rénovation dériveur polyester

je commence la restauration d'un ponant qui a 40 ans et qui prend l'eau dès qu'il est à la gite.
on m'a dit que ça venait donc du joint entre la coque et le pont qui se trouve sous le liston mais après démontage il ne semble pas en si mauvais état.
On m'a aussi conseillé de refaire la coque au gel coat mais les discussions de ce forum prouvent le contraire. Il va quand même falloir la refaire car le bateau est beaché sur la plage et n'a pas de mise à l'eau.
comment donc refaire la coque poiur qu'elle soit la plus resistante possible au grain de sable et qu'elle reste étanche?

L'équipage
03 août 2006
03 août 2006
0

Déformation
Je pense qu'il s'agit d'entrées d'eau dans les coffres. Si elles ont lieu à la gite c'est certes parce que les entrées d'eau se trouvent sous l'eau à ce moment là. Mais c'est surtout vraissemeblablement parce que les efforts à la gite qui s'exercent sur la coque (mat, haubans, etai, ecoures, dérice etc..) déforment la coque et créent ces ouvertures.

Ces ouvertures peuvent se trouver à toutes les liaisons : coque pont mais aussi dans les fonds au pieds des coffres.

Si ces entrées sont modérées il faut les accepter et vider les coffres (avec les nables) à chaque sortie.

par contre la sécurité demande que les coffres soient remplis de volume de flotabilité (mousse expansée) si ce n'est pas le cas.

MichelR

03 août 2006
0

amha...
un dériveur qui prend de l'eau à la gite, c'est:
- soit effectivement à la liaison coque-pont: mêm si tu ne vois rien, peut-être faut-il la refaire quand même...
- soit au niveau du puits de dérice, en particulier la liaison coque/puits, où une fissure pourrait "bailler" avec la force de dérive.

Concernant la coque, refaire un gel-coat complet est effectivement difficile: beaucoup de ponçage de finition !
Amha toujours, la solution la + simple est une peinture bi-composant après ponçage soigneux et bouchage des fissures au mastic polyester (ponçage qui conditionnera le résultat final). Une bi-composant te garantira une bonne accroche de la peinture, et un joli résultat si le fond est bien préparé.

Il y a bien sur d'autres solutions: pate à polir et cire si le gel-coat n'est pas trop abimé, ou à l'inverse ponçage complet du gel-coat, primaire epoxy enduit et peinture...

Bon courage !

04 août 2006
0

Michelr, Bruno L., vous citez tous les deux
un matériel que je ne connais pas : une "dérice"... Serais-ce le même type d'appendive que le vafran, par exemple ?

04 août 2006
0

normal, hi !
on tape avec des mouffles... et le c est près du v !
:alavotre:

03 août 2006
0

et tant qu'à investir...
pour qu'il ne s'abime pas trop sur le sable, surtout après rénovation, achète un chariot de mise à l'eau ! ;-)

04 août 2006
0

RE-Rénovation dériveur polyester
Attention, évite le gel coat car c'est un travail trop fastidieux, notamment au niveau du ponçage de finition. Si tu veux vraiment rester au gel coat, il faudrait utiliser celui à passer au pistolet.

D'après mon expérience, il faut en premier lieu poncer ta coque d'une manière générale, réparer les éclats de gel coat et les poncer. Puis une couche de bon primaire à 2 composants, ou encore celui utilisé pour la carrosserie qui est bien moins cher.
Puis poncer légèrement le primaire à l'eau et sans le griffer.
Enfin passer au moins deux couches de peinture bicomposants, en ce qui me concerne j'ai passé de la peinture pour carrosserie qui a donné un bon résultat.
Le secret d'un bon rendu est qu'il faut s'appliquer à mastiquer tous les éclats, griffures ou chocs, et un bon ponçage. C'est laborieux, mais on est tellement heureux quand on a terminé le travail!

Si je peux te conseiller, n'hésite pas à me laisser un message.

04 août 2006
0

Je confirme,
refaire un gel-coat, une sinécure à éviter absolument.

comme il a été dit: rebouchage des défauts au mastic polyester, ponçage, 1 couche de sous-couche polyuréthane bicomp. + 1 ou 2 couches de laque polyuréthane bicomp.

Après cela on est tranquille pas mal de temps tant qu'on maltraite pas la coque.

04 août 2006
0

pour froter sur le sable
alors comme dit plus haut, PU sur les "bordés", mais époxy sur les fonds (il existe des produits qui "lissent" bien, même au rouleau...mais c'est mieux au pistolet)

04 août 2006
0

ampleur de la tâche
bon ok et surtout merci pour toutes ces infos mais au niveau du boulot à fournir, combien de temps dois-je compter pour :
1 ss couche PU + 2 couches de laque
et pour :
moitié époxy moitié PU?

et pourquoi pas tout epoxy si c'est si résistant sur le sable (parce que pour la mise à l'eau c'est pas que je veux pas mais la plage est très en pente, le sable très mou, les gens trop nombreux et l'espace reservé aux bateaux trop petit)? Et si faire toute la coque à l'époxy c'est pas hors de portée? Car je touche à tout mais il vaut mieux expliquer 2 fois clairement que rater plusieurs fois.

04 août 2006
0

ça dépend...
pour avoir un bon résultat, tu passeras 90% du temps à poncer ! Disons 3j avec 2 nuits de séchage d'enduits ?

Une fois le fond bien préparé... il suffit de lire ce qu'il y a de marqué sur le pot !
Et en général le temps de vie en pot d'un bicomposant est d'1/2h à 1h: c'est le temps qu'il te faudra pour passer une couche.
Après, toujours sur le pot tu regardes "temps avant surcouchage": c'est le temps qu'il te restera pour l'apéro. Comme il vaut mieux peindre le matin (pas de vent, t° montante), ça fait 3j de plus.

Tout epoxy, why not, mais je ne connais que la bi PU, qui est déjà pas mal résistante: faudra choisir en fonction de ce que tu trouves... et du prix !

Le Ponant est un beau bateau, tu ne regretteras pas le temps et l'argent passé...

Pour le sable mou, faut mettre des grosses et larges roues basse pression...

04 août 2006
0

Le Sieur Bruno
dit bien les choses.

Les peintures époxy; il parait que cela existe mais cela doit être très peu employée et dans le monde exigeant des prototypes de courses, pas du tout que je sache.

Je crois qu'on s'en sert pour la signalisation sur le bithume,
mais ce sont des peintures grossières qui donneraientt un fini déplorable sur un voilier digne de ce nom...

05 août 2006
0

2 problèmes
2 réponses

pour l'abrasion du sable vaut mieux de l'epoxy
mais ça jaunit au soleil (donc on en met que dessous)

pour le coup d'oeil, vaut mieux la PU, mais c'est plus fragile alors on en met pas dessous

;-)

par contre, tu peux faire toute la préparation à l'epoxy et juste passer une couche de PU si c'est au petard (2 si c'est au rouleau et au pad)sur les coté après avoir poncer leger (au gr 240)

par contre si tu n'es pas manchot et si tu peux avoir du matériel pneumatique pourquoi pas tout refaire au polyester (beaucoup moins cher)

1) dépolir ta coque (après avoir résolu tes problèmes de fuites)
2) tu mastiques tes fissures craquelures et autres défauts avec un mélange 1/2 sintofer 1/2 gelcoat parafiné
3) tu ponses grain 120 à l'orbitale
4) tu passes au pistolet 6 ou 7/10 mm de gelcoat de finition (parafiné) moyennement dilué (sinon retrait et fayençage)
5) tu ponses à l'orbitale grain 400 à sec
6) tu ponses à l'orbitale grain 600 à l'eau (d'où l'utilité d'avoir du matériel pneumatique
:-D )
7) tu lustres à la machine avec une pate assez grosse comme la "7890" de chez Abel
et c'est nickel

05 août 2006
0

merci
bien je crois que là ya pas plus clair.
merci Bruno pour toutes ces explications, ce sera donc PU qui je n'en doute pas sera du plus bel aspect.

Adrien, ponantiste de naissance

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (54)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021