Réparation deriveur

Bonjour
Quelqu'un connais la marque de ce deriveur?
Merci

L'équipage
27 nov. 2020
27 nov. 2020
27 nov. 2020
27 nov. 2020
0

Merci,il fait 440,je voudrais connaitre la marque car je veux remettre des voiles et le montage du gréement car je ni comprends rien au montage,je suis nouveau dans le dériveur, je fais du voiliers.


27 nov. 2020
0

De mémoire : GOUTERON


27 nov. 202027 nov. 2020
-1

Si c'est un 4.45, c'est un Simoun 445 du chantier Gouteron
Mais je pense que ce n'est pas cela: angle du brion, forme de l'étambrai, longueur.

Pas de plaque constructeur?


27 nov. 2020
1

C'est un 4,45 dernière version fabriqué non pas par Gouteron mais par le chantier Bremaud (auquel l'association des propriétaires de 4,45 avait confié le moule modifié )
le gréement était "standard" , il a existé plusieurs fabricants de mâts suivant la période de construction ( les plus anciens:ERMAT,les plus récents: Z-SPARS )


Calypso2:si le dessus du deriveur est dure c'est un Gouteron ,s'il est mou c'est un Bremaud ..il avait enlevé une couche de mat ·le 27 nov. 19:46
27 nov. 2020
0

Merci
Non pas de plaque.merci pour ces infos précieuses


27 nov. 2020
0

il a existé un blog " récent " : simoun445.blogspot.com[...]/ dans lequel tu pourra retrouver des photos qui pourront d'aider à remater


0

Hello,
C'est marrant, j'ai un 485 qui doit sortir du même chantier, on retrouve bien le même type d'étambrai. Pas de plaque non plus, mais un autocollant d'un concessionnaire de la Baule.
Pour l'accastillage, c'est assez succinct dans la version que j'ai: pas de possibilité de régler le creux de la GV ni la tension de drisse. J'ai rajouté un cunningham et un ou deux bouts pour améliorer.
Niveau écoutes, le palan de GV est un peut foireux avec une poulie double peu commode.
J'ai aussi rajouté deux palans pour faciliter la levée / l’abaissement de la dérive en solo.
T.


27 nov. 2020
0

Super merci pour vos conseilles 👍👍


27 nov. 2020
0

Bonjour,
tu pourras trouver des conseils spécialisés sur le site de dériveurs www.forumvoile.com[...]dex.php


0

Et pour mâter, tu as deux positions:
- en mode classique, le mât est positionné vers l'arrière entre le tube transversal de l'étambrai et la première "patte" plate reliant les deux tubes centraux de l'étambrai
- en mode cat-boat (1 seule voile) avec le mât positionné entre les deux "pattes" plates de liaison des tubes centraux.
L'emplanture de mât vient s'encastrer sur un rail perforé avec un boulon+écrou de fixation.
Après pour le haubanage, c'est comme la plupart des dériveurs: une paire haubans avec barres de flêche poussantes, pas de pataras, et un étai qui ne sert que quand le foc n'est pas gréé. Et puis les câbles de trapeze, fixations sur le mât légèrement en dessous de celles des haubans, les câbles qui courent quasi parallèles aux haubans et qui se terminent avec des poignées de trap en bas. sous la poignée une fixation (et un éventuel palan de réglage) pour un sandow qui passe par un oeillet fixé sur la coque à côté de la cadène de haubans, traverse le bateau devant le mât, repasse par l'oeillet de l'autre côté, et se fixe sur la deuxième poignée de trapèze.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (75)

Bientôt fini ?

mars 2021