réparation fissures pont bois.

Bonsoir,

Nouveau sur ce forum que j'ai déjà un peu parcouru et découvrant depuis peu la remise en état d'un voilier, j'aurais besoin de l'aide des membres de celui-ci devant le nombre de questions... En premier lieu, je vous explique notre souci du jour, en essayant de résumer au mieux:

Nous avons depuis peu un voilier en bois qui est à l'eau depuis plus de 2 ans sans aucun entretien. Bien que complètement novices dans ce domaine, nous essayons de le remettre en état. La première étape, la remise en état du moteur, effectuée, nous souhaitons à présent rendre le pont à nouveau étanche afin d'éviter les entrées d'eau pour cet hiver. Le bois du pont est en grande partie en bon état.

Je vais refaire les joints, par contre une partie nous pose problème, des fissures dans le bois (de quelques mm), que nous ne savons pas avec quoi combler. Les 2 premières photos afin de vous montrer de quoi il retourne.

Si quelqu'un parmi-vous peut nous indiquer la marche à suivre, sachant qu'il s'agit de le remettre en état, pas de faire un pont neuf !
Je pense utiliser de la pâte à bois, qu'il sera possible de poncer ensuite.

Tant qu'on y met, 2 autres photos de problèmes du même genre, je vous laisse voir, pas besoin d'explications supplémentaires je pense. Pour le gros trou, je pense aussi mettre de la pâte à bois.

Voilà, j'espère que vous pourrez nous aiguiller...

Un grand merci d'avance.

L'équipage
29 août 2011
29 août 2011
0

salut,

les fissures dans du bois massif non stabilisé comme ce pont ne seront pas facile à étancher autrement qu'avec un produit souple (mastic), ce qui n'est pas le cas de l'époxy chargé

poour la jambette, il semble y avoir une zone carrément pourrie, non ?

29 août 2011
0

Jean-Charles,
bienvenue sur Hisséo !

nous te souhaitons de trouver sur ce site tous les renseignements cherchés, dans la bonne humeur et l'esprit d'entraide.
et qu'à l'avenir toi aussi fasses profiter de tes lumières tous les participants.

et belles navigations à venir ...

29 août 2011
0

tu pense reboucher le trou dans la membrure par de la pâte à bois?

29 août 2011
0

Il ne faut pas rêver, un pont en bois durablement étanche est une vue de l'esprit. C'est la partie du bateau la plus exposée aux intempéries et aux cycles de contraction/dilatation liés au soleil et à la pluie. Mais tu as raison de t'en inquiéter, car c'est généralement par là que pourrissent sournoisement les bateaux.

Si les fissures sont traversantes, suivre le conseil de Bil56 : un produit souple qui adhère bien aux rives des fissures (brai ou mastic minium, ou encore primaire + sika, p.ex.). Une attention toute particulière doit être accordée aux pieds des jambettes, car c'est l'une des source d'infiltration les plus néfastes.

Pour l'entretien du pont : eau salée le plus souvent possible, bâcher l'hiver et recouvrir de vielles serpillères le reste du temps.

Pour la jambette : enlever le pourri imprégner abondamment de xylophène ou d'huile de vidange diesel, mettre un romaillet et doubler éventuellement par une fausse jambette.

29 août 2011
0

pour les plus grosses fissures, on peut ouvrir à la défonceuse et coller un flippot

voir ce dossier très intéressant:
www.voilesdantan.org[...]s-1.pdf

29 août 2011
0

Bil 56,

Merci pour ta réponse. Tu parles de produit souple comme un mastic.
De quel type de mastic parles-tu ? Est-ce que par ex. le Sika 290DC fait l'affaire ?

Oui, il y a une partie pourrie pour la jambette, c'est l'endroit (petit) le plus abimé du pont, suite à une grosse vis arrachée. Je vais donc enlever le pourri, mais que puis-je mettre ? La pâte à bois, ça ne va pas ? Car du Sika à cet endroit, faut y passer une cartouche...

Merci d'avance.

Equipage,

Merci pour l'accueil !!! Il est vrai que j'ai bien besoin d'aide, vu que je pars de 0 et apprends petit à petit...
Dès que je le pourrai, bien sûr, je pourrai filer également un coup de main.

petit bel air,

Ben oui, c'est justement une des questions: je comptais reboucher le trou dans la membrure avec de la pâte à bois...
ça ne va pas ? Tu as l'air horrifié ?! Sinon, que mettre pour arrêter la dégradation et refaire ce gros trou ???
Merci d'avance.

Lulu2,

Merci à toi également.
Je me doute que ce n'est jamais complètement étanche, de toute façon je présume qu'il faut que le bois respire ?! Je voudrais qu'il soit le plus étanche possible afin qu'il n'y ait plus autant d'eau qui entre que maintenant, juste un peu, à pomper de temps en temps. Je comprends pour la contraction/dilatation.

Tu dis: "si les fissures sont traversantes", c'est à dire ? Dans le sens du bois ? Sur le pont, les fissures sont dans le sens du bois, dans le sens de la longueur du bateau.

Donc, pas de pâte à bois, mais le mastic. Comme dit ci-dessus à Bill56, le Sika 290DC remplirait-il son office ???

OK pour l'entretien du pont, merci. La bâche est prévue et pour l'eau salée, l'ai lu sur le forum je crois.

Petit souci de compréhension à propos de la jambette (j'ai appris un mot ce soir, eh eh !!!), qui finalement m'inquiète le plus !!! Tu dis: "mettre un romaillet et doubler éventuellement par une fausse jambette". Euhhhhhh, j'avoue mon ignorance là niveau vocabulaire, qu'est-ce qu'un romaillet et une fausse jambette ?
Et enfin, pourquoi du xylophène ou huile diesel ???

Désolé pour ces nouvelles questions et merci d'avance.

Merci à tous pour ces premières réponses.

29 août 2011
1

Contraction/dilatation : le bois se rétracte quand il sèche au soleil, puis il gonfle quand il absorbe l'humidité de la pluie. Une de raisons de l'entretien à l'eau salée est de maintenir une certaine humidité dans le bois et donc de limiter les variations de dimension. Voilà pour le premier point.

Si les fissures ne traversent pas le pont (c'est-à-dire si elles ne sont pas visibles en sous-face), il n'y a pas d'urgence à les traiter. En revanche, si elles traversent le pont, il vaut mieux les étancher.
La méthode traditionnelle consiste à couler de brai dans les fissures et dans les joints. Mais il est difficile de faire cela proprement. Et on ne peut pas poncer l'excès après coup. S'entrainer avant pour trouver la bonne température et le bon système pour verser.
L'avantage des produits genre sika, c'est qu'on peut poncer. Mais c'est cher et le bois a tendance à pourrir autour.
Pour les fissures, il y a aussi la solution mastic : mastic de vitrier, mélangé de préférence avec de la poudre de minium ou avec de l'huile de vidange diesel.

Faire un romaillet consiste à découper proprement la partie endommagée et à la remplacer par un pièce de bois ajustée et collée. Réparation possible seulement si moins du tiers de la section de la pièce est endommagée.
Quant à doubler la jambette (dans le cas où elle est très abimée), cela consiste à fixer de part et d'autre ou sur un seul côté une nouvelle jambette ou deux, vissée ou boulonnée sur les parties saines de l'ancienne.

Dernier point : xylophène ou vielle huile diesel, c'est pour neutraliser la pourriture naissante qui resterait dans le bois autour de la partie qui a été enlevée.

Voili, voilou.

29 août 2011
0

Bil56,

Oups, tu as répondu alors que j'étais en train de répondre aux premiers messages. Vais regarder de suite le dossier.
Je ne sais pas encore ce qu'est un flippot...

Si tu repasses par là, si tu peux me dire si le Sika 290DC convient comme mastic pour les fissures du bois... Merci d'avance.

29 août 2011
0

Bil56,

Je sais maintenant ce qu'est un flipot, merci !!!
Parcouru ton dossier enregistré sur l'ordi, en espérant ne pas avoir à utiliser la défonceuse, que le mastic suffira, mais s'il faut...

29 août 2011
0

le 290DC conviendrait, mais mettre un fond de joint (cordon par ex)

sinon, puisque tu as maintenant un beau bateau bois, tu peux investir dans un bon bouquin, ou te le faire offrir !!

www.chasse-maree.com[...]pl.html

30 août 201130 août 2011
0

Bonjour,

pour stabiliser le pont tu peux l'imprégner d'époxy, dessus ET dessous, sinon tout va gondoler cette hiver.
Pour la jambette je la referai directement, je pense que ça sera plus rapide qu'un romaillet, tu peux certainement la sortir par dessous le pont. un bout de chêne et c'est reparti.
Inspecte bien les autres!!
La pâte à bois c'est bien pour la table de nuit de la maison pas pour le bateau!!A proscrire!!

Félicitation de prendre soin d'un bateau en bois. Bon courage.

30 août 2011
0

bonjour
si je peux me permettre
ce qui t'as ete dit est , a mon sens correct,sauf que:
ne pas utiliser de resine epoxy sur un pont traditionnel:tu vas favoriser la pourriture.
entre les virures,fond de joint et mastic vitrier(blanc de meudon et huile de lin),traditionnel ou fond de joint et polymere
pour les fentes, grecures,ect...,polymere
les polymeres ,tu pourras les poncer sans aucun probleme
en polymere,preferer de loin un MS polymer a tout autre polyurethane
car,outre une meilleure tenue(y compris aux UV) ils adherent sur surfaces humides
(tu ne peux pas etre sur que fentes et gercures soient seches interieure)
Pour ta jambette de pavois,non,tu ne pourras pas l'enlever sans degats pour le pont
tu mets un remaillet(aussi un rossignol)et,suivantl'importance et l'etat tu la double comme deja dit ,ou tu viens fixer sur les cotes une "atelle" en latte inox ou galva
pour le collage de ton romaillet,tu peux utiliser egalement avec profit du MS ca tu auras les plus grandes peinesdu monde a obtenir un plande joint correct,d'autant plus que c'est juste au niveau du pont que la pourriture se developpe
accessoirement,verifie et calfate toutes les bases de jambettes
bon courage

30 août 2011
0

ça commence à être plus clair...

Donc, pour le pont, ok pour le 290DC, le fond de joint est prévu, un coup de primaire et hop le mastic-colle.

Bil56,

Merci pour la référence bibliographique. J'avais pensé acheter un bouquin, mais quand on ne connaît pas, le choix n'est pas évident. Vais m'intéresser à celui-là, s'il présente des techniques pouvant être employées sans trop de matériel, enfin avec du matériel "normal"...

Agneau,

Merci de la visite.
Refaire la jambette, y avais pensé mais pas sûr que ce soit évident d'enlever l'abîmée pour remettre une nouvelle. De tête, me souviens plus si on peut la sortir facilement. Vais regarder à la prochaine visite.
Donc pas de pâte à bois, ok.
S'occuper d'un bateau en bois, mais dans quoi s'est-on lancé ???!!! On essaye et on verra par la suite si tout va bien... En plus, là, il y a pas mal de travail... Petit à petit...

Kiligolo,
Merci pour ta réponse complète.
OK pour le pont et les fentes dans le bois, maintenant c'est bien clair !
Pour la jambette, ok aussi, vais vérifier si peux l'enlever, mais comme tu dis, bien peur qu'il faille abîmer le pont par la même occasion... Si pas possible, donc toi aussi d'avis pour le remaillet. OK pour le collage.
Et vais vérifier toutes les autres bases.

Pour un novice, mettre un remaillet, pas trop difficile ? Je suppose qu'il faut le fabriquer soi-même ?!

ça veut bien dire: bien enlever le bois pourri, nettoyer, prendre les mesures du trou puis fabriquer un remaillet en chêne en utilisant ces cotes, tapisser le trou avec du MS et poser le remaillet ? J'ai bon ???

30 août 2011
0

pour poser ton remaillet,c'est tout a fait comme cela
outil de base:un ciseau a bois bien AFFUTE
une depouille de moins de 14 degres(ca permet de bloquer le remaillet comme pour une pinoche)
laisser depasser la piece et affleurer APRES (pour facilite le travail et avoir un meuilleur resultat,garder l'orientation des fibres)

30 août 2011
0

Bonjour, Une petite précision s'il vous plait :
Qu'est ce qu'un MS polymere ?
Mastic Synthétique ?
Ah ces abréviations, je m'y perds!

Alexandre

30 août 2011
0

le MS polymer est un mastic colle qui est relativement recent sur le marche et qui remplace avantageusement le polyurethane
meilleure tenue au UV;utilisable sur support humide;disponible en plusieurs teintes,y compris incolore;mois onereux que le PU;polymerise plus vite;tenue surprenante sur inox et metaux;une empreinte ecologique plus favorable que le PU;peut etre peint
le sigle MS correspond aux initiales des composes chimiques(que j'ai oublies)

30 août 2011
0

Kiligolo,

Merci bien.

Ciseau à bois, c'est bon !!!

Par contre, si tu peux m'expliquer, je te cite: "une depouille de moins de 14 degres(ca permet de bloquer le remaillet comme pour une pinoche)" ???
OK pour le reste.

Merci d'avance et bonne soirée.

31 août 2011
0

bonjour
tu vois une pinoche:elle est conique pour pouvoir etre bloquee au marteau;pour pouvoir la bloquer,les cotes ne sont pas paralleees mais conique(maxi 14 degre par rapport a l'axe);
lorsque que tu installes un romaillet ou un rossignol,tu y met egalement une pente pour pouvoir le bloquer dans la cavite;ca te permet,en prime d'avoir un joint qui devient tres discret

31 août 2011
0

Bonjour Kiligolo,

pourquoi pas de résine sur un pont traditionnel??
Je n'ai eu que des bateaux en bois et plusieurs charpentiers m'ont conseillés cela!
Je l'ai fait sur mon pont afin de le stabiliser car il est en chene et en pin selon les lattes (planches vu la taille.)
Un bon ponçage, plus de mastic de vitrier, et j'impregne de résine liquide.
Plus rien ne bouge!
D'autre part, le vénérable charpentier marine Gilbert Pasqui à villefranche sur mer fait de même sur des coques entières en bois, et tout le yachting vient à lui pour l'entretien.
Il travaille tout de même sur des bateaux qui valent plus que ma coquille et je ne pense pas qu'il les massacre.( www.chantiernavalpasqui.com[...] )
Enfin en Italie ou on construit encore beaucoup de bateau bois on fait tout au bois et epoxy en bordé jointif de la quille au pont dès le début ce qui confère au bateau une longévité plus qu’exceptionnelle.
Du reste pour les jambettes j'en ai changé 9 en les démontant et en les faisant glisser à l'intérieur du bateau sans abimer le pont, et manipulation inverse pour les remonter, avec l'aide d'un charpentier.
Je ne connais pas le MS polymer. est ce que ça s'apparente à de la PPU ou pas du tout?

31 août 2011
0

bonjour
trois questions
Pour le MS polymer,j'ai repondu avec mes infos,voir sur le web pour plus de precisions
Pour les jambettes,je n'ai pas la science infuse et les particularites locales peuvent etre innobrables(je suis du finistere).cependant,ls jambettes de pavois sont ,generalement montees comme allonges de membrures et sont reprises soit dans la bauquiere,soit dans la preceinte avec ,donc un assemblage qui interdit de fait une simple translation,et qui oblige ledemontage ou la coupe partielle de la premiere virure de pont.
Iln'y as peut etre que lors d'un montage entre borde et contre bauquiere,que l'on peut trouve un cas de figure ou l'on puisse les sortir par glissement.cemontage ne se retrouvera pas sur de gros canot,mais plutot sur des petites embaccations,souvent associe a des membrures ployees
Pour l'epoxy:c'est un materiau assez impressionnant
qui a tout son interet dans la construction moderne en bois :entendre par la deux choses:
d'une part, la construction collee(bois moule,contre plaque, strip planking,ect...) et d'autre part, la construction neuve en atelier.
pour la reparation,c'est deja beaucoup plus aleatoire,car le support a reparer n'a pas (ou n'a plus )les conditions(hygrometriques)necessaire a ce genre d'intervention
quand a l'emploi de ces produits en construction classique,c'est une heresie:
D'une part,traiter a l'epoxy des pieces massives en bois :les echanges hydro ne se font plus(au blessures de surfaces pres) si l'humidite ne peut plus sortir ,risque fongique
D'autre part,une constrution classique est prevue pour que la reprise d'eau des pieces du borde assure l'etancheite ET la rigidite de l'ensemble; entraver ce phenomene,c'est prendre des risques sur la perennite de l'embarcation

31 août 2011
0

Il y a de nombreux bouquins très intéressants et très utilesz qui traite de la restauration navale des bateaux bois, gratouille un peu sur internet.

31 août 2011
0

si je puis me permettre:

Pour les fentes du pont c'est rien c'est normal ,le bois doit etre super sec c'est tout ,l'experience à faire tu met durant quelques jours une serpilliaire bien tremper la fissure devrait se refermer .

Par ailleurs deux choses:
l'epoxy est a proscrire (sauf cas tres particulier) sur nos bateaux bois ,l'epoxy c'est dur ,non elastique donc ça se casse lorsque le bois bouge ,et dessous ça pourri.
le mastic pour reparer :nul ,pas de resistance ,ne tiens pas dans le temps, c'est du bricolage ,pas serieux,a refaire au bout de peu de temps :solution ,scie enlever le pourri et remettre du neuf ,du serieux ,eternel.
bonne colle :PPU100 que l'on trouve uniquement chez les ship.
pour les joints : primaire indispensable

le bouquin sité par bil 56 indispensable avant de faire quoi que ce soit

josé

31 août 2011
0

Bonsoir Lulu2, Kiligolo, Leirbag, Calypso2 et tous les participants, dernières réponses lues, merci à tous...

  • Donc, pas de résine, bien compris !!! à proscrire, ok.
  • OK aussi pour le bouquin: conseillé par Bil56 et Calypso2, donc achat prévu, merci !!!

Lulu2,
Merci beaucoup pour les infos. Bien noté le pourquoi du xylophène ou huile, tout bon. Le système du remaillet est compris également. Et je vais le faire...
Quant à la jambette, je vais la tripler, devrait pas être trop dur, un morceau de chêne de 45mm de côté.
Sinon, bien compris toute la réponse, merci beaucoup.

Kiligolo,
Merci pour le complément d'infos concernant le remaillet. Suis allé au bateau, nettoyé le bois pourri dans le trou. Je vais donc coller un remaillet découpé au ciseau et comme conseillé, tripler la jambette car trop difficile pour moi de retirer la pièce par en-dessous, très difficile d'accès.

Leirbag,
Tu as raison, d'ailleurs, j'en ai déjà un à acheter d'après les messages...

Calypso2,
Tu as raison, le bois est très sec. Je pense effectivement que les petites fissures se refermeraient, par contre les plus grosses... je suis dubitatif !!!
Pas d'epoxy, bien compris maintenant.
Pour le trou, j'ai enlevé le pourri et compte comme dit ci-dessus coller un remaillet et tripler la jambette, ainsi elle devrait être solide, non ?
Merci pour la référence de la colle, bien notée, afin de coller les pièces pour doubler ou tripler la jambette.
Pour les joints, primaire prévue, l'ai même reçue, me manque que les fonds de joints pour me mettre au boulot...
Pour le bouquin, j'ai compris... vais l'acquérir.

Donc, en résumé pour le pont:

  • Petites fissures se bouchent toutes seules avec l'humidité, pour les grosses doutes...
  • Sinon, pour joints du pont, primaire, fond de joint et 290DC
  • Pour le trou, remaillet, colle PPU 100 et doublement voire triplement de la jambette.
  • Référence du livre notée, à commander.

J'ai bon ???

Eh bien, ça a bien avancé...

Merci à tous.

01 sept. 2011
0

gros probleme ,grosse m.. : "es fonds de joints", c'est tres compliqué à mettre en place correctement ,le joint est etroit et collé dans le fond à la main ,bonjour à moins d'avoir la machine , donc mon petit truc .Remplacer le fond de joint par de la tresse à calfater vendu à "l'Abordage" .ça se presente sous forme d'une corde de 6mm de diametre , .Ainsi on fait deux actions,: etancheité en là mettant à l'aide d'un outil et ça fait fond de joint.

01 sept. 2011
0

pour la jambette ta solution ,c'est pas beau ...

autre solution , l'ancienne tu coupe au pied en biseau aussi plat que possible et tu y ajuste une nouvelle jambette : pour que ça tienne bien : colle (PPU100) et deux ou trois boulons en travers ( boulons pas vis) .plus le bisseau est long plus le contact est grand

01 sept. 2011
0

bonjour Calypso2,

  • Pour les fonds de joints compliqués à mettre en place, tu parles bien des fonds Sika, en "plastique mousse", de diamètre 6mm ???
    Sinon, de la tresse à calfater, il y en a une grosse bobine dans le bateau, ça ferait donc l'affaire ?!
    En quoi c'est plus simple à mettre en place que le fond joints Sika ??? Ce serait mieux que le Sika, conçu spécialement pour çà ? Et si je mets de la tresse, faut-il aussi passer du primaire 290 ?

  • Pour la jambette, sûr que pas beau ! OK pour colle, vu à quoi ça ressemble sur site d'un ship. Est-ce qu'avec ce système, ça sera suffisamment solide ? Tiendra assez ? Pas de soucis au niveau des forces exercées sur la pièce ?
    Peux-tu préciser: "deux ou trois boulons en travers ( boulons pas vis) .plus le bisseau est long plus le contact est grand" pour le néophyte que je suis.

Désolé pour ces questions complémentaires et merci d'avance.

01 sept. 2011
0

oui mettre la mousse plastique dans le fond c'est un peu la m... c'est plus simple de mettre une tresse et en plus elle participe à l'étancheité , la mousse est là simplement pour que le sika ne colle pas dans le fond ainsi il est simplement collé sur les bord et donc peut se dilaté /contracté librement .

Pour les fissures le mieux serait de les ouvrir avec une defonçeuse et une fraise de 3/4mm ainsi ça serait bien droit,propre, net ,le bois de chaque coté serait sain et tu peux alors mettre un flibot ,baquette en bois collé pile poil (a acheter chez HM Diffusion) .bien mieux que du sika .

pour la jambette ,tu coupes, au lieu de coupé d'équerre tu coupe en biai ,en sifflet .donc ta coupe sera plus longue ,plus grande donc davantage de colle donc davantage de tenu ,d'adhesion .

en hauteur ta liaison aura alors quelque cm sur cette hauteur tu peux mettre 2 boulons traversant ton bordé,ton ancienne jambette et ta nouvelle et là tu peux y allé ça tiendra . tes têtes de boulons tu les noie dans le bois ,un coup de mastic , ni vue ni connu

01 sept. 2011
0

Complément:

Le Sika 290 tiendra bien sur la tresse à calfater ? Pas tirer dessus ? Bien collé ?

01 sept. 2011
0

non surtout pas ,le fond de joint est justement là pour que le sika n'adhere pas au fond , s'il adhere au fond lorsque les coté vont s'écarter le sika va se decollé des bords car il sera collé au fond

01 sept. 2011
0

OK Calypso2, merci pour le complément d'infos, crois avoir tout compris.

Je crois que ce post a rempli son office, j'ai appris beaucoup de choses.

Merci à tous pour les réponses, très sympa et très précis... surtout que j'ai plein d'autres questions, surtout concernant l'entretien de la coque, mais ce sera pour octobre, quand les joints du pont et la jambette seront terminés !!! Et j'aurai sûrement d'autres questions d'ici là.
Et si moi aussi je peux aider, mais malheureusement je pense que mes connaissances sont insuffisantes, on verra.

Encore merci à tous.

02 sept. 2011
0

Pour les fissures de bois, j'ai vu et j'étais dubitatif, a Portimao (printemps 2010), de l'imprégnation d'huile de lin sur un mat (en place, vu le bestiaud), un bidon retourné , un (des) trou, un tuyau et tu attends... Donc pour le pont, bien plus facile a poser.

02 sept. 2011
0

Le petit réservoir d'huile de lin en haut d'un mât en bois, qui imprègne continument l'espar est un dispositif classique du yachting d'avant le plastique.
De même la boîte à sel en pied de mât des grands voiliers.

Parfois ça ne fait pas de mal de revenir aux solutions simples ...
:oups:

02 sept. 2011
0

captainjas et Lulu2, merci pour les messages, n'en suis pas là, le mât n'est pas encore remonté.
Une découverte ce système pour le mat, logique et ingénieux. Tellement de choses à apprendre...
Le pont ne me fait pas peur, question de temps. Par contre, la jambette, vu mon outillage, un peu plus compliqué.

Bonne soirée.

02 sept. 2011
0

Lulu2 et ben je savais pas, trop jeune surement...lol

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (112)

Calme Norvège

novembre 2021