27 juil. 2015
0

Et les références de diodes schottky à boitier DO-5 ou DO-20

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (137)

le beau temps...

mars 2021