rénovation des boiseries par un vernis ultra adhérent

Bonjour à tous, Je souhaite rénover mes boiseries et en profiter pour les éclaircir. J'ai cherché une solution pour m'éviter de ponçer et décaper le bois.

Avez vous utilisé ce produit :

www.v33.fr[...]at.html

?

Sur internet, à lire la fiche technique, ce produit semble intéressant .

L'équipage
15 jan. 2017
15 jan. 201715 jan. 2017
3

Ahhhh...le marketing v33....toujours aussi fort...."nous nous sommes inspiré des ventouses des poulpes", trop drole...

Sans revenir au bois, tu ne pourras jamais éclaircir. Le vernis étant plus ou moins transparent, à chaque couche, tu fonces encore un peu plus ton support. Désolé, mais pas de miracle.

Ensuite, quelque soit la couche qu'il y a aujourd'hui, et quelque soit le produit que tu mettras dessus, pour obtenir la meilleure accroche possible, il faudra TOUJOURS rayer la surface, c'est à dire lui passer un léger coup de ponçage, avec un grain de 50 à 120 en gros.
N'importe quelle peinture ou vernis a besoin d'un minimum de ruguosité pour accrocher (quand la couche actuelle est seche depuis tres longtemps)

Les produits v33 ne sont pas mauvais, mais leur marketing est exceptionnel.
Plein d'autres vernis, pas forcément plus cher au m2, et formulés spécifiquement pour les conditions marines existent.

Il n'y a pas qu'en mer qu'il faut se méfier des sirenes... ;-)

15 jan. 2017
1

Un vernis monocomposant très dur , du G8

15 jan. 2017
0

Dans le cas de ce vernis, il éclaircit puisqu'il colore.

Je te rejoins pour le léger ponçage, bien indiqué sur leur notice.

15 jan. 2017
0

Ben non, au contraire, il est coloré, donc contient des pigments, donc il va encore foncer ton support.
les seuls produits pouvant éclaircir sont des produits opaques, peintures ou lasures opaques. Mais dans ce cas, tu ne vois plus du tout ton fond d'origine.
Chaque passe d'un produit transparent, vernis, vitrif, lasure, rajoute de la teinte, meme sans pigment (car certaines resines ont une teinte ambree), donc fonce le résultat.
Apres, tu n'es pas obligé de me croire.

15 jan. 201715 jan. 2017
3

Bonjour,
@ Mlm35, si on est d'accord sur le principe, "un léger coup de ponçage avec du 50 à 120 en gros" effectivement, c'est en très gros, là, tu y vas fort. Vaudrait mieux rayer gentiment au 180, ça se verra moins sur la finition...

15 jan. 2017
2

Un égrenage au 180 ou même 240 est suffisant pour l'accroche d'un vernis. Ce qui compte c'est l'état de surface au niveau microscopique, pas ce qu'on voit ou touche. Même sur du bois brut, ne pas descendre en dessous de 120, et poncer dans le sens du fil.

15 jan. 2017
0

NOUS le disons...

15 jan. 2017
0

Wahou !! le vernis a le faculté d'effacer les rayures .
Faut quand même pas pousser le bouchon trop loin . C'est un peu mon métier de gratter des bout de bois , depuis 40ans , et si l'on veut revernir on ne doit pas rayer mais poncer et très fin .
Avant d'écouter des ânerie pareil je te conseil de tester les deux méthode , ponçage avec du 120 et ponçage avec du 320 , tu met 3 couches de vernis et tu aura la réponse tout seul .
Si tu pose un vernis sur une surface rayer elle restera rayer même après plusieurs couches .
Petite notice de chez International yachtpaintshop.fr[...]us.html

15 jan. 2017
0

Ben si tu dis ...

15 jan. 2017
0

Mlm35 ,
Pour moi tu cumul plusieurs erreurs dans tes conseils , tu parle de resine PU , rien a voir avec un vernis !
Ensuite tu décris ton expérience pour un pont et liston , ici on parle vernis intérieure , pas extérieure ou peut être une simple lazure serait suffisante , moi je ne passe jamais de vernis extérieure : rien ne tient comme vernis dehors .
Exterieure tu as raison un ponçage au 100 est largement suffisant , moi j'ai l'expérience finition ébénisterie , et j'ai passé ma carrière a essayer de satisfaire mes clients pour la finition des meubles que je réalisai .
Maintenant je suis peut être trop exigeant , trop perfectionniste c'est sur , je le suis .
Le meilleur conseil que je peux donner c'est de lire les doc technique , s'il est noté poncer au 100 , et bien ponçons !

15 jan. 201715 jan. 2017
0

non, 120/150 max vers le fin, plus loin tu glaçes au contraire ta surfaçe.
Le vernis a cette faculté "d'effaçer les rayures".
Attention, je dis bien rayer la surfaçe et non la ponçer. La nuance est importante.
Pour vous en convaincre, regardez une surfaçe ponçée au 180, tres difficile de voir et de sentir les rayures. donc pas suffisant pour la meilleure accroche.

15 jan. 2017
0

Ben si tu le dis....

15 jan. 201716 juin 2020
0

Alors, ça fait des années que je raye au 80, puis 120. et ponçage au 180 puis 240 seulement avant la derniere couche.
J'ai toujours eu une belle surfaçe et jamais une couche de décollée.
Et quand mon liston ou mon hiloire sont abimés par des chocs, ou frottements, les impacts sont bien plus importants qu'une rayure faite au 80 ou au 120, et disparaissent pourtant completement apres 2/3 couches.
J'ajoutes que c'est un vernis alkyde/urethane.
Et je m'enfonçerais en conseillant, pour ceux qui reviennent au bois brut, de ne pas ponçer ce dernier à plus de 120/150 avant application de vernis. Sinon, on glaçe le support, on lui ferme trop les pores ce qui ne donne pas la meilleure accroche.

Ps: Bon, ok, la photo ne montre pas grand chose, mais je n'en ai pas d'autres aussi pres.

15 jan. 2017
0

Perle noire, je te repondrais meme qu'en industrie, avant l'appli de resines PU, certes plus garnissantes, on conseille meme un ponçage maxi 120, idealement 50/80, suivant le support et le pouvoir garnissant du produit choisi.
Si on ponçe plus fin, il y a risques de décollement entre les couches, quelqu'en soit la raison : chocs, support trop souple ou qui continue de bouger,....
Il y a des années, sur mon premier dériveur bois, dont le pont et le liston était laissés bois bruts et vernis (un 12pieds international), j'ai fait l'erreur de ponçer au 320 puis 400 à l'eau en me disant que l'etat de surfaçe n'en sera que plus beau. Erreur, sur le pontage avant, j'ai eu un décollement, 2 ou 3 couches avant la derniere. Ce pontage était assez souple, et le soucis pouvait avoir d'autres explications, comme, mauvais dégraissage de la surface, vernis pas assez dilué,...peut etre. Mais depuis que je ponçe plus gros, je n'ai jamais plus connu ce soucis.

15 jan. 201715 jan. 2017
0

Perle noire, il existe des vernis PU, c'est à dire polyurethane bicomposant, les plus solides avec les epoxy bicomposants (tres rares, tres techniques, et surtout réservés à l'industrie. Perso, je ne sait pas s'il y en a dans les gammes bateaux).
Bientot, tous ceux la devraient etre dépassés par des produits avec des résines polyaspartiques qui n'ont que des avantages (mais tres cheres pour l'instant)
La plupard des vernis marin sont des alkydes modifiés uréthane.

tu as raison de préciser qu'il semble que ce soit des boiseries intérieures, mais qui peut le plus peut le moins, et, sur un bateau, j'aurais tendance à choisir ce qu'il y a de mieux, vu que la prépa du support est tout ce qu'il y a de plus penible dans nos cabines, et que l'environnement est quand meme humide, et qu'on vient se frotter souvent aux boiseries interieures.
Apres, il y a effectivement les lasures (avec un S ;-)), produit également filmogene, mais beaucoup plus mince. Bon choix sur plein d'endroits, car bien plus facile à refaire, car pas decapage, simple petit égrenage, et on remet une couche. seulement, les lasures ne supportent pas les frottements, notamment justement, car l'épaisseur de la couche est tres faible, environ 10/15microns par couche (une couche de vernis se situe entre 50 et 150 microns suivant les produits), et ne resiste donc que tres faiblement à l'abrasion.

Ces produits n'ont rien à voir avec des produits d'ebenesterie que tu manipule tous les jours, pour lesquels le premier but recherché est la beauté.
De temps en temps, je fais une démo de gomme laque.
;-)

15 jan. 2017
0

Le fait qu'ils ne parlent QUE d'applications intérieures ne me rassure pas vraiment sur la qualité du produit....
Les conditions d'environnement intérieur d'un bateau n'ont rien à voir avec celles d'une maison.
Perso je ne tenterai pas.
Eric

15 jan. 2017
0

Comme dit plus haut un léger dérochage au 180 ou même au 240. Bien sur dégraisser avant et dégraisser après. À l'alcool c'est très bien ou à l'acétone. Je préfère l'alcool c'est moins agressif pour les colles. Puis comme vernis épiphane. Une amie m'a convaincu et depuis c'est cette marque. Très bonne qualité et prix abordable. Un mono suffit.

15 jan. 2017
0

Dire qu’il fût un temps où V33 vendait un vernis vitrification urée formol indestructible... j’ai essayé leur vitrification à l’eau: de la daube! :non:

15 jan. 2017
0

c'est a dire ? ca n'a pas tenu ? Il n'y a pas eu d'accroche ? C'était sensible aux chocs ?

15 jan. 2017
0

1 application pas facile
2 brillant est satiné et surface avec marque de pinceau ,le produit est assez épais et pas de solvant ajoutable.
3 surface molle qui marque facilement
4 pas vraiment waterproof avec une marque d’eau prolongée
5 très sensible aux solvants issus du pétrole :-/

15 jan. 2017
0

Tout ce qui est à l'eau est bof beurk
Même les vendeurs chez brico le disent

Ca ne brille pas du tout et ca n'est pas résistant

Forcément c'est le composant à base de thérébentine qui fait briller

Ma mere faisait biller des planchers de 80mX30 à la thérébentine
Oui oui 2400M2

Ca pue, mais ça brillait

J'ai utilisé des vernis brico chose, le V33, le Tokinois
Le seul qui me plaise est le vernis yacht de V33
Mais je le met sur mon radiateur avant de l'utiliser pour qu'il soit bien fluide

J'ai essayé avec de la résine époxy bi-composant. C'est magnifique, le top
MAIS cher et très difficile à faire

15 jan. 201715 jan. 2017
0

Oui, mais faut pas tout mélanger.
Ce qui fait qu'un vernis brille, c'est la resine. Pas le solvant, qui lui s'évapore.
Et aucun vernis n'utilise la térébenthine comme solvant tout simplement car elle met énormément de temps à s'évaporer.
Les vernis à l'eau, contiennent presque tout le temps des resines acryliques, alors que les vernis solvantés (aberration de language car l'eau est aussi un solvant) contiennent des resines glycéro (alkydes), modifiées à l'urethane pour les produits devant etre posés à l'exterieur, ou demandant de la dureté rapidement.
Et, il est vrai qu'il est plus simple d'obtenir une surface brillante avec des resines glycero.

Pour camille, le parquet de ta grand mère n'était pas vernis mais huilé. Elle utilisait surement de la terebenthine melangée à de l'huile de lin, tres bon melange effectivement pour des parquets ou des meubles cirés.

15 jan. 2017
0

Alors pour les bois extérieurs, j'ai essayé :

  • huile de teck, tenue de quelques mois
  • vernis à l'eau bricotruc "extra hyper résistant", tenue 6 mois. Nul.
  • saturateur pour piscine, pas mal, tenue 1 an aussi, ne brille pas par contre. Je l'utilise pour les lattes de teck dans le cockpit.
  • vernis International Schooner : tenue 2 ans, mais cher.

Cette année, je vais tenter le tonkinois. Je tenterai bien le vernis bi-composant International Perfection Plus, mais il est quand même bien cher !

15 jan. 2017
0

Saturateur 1an, c'est pas mal, et normal. Un saturateur, faut en mettre régulièrement.
Le saturateur piscine a normalement une autre fonction, proteger contre le chlore (qui fait blanchir le bois), ce qui peut servir celui mettant de temps en temps des détergents chlorés sur son support.

15 jan. 2017
0

Bonjour. Si c'est du teck et en général un bois "gras", oubliez le Tonkinois.

15 jan. 2017
0

De toute façon, aucun vernis ne pourra accrocher convenablement sur un bois gras si celui n'aura pas été dégraissé convenablement.

15 jan. 2017
0

Vous ne faite pas la distiction entre vernis interieur et vernies exterieur

15 jan. 2017
0

a qui t'adresses tu tramo?

15 jan. 2017
0

Ma question concerne uniquement l'intérieur.

15 jan. 2017
0

Je ferais un essai avec du dilunet ( tu trouves en magasin bricolage ) Facile d'utilisation ne sent pas ensuite epifanes de ton choix.

16 jan. 2017
0

D1 et D2 les avez vous essayés sur bois gras ? J'ai utilisé ces produits des années sur mon voilier bois et je continue à utiliser le d1. A l'époque un ami m'avait conseillé après ponçage du bois de soustraire la poussière puis dégraissage à l'alcool pour ouvrir les pores un peu plus pour meilleure pénétration du saturateur. Puis application du d1 humide sur humide jusqu'à saturation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Grisaille sur les Pertuis …

Après la pluie...

  • 4.5 (59)

Grisaille sur les Pertuis …

mars 2021