Réparation d'une coque en polyester en mer.

Bonjour à tous .
Comment réparer un trou après collision en mer au niveau de la flottaison voir plus bas sur une coque en polyester?

L'équipage
18 juin 2014
18 juin 2014
0

Réparation rapide, pour éviter une entrée d'eau, le gilet de sauvetage (VFI) déclenché manuellement si possible dans le trou causé par un OFVI (méthode enseignée par les anglais, très pragmatiques), bombe de mousse expansée (mais voir la date limite d'utilisation (DLUO). Voile passée par l'extérieur, mais méthode aléatoire dans certains cas, et une voile n'est pas étanche.
Personne n'a plus de paillet Makarov à bord sauf moi peut-être !

18 juin 2014
1

Si le trou devient accessible en faisant giter le bateau du coté opposé, alors fibre + resine polyester assez fortement catalysé pour reduire le temps de prise.
Sinon methodes ci dessus citées et faire avec ce qu'il y a a bord (menuiserie, coussin...)
Bien sur si possible prevenir les secours pour informer de la situation/position, preparer son evacuation (avitaillement, eau, vetement, communication/position, papiers...), mettre tous les moyens d'assechement en oeuvre et ne quitter le navire seulemnt si il coule et qu'on ne peut l'empecher.
Cette fin malheureuse s'anticipe, en preparation au port et exercice en mer, afin de limiter les consequences.
L'exercice abaisse le niveau de panique et permet d'acquerir des reflexes. Le chef de bord, si il n'est pas seul, delegue les taches avec reflexion (madame qui connait son fourneau sait ou est rangé l'avitaillement...)

18 juin 2014
0

Un fil récent faisait comprendre que les mastics, polyuréthane me semble t-il, prennent dans l'eau. A vérifier, bien sur. Ce cas de figure, obturer une voie d'eau, est la première chose qui me soit venu a l'esprit quand j'ai lu cela (la prise dans l'eau des mastics PU)

18 juin 201418 juin 2014
0

tu poses un sac de ciment prompt, tu t assoies dessus et t attends 1/4 d heure. Probleme regle.

19 juin 2014
0

@ Philippe G, peus tu m expliquer comment est fait un paillet Makarov ? Svp.

19 juin 2014
0

Ca ressemble à un grand paillasson en cordage tressé ou en toile forte avec un mélange soit interne, soit externe d'enduits étanche, j'ai entendu dire que ces enduits pouvaient même être de la graisse en cas d'urgence extrême (en fait, tout ce qui peut sauver le bateau...).
Le mien me sert de paillasson, donc personne ne voit que j'ai ce genre de relique d'un autre temps à bord.
Fais une recherche sur Makarov ou paillet Makarov.

Avantage de ce mot, c'est l'intérêt et la difficulté à le placer dans une conversation, qu'elle soit maritime, nautique ou générale...
;-)

19 juin 2014
0

J'ai entendu parler du sac de riz qui gonfle avec l'humidité et forme une barrière étanche, plus fréquent dans ses placards que le ciment prompt. Heureusement jamais eu à tester...
:-p

19 juin 2014
0

Je crois qu'avant que ton riz ait gonflé tu risques d'être au fond de l'eau... :mdr:

19 juin 2014
0

Pas pour un gros trou évidemment, mais certainement plus étanche qu'un chiffon... Ce n'est finalement qu'une des versions du paillet Makarov.

19 juin 2014
0

Iil y a eu un article dans voiles et voiliers là dessus, ils ont simulé la collision sur un sylphe

19 juin 201419 juin 2014
1

Expérience personnelle:
Après avoir percuté les étraves effilées d'une bouée catamaran Anglaise, j'avais un beau trou sous la flottaison au niveau des coffres AR. J'ai simplement viré, au prés et sur-bordé, le trou était accessible. Séché rapidement avec un tee-shirt, et placadré un emplâtre au Grey-tape. Puis on est reparti pour Cherbourg (+-6h de traversée) en surveillant.
Arrivé à Cherbourg, non seulement cela n'avait pas bougé, mais j'ai même eu du mal a le décoller.
Vive le Grey Tape.
Par contre, attention avec le polyester. Si tu as un trou a un endroit, même si cela ne se voit pas du tout, la strat est éclatée sur le pourtour et assez loin du point d'impact. La vraie réparation est bien plus importante en surface que ce que l'on croit, les tissus étant délaminés autour. Ne rien faire ou même attendre et l'humidité rentre et aggrave encore le problème.

19 juin 201419 juin 2014
0

l'idée est peut-être saugrenue, mais j'avais aussi pensé en occultation provisoire, à la chambre à air taille roue de scooter + bombe anti crevaison passée en travers du trou après ébarbage et avec éventuellement une protection renforcée de la chambre .
c'est rapide à mettre en place et ça peut permettre limiter l'entrée d'eau et de trouver le temps de réfléchir et de reprendre ses esprits pour une intervention plus adéquate.

19 juin 2014
0

Allez sur Yatching monthly regarder les vidéos d'un aveuglement de voie d'eau par différents moyens. Intéressant.
@Quebec, c'est le même principe que d'utiliser un VFI et certainement aussi efficace, le seul inconvénient étant la durée de vie de la bombe, à remplacer régulièrement.

19 juin 2014
0

Bonjour ,

peux tu nous donner le lien car , il y a pléthore de vidéos.
Merci.

19 juin 2014
0

Je n'ai que la 3G avec mon téléphone branché sur l'ordi, donc cherches sur "Googol" la phrase suivante :
How do you stop a 40ft yacht from sinking?

Tu vas tomber sur deux vidéos.

19 juin 2014
0

OK merci à toi

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (47)

mars 2021