Réparer une voie d'eau sur coque alu

Bonjour,

Que prendriez vous sur votre bateau pour colmater une voie d'eau sur une coque alu en pleine mer? Comment feriez-vous?
Merci!

L'équipage
05 jan. 2013
05 jan. 2013
0

Bonjour,

J'ai toujours à bord un tube de mastique epoxy qui se malaxe comme de la pâte a modelé et prend même sous l'eau en quelques minutes.
Pour un plus gros trou, j'imagine démonter un peu les aménagement pour récupérer une planche de cp puis sica et sangle ou bout. Sinon il y a toujours les voiles mais je suis moin sur.
Pour le prochain voyage, je vais prendre un petit groupe électrogène et une pompe 220 V faite pour vider les caves.
Jérome

05 jan. 2013
0

BONJOUR,
sur les hydravions il y vait des plaques d'alu assez maleables pour prendre la forme de la partie à colmater avec une partie addesive protegée par un film qu'il fallait arracher ,mais ça collait sous l'eau et tenait meme au decollage
alain

05 jan. 2013
0

Tout dépend de la taille de la voie d'eau.

05 jan. 201305 jan. 2013
0

www.compositepatch.com[...]dex.asp

L'exemple d'un patch qui peut être posé sous l'eau ...... On utilise le même genre dans le cadre de réparations aéronautiques avec les méthodes RDC (réparation des dommages de combats).

@60nora; Un morceau de tôle d' A5 ( entre 2 et 3 mm d'épaisseur) est bien adaptée en secours pour prendre le galbe à la poussée manuelle, pour le collage du double face mousse 3M (spécialisé pour le collage des baguettes de carrosserie) doit très bien faire l'affaire.

Thierry ;-)

05 jan. 2013
0

N'oublions pas les pinoches qui vont bien, attachées à côté des passe-coques.
Ainsi, bien sur, que le marteau emmanché... :heu:

05 jan. 2013
0

bonjour,
c'etait pratiquement la meme chose en moins moderne c'etait dans les années 60 sur marlin et catalinas
alain

05 jan. 2013
0

Autre solution, faire son propre kit : du bibiais verre (je ne vois guère l'intérêt du carbone) + une résine qui prends sous l'eau (Sicomin fait cela)


Du contreplaqué peut faire l'affaire aussi.

l'alu peut se visser assez facilement.
Une perceuse sans fil est indispensable à bord.
Avec les avant-trous idoines, il y a moyen d'assurer la fixation de cette plaque d'alu ou de CP.

05 jan. 2013
0

Merci pour vos super réponses. Encore des choses à rajouter à bord! La liste est infinie.... :)

06 jan. 201306 jan. 2013
0

Et pourquoi pas des morceaux de CP (5 mm souple) de différentes dimensions + cartouche de Sikaflex ?

06 jan. 2013
0

Ne pas oublier , un petit sac de ciment prompt qui prend sous l'eau, en improvisant un petit coffrage. Pour les parties difficiles comme l'étrave ou les angles, cela peut sauver et fonctionne (déjà fait sur un angle aigu d'étrave)

Sinon; il y à aussi le paillasson en caoutchouc avec quatre trous aux angle, en le passant à l’extérieur de la coque et en bridant avec les quatre bouts autour de la coque. en fonction du positionnement de la voie d'eau, pas évident à placer. Plutôt pour les conditions de mer maniable et pour se donner la possibilité de travailler à l’intérieur avec moins de débit. facile à stocker. Un bout de tapis roulant usagé de 3mm suffit.
En grand voyage, je n'oublierais pas ces deux possibilité. au milieux de nulle part, il ne faut pas regretter.
Cordialement

06 jan. 2013
0

En cas d'urgence, pour mon bateau, j'ai une bache plastique, avec des oeuillets autour, à plaquer à l'extérieur de la coque J'ai vu la SNSM utiliser cette méthode. Je peux relever la dérive et il n'y a pas d'obstacle pour glisser la bâche.J'ai imaginé aussi de la mousse isolante injectée dans un sac poubelle introduit dans le trou. Et, Pourquois pas ? Essayer d'y gonfler un gilet. L'essentiel, c'est d'avoir les idées avant d'avoir le problème

07 jan. 2013
0

ciment prompt aussi, a conserver dans des emballages le plus étanches possible.

09 jan. 2013
0

comme jeanmar ciment prompt, mais il faut se mettre à l'eau
pas besoin de coffrage, on saute à l'eau avec le sachet de ciment et un couteau, on plonge quand on est au niveau de la voie d'eau on fend le sachet puis on l'applique fortement sur la voie d'eau, attendre un peu le temps que le ciment tire et c'est tout, c'est mieux si l'on a une bouteille d'air
pour les voies d'eau importantes, une voile ou une bache passée autour de la coque couvrant la voie d'eau
si vous n'avez rien, et que la voie d'eau est importante et que les pompes ne suffisent pas, sautez dans l'annexe ou le radeau de survie

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (91)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021