réparation tete de mat

bonjour tous, Suite à la galere qui vient d'arriver à joyon sur idec , je me suis déjà posé la question sur ce qu'il fallait faire en cas de panne ; tout là haut . J'avais remarqué qu'helen Mc Arthur avait installé des sangles le long de la grand voile .Moitessier grimpe en tete grace à ses échelons pour entretien et juste pour le coup d'oeil au paysage , Joyon bricole à 32 m !Et moi qui suis-je ? lors d'une traversée de l'Atlantique en équipage , il a fallu changer la poulie de génois. Le mat ne devait pas dépasser 13 m .Le capitaine d'abord : échec , des autres matelots , "je"( bien modestement) suis le seul à avoir réussit le bricolage . c'est terrible là haut : d'un coté on est écrasé , un autre coup de houle c'est l'impression d'avoir les bras en cahoutchouc tellement ça tire . Pas terrible et seul la double dose de rhum m'a remis d'aplomb. tres mauvais souvenir ...Il faut avouer que j'ai un peu le vertige et que ce n'est pas rassurant d'etre seul accroché au mat .Plus tard , en solo j'ai été obligé de décrocher le compas électrique qui pese bien 2 kg à 5 m dans le mat. A mon harnais , j'avais installé un bidule qui m'empecherai de tomber grace à une came crantée .Ce bidule m'a aussi empeché de descendre ! En fait , il faut 4 mains ,50 doigts et les cuisses de manaudou .
A part cela comment y arrivez-vous ???

L'équipage
12 jan. 2008
12 jan. 2008
0

re : réparation tete de mat
tout à fait d'accord avec ce constat
au port ou au mouillage, déjà pas très évident (mon mat ne fait que 11m), je n'ose imaginer en mer !
mais l'être humain a des limites insoupçonnées en cas d'impérieuse nécessité, je suppose que quand la vie de l'équipage et du bateau est en jeu, on se découvre des talents de Tarzan amoureux !

12 jan. 2008
0

Monter au mat
Fais comme moi, fait monter les autres!(vertige)
Sinon il existe des échelles en sangle que tu accroches à la drisse de GV
( ) , et en bas pour rigidifier, par sécurité en plus du harnais tu te sécurises en passant une sangle réglable autour du mat pris dans un des mousqueton du harnais, comme les élageurs grimpeurs. Va dans un magasin Décathelon ou au vieux campeur ou équivalent pour les accessoires montagne

12 jan. 2008
0

sujet dèjà posé
Méthode spéléo alpine tout simplement
un baudrier une poignée avec une pédale 'la poignée à une came crantée pour empècher de tomber mais un pouce suffit pour l'ouvrir ;-))
et un "crol" que tu fixe aussi à la corde qui à aussi un doigt cranté (mais un pouce suffit ;-))
Tu peux ainsi monter et descendre à ta guise sur une drisse le long du mât.
Ce qui t'a fait tant de soucis à ouvrir un probablement ce que l'on appelle un "grigri" et il faut savoir, ce qu'on avait peut omis de te dire, qu'il faut impérativement que l'appareil soit hors charge pour savoir l'ouvrir.
Si tu as près de chez toi un club spéléo vas leurs dire bonjour et il t'expliquerons avec plus de détails.

12 jan. 2008
0

Même
methode ça marche au port, en mer, en solitaire ... etc toute combinaison des éléments cités, mais bon j' ai pas le vertige, pas la trouille, confiance dans le matériel fréquemment inspecté et la pratique du sus dit bazard .

12 jan. 2008
0

spéleo
Bonjour a tous,

si monter au mat avec la technique spéléo est très simple mais tout de même couteux, personne n'explique comment redescendre selon cette même technique!!! Ces "bloqueur" portent le nom de "croll", "basic", "jumar", "cam-clean", "modular", "lift", "ascender" et j'en passe... Ce sont des poignées ou bloqueurs d'ascension! Pour la descente ne pas oublier son "descendeur" sinon impossible ou presque avec ce seul matériel de descendre...

Pour ce faire il faut un descendeur, qui ne fonctionne que sur une corde molle ou bien faire un noeud de "machard tresse" (voir google 1er lien) qui vous permet de descendre sur une corde tendue.

une poignée et un grigri sont l'idéal, malgré qu'a la monté cela exige plus de travail. Prix environ 100€.

Bien entendu comme dit plus haut se renseigner auprès de personne qualifiées commes les spéléo ou escaladeurs .

Sinon une astuce c'est deux drisses finie en boucle dans chaque pied avec quelq'un au piano qui suit le mouvement de vos jambes. Montées facile. Descente sur une drisse vous vous tenez debout sur un pied l'autre lache au winch. Travail en haut sur deux pied plus sangle (ou bout) autour du mat sur baudrier (ou autour de vous pour quelques euros en moins). Il faut être deux remarquez.

Pour conclure il faut être bien formé et équipé pour monter seul au mat sans ces petites marches hors de prix.

Bonne ascension, je peux communiquer par mail les prochains temps.

Benji

12 jan. 2008
0

tant qu'a faire
riveter des echellons et ça servira toujour non??
ensuite ceinture de secu et hop no probleme , enfin je trouve

12 jan. 2008
0

j'aurais cru
les pieds bien calés dans les echellons, la ceinture de secu , le mat peut aller de gauche a droite, tu bougeras pas t'es collé au mat, maintenant le coeur qui gonfle ça je peux comprendre mais bon......

12 jan. 2008
0

ben
essaye avec les échelons sous spi quand ça roule bord sur bord en solo....
avec jumard crolle et descendeur petzl, au milieu de l' atlantique ou en mer de Norvège ça fonctionne, je l'ai fait, et c'est pas un exploit, juste une technique et le coeur bien accroché !

12 jan. 2008
0

En mer pas de chichi technique !!!
bonjour , merci philippe ce que je voulais savoir , ce sont les techniques utilisées en mer ; pas au port - trop fastoche.

12 jan. 2008
0

ah
je savais pas que les voiliers qui avainet des echelles de mat, n'allaient pas en mer :reflechi:

13 jan. 2008
0

Aucun doute
je préfère 1000 fois les techniques spéléo,
100% utilisables au large, même en solitaire

13 jan. 2008
0

tandis que francis Joyon
décide de reporter sa 4eme escalade des foutus 32 m de son mat , je me souviens d'une petite mésaventure .Il faisait beau , 10-15 nds de vent, au bon plein et un bruit bizarre , sec : l'étai venait de lacher . le mat est tjs debout - ouf- je l'aurait entendu ...
En fait l'enrouleur tient par la drisse de l'enrouleur .les conditions sont bonnes et nous faisons descendre l'enrouleur sans l'endommager.
Mar del plata est situé à 400m. au nord , au sud pas d'abri , donc on continue au Nord ,au pres sous trinquette et grand voile. Le vent monte et le mat commence à pomper . La drisse de spi est installé sur l'étai pour soulager MAIS , aucun effet car la drisse renre dans le mat et ne retient rien. je décide de mettre à la cape sous GV seule cad que nous progressons à 2nds . En observant les cartes météo qui arrivent je vois que le vent va tourner dans environ 1/2 journée et c'est ce qui arrive apres 8 heures de longue attente . Dire que la nav fut facile serait oublier nos angoisses de voir le mat tomber .Je n'avais vraiment pas le courage d'aller bricoler à 16 m avec une mer formée .c'était juste une évaluation des risques (en famille) et l'évolution de la météo . Un super soulagement quand ns avons passé les digues du port !

14 jan. 2008
0

qu'en pensez vous
mettre le bateau sur une route bien stable au près, le faire giter le plus possible, c'est plus facile de monter en marchant sur la grand voile inclinée à 45 degrés en tirant sur une drisse avec les bras que d'escalader le mat.
Je crois me souvenir avoir vu une photo ou le récit d'un célèbre navigateur en solitaire qui avait procédé ainsi pour justement décoincer une poulie.

14 jan. 2008
0

Sur un Super Maramu
au milieu de l'Atlantique on m'a monté en tête de mat avec le guindeau, mais il ne faut pas lâcher le mat car sinon on fait le pendule. Une fois en haut j'ai accroché mon harnais à un hauban et j'ai fait le bricolage nécessaire. Mais même appuyé par la GV, le bateau roule et c'est peu de le dire. Pour visser une barre d'enrouleur, ça m'a demandé 1 heure et moi qui n'ai jamais eu le mal de mer j'étais plus que "chose". De retour en bas (la descente est plus difficile que la montée : on est crevé) j'ai mis 1/2 heure à m'en remettre avec un coup de Sancerre bien frais. Depuis je suis terriblement admiratif des Joyon, MacAthur, et autres solitaires qui font ça tout seul sur des mats de quelque 30 m (et en plus il n'ont pas de Sancerre).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (31)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021