réparer un choc sur polyester

Bonjour,

J'envisage d'acheter un voilier d'environ 9 m en polyester pour le retaper. Il a un choc au dessus de la ligne de flottaison sur un des flancs. Cela se présente sur 80 cm par 30 cm par de longues fentes sur la surface qui s'est recourbée vers l'extérieur.

J'ai inspecté le reste de la coque qui ne comporte pas de cloques d'osmose.

Pourriez-vous me dire si ce genre de choc est facilement réparable et comment ?

Aussi, pensez-vous qu'une osmose à pu faire éclater à un seul endroit la surface du polyester ?

Merci d'avance.

L'équipage
27 fév. 2003
27 fév. 2003
0

on peut bien te donner
50 avis différents qui seront tous justes mais dont aucun sera la réalité qui impose de voir le bateau pour un diagnostic sérieux

c'est un peu comme si je te disais: mon chat est malade, que faire pour le soigner?

les seules choses que je peux dire et je suis pas sûr que ça va t'aider:

l'osmose est très rarement limitée à une seule zone bien délimitée, car c'est un phénomène chimique qui intervient au contact entre la résine et l'eau et on peut penser que la résine de ton bateau est la même sur toute la coque ainsi que l'eau

l'osmose donne des cloques et jamais de fentes sauf si elle intervient entre des couches profondes et provoque un délaminage en profondeur pouvant se traduire par des fentes en surface, mais tu aurais probablement d'autres traces d'osmose sur la coque

et de toute façon l'osmose externe ne peut apparaitre que sur la surface immérgée ce qui n'est pas le cas

un choc extérieur a plutot tendance à enfoncer la coque et la déformation est plutot vers l'intérieur ce qui ne semble pas être le cas ici

ce que tu nous dit me fait plutot penser a l'accrochage de la coque et au ragage d'une "pointe ou un objet contondant" qui a "strippé" la coque en la raclant ( peut etre une annexe qui a ragué ou un ponton mal protégé, ou des cailloux etc...)

il faut dans ce cas bien inspecter l'intérieur du bateau dans la zone atteinte pour voir si quelque chose a bougé et s'il existe des traces de rupture à l'intérieur, et essayer de sonder la profondeur des fentes avec une aiguille

si les fentes sont juste en surface, un ponçage à blanc et un masticage époxy doivent faire l'affaire

si elles sont plus profondes et que la structure des couches d'armature en fibre de verre est bien coupée,c'est plus grave mais pas rédhibitoire et dépend alors uniquement de ton savoir faire

en tout cas c'est un argument pour négocier le prix

amicalement

27 fév. 2003
0

olivier
à première vue, il s'git d'une avarie mineure absolument pas due à de l'osmose, on a jamais vu de l'osmose faire éclater un bordé, rassures toi. D'après la description que tu fais, c'est très facilement réparable, mais... mais si tu n'as jamais travaillé le polyester, il serait beaucoup plus sage de faire effectuer cette réparation par un chantier professionnel qui va te faire çà d'une façon solide et impeccable.
Mefies toi des gens qui vont te donner des conseils pour le faire toi même, je ne doute pas de tes capacités, ce n'est pas çà, je doute de celles de ceux qui donnent des conseils et qui ne sont pas concernés par la suite. Là, c'est Ton bateau, c'est un bordé, c'est donc important. Une telle réparation ne te coûtera pas une fortune et tu seras sûr du résultat. Demandes à des chantiers de te faire un devis.

27 fév. 2003
0

Réparation
Salut Olivier,

Je pense que ta coque à pris un bon choc ,et il faut voir s'il ni a pas de délamination(en tapant avec une piece) puis délimiter une large zone de réparation : tu annonce 80cm par 30 tu vas donc avoir au moins une surface de 1.2m par 0.5m et la je pense que ça fait beaucoup!!
Il faut poncer en biseau la zone puis rajouter des tissus coupés aux dimensions croissantes...(travail long et délicats) pas évident si tu n'es pas équipé , je rejoins donc les avis précédents va prendre d'abord des infos chez un pro et étudie bien la situation.

A+ RB

28 fév. 2003
0

précisions
Bonjour,

Merci beaucoup pour vos conseils.

Depuis mon 1er message, j'ai pu visiter le bateau en question qui est en gardiennage et on m'a prêté la clé.

Vous avez raison : ce ne doit pas être une osmose.

J'ai pu voir que la ferrure de pied de mât est cassée en deux (le tube du mât n'est pas atteint) et que l'embase du mât sur le roof est tordue dans le sens du choc sur la coque.

Donc, il est à peu près évident que ce voilier s'est couché. J'ai du mal à imaginer dans quelles circonstances car l'intérieur (boiseries, vaigrages, etc.) est plutôt en bon état. Je suppose qu'en se couchant sur un haut fond, il aurait embarqué de l'eau, ce qui devrait se voir quand même. Peut-être a-t-il tapé fort et lattéralement contre un quai au point de faire basuler le mêt ? Je ne sais pas si c'est possible?

La quille ne porte pas de traces de chocs.

Enfin, la réparation de ce choc me fait moins peur maintenant.

Ce qui me perturbe est que si je l'achète, je dois retrouver un pied de mât en fonte d'aluminium qui s'adapte sur le tube ou en faire refaire un identique.

A votre avis, est-ce que cela peut-être une galère ? Des sociétés peuvent fabriquer de telles pièces, mais je ne sais pas si le coût est dissuasif. Je ne souhaite pas m'engager à plus de 300 euro pour cette pièce.

De plus, je suppose que si le mât s'est couché lattéralement, les haubans ont dû souffrir.

Voilà, sinon j'ai calculé le coût pour refaire la peinture extérieure (antifouling, coque et pont), rafraîchir le vaigrage pour l'esthétique, revoir la sellerie et les boiseries extérieures. Cela s'intègre dans mon budget mais j'ai peur du prix et de la difficulté à retrouver de quoi refaire le mât.

Merci d'avance de vos conseils.

Olivier

28 fév. 2003
0

Envisager une expertise
Le vieux conseil que l'on trouve partout lorsque l'on fait un achat d'occasion est de faire expertiser le bateau avant l'achat.

Dans le cas présent un expert devrait donner un avis sur les éventuels dommages structurels, fixer une valeur qui peut servir dans la négociation avec le vendeur.

Et surtout si lors des travaux il apparaît des dommages que l'expert n'a pas vu il y a normalement une possibilité de recours contre lui. Il me semble que cette garantie vaut bien le coût de l'expertise.

Attention cette garantie n'est acquise qu'à celui qui a commandé l'expertise. L'expert n'est pas engagé vis à vis d'autres personnes. Une expertise faite à la demande de X qui renonce à acheter ne peut pas êtte invoquée par Y qui achète.

Cordialement

28 fév. 2003
0

Faut tout verifier....
Salut Olivier,

La supposion du choc latéral contre le quai possible, peut etre aussi descente d'un ber un peu comme les dominos (:o(
Comme la partie inf du mat a mangé gras il faut voir : les cadènes du haubanages ainsi que leurs renforts de reptise d'effort (à l(int derriere le vaigrage) les attaches des haubants en tete de mat , les barres de flêches et leurs fixations. Toutes ces vérif car il est possible que le voilier ait été retunu par les haubans (qui faut vérifier aussi) de + bien que la quille ne soit pas marquée va donc regarder dans les fonds les attaches de quille ainsi que les varanges (un petit "tappe test", avec une piece ) pour chercher une délamination....
Bonne journée

RB

Tu es dans quelle région?

01 mar. 2003
0

choc
salut
sans voir en direct ou une photo difficile de formuler un avis imperatif.Ne serai-ce pas unchoc qui aurait eu lieu sur un port à sec ou que ce bateau ai chute ou qu'un autre soit tombe dessus ou qu'il soit tombe d'un ber trop fragile je pense que l'on peu exclure un accident quelconque sur l'eau .pour le pied de mat ce n'est pas perdu il a une marque ce mat avec la marque et les cotes max de longueur et de largeurça peu se trouver d'occase je dois en avoir un qui dort quelque part et je ne suis surement pas le seul dans ce cas .
pour le mat la plus grande mefiance s'impose s'il a ete tordu il faut couper au dessus sous reserve que des deformations n'apparessent pas plus haut vreifier les fixations sur le mathaubans barre de fleches etai ect la moindre trace est un point faible qui n'attendra qu'une occasion pour casser
et jamais quand tu es au port ou au mouillage tranquille .
en conclusion les pb de coque sont à mon avis moins graves que ceux du mat et accastillage haubans cadenes fixation d'icelles ne rien oublier de tout ce qui touche de pres ou de loin le mat
bonne chance
Daniel13/73

02 mar. 2003
0

Merci
Merci beaucoup pour vos conseils.

Si la chute du mât peut avoir engendré autant de dégâts que cela, j'essaierai de trouver une autre occasion. A propos, ce bateau est un CNSO Shellfish de 8.75m. Donc, vu l'ancienneté, ça peut être dur de trouver des pièces pour le mât.

Pour Athos, je suis dans le Var près de Fréjus.

A plus.

Olivier

02 mar. 2003
0

Point de vue
Personnellement, je me poserais le problème sous un autre angle :
Celà en vaut-il le coup ?
Dans l'absolu, tout est réparable sur un bateau, même en polyester. Une ferrure peut être refaite, même en fonte, un gréement dormant peut être reconstruit, une coque refaite, mais, à moins que tu sois un bricoleur de très haut niveau ou un professionnel, ce que tes réponses ne me laissent pas à penser, tout a un prix, parfois fort élevé.
D'autant plus que le bateau dont tu nous parles m'a tout l'air d'avoir "dévissé" de ses étais lors d'un coup de vent lorsqu'il était à sec et d'être tombé de tout son poids sur le sol, d'où le risque de dommages structurels beaucoup plus importants que ceux que tu nous décrit.

D'ou ma réflexion : le prix auquel tu vas toucher ce bateau additionné au coût de sa restauration justifie-t'il l'opération ?

Si tu le touches pour une misère (1000€ ou moins), çà en vaut la peine car même après réfection tu l'auras eu pour un prix inférieur au même en bon état. Sinon... mesures ce que cela va te couter, le temps que cela va prendre, et demandes toi si tu n'aurais pas intérêt à chercher le même en bon état ou dans un état qui te permettra de lui refaire une jeunesse à moindre coup et par tes propres moyens.

Bien cordialement.
Pépé, matérialiste professionnel ;-)

02 mar. 2003
0

oui...
Pépé a raison, je partage entièrement son avis...
Regardes bien ce bateau avant de prendre une décision Olivier.

02 mar. 2003
0

je vais bien réfléchir
Avec tous vos coneils, je vais bien réfléchir et réexaminer le bateau. Je pensais faire une proposition à 2300 Euro. Mais bon ... En plus je ne connais pas l'état du moteur in-board. S'il est fichu, l'achat va tourner en catastrophe.

Ce bateau est en gardiennage à Fréjus, là où j'ai mon Golif que je suis en train de vendre.

J'en ai repéré d'autres comme un Flirt à retaper mais sans problèmes de coque ou de gréement qui serait accessible à 2300 euro.

Il y a aussi un Kirié Agena (je crois) au port de Fréjus, assez à l'abandon. Il faut que je me renseigne sur le prix. Mais il y a l'air d'avoir beaucoup de boulot pour ce qu'on peut en retirer.

Si j'applique ce que dis Pépé, il faudrait que je propose moins de 2000 Euro pour le Shellfish qui est tombé par terre ?

A plus.

Olivier

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (12)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021