Réparation safran

Suite à un talonnage, quasi à l'arrêt mais bon..., la partie basse (1/8 de mon safran) s'est cassé. Je pense qu'il avait été fragilisé lors de la dernière installation suite à une manipulation un peu brutale qui a "posé" le bateau dessus pour le mettre en place (j'aurais préféré le remonter doucement avec des cales mais on ne m'en a pas laissé le temps). Bref il s'est fendu net, décrochant une partie basse qui est restée solidaire d'une partie du bord de fuite. Du coup, le mèche n'a pas bronché, et le safran reste parfaitement opérationnel. Il est constitué d'une âme en mousse à cellules fermées (donc étanche) et d'une "peau en résine". Je cherche un professionnel sur la zone du Crouesty (mais je peux déplacer le safran plus loin) capable de resolidariser le bout détaché. Il faut donc qu'il maîtrise la résine et peut être faudra-t-il même insérer une tige afin de raidir l'ensemble. Avez vous des adresses ou des suggestions à me faire? Merci

L'équipage
03 août 2020
03 août 2020
0

Bonjour,

Il y a aussi la possibilité de faire la réparation soi-même, au moins on est sûr que c'est bien fait.
Une photo permettrait de se faire une idée.


04 août 2020
0

Pour le moment, il est sous l'eau, et je navigue....avec.
Il suffit d'imaginer qu'il a été croqué par les dents de la mer.
Le morceau récupéré est sagement au fond d'un coffre.
Evidemment, je suis capable de le poncer, y insérer une ou deux tiges ou plaques inox, stratifier le tout et re-poncer jusqu'à résultat correct, puis primaire epoxy.
Sur le principe, je maîtrise.
Mais l'avis d'un pro, car il s'agit de la partie basse, donc assez fortement sollicitée au décrochage, me rassurerait. Et un bon pro fera ça mieux que moi (et beaucoup plus vite).
Là est toute la question: qui de sérieux et compétent autour d'Arzon, voire plus large?
Je mettrai des photos quand il sera sorti de l'eau en fin de semaine.


04 août 2020
1

Le principe de base c'est de recoller la partie détachée au reste avec deux bandes de fibre de verre, comme avec du ruban adhésif.
Préalablement bien rincer et laisser sécher. Poncer antifouling, peinture et gelcoat pour arriver jusqu'à la fibre.
Recoller les deux morceaux avec un mastic fait avec de l'époxy chargé avec des micro sphères de verre, et maintenir tenir en place jusqu'à polymérisation. Mastiquer pour avoir une surface régulière et continue, poncer et stratifier à l'époxy, essentiellement UD vertical et biaxial +/-45°, ou triaxial. Il faut mettre à peu près la même épaisseur de fibre que ce qu'il y a sur le safran d'origine.
Les tiges et autres plaques en inox ne servent à rien.


08 août 2020
0

Merci pour cette réponse. Pour la stratification, je connaissai le déroulé, et je m'interrogeai pour des renforts internes??...
Je vais donc réaliser, ou faire réaliser ça comme décrit: collage puis stratification. Pas de renfort.
Bonnes navs!


08 août 202008 août 2020
0

La méthode décrite n'est valable que si ce qui reste du safran est en bon état, en particulier mousse sèche et résistante. Si c'est imbibé il faut tout refaire.


08 août 2020
0

Et si le safran est imbibé d’eau... faut tout refaire: oui c’est probable. Pour ma part j’ai jamais vu un safran de série pas humide.
Les mousses des chantiers de serie ne sont jamais totalement à cellules fermées... il ne mettent pas de la mousse époxy Type sicomin a 50euros le kilo! Faut pas rêver... (Sur un safran ça ferait 500 rien qu’en mousse epoxy! Incompatible avec le low-cost).

Et un pro sérieux aura du mal à certifier et garantir son travail si c’est pas 100% sec avant de strater à l’époxy.


01 sept. 2020
0

Pour info, j'ai navigué 4 semaines avec ce safran abimé. Je l'ai passé au Karsher comme le reste de la carène en fin de croisière. La mousse est parfaitement sèche. Le bout décroché également évidemment puisqu'il est resté au sec depuis.
Le bateau est au sec depuis 3 semaines.
Je ne sais pas comment sont fabriqués les autres safrans. Celui-ci est celui d'origine fourni avec les Dehlers des années 90.
Leurs procédés de fabrication faisaient référence, c'est peut-être pour ces raisons qu'ils ont fait faillite....
Bref, aucune infiltration dans la mousse: tant mieux pour moi.
J'ai trouvé quelqu'un pour le restratifier sur Arzon.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

Souvenir d'été

  • 4.5 (21)

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

novembre 2021