Réparer/reconstruire safran First 235

Bonjour à tous.

Je suis équipier régulier sur un first 235QR. Or le safran de celui-ci pose problème. Suite à une réparation mal menée par un précédent propriétaire le safran a pris l'eau (différentiel de trois kilos après 5 mois de séchage en intérieur chauffé) et il semble impossible de le faire sécher convenablement avant de procéder à un pelage et une re-stratification en règle .La mousse intérieure oscille donc d'humide à gorgée d'eau et il y a fort à parier qu'elle doit être dans un sale état.

Cela fait plusieurs saisons que le propriétaire fait avec ce problème à défaut d'avoir trouvé une solution convenable, mais naviguer avec une pelle de safran dont on devine qu'elle est à bout de souffle (cet été une fissure apparaissait lors des bords de près et à été réparée) n'est pas satisfaisant.

Bénéteau a été contacté et ne dispose pas de la pièce.

Voici les alternatives que nous avons listées:

1) Reconstruire un safran en Contre plaqué (cela pose un problème de poids et nous ne disposons pas des compétences dans le travail du bois pour arriver à un résultat convenable.

2) faire reconstruire la pièce à l'identique par un chantier: Qui, où (le bateau est à Dunkerque) et pour quel prix?

3) Faire un moulage en plâtre du safran actuel, puis construire une âme en mousse (laquelle) et la stratifier (ou la faire stratifier). Faisabilité?Comment assurer la rigidité (quelle type d'armature?)

4) Adapter un safran d'occasion: lequel? comment le trouver?

5)Passer outre nos craintes et stratifier la pelle après quelques mois de séchages.

6) Ouvrir la pelle en 2 (est-ce possible) gratter l'intérieur, remplacer la mousse puis restrater.

Avez-vous déjà été confronter à un tel problème? Comment y avez-vous fait face?
Il est fort probable que nous passions à côté de La solution évidente.

Nous sommes à l'écoute de toutes vos bonnes idées. Merci

(Je précise que j'ai vu sur ce site un auto fort instructif sur la reconstruction d'un safran de catamaran, toutefois le profil ne semble pas ressembler à celui du First 235)

L'équipage
16 sept. 2018
16 sept. 2018
0

Bhein je referai la pelle comme une aile d avion...
Si la forme en plan est trapézoïdale une seule découpe de mousse suffira.si c est du genre elliptique il faudra s approcher de la forme avec plusieurs tronçons trapezoidaux. L’idée est de découper des noyaux en polystyrène extrudé , si possible de densité assez élevée. Avec un fil chaud
Il y a sur YouTube pas mal de vidéos de découpe au fil chaud. L idéal serait de trouver une société de découpe qui accepte de vous couper la mousse au profil, recopié sur le safran d origine. Et au passage faire découper le passage de la mèche.
. Découper l ancien safran pour récupérer la mèche et les pièces de fixation à l intérieur de la pelle. En fonction de ce qui sera trouvé il faudra adapter la liaison entre la mèche et la future peau extérieure .
La peau extérieure qui recouvrira les noyaux de mousse sera la partie qui assurera la tenue mecanique . Typiquement 4 ou 5 couches de tissu à 45 degrés, stratifiés sur les noyaux en mousse. Stratifier à l epoxy car le polyester dissous le polystyrène extrudé. Pour le nombre de couches je mesurerait l épaisseur de la fibre sur le safran d origine. 1mm équivaut à environ 1000g soit 3 plis de 330gr ( environ, c est pas précis mais ça donne une idée. Recouvrir la stratification fraîche de peel ply, afin de réduire le ponçage avant enduit epoxy et peinture genre hb215 nautical ou equivalent.

Voilà dans les grandes lignes comment je compte refaire ma pelle de safran d sirocco également gorgée d eau.

16 sept. 2018
0

merci pour cette proposition.

Sur le first 235 il n'y a pas de mèche mais des emplacements pour des boulons traversant (c'est un safran sur tableau arrière).

La question c'est comment couper au bon profil et placer les goujons pour les boulons...

16 sept. 201816 sept. 2018
0

Bonjour, principe de découpe d'un noyau au fil chaud. alain.jacquin.free.fr[...]upe.htm
Pour les boulons à certains endroits la mousse sera supprimé et remplacé par du CTP marine ce qui permettra d'insérer des tubes collés.
Pour le profil déterminer le pourcentage d'épaisseur sur l'existant et prendre des coordonnées d' profil NACA correspondant ce qui est facile à trouver sur le NET airfoiltools.com[...]details
Une tresse carbone peut être mise au maxi de l'épaisseur.
Gros doute sur le polystyrène extrudé car une mousse genre airex est bien mieux.
Pour mon petit trimaran j'avais fait 2 tests comparatif airex et polystyrène.
Sur le polystyrène la résistance au pelage est très mauvaise.
Jac

16 sept. 2018
0

Dans un sandwich l'âme travaille en cisaillement et le polystyrène extrudé n'est pas assez résistant.

16 sept. 2018
1

Voile44

Tout est correct sauf un point. La tresse en carbone. Cela ne sert soit à rien soit faut tout faire en carbone (soit tout en verre). La raison : la différence de module d l’élasticité. Vu sa raideur le carbone prends tout les efforts en le verre rien..., du coup le carbone casse car on n’a mis qu une bande

Pour la mousse d airex c est bien mais toxique à couper au fil chaud. Il faut poncer et ça fait de la poussière et c est long. Si les peaux du safran sont épaisses le polystyrène extrudé peut le faire à mon avis. Le but n est que de maintenir la peau pendant la polymérisation de la résine.
Si on choisit de l airex pour sa résistance au pelage bien prendre du r63 , qui est de la mousse de pcb non réticulée . Sa consistance est genre chewing gum dur. C est cependant moins resistant que l herex qui est du pvc réticule .

16 sept. 2018
0

Pas tout à fait d'accord. En aviation par exemple il est courant d'utiliser des association bois carbone pour les pièces à très forte sollicitation comme les longerons d'aile.

16 sept. 2018
0

Ah oui, c'est sur, mais les semelles de longeron est en carbone pur. Genre Cap10BK, et peut encaisser TOUS les efforts. le bois ne sert qu'a tenir le reste, genre les nervures. Le bois est bien plus mou que le carbone, et le restant de longeron au milieu ne sert qu'a maintenir les semelles.
Si on veut faire un safran comme ca, c'est pas une bande de carbone, mais bien plus... Mais ce n'est que mon avis.

16 sept. 201816 juin 2020
0

Ce n'est pas un boulot énorme de refaire un safran, il doit y avoir des dizaines de fils sue le sujet.
J'ai constaté que ce qui casse sur un bord sur un bateau finit par casser sur l'autre bord, donc tant qu'à faire un chantier, prévoir la construction de 2 safrans.
Mêmes dimensions qu'à l'origine sauf si on veut améliorer les performances, profil NACA 0012 : épaisseur maxi à 30% de la corde et égale à 12% de la corde, soit 36 mm pour une corde de 300 mm.
Pour la fabrication, suivre le guide ci-joint : stratification avec UD verre en couches dégressives, puis un biaxial pour protéger le tout.
Dernier point : pour protéger le safran des entrées d'eau, percer tous les trous (fixation des ferrures) avec un diamètre plus gros d'au moins 4 mm, remplir les trous de résine époxy chargée aux microfibres, le tout avant de stratifier. Percer ensuite au diamètre nécessaire pour les vis.


16 sept. 2018
0

Merci pour ces contributions qui à coup sur nous font avancer

En fouillant de mon côté avec plusieurs mots clefs distincts j'ai trouvé sur ce forum les vidéos suivantes qui permettent de ne pas reconstruire le safran en entier et de garder les structures internes:

(c'est la première)

quelqu'un sait quelle produit est utiliser pour produire la mousse expansive?

Savez vous si cette mousse pourrait être découpée avec la technique du fil chaud décrite ci-dessus?

Plusieurs d'entre vous parlent de profil NACA, renseignement prix il s'agit de profil d'aile d'avion. Le safran du F235 a-t-il nécessairement ce profil?

17 sept. 201817 sept. 2018
0

Il n'y a pas de structure dans une lame de safran relevable, ce n'est pas comme dans un safran suspendu dans lequel les efforts sont transmis à la mèche.
Si tu veux réutiliser ton safran au lieu d'en refaire un, le mieux est de l'ouvrir, de d'enlever toute la mousse, de rincer et de laisser sécher, puis de le refermer et de couler de la résine époxy moussante ( www.boutique-resine-epoxy.fr[...]eolaire ) en plusieurs fois, après avoir percé des trous de décompression.
NACA c'est le nom d'un organisme, il y a plusieurs centaines de profils NACA, identifiés chacun par un numéro. Pour un safran c'est le 0012 qui convient le mieux.
airfoiltools.com[...]details

16 sept. 2018
0

NACA 631A012 pour le First 260 (famille 63 à 12% d'épaisseur)
www.beneteau.com[...]_en.pdf
www.finot.com[...]012.jpg
Jac

17 sept. 2018
0

63A012 c'est le profil de la quille, le profil du safran n'est pas mentionné. Le profil 0012 est le meilleur compromis pour un safran de voilier, en raison notamment des angles d'incidence élevés avant décrochage.

17 sept. 2018
0

La réalisation d'un safran à l'identique n'est pas un problème pour un chantier naval compétent. Le problème étant de le trouver... Pour ma part n'étant pas dans votre région je ne peux pas vous aider sur ce point mais j'ajoute que si vous étiez dans la mienne (la Haute Corse) je serais malheureusement bien incapable de vous indiquer un chantier capable de faire ce travail qui nécessite un peu de savoir faire que l'on ne peut pas acquérir sur un forum...
Les intervenants vous ont donné des conseils et des méthodologies très pertinentes au demeurant mais dont la mise en œuvre reste compliquée et pas adaptée à votre besoin (profil d'aile avec un bord de fuite sensible au chocs en marche arrière).
A votre place je me contenterais d'une réparation après séchage qui serait accélérée par le perçage de nombreux trous.
En premier lieu essayez de définir les entrées d'eau potentielles. Vraisemblablement les attaches du safran au tableau arrière (fémelots/aiguillots que vous appelez « emplacements pour des boulons traversant » ) sur la partie safran que vous devrez éventuellement renforcer avec de la résine epoxy chargée que vous utiliserez aussi pour le rebouchage des « trous d'aération » mais aussi les éventuels chocs à l'arrière du profil. Ensuite une légère stratification epoxy et l'utilisation d'un tissu d’arrachage pour vous faciliter la finition avant ponçage et mise en peinture.

18 sept. 2018
0

Merci bateau,

toutefois les réparations que tu évoques ont déjà été entreprises.
En effet l'eau rentre pas les fémelots. Ceux si ont pourtant été rebouchés à l'époux et repercés mais cela n'a pas suffit.

un séchage avec des trous en haut et en bas a été entrepris plusieurs années de suite sans donner satisfaction.

C'est sur que pour tenir encore une saison et encore une saison etc... ça suffit peut être mais ce n'est pas durable

22 sept. 201816 juin 2020
0

Je ne connais pas le terme technique.

Le safran est fixé par deux boulon traversant sur une cage metalique

La quest ion porte moins sur les entrées d'eau (qui ont eu lieu par ces trous et part une répartion de choc mal effectuée) que sur la réparation.

cf photo prise sur HeO merci à l'auteur

22 sept. 2018
0

"En effet l'eau rentre par les fémelots" ... Votre problème est là...
Pour moi il faudrait les déposer avant réparation du safran et peut être remonter un autre modèle plus costaud (type patte en U) qui pourrait mieux encaisser un éventuel choc sur l’arrière qui est le principal facteur de jeu possible dans cette pièce.
Ce que je dis est théorique car en l'absence de photo c'est difficile de donner un avis pertinent.

17 sept. 2018
0

@tiktak Quel est le poids de ce safran sec ? :-)

18 sept. 2018
0

Je me renseigne pour te donner une réponse exacte et ne pas dire de bêtise, mais en l'état actuel il n'est pas léger (il est relativement long: plus d'1m10 ). Je doute que le propriétaire connaisse le poids à sec, mais c'est sur qu'il connait le poids en sortie d'hivernage au sec.

19 sept. 2018
0

le safran pèse 20kg sec

19 sept. 2018
0

Merci de ta réponse ;-)

19 sept. 2018
0

Pour éviter une reprise d'eau dans un futur safran, pensez à prendre une mousse à cellules fermées, sinon éponge garantie.

Plutôt qu'un polystyrène qui sera rongé par la résine, sauf époxy, se tourner vers les mousses polyuréthane qui résistent aux résines polyester.

Pour un shape facile.
réaliser en bois les profils/nervures horizontaux du safran; espacement à définir . coller entre ces nervures les morceaux de mousses de dimensions légèrement supérieures à celle du safran.
Une fois sec, il suffit de retirer au rabot électrique tout ce qui dépasse des nervures.
Pour un parfait alignement des nervures, les découper avec un talon.
Attention, à la toute fin de la mise en forme, la moindre pression des doigts marque la mousse; et cela se verra après la stratification.

23 sept. 2018
0

Il y a toujours infiltration d'eau entre la mèche inox et le reste, dixit Ph. de Soubise.
En cp avec stratification, puis de nouveau cp et stratification on diminue les chances d'infiltration.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (12)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021