Réparer une bôme

Bonjour à tous,

J'ai remarqué sur la bôme de mon bateau, au niveau de la fixation du hâle-bas, une petite fissure visiblement ancienne; les rivets qui maintiennent la pièce inox sur laquelle est fixé le hâle-bas sont placés de manière assez irrégulière, comme si ce n'était pas d'origine.
Cette bôme semble par ailleurs en assez bon état, et plutôt solide; c'est une bôme équipée de deux ris automatiques (enfin, en principe, parce que je me suis arraché les cheveux à essayer de passer les bosses, en vain).
Elle a l'âge du bateau, 30 ans.
Je précise qu'il s'agit d'un Dehler 34 de 1988.

J'ai donc exposé mon problème à un professionnel qui m'a demandé si c'était du Selden ou du Zspar, mais je n'ai pas su lui répondre (la marque est à peu près invisible). Il m'a dit que la marque déterminait le vit de mulet.
Puis il m'a dit qu'il valait peut-être mieux remplacer cette bôme que de faire une réparation à cet endroit, qu'un professionnel ne le ferait probablement pas, et que de ce fait il serait difficile d'ôter l'embout de bôme pour passer les bosses de ris (parce que vu la place des réas, je ne vois pas comment faire autrement).

Il se trouve que ce changement de bôme ne m'arrange pas du tout financièrement, et que ça m'embête de remplacer ce qui me semble tout de même pouvoir être réparé (le professionnel en question n'a pas vu la bôme, il lui est donc difficile de s'avancer par téléphone, ce que je comprends très bien).
Bref, j'ai souvent lu sur HEO des histoires de mats manchonnés, renforcés, et je cherche à savoir s'il ne serait pas possible de sauver cette bôme, qui me semble par ailleurs construite costaud.
Ajoutons à cela que le remplacement de la bôme implique le remplacement du lazy bag, et là... vraiment pas le moment.
Avez-vous déjà procédé à ce genre de réparation, ou connaissez-vous quelqu'un qui saurait me la faire proprement (moyennant finance évidemment)?

L'équipage
02 sept. 2020
02 sept. 2020
0

Hello,

Même si ça ne dira pas tout, quelques photos pourraient aider à se faire une idée.


La Contrie:Manque de bol, j'ai réfléchi à tout cela à mon retour de vacances et je suis à 500 km du bateau.·le 02 sept. 17:45
02 sept. 2020
0

Bonjour,

Oui, photos du vit de mulet, de la partie endommagée, de l'ensemble.

Je ne suis pas un spécialiste des espars en alliage d'alu, mais je peux te dire que des structures alliage léger autrement sollicitées et autrement critiques se réparent très bien^^!

Il y a donc de l'espoir en principe, mais ne demande pas à un pro de le faire.


La Contrie:Je ne me vois pas du tout le faire moi-même faute de temps (et de compétences, reconnaissons-le).Mais je trouve ta remarque effectivement encourageante.Ce qui m'ennuie aussi, c'est que cette bôme me semble beaucoup plus solide que les Selden actuelles que je vois sur les autres bateaux (ce n'est peut-être qu'une impression).D'après toi, qui pourrait faire ce genre de travail?·le 02 sept. 17:49
Lorem Ipsum:Tout bricoleur soigneux et bien renseigné peut le faire, il n'y a pas de tour de main spécial.Une bôme ordinaire, c'est un profilé alu (qui peut se réparer) et des ferrures popées ou emmanchées.Pour faire avancer le débat, pourquoi ne pas rechercher sur l'internet quelques images de bateau et de gréement similaire, et nous les communiquer pour une meilleure compréhension de ce qui se passe ?·le 02 sept. 19:14
02 sept. 2020
2

salut
tu parles bien de la fixation du hale bas et non du vit de mulet ? si c'est le cas ton hale bas est soit fixé à un pontet coulissant dans un rail soit pris sur une pièce inox rivetée, si fissure autour de cette pièce inox et rivets fatigués tu dois pouvoir déplacer légèrement et re-riveter la pièce de fixation en trouvant un endroit plus sain sur la bome, l'idéal étant de mettre une contre plaque à l'intérieur de la bome pour solidifier la fixations.
ça me parait une réparation assez facile à réaliser et en aucun cas ne justifiant le changement de la bome !


La Contrie:Bonjour Quizas, c’est tout à fait ça. Le hale bas est monté (côte bôme) sur une platine inox elle même fixée sur la bôme.·le 02 sept. 20:49
02 sept. 202002 sept. 2020
0

Déjà, regarde là si tu reconnais ton bateau et son gréement :
www.hisse-et-oh.com[...]488.pdf

Par exemple page 22 il y est dit que la bôme est un profilé B152.

Ce serait donc du Selden dont voici un catalogue
www.seldenmast.com[...]8-E.pdf

Regarde page 4 et suivantes

Bref tu vois la démarche.

Entre nous le "pro" que tu as consulté, s'il s'y connaissait il aurait déterminé la marque de ton gréement en 2-3 questions.

Conseil perso : toujours prendre des photos techniques, surtout s'il y a un problème ou autre.
Et toujours joindre des photos techniques aux questions techniques ;-)

Edit : je vois que ton bateau est plus ancien. Recherche un peu son manuel (in English, please !) et fais la même démarche.

Maintenant une bôme c'est une bôme. Si tu as les dimensions et la marque du profil, il y a moyen de le remplacer.

Mais surtout de le réparer (manchon par exemple) s'il y a quelques fissures.


La Contrie:Tout d’abord, merci pour tes réponses.Effectivement, le mien est plus ancien, et je n’ai pas le manuel.Le pro en question (qui est d’abord maître voilier en fait) m’a dit que les Dehler de ces années-là avaient reçu 2 types de bôme: Selden et une autre (dont j’ai oublié le nom) disparue.Tu as raison, j’aurais du faire des photos (tout comme j’en ai fait du palan, monte d’une façon fantaisiste, mais qui fera l’objet d’un prochain fil).En fait, je n’avais pas prévu de me pencher là-dessus, et c’est la discussion avec le voilier qui m’a amené à pister cette question.La difficulté avec le bateau, lorsqu’on ne vit pas à côté, c’est de trouver les compétences nécessaires (et qu’on a pas) au moment où l’on est disponible et sur place.Finalement, sans m’y connaître, je me dis qu’une contre plaque et un léger déplacement de la platine hors de cette zone de fragilité (comme le disait quizas) résoudrait le problème.Si en plus on peut passer un messager qui permette de passer les bosses de ris ensuite, c’est parfait.Reste à trouver quelqu’un qui puisse faire un diagnostic juste, puis la réparation elle-même.Je vais essayer de mettre une photo de la bête, au cas où quelqu’un sait de quelle bôme il s’agit.·le 02 sept. 21:11
02 sept. 2020
0

Bonsoir.ma bôme avait une fissure au niveau de la fixation du hale bas. Un carrossier me l'a réparé en installant un morceau d'aluminium de la forme du dessous de la bôme d'une longueur de 30cm environ , rivetée. Ça fait 20 ans que ça tient. François


Lorem Ipsum:Voilà.Une réparation qu'un bricoleur bien renseigné peut faire en un weekend.·le 02 sept. 20:48
La Contrie:Avec une contre-plaque à l’intérieur, ou juste à l’extérieur?La fissure était due à un effort trop important (ou mal réparti) ou bien était-ce dû à une corrosion de l’analyse?Merci. en tous cas pour cette réponse.·le 02 sept. 21:17
Quizas:effort trop important sur des points de fixation corrodés, donc nouveau montage si possible une contreplaque à l'intérieur et intercaler une plaque fine de caoutchouc sous la contreplaque et la pièce inox pour les isoler de l'alu de la bome + pâte anticorrosion sur les boulons ou rivets pour éviter la corrosion. c'est malheureusement le genre de boulot qui n'intéresse pas trop les professionnels car ils savent qu'ils vont y passer du temps et vont avoir du mal à faire passer une facture justifiée par les heures passées à faire ce boulot, à mon avis soit tu le fais toi-même soit tu trouves un gentil voisin bricoleur à remercier avec un petit cadeau.·le 02 sept. 21:32
La Contrie:C’est aussi ce que je crains (pas de remercier le gentil voisin outillé, mais de le trouver...)·le 02 sept. 22:21
Lorem Ipsum:+1 avec Quizas.A une différence près : dans le monde d'où je viens on aurait tendance à coller époxy le renfort interne et les rivets, pour répartir les efforts et éviter corrosion et fatigue des matériaux.Mais sur une bôme, c'est vraiment pas critique.A mon avis c'est une réparation que même un "non manuel" peut faire lui-même après s'être bien documenté.Perceuse, pince à rivets, un bout de tôle de 2 ou 3, cisailles ou scie à métaux, abrasif et résine époxy...·le 02 sept. 22:52
Quizas:c'est intéressant, je suppose que tu as testé l'enduction de différent métaux à l'époxy avant montage, sertissage, boulonnage et tu as constaté que cela limite, voire supprime la corrosion entre différents métaux, mais faut-il laisser sécher la pellicule d'époxy avant serrage ou fait-on une enduction/serrage dans la foulée et la fine pellicule compressée suffit à assurer cette protection galvanique ?·le 03 sept. 00:22
03 sept. 202003 sept. 2020
0

Oui, normalement on commence par agrafer pendant que l'epoxy durcit, pour riveter (rivets enduits de résine si on veut l'anticorrosion) le lendemain.
Agrafage tôle alu

Mais ici c'est une bôme, l'epoxy est là juste pour l'anticorrosion et répartir les efforts.

Notre ami peut riveter tout de suite, et commencer à rhabiller sa bôme deux heures après.

Ci-dessous quelques couples faits "comme il faut" ;-)

Edit : Ah, tout de même, penser à arrêter les fissures par un petit trou de 1 mm au bout.


Quizas:merci pour ces infos, je vais adopter cette méthode·le 03 sept. 01:53
03 sept. 202003 sept. 2020
0

Evidemment on n'a pas vu les photos, mais imaginons.
Comment je m'y prendrais :

  • Dépose de la bôme, après photo pour le futur remontage
  • Emport de la bôme dans le garage ou chez le copain équipé
  • Perçage des rivets pour déshabillage (foret de 3,2 mm ?)

Edit : non, d'après la doc, ça doit plutôt être du 4,8

  • Déshabillage de la bôme
  • Dépose du vit de mulet n°1 (Cf dessin plus haut dans le fil)
  • Dépose de la-pièce-du-bout-de-la-bôme n°8 (les marins ont des palans, des winches pour tirer sur les trucs)
  • Dépose du pontet du hale-bas et des autres trucs
  • Inspection.
  • Perçage 1 mm au bout de chaque fissure.
  • Repérer la zone où on veut remonter le pontet et le(s) renfort(s) interne(s)
  • Avec de l'abrasif fixé au double-face au bout d'un bâton, bien dépolir l'intérieur de la bôme aux endroits prévus
  • Si le profil est du type ci-dessous, il faudra 2 petites tôles de renfort (Cf tracé en rouge) allongées et roulées à l'établi sur un bout de bois. Largement plus longues que la platine du hale-bas.
  • N'importe quel "alu" 2 à 3 mm convient pour une bôme
  • Bien dépolir la face des tôle qui sera collée
  • Dégraisser (alcool ou acétone)
  • Avec un bâton, tartiner généreusement de colle époxy l'intérieur de la bôme où on va coller nos renforts
  • Introduire adroitement les renforts et les appuyer sur la colle
  • Ne plus toucher. Maintenir au chaud si nécessaire.
  • Barbecue ou restaurant le soir
  • Le lendemain pas trop tôt le matin, faire les perçages au bon diamètre pour riveter les renforts.
  • Ne pas appuyer comme un malade pour ne pas arracher les renforts.
  • Riveter les renforts
  • Présenter la platine du hale-bas et percer, riveter. Elle peut rester pas loin de son emplacement d'origine, mais ne pas utiliser les mêmes trous.
  • Rhabiller la bôme, passer les bouts, riveter le vit de mulet et la pièce du bout de la bôme.
  • Ramener à bord et regréer la bôme.

La Contrie:Le profil de bôme ressemble à ça, et il est très différent des profilés Selden, sans parler du système de ris automatiques.Merci pour ce processus détaillé.Mais du coup, si "j'isole" à l'epoxy et avec du caoutchouc, qu'est-ce qui m’empêche de mettre une plaque inox (qui sera plus résistante)?·le 03 sept. 10:43
Lorem Ipsum:C'est un profil Selden B152.Caoutchouc ne servira pas à grand-chose. Le but n'est pas d'être "plus résistant", mais de répartir les efforts dans la zone où des fissures sont apparues.Par ailleurs, former et percer de l'inox de 2 mm n'est pas trivial, surtout si tu n'es pas un bricoleur averti.·le 03 sept. 12:10
03 sept. 2020
1

Les renforts que tu prévois sont trop petits, et un bon collage à l'intérieur illusoire . Ce sera beaucoup plus facile et efficace de les mettre l'extérieur.


03 sept. 2020
0

Autre point, n'importe quel alu ne convient pas. L'alu pur est mou et peu résistant, et certains alliages peu résistants à la corrosion. Le mieux est d'utiliser des chutes venant d'un mât ou d'une bôme. Tu ne les mettras pas en forme sur un bout de bois, et si tu pouvais le faire ça réduirait sensiblement la résistance des pièces. Pour les rivets, 4 mm est un bon compromis. Ne pas attendre que la colle durcisse pour riveter.


La Contrie:Merci beaucoup, je prends note.·le 03 sept. 10:44
Lorem Ipsum:Je suis assez sûr des standards de l'industrie d'où je viens pour me montrer assez affirmatif.Concernant le le placement des renforts à l'extérieur, je pense que tu es dans l'erreur, c'est une question de RdM.Enfin sur l'alu tu remarqueras que j'ai mis des guillemets. Evidemment qu'on ne trouve pas de l'alu pur comme ça, mais des alliages (penser au "dural" des anciens), un bout de 2017 conviendra tout à fait.Voilà, désolé de devoir te contredire.Ca pourrait se justifier en mer pour une réparation de fortune, mais pas pour quelque chose de durable.Et si au contraire, il faut attendre la prise de la colle avant de riveter, c'est le B.A Ba du collage structurel.Si tu remontes un peu tu verras que j'ai inclus quelques cadres (=couples) réalisés selon les standards industriels. Les rivets, j'ai pris les rivets utilisés par Selden, 4,8 mm.·le 03 sept. 12:20
FredericL:Le duralumin n'est pas adapté à un usage marin, il résiste mal à la corrosion. ·le 03 sept. 14:48
Lorem Ipsum:T'as raison.Plutôt un bout de 6061. ·le 03 sept. 15:06
03 sept. 2020
0

Une bome en bon état est quand même un plus.

La question à te poser c'est: Et si ça lâche, quelles conséquences.

Cela peut être de désagréable sur une sortie à la journée en mi saison, a véritablement chiant si c'est au début des vacances et d'une croisière de 3 semaines... Voir dangereux si c'est sur un point comme le vis de mulet ou le point d'écoute.

Un bôme c'est 8-900€ pour un bateau de ta taille et on arrive à la période des salon donc remises possibles...

Je suis un grand fan de bricolage en tout genre, mais sur le gréement... non.
Et quel tranquillité d'esprit quand tout est nickel.


La Contrie:Je suis parfaitement d'accord, mais j'ai du mal à évaluer la "dangerosité" de cette fissure, d'autant que la bôme est par ailleurs en bon état.J'ai oublié de dire que la fissure mesure à peu près un cm, qu'elle est visiblement ancienne, et que l'alu tout autour semble impeccable, et plutôt épais.S'il y a un point de fragilité, je remplacerai sans hésiter parce que mon programme de navigation évolue et que j'ai l'intention d'aller en Espagne, au Portugal, en Angleterre, aux açores etc etc...C'est même pour cette raison que je commence à réfléchir à la manière de résoudre les "désordres" constatés. Et il y en a pas mal, quoique ce bateau soit une très bonne base de travail.·le 03 sept. 11:22
Cédric 1983:Une photo aiderait ...·le 03 sept. 11:31
Lorem Ipsum:Il faut connaitre un peu les structures métalliques et la RdM, et connaitre les efforts sur une bôme.La réparation de structure "alu" fissurées est très courante dans l'industrie, il y a des standards depuis quasiment un siècle.·le 03 sept. 12:24
03 sept. 2020
0

Je ne suis pas expert dans le domaine, mais bossant comme bénévole dans une association qui restaure de vieilles machines volantes, et cotoyant donc des pro retraités balaises dans le domaine, je peux dire juste que la qualité d'une répartion structurelle dans du métal, peut tenir à peu de chose, comme le bon emplacement des rivets qui a quelques milimètres près peut-être parfait ou très mauvais.


03 sept. 2020
0

On est devant un cas de chargement d'un profil (la bôme) avec des charges ponctuelles (vit de mulet, hale-bas, écoute, chute de la GV).
Peut-être que l'usage du hale-bas est un peut trop violent ?


La Contrie:Possible qu'il l'ait été une fois (ou plusieurs), cette fissure est visiblement ancienne; j'ai trouvé le bateau comme ça. Il est possible que le bateau ait fait un empannage sauvage (ou plusieurs), je ne sais pas. ·le 03 sept. 16:26
Lorem Ipsum:;-DLà tu es en train d'essayer de te convaincre de laisser les choses en l'état^^!·le 03 sept. 16:28
La Contrie:Non, du tout.Je répondais seulement au post précédent sur l'usage violent du hale-bas.Je ne peux pas l'exclure, je n'ai ce bateau que depuis juillet.·le 03 sept. 17:25
03 sept. 2020
1

Pour le hale-bas il y a un peu de ça.
Le vit de mulet et la pièce d'écoute sont massives et répartissent bien la charge.

En revanche les efforts du hale-bas sont repris par une petite platine, qui ne tient que par les rivets en traction (en attendant les photos).

Il est compréhensible que les contraintes au niveau des trous de rivets soient assez élevées, d'où le principe d'une doublante qui prend la paroi du profil en sandwich, et du collage qui répartit les contraintes, et assure l'anticorrosion.

Sur les efforts par rapport à la solidité du profil (le catalogue donne les moments d'inertie) le hale-bas ne risque pas de plier la bôme.

En revanche il peut arracher les rivets.


La Contrie:C'est bien possible, d'où l'idée de faire une réparation propre et pérenne, puis de suivre l'évolution.En principe, je suis plutôt respectueux du matériel donc ça devrait bien se passer.Et puis, un matériel neuf n'exclut ni la casse pour cause de défaut, ni la casse pour cause d'erreur.Il y a dans mon port un splendide RM 1070 (sur lequel je lorgne souvent parce que je trouve ces bateaux très "désirables") pratiquement neuf. Cet été, j'ai eu la surprise de le voir sans filières côté bâbord, et sans mat... J'ai supposé que ça ne s'était pas produit dans la douceur.·le 03 sept. 16:32
03 sept. 2020
0

Si la fissure est ancienne et parait ne pas évoluer, tu fais un trou propre aux extrémités avec un forêt bien affûté, et tu observes l'évolution.


La Contrie:C'est prévu.Merci beaucoup·le 03 sept. 16:32
03 sept. 2020
1

Bonjour,

beaucoup plus simple : si la grand voile est à bordure libre, un bout en dynema de bonne section qui ceinture la bôme et sur lequel le hale bas sera frappé.
la charge est repartie sur toute la section au lieu d'un pontet qui travaille à l'arrachement
Juste prévoir sur le dessus de la bôme un pontet (textile) pour juste éviter à la cravate d'avancer
Luc


Quizas:ça c'est une bonne idée si c'est un hale bas à palan·le 03 sept. 17:04
La Contrie:effectivement, et ce serait une sécurité complémentaire.Mais je préfère tout de même une réparation propre (parce que j'aime bien que ça le soit, et que ça le reste) et parce que le lazy bag ne permet pas de le passer. En revanche, c'est bien une GV à bordure libre.·le 03 sept. 17:28
isaboc:@luc971 : super idée mais je ne vois pas à quoi ressemble un pontet (textile). As-tu une photo à partager d'une installation du halebas avec cette configuration ? Merci pour le partage ;)·le 03 sept. 18:16
03 sept. 2020
0

Avec Luc971, effet le textile c'est mécaniquement mieux que les fixations rivetées.

J'ai l'intention de gréer mon bateau en projet en textile autant que possible.

Un exemple (bateau léger) :
enter image description here

Lui il a immobilisé avec des pontets rivetés. Pas grave car il n'y a pas beaucoup d'efforts selon l'axe de la bôme, mais moins on fait de trous mieux c'est.

Reste le collage d'un pontet/padeye textile (qu'on peut faire soi-même, d'ailleurs) :
enter image description here


isaboc:@Lorem Ipsum on ne voit pas ta 2ème image·le 04 sept. 16:53
Lorem Ipsum:Bizarre, je la vois ?!?J'en reposte une plus bas...·le 04 sept. 17:23
03 sept. 2020
0

Mon palan d'écoute de GV est fixé sur la bome par des boucles dyneema qui en font le tour, je n'ai pas eu de problème depuis 5 ans comme ça.


03 sept. 2020
0

pour la fixation de la cravate deux solutions :

La plus simple en reprenant la photo précédante:
le premier tour (le plus en arrière) passe dans l'ancien pontet qui ne travaille que vers le haut donc très peu d'efforts et le hale bas fixé sur le second

Soit un "pontet textile" obtenu en perçant deux petits trous face à face sur la ralingue de la bôme :
je passe un petit bout de dynema dans ces eux trous et ma cravate passe à l’interieur de ce pontet

Luc


isaboc:@luc971 quand tu dis "ancien pontet" tu veux dire celui où le halebas était fixé au niveau de la bôme ?Si oui je me demande quel type de bout de dynema ceinture la bôme ? Tu fais un loop avec un noeud d'alouette qui passe autour de la bôme et à travers le pontet ?·le 04 sept. 17:00
04 sept. 2020
1

Cadene textile :

enter image description here

Pour les faire soi-même :

reussir-sa-croisiere-a-la-voile.com[...]padeye/


isaboc:Ok merci ;)·le 04 sept. 17:39

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (198)

Les caprices du ciel

mars 2021