Renseignements sur un bateau mixte fluvial + hauturier...

Joyeux Noël à tous... Je suis en train de mûrir un projet de voyage : les canaux de France et d'Europe puis la Méditerranée une partie du magrehb et si ya le budget l'Amérique du sud.

Quel serait le canote offrant à la fois un faible tirant d'eau, dématable, mais assez fiable pour traverser l'Atlantique à deux et demi.

Le budget d'achat oscillerai aux environs de 45.000 € pour un bateau en état correct et quelques milliers d'euros en rab...

ça craint ou c'est jouable ?

Merci de vos réponses !

Laurent

L'équipage
26 déc. 2012
0

A priori, n'importe quel dériveur intégral ou lesté un peu marin. Dans ces prix là y un a des tas

26 déc. 2012
0

Bonjour Asiatrek,
"Quel serait le canote offrant à la fois un faible tirant d'eau..."
Un conseil, renseignez-vous sur la profondeur maxi possible pour franchir les voies navigables en période d'étiage que vous envisagez d'emprunter. Je connais un fluvio-maritime en acier qui pourrit depuis des années à l'entrée du canal latéral à la Garonne parce qu’il a trop de tirant d'eau.
Cordialement

26 déc. 2012
0

Je pense que le TE maxi devrait être de 1m10 afin d'être sur de passer les 1m20 mini en période d'étiage.

Il faudrait qu'il soit un minimum habitable aussi. Avez vous des modèles en tête ?

cordialement

Laurent

27 déc. 2012
0

Les DI ont un tirant d'eau quille relevée de 90cm à 1m, parfois un peu moins. Les bateaux de rivière autour de 1m.
Les bon DI sont de bons bateaux de mer (les Caroff (Atlantis,chatam, etc, les Ovni, Garcia, etc.. mais le budget oriente vers des aciers d'un certain age, figurant souvent dans les annonces. L'acier a des contraintes particulière d'entretien )
En dehors du système jumelles ou autre, le dématage n'est pas toujours aisé et le mât peut ètre vulnérable dans les écluses (idem pour les coques qui doivent ètre sérieusement protégées).
Noter que la vie en rivière très agréable, n'a rien à voir avec la vie en mer (il vaut mieux avoir une vraie expérience marine pour choisir un bon bateau de mer).

0

Les mistroll de chez Meta

27 déc. 2012
0

A part le canal du midi que nous avons passé la derniere fois avec 1,30 m (et il y a longtemps avec 1,60 m) le reste des canaux Francais est prevu pour des peniches ayant en charge un enfoncement d'1,80 m pour certaines periodes elles peuvent etre limitées à 1,60 m.
Donc n'importe quel DI voir DL pourra passer avec 1,3/1,4 sauf certains canaux ( ou riviéres) plus ou moins abandonnés par le commerce ( par exemple la Seille superbe balade bucolique mais à l'ecluse de Cuisery l'on peut se "gratter" le ventre dans 80 cm d'eau....)

28 déc. 2012
0

Bonjour Asiatrek et bonjour à tous,
Lien pour un site dont l'auteur a fait une analyse très exhaustive pour aider à trouver le mouton à 5 pattes qui est le fluvio-maritime qui pourrait vous convenir.
Mon conseil, dans un premier temps, laisser libre cours à vos rêves, ne vous laisser pas ligoter par le budget.
Actuellement, l'offre étant surabondante, vous pouvez réaliser une bonne affaire.
www.plaisances.info[...]-bateau
Cordialement

28 déc. 2012
0

Bonjour KV et merci pour vos réponses. Depuis quelques années je me dis que j'aimerai bien prendre un peu de temps pour voyager tranquillement à bord d'un bateau.
Je l'avais vu ce site plaisance info en me disant qu'habitant près du canal latéral à la Marne. Ce ne serait pas idiot de s'installer sur une unité polyvalente qui puisse à la fois être habitable, naviguer sur les canaux, faire un peu de Med, Atlantique. Après tout, j'ai mes racines dans la Manche.
Les places de port à Carentan sont pas très chères par rapport au midi.

Cette réflexion faite, l'idée du départ en bateau et finalement en voilier s'est mise à germer de plus en plus fort. J'avais déjà navigué : une balade en voilier il y a longtemps, un peu de bateau à moteur, de la pénichette de rivière . Je sais que j'aime ça (madame aussi).

J'ai aidé en tant que coéquipier sur un vieux gréement début décembre, c'était chouette : apprendre les noeuds, naviguer de nuit, tenir un cap, voir les étoiles comme je ne les avais jamais vues. Mais des soucis de safran nous ont contraint à caréner à la Corogne. J'ai appris quelques astuces lorsque nous étions en cale sèche.

Mon idée maintenant est donc de poursuivre mon apprentissage de la voile, j'ai programmé de faire un stage aux Glénans. Pour me dire : voilà, j'ai un budget X, je n'attends pas d'avoir un budget XXX pour acheter un bateau.

Une fois que j'ai sélectionné un type de voilier, un dériveur je cherche la perle rare. Celui qui offre à la fois une bonne habitabilité, deux cabines, des wc marins, une douche et plein de rangements. Mais aussi qui soit un minimum marin, fiable avec un moteur correct et surtout dans mon budget.

Je ne sais pas si ce "parcours" est correct ?

C'est un peu celui que j'ai lu ici : www.hisse-et-oh.com[...]cotiere

J'ai bien aimé la comparaison avec le vélo. On n'apprend pas le vélo dans un livre... La pratique fait progresser, on apprend au fur et à mesure à partir d'une base solide...

En dériveur intégral, j'ai vu ces deux bateaux... Avec la réforme du permis hauturier et des catégories de navigations, existe-til encore des "restrictions" par rapport au bateau ? Genre les catégories de navigation et de bateau 1ere catégorie, catégorie A... etc ?

www.boats-diffusion.com[...]ur.html

client.youboat.fr[...]48.html

Désolé du message un peu long

Laurent

28 déc. 2012
0

Les vrais DI de voyage (autour de 9/10m et plus) sont tous aptes au grand large, les limitations éventuelles venant de l'équipement défini par le navigateur. De toute façon, règlement ou pas, dès qu'on s'éloigne de la côte, pour des raisons évidentes de sécurité, la sécurité étant au large, le bateau doit ètre obligatoirement complètement équipé pour la grande navigation.
Site de base: , puis des sites qui montrent bien ce qu'on peut faire avec un vrai DI de voyage (ex: ).

28 déc. 2012
0

Un dériveur lesté peut peut-être constituer une bonne alternative, mais je dis ça en n'ayant pas tous les paramètres. Je m'explique :

Mon Fantasia cale 80 cm dérive relevée, donc a priori, ça passe pratiquement partout. C'est pas forcément une bête de près, mais il est très marin.

Côté confort, à 2 et demi, ce sera le luxe absolu.

Mais voilà... Y'a le problème du mât... Pour l'avoir vu faire sur le chantier, l'opération semble tout de même un peu compliquée, et le mât fait quand même 9m, soit plus que la longueur du bateau.

Est-ce vraiment gênant ? Honnêtement je n'en sais rien, je n'ai pas essayé, mais je mentionnais juste la possibilité en passant, parce qu'il y a pas mal d'autres bateaux du même type qui pourraient à mon sens faire l'affaire, et dans un budget en-deçà de celui que tu mentionnais, ce qui peut laisser un peu de latitude pour faire autre chose.

Hope this helps et bon courage !

29 déc. 2012
0

Plus cher mais neuf, pas "hauturier" mais il y en a un qui a été jusqu'au Açores
www.plasmor.fr[...]18.html

29 déc. 2012
0

Bonjour Asiatrek et bonjour à tous,
Je pensais que la lecture "Le choix du bateau" aurait fait avancer votre projet mais vous ne posez aucune question sur ce remarquable retour d'expérience ?
Un complément qui est à prendre en considération dans le choix du navire, c'est la catégorie de conception :
- catégorie de conception A : catégorie attribuée aux navires de plaisance pour la navigation en "haute mer"...le vent peut dépasser la force 8 et les vagues une hauteur de 4 m...(voir pour la suite la division 240)
Évidemment nous sommes loin de la navigation bucolique sur le canal du midi et pourtant, le navire doit pouvoir aussi naviguer avec petits tirants d'air, d'eau, démâté avec un mât ne dépassant pas la longueur du bateau.
Il lui faut donc un moteur d'au moins 150 Ch. pour propulser la coque de 10 à 12 m (3 à 4 mois de vie à bord) à 2 et 1/2) avec 10 à 12 t de déplacement en cas de vent contraire + courants en haute mer et la quantité de gasoil non polluée avec une marge suffisante pour que la traversée prévue ne se termine en cauchemar.
En eaux intérieures, c'est la moitié de cette puissance qu'il faut.
Une solution hybride à étudier existe, c'est d'intercaler un moteur électrique à la sortie du moteur thermique :
www.nannidiesel.com[...]-FR.pdf
Par contre, il faut planifier la recharge des batteries par le courant fourni par des énergies renouvelables(panneaux solaires, éoliens...) ou par le courant du quai, car recharger les batteries en faisant tourner le moteur thermique est une gabegie énergétique. Le rendement du moteur électrique étant multiplié par celui du moteur thermique.
Je n'ai pas eu le temps de lire toute la documentation que vous avez citée dans votre dernier mail.
Cordialement

29 déc. 201216 juin 2020
0

Merci Kv. Pour moi, le bateau le plus joli est le tjalk et en terme d'habitabilité, ils sont bons.

Certains naviguent en mer
tjalkhetleven.hautetfort.com[...]

Mais traverser l'atlantique risque fort de se transformer en roulette russe et c'est assez viril de hisser les voiles à l'ancienne... Je l'ai expérimenté sur un vieux gréement : a deux expérimenté, ça va. Avec madame, ça risque d'être chaud. Sans compter que les superstructures risquent fort de trinquer en cas de mer formée.

Après, il faut que je tienne compte de mon budget. 45000 € grand maximum.

C'est pour ça que parmi les bateaux potentiels j'avais plutôt repéré un navire à voile à faible tirant d'eau.

Bugcrusher, En terme de taille, j'avais tapé bateau + Fantasia et j'étais tombé sur www.croisierenet.com[...]au.html Ouch ! :lavache:

Par contre, le Fantasia de Jeanneau serait bien mais avec quelques pieds de plus... Genre de 32 à 40 au total...

Merci de vos réponses !

Laurent

29 déc. 2012
0

Très très beau ce Trisbal 36 ! :lavache:

Et bien adapté à votre demande...excepté le démâtage, mais ça, sur un bateau non-transportable, ce sera toujours un problème !

Quand je pense qu'aujourd'hui on trouve ça pour 40 000€ annoncé ( donc pour 30 /32 on l'emporte!) . il y a 6 ans quand on a cherché notre bateau, en dessous de 75000€, y avait pas grand chose de bien ! :tesur:
je vous envie d'être acheteur aujourd'hui.
Dans quelques années, on démâtera sans doute Troll et à nous les canaux...

Thierry, sur Troll

30 déc. 2012
0

Bonjour grietick et bonjour à tous,
Trisbal 36 DI est sous motorisé même pour les eaux intérieures, c'est la raison pour laquelle son prix est si compétitif. Commentaire en bas d'un descriptif de vente d'un Trisbal 36 DI de 1978 : BEAU BATEAU A PRIX BAS CAR PETIT MOTEUR.
Cordialement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (166)

mars 2021