Rénovation d'une coque de Dart 18

Bonjour,
je viens de m'offrir mon premier bateau, :un Dart 18 de 1978 qui accuse bien ses presque 40 ans.
L'ancien propriétaire l'utilisait encore récemment mais il y a pas mal de travail à faire dessus, en particulier au niveau des coques dont le gelcoat est très abimé par endroits. On peut voir la fibre au niveau des semelles et sur la partie arrière (je ne sais pas comment on dit pour un cata). Je dois donc commencer par refaire ces parties les plus atteintes et je viens vous demander conseil sur la manière de procéder.
Je joins le lien vers les photos avec une résolution qui vous permettra de zoomer pour voir les détails.
drive.google.com[...]derview
Pour les semelles, puis-je simplement combler les vides avec du mastic ? (Époxy pour la dureté ou polyester pour la compatibilité avec le matériaux d'origine ?). Ou alors dois je supprimer la partie centrale qui subsiste, puis poncer les fibres décollées et refaire avec mat + roving + résine + Gelcoat ? Ce quii me semble être la manière de faire la plus fiable mais je n'ai pas d'expérience en la matière et j'aimerais avoir l'avis de gens qui connaissent.
Peut être faut-il faire autrement ?

Sur la partie arrière idem j'imagine avec peut-être un joint d'étanchéité à l'intérieur ?

Quand cela sera fait ( à moins que vous m'annonciez que c'est trop compliqué ), j'envisage un bon polissage mais cela fera l'objet d'une autre discussion en temps voulu ;-)

Merci d'avance pour vos conseils avisés ;-)

L'équipage
24 mai 2016
24 mai 201624 mai 2016
1

Salut,
j'ai rénové pas mal de coques de cata en club, dont des Dart 18, qui ne présentent pas de problèmes particuliers.
.
Il faut que tu restratifies la quille, car à ce stade d'usure, tu risques de percer.
Tu meules le gelcoat su 5 cm de part et d'autre, et tu tu mets au moins deux couches de rowing 250 g. Tu peux finir par un taffetas 180 g, pour faciliter le ponçage.
.
Je ne travaille jamais au polyester, donc je n'utilise pas de mat, mais si tu en mets avec de la résine polyester, mets des 100 g, sinon, tu va avoir une forte épaisseur.
.
mais, vu le peu de résine nécessaire à la rénovation d'une coque, je te conseille vraiment d'investir dans de l'époxy, qui en plus d'être plus résistante, offre une meilleur résistance à l'eau et à l'abrasion.
.
A l'arrière, je ne vois rien de très méchant. Tu mastiques à l'époxy, et éventuellement, tu strates un petit morceau de taffetas par dessus, que tu ponces légèrement, avec un mastique de finition.
.
je termine par le réel soucis des coques de Dart. Le pont collé se décolle, ce qui est le cas visiblement sur le tien, au moins au niveau de cale pieds. mais c'est en avant de la poutre du mat qu'il faut que tu vérifie attentivement. Les coques prennent de l'eau, mais le risque est réel de plier une coque en navigation, car la pantoire d'étai tire très fort. (C'est le pont qui constitue la structure transversale, il s'ouvre et la coque plie )
.
J'ai bien sûr eu le cas sur deux Dart. Donc, avant que ça n'arrive, il faut que tu stratifies la liaison pont coque proprement par l'extérieur à l'époxy. Il faut utiliser du taffetas 180 g, car l'angle est très vif et le rowing refuse de se plaquer convenablement sur l'angle, occasionnant des bulles... et une grosse prise de tête.
.
Il suffit de multiplier les couches (4 ou 5), ce qui est en fait très rapide et facile, avec un petit rouleau patte de cousin du lièvre à poils courts.
La strat au taffetas engendre peu de masticage de finition ensuite.
.
Tu t'en sorts avec moins d'un kg d'époxy par coque... pas la peine de chipoter et d'utiliser de la résine polyester orthophtalique (la pire) qu'on trouve chez les ship.
.
Bon courage.

25 mai 201625 mai 2016
0

Merci Guillemot,

j'ai quelques questions :

  • tu dis :«tu tu mets au moins deux couches de rowing 250 g. Tu peux finir par un taffetas 180 g, pour faciliter le ponçage. » et «l faut utiliser du taffetas 180 g, car l'angle est très vif et le rowing refuse de se plaquer convenablement sur l'angle, occasionnant des bulles.»

mais dans ce dossier sur les composites : www.hisse-et-oh.com[...]s_2.pdf il est écrit que Roving=Taffetas tu pensais au même produit ou tu fais une différence entre les 2 ?

  • On trouve plus facilement du taffetas 160 ou 200 que du 180, si je dois choisir je prends lequel ?

  • As tu un conseil à donner pour le choix d'un fournisseur en ligne (dans l'idéal unique) pour la résine et le tissu. ?

  • Quelle méthode me recommandes tu pour retirer le gel coat des semelles ? Disque à lamelles sur meuleuse ? Quel grain ? J'imagine que cela fait beaucoup de poussière et qu'on ne peut pas le faire n'importe où pour des raisons de pollution (bord de plan d'eau au club).

  • Je sens moyen la stratification Pont-coque en angle que j'ai du mal à imaginer autrement que comme un gros rajout moche blanc sur jaune. Ne serait-il pas mieux de recoller coque et pont comme il est décrit dans ce fil : fr.groups.yahoo.com[...]cs/4805 (en gros : écarter, nettoyer, recoller au gel coat de la teinte de la coque ( recoller au gel coat est-il une bonne idée ? Ça me semble bizarre)).

  • Pour stratifier la semelle sur la longueur faut-il utiliser des bandes les plus longues possible sur la largeur mise à nu (environ 10 cm) et les superposer ou chercher à chevaucher ou a utiliser différentes largeurs pour ne pas avoir un bord plus épais ? Comment faire un départ prorpe à l'étrave ?

Voilà, c'est tout ce qui me vient pour le moment. Merci par avance pour l'aide etd ésolé pour toutes ces questions sans doute naïves mais je voudrais bien visualiser les opérations avant d'entreprendre les réparations.

25 mai 201625 mai 2016
1

réponses à tes questions :
quille : rowing puis éventuellement taffetas. Il faut de l'épaisseur pour la résistance au ragage.
livet de pont : taffetas uniquement à cause de l'angle.
Rowing et taffetas ont des tissages différents, et il convient de ne pas les confondre...
Le taffetas est un tissus de finition, très souple, contrairement au rowing, beaucoup plus structurel et acceptant d'autant plus mal les formes complexes que son grammage augmente.
Du taffetas 200 g ira très bien. Cela reste très souple, mais il faudra bien sûr que tu "casses" un peu l'angle du livet dans tous les cas. (pas besoin sur la quille, dont l'angle est beaucoup plus progressif)
Fournisseur pour tout : Sicomin, excellent, mais il y en a d'autres.
Pour retirer le gelcoat, j'utilise du disque "carton" abrasif pour meuleuse (110 ou 125), grain 60. attention, ça mord...
poussière : il faut un équipement complet, combinaison intégrale, + masque à cartouche + protection auditives + gros aspirateur à portée de main.
recoller coque et pont : oui, mais il est très difficile d'enlever proprement le pont, et si le stratifié est humide, le collage ne tiendra pas. Collage époxy, uniquement. Le gelcoat est une curieuse idée.
pour la semelle, le chevauchement ne créera pas d'importante surépaisseur, et un ponçage à l’orbitale (grain 120 pour ce genre de petits travaux) suivi d'un mastique époxy rendra la réparation invisible.
Il faut naturellement repeindre la coque après.

25 mai 201625 mai 2016
0

Merci
à propos du lien Yahoo du groupe «catas de sport» que j'ai indiqué plus haut, l'auteur précise «surtout pas d'époxy» pour recoller le pont. peut être parce qu'il estime que la réparation sera trop rigide par rapport aux contraintes subies. Mais du coup cela me fait douter sur le choix de l'epoxy pour ce collage. (en même temps je ne suis pas non plus très convaincu par la suggestion du gel coat :tesur:)
Bon, j'ai encore quelques jours pour creuser la question avant de m'y attaquer ;-)

Est-il envisageable d'éviter de passer par la case peinture ? Je préfèrerais garder le gel coat d'origine que j'envisageais de rénover en le polissant (après la saison). Mais avec les différentes surfaces de stratification ajoutées par les réparations, cela est il réaliste ?

25 mai 201625 mai 2016
1

Recoller le pont, ou le stratifier, n'est peut être pas indispensable. C'est toi qui vois, en fonction de l'aspect du collage en avant de la poutre de mat.
Un collage époxy peut avoir la souplesse et la densité qu'on veut, en fonction du type et de la quantité charge que l'on met... Mais ça devient pas facile pour un non initié n'ayant pas un paquet de charges à sa disposition.
De toutes manières, le livet de pont est sensé être parfaitement rigide et indéformable sur ce type de cata (c'est la poutre longitudinale)
La case peinture est presque inévitable, et franchement pas difficile ni coûteuse.
l'aspect des strats et diverses reprises de mastique sera désastreuse, sinon.
Je le faisais systématiquement, mais j'étais équipé d'un compresseur.

25 mai 2016
0

Le recollage de la liason coque-pont des Dart 18 avait été l'objet de cette discussion passionnée : fr.groups.yahoo.com[...]cs/4759
L'utilisation du Gel coat à cet effet semble avoir des partisans et avoir été validée par l'importateur (que je vais essayer de contacter pour lui poser la question)
;-)

25 mai 2016
1

Sorry, j'ai la flemme de tout lire !
Si j'ai restratifié et non collé les ponts, c'est juste que pour notre usage club, ou l'aspect esthétique des bateaux n'était pas le premier argument, j'ai privilégié la solidité et la longévité.
Néanmoins, l'aspect était très satisfaisant. La liaison était simplement un peu plus arrondie.

25 mai 2016
0

Merci d'avoir pris la peine de me répondre. Je me serais senti un peu seul sans toi ;-)
Je posterai des photos pour montrer le résultat.

25 mai 2016
0

Ok, merci !
On aime bien les photos, sur Hisse et Oh. N'hésites pas !
Bon courage à toi.

1

Bon courage pour ta rénovation ! j'ai un vieux Dart aussi et je me fournit en pièces d'occasion chez un hollandais qui déconstruit des catas pour les revendre en pièces détachées !
j'ai pu remplacer la pourtre arrière complétement fendue à cause de l'électrolise, le pied de mat et la rotule pour des prix vraiment démocratique
c'est une mine d'or pour les Dart !!!!
je parle le néerlandais mais ils parlent anglais aussi je crois , simon je ferai le traducteur
bnrwatersport.com[...]/

26 mai 2016
0

J'ai un deuxième Dart 18 aux coques éclatées qui sert de banque de pièces ;-)

15 juil. 201616 juin 2020
0

Petit trou

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (138)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021