Réparation coque sandwich polyester-PVC

Bonjour à tous.

J'ai bien vu le file "www.hisse-et-oh.com[...]" mais je n'y retrouve pas ma solution.

Je cherche à appliquer la "théorie" à la réparation de ma coque, mais j'avoue avoir quelques doutes, merci pour vos conseils et questions.

Contexte, j'ai un multicoques, les écoutes de génois sont associées à un barber via une grosse double poulie (une pour l'écoute et une pour le barber). Mon mât autoporté est légèrement au dessus du pont et parfois, au virement de bord, l'écoute au vent se coince sous le mat. Ceci m'est arrivé par vent assez fort, juste le temps de choquer la GV pour abattre et me précipiter au pied de mât, ces conneries de poulies ont été projetées avec le faseillement de la voile, assez violement. Une fissure est apparu dans une zone assez sollicitée.

J'ai pu continuer à naviguer 200 nautiques, mais ça travaille beaucoup à ce niveau, on voit clairement la peau extérieur bouger et craquer. La peau intérieur n'a rien du tout.

Bon, j'ai poncé, encadré la fissure, dégagé ce qui me semble être le PVC, j'envisage maintenant d'acheter du matériel et réparer.

La zone travaille beaucoup, donc, je pense qu'il faut garder la même structure, du polyester, même nombre de couches et même orientation. Surtout pas d'époxy pour éviter d'avoir un point dur qui cause des fissures tout autour.

? Que me recommandez-vous, poncer sur 10cm en biseau de part et d'autre et de refaire une stratification?
? Comment refaire la stratification, selon les photos, je ne vois rien du tout, pas de couche, comment m'y prendre?

Quelques photos dans l'ordre:
- la fissure initiale du gel coat
- première passe de papier de verre
- localisation de la fissure de la peau extérieure
- premier apperçu de la "mousse" (enfin je crois)
- dégagement de la "mousse"(enfin je pense)

Merci à toutes les bonnes volontés.

L'équipage

le_promeneurle_promeneur12 jan. 2020 15:34

le_promeneurnavenregat12 jan. 2020 15:46
1

bonjour
met des photos de la zone , mais baucoup plus grande ,et meme le pied de mat , les poulies pour bien comprendre le travail de la zone .
moi je ne connais pas , mais je pense qu'il faut refaire beaucoup plus grand .
en fait tout ce qui bouge est je pense decolle de la mousse , et n'a plus de resistance .
tu devrait boucher la fissure pour ne pas que l'eau ou humiditee puisse rentree .

salut

le_promeneurLoran Voyager12 jan. 2020 23:13
0

La technique est la suivante :
Étape 1 : meuler la zone = permet de valider l’absence ou pas de delaminage
Étape 2 : refaire une strat propre ( fonction de l’existant)
Étape 3 : ponçage
Étape 4 : top coat
Étape 5 : micro ponçage en cercles pour égaliser les teintes

le_promeneurLes Marquises13 jan. 2020 04:1713 jan. 2020 04:36
0

Il faut que tu décalottes (en biais pour mieux recoller ensuite) au moins sur 30-40 mm minimum autour, retirer le dessus sans décoller la mousse sinon, retirer aussi la mousse et la remplacer par de l'airex partout ou elle est décollée, de même épaisseur en rajoutant dans le fond 2 couches de fibre de carbone ou de kevlar super costaud pour recoller la nouvelle mousse et remettre plusieurs couches de kevlar 5-6 en 400, en augmentant la surface pour affiner la finition ou plus si tu n'as pas de kevlar tu peux le faire en fibre normal avec plus de couches mais ce sera bien moins rigide et solide mais ça le fera aussi avec un petit enduit epoxy dessus on y verra que du feu....
Pour le kevlar, l'imbiber avant car c'est une fibre qui a du mal à s’imprégner d'epoxy, alors ne pas hésiter à la tremper carrément s'il le faut, mais avec ça, ça ne pétera plus.
Bon courage, Jo

le_promeneurskipperTramex13 jan. 2020 08:01
1

Une fissure comme cela sans impact de la poulie incriminée ??? Modèle du bateau ? Et comme dit Navenregat, une photo d'ensemble.

le_promeneurLoran Voyager13 jan. 2020 18:04
0

Je viens de regarder les photos... Hum, ce n'est pas un choc mais plutôt un délaminage. J'ai l'impression que le GC n'a pas bien adhéré au niveau de la peau extérieure (peut-etre la photo). Il y a un hublot dans le coin... Quelle est la taille du hublot ? Je pencherai plutôt pour un problème structurel lié à la présence du hublot dans une zone qui subit des efforts importants.

Quel type de bateau ? quelle taille ? Est-ce que l'on peut avoir une photo plus large avec le hublot ?

Dans ce genre de situation, il faut bien meuler autour et à chaque bout de la zone pour s'assurer que le mal n'est pas plus important.

Ensuite, il faut reconstituer :
- essayer de conserver la mousse PVC si c'est possible
- puis appliquer (à adapter selon la taille du bateau) :
- 1 x BX 300
- 1 x TLX 560 / 710 ou 860 => fonction de la taille du bateau et des efforts de la zone
- 1 x mat 300 (uniquement pour l'accroche)
- finir avec un GC 181/188 (top coat)

Puis séance de ponçage jusqu'au 2000 et finir par un lustrage

Il faut éviter de changer la résistance générale car sinon on risque de déplacer le problème structurel. Si c'est le hublot => il faudrait avoir l'avis de l'architecte (si c'est possible)

le_promeneurle_promeneur14 jan. 2020 14:16
0

Bonjour, merci à tous pour votre réactivité. J'apprécie beaucoup.

Oui, je protège la fissure de l'eau
Oui, je vais prendre des photos large plan
Oui, je vais poncer plus large. De ce que je vois actuellement, la seule partie qui se décolle est la peau extérieur au niveau de la fissure, en dessous de celle-ci, ce qui me fait penser plus à un décollage dû aux efforts du bras (Aka) du flotteur qu'à un délaminage (chimique), la coque est globalement très saine et pas de souci sur le tribord. Mais bien sûr je peux me tromper, d'où l'importance de vos avis. Du côté du hublot, je n'arrive pas à décoller la peau (effort modérés toutefois), de même sur l'avant de la fissure, et au dessus de la fissure. Après avoir poncé plus large, j'aurais plus d'information.
Jo, je vais étudier ce que tu me conseilles, au début, j'étais pas trop chaud pour remplacer du polyester et du verre par de l'époxy et kevlar, pour éviter les points durs et que ça casse autour, mais je vais y réfléchir.
Oui, je pense que c'est bien un bord saillant de la double poulies (de 80mm chacune), les manilles inox, virevoltant violemment, qui a fissuré sur deux cm la peau de quelques mm d'épaisseur, le coté tribord n'a rien et pas d'infiltration, même au niveau du hublot. Je vais revérifier ce Week-end. Depuis, j'ai remplacé ces poulies par des anneaux, rembourrés de mousse.
Le voilier est un DF1000 (10m), j'attends un retour de l'architecte.

Ma réflexion est peut-être biaisée car évidemment, je souhaite que ce ne soit pas grave. Poncer plus apportera plus de certitude.

Je reviens vers vous avec les photos.

le_promeneurapzo2214 jan. 2020 21:56
0

La poutre est encastrée pas très loin de la fissure, non?

le_promeneurnavenregat14 jan. 2020 22:08
0

bonsoir
un tri , une fissure pas loin de la poutre qui travaille , il me semble qu'un expert maritime et chantier pro en multicoque ou equivalent sont neccessaires .
c'est quoi comme modele ?

salut

le_promeneurFredericL14 jan. 2020 22:2214 jan. 2020 22:24
2

L'époxy ne crée pas de point dur, on peut l'utiliser sans crainte.
Pas de Kevlar, c'est difficile à imprégner et à poncer, et surtout ça travaille moins bien en compression qu'en traction, ce qui n'est pas idéal pour un sandwich.
Utiliser les mêmes matériaux qu'à l'origine, éventuellement augmenter les échantillonnages.

Bien vérifier qu'il n'y a pas de délaminage (peaux décollées de l'âme) côté peau intérieure ou de cisaillement interne à l'âme. Démonter ou faire un contrôles aux ultrasons.
L'âme doit être continue, reboucher les fissures avec de l'époxy chargé aux microsphères. Si possible travailler sous vide.
Au vu des photos, ça mérite d'être réparé par un chantier compétent en sandwich

le_promeneurtangnard15 jan. 2020 11:26
2

Je dirais que si tu te poses la question de comment faire, c'est que c'est la première fois que tu fais ce genre de travail et vu la forme prés du hublot, ça va être compliqué pour faire un bonne finition. A ta place je ferai faire le travail par un pro qui connait le sandwich.
Ensuite pourquoi et comment, je dirais la poulie a frapper fortement la coque et créé un délaminage de la peau extérieure, ce qui limite la résistance et rigidité du sandwich, plus la zone force et plus elle travaille, et plus elle se délamine......
Je ne vois pas l’intérêt du kevlar dans cette affaire... a part s'embêter a imprenier voir rater sa strat. Pareil pour le carbone, juste rajouter du prix. Pour rappel les DF sont straté sous vide, il serait mieux que ce soit restrater sous vide

le_promeneurle_promeneur18 jan. 2020 20:44
0

Salut.

Me voilà de retour après avoir un peu travaillé.

Je pense aussi que l'idéal serait l'intervention d'un professionnel et d'une analyse par ultrason.

J'ai poncé un peu plus, la fissure était bien localisée (pas propagée).

Je n'arrive plus à glisser de lame sous la peau extérieur, que ce soit au dessus, en dessous ou sur les côtés, je pense que ce n'est pas délaminé.
? peau extérieur : si c'était délaminé, je pourrai facilement décoller?
? peau intérieur : comment faire pour savoir si elle est délaminée (sans ultrason) faire un trou dans la mousse et tâter?

Je ne pense pas que le hublot soit une cause de soucis.

Que pensez-vous de la nouvelle photographie?

le_promeneurProspero19 jan. 2020 11:16
0

A ma connaissance les DF sont stratés par imprégnation ... au moins les récents

le_promeneurskipperTramex18 jan. 2020 20:46
0

Tu n'es pas inscrit au VG? Il ne faut pas non plus dramatiser. Ce n'est qu'un gros pok et encore.

le_promeneurle_promeneur18 jan. 2020 20:58
0

Loran Voyager, le hublot fait 24cm de hauteur.
Comme demandé, voici une photo avec un plan plus large.

le_promeneurle_promeneur18 jan. 2020 21:02
0

Skeaper Tramex, qu'est-ce que le "V.G"?

Je ne dramatise pas, en tout cas, je pense tenter de faire la réparation et ensuite voir ce que ça donne. Je souhaite apprendre, quitte à reprendre ensuite. Mais autant partager les questions et les réponses sur un forum public.

le_promeneurskipperTramex18 jan. 2020 23:31
0

Vendée Globe, un jok

le_promeneurFredericL18 jan. 2020 23:21
0

Sur la première photo, on voit un faïençage du gelcoat sous la bande noire (qui a été enlevée ensuite). Il faut vérifier que cette zone est toujours rigide.
Ça a l'air propre. Tu peux toujours réparer comme ça, et ensuite tester la rigidité et comparer avec l'autre bord.

Avec quoi as-tu rebouché la fente dans la mousse ?
Poncer la peau en dégradé avec une pente d'environ 10% ou moins.
Il faudra passer un coup d'aspirateur sur la mousse avant de stratifier. Reboucher les trous et les défauts de la mousse avec de l'époxy chargé aux microballons. Stratification époxy avec du biaxial verre, en utilisant de pièces de largeur dégressive.

le_promeneurskipperTramex18 jan. 2020 23:32
0

Moi quand même j'enverrai la photo au chantier qui a construit le bateau pour questionnement.

le_promeneurHériona-team19 jan. 2020 11:28
0

moi quand je voie la fameuse photo de la mousse , je suis pas persuader que ce soit vraiment une mousse mes un feutre mal imprégner ce qui expliquerait cette fissure

le_promeneurnavenregat19 jan. 2020 12:05
0

bonjour
pour etre certain , est ce bien l'arriere du bras de liaison que l'ont devine sous " la fissure " ?
et tu nous parle de souplesse par endroit .

il me semble que c'est la structure de ton multi qui a force de souplesse commence a avoir des fisuures .
c'est une expertise qui ne devrait pas etre faite que sur un forum ; mais bon " c'est vous qui voyez "

salut

le_promeneurle_promeneur19 jan. 2020 20:30
0

Salut.

Okay, le VG, non, j'en suis encore loin :-) la route du rhum peut-être l'année prochaine ;-)

FrédéricL
"Avec quoi as-tu rebouché la fente dans la mousse ?"
Pour le moment, je n'ai rien rebouché. Merci pour la procédure.

Hériona, un feutre? L'autre bord n'a pas de fissure, théoriquement, le chantier a posé une âme PVC. As-tu un lien qui explique le type de freutre que ça pourrait être? Du feutre de verre?

Navenregat. Le bras se referme un peu devant l'endroit fissuré. J'ai bien l'intension de faire un 'check up' complet au prochain carènage, maintenant, j'aimerai aussi apprendre à faire des réparations, si je me plante, je reprendrai, au prochain carènage.

J'hésitais entre poly+verre ou carbone+epoxy, craignant qu'une zone plus dure et rigide ne soit à l'origine de nouvelles fissures, mais plusieurs d'entre vous m'ont indiqué qu'il n'y avait pas de risque. Je pense donc commander de l'epoxy, de la fibre de carbone et du gel coat.

Je vais relire le fil www.hisse-et-oh.com[...] et consulter le pdf www.hisse-et-oh.com[...]

le_promeneurFredericL19 jan. 2020 22:32
2

Sur les premières photos tu rentres ton tournevis dans la mousse. Il est impératif de dégager cette fissure et de la colmater avec de l'époxy chargé, la continuité mécanique de l'âme est fondamentale pour la résistance du sandwich.
Pour la réparation, utilise du verre et de l'époxy.
Mettre du carbone ne présente aucun intérêt structurel sur une aussi petite surface, et ça va faire quelque chose d'hétérogène, car le carbone est 3 à 4 fois plus rigide que le verre, et la partie réparée ne va pas se déformer de la même façon que le reste. Fissures à prévoir autour de la réparation si la zone est sollicitée.

le_promeneurHériona-team20 jan. 2020 11:29
0

voici le fameux feutre dont je tes parler et a comparer je reste sur ma position que ces bien un feutre www.castrocompositesshop.com[...]

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer