Remplacer un galhaubans en pleine navigation

Bonjour,
Prenons l exemple pour un Dufour 31 avec un étage de bar de flèche non puissante. Disons que je suis en pleine navigation loin des côtes (en plein milieu de l'Atlantique tiens)), et je m aperçois qu un galhaubans et sur le point de lâcher au niveau du sertissage.
Disons que je suis prévoyant et j ai fais faire fabriquer un galhaubans de rechange serti d un côté avec embout à boule et libre de l autre pour le recouper a la demande pour y mettre un embout Norsmann.
Disons que à ce moment de la traversée je suis vent arrière, sa souffle pas mal et j ai seulement mon génois de sorti quand je m aperçois de la défaillance de mon galhaubans que je dois le remplacer.
Honnêtement y a t il vraiment un moyen de le remplacer ? Ca me semble un peu utopique mais on sait jamais peut être qu il y a quand même des trucs et astuces qui peuvent marcher.
Merci

L'équipage
21 sept. 2017
21 sept. 201721 sept. 2017
0

Dans l'immédiat, affaler de suite les voiles.
(Loi de Murphy oblige, se dire que tu peux avoir une panne de pilote, partir au tas dans une survente, etc)
Frapper la drisse de GV (et éventuellement celle du spi) sur la cadène du galhauban défectueux.
Dévisser le ridoir de celui-ci pour le libérer.
Monter en tête de mât et procéder à l'échange.
Ça c'est la théorie.

Si les conditions de mer sont trop hard, je te conseillerais de soulager ton hauban avec une drisse ou balancine toujours frappée sur la cadène.
Dès que la mer est plus clémente, faire ce que j'explique dans le premier paragraphe.

21 sept. 2017
0

Pas de solution miracle. Ce que j'essaierai de faire : Attendre que ça se calme presque plat en restant à la cape sur le bon bord (où le hauban faible n'est pas sollicité). Toujours dans cette situation, grimper (?) pour enfiler la coquille en haut. Gérer le passage en bout de barre de flèche en descendant. Couper à longueur (pince?).monter le norseman et raidir. Simple en théorie mais très sport dans la vraie vie...

21 sept. 2017
0

Le hauban je ne sais pas, mais avant de monter en haut du mat en mer il vaut mieux bien se rembourrer avec des habits, bottes, petit casque/egouttoir si on l a, prevoir une "cravate" en double pour rester bien colle au mat: avec le bateau en mouvement, des qu on prend un peu de hauteur les accelerations deviennent tres fortes, on se fatigue beaucoup pour se garder pres du mat, si on y roule autour quand on cogne sur cables etc on risque de se faire tres mal.
Je suis monte jusqu a la deuxieme barre de fleche pour la drisse de gv qui faisait un mauvais tour en haut, quand je suis descendu l interieur des cuisses etait tout violet.
Je monte avec harnais et les deux poignees, sur une drisse libre, il y a peut etre d autres systemes plus efficaces pour monter en navigation echelles en sangle et compagnie,, je ne sais pas jamais essaye.

21 sept. 2017
0

Donc si les conditions sont un peu hard effectivement attendre que ca ce calme en ce mettant à la Cape sur le bon bord me semble une être bonne option en effet, donc une fois que ca ce calme, je frappe une drisse en tête de mat sur une cadène et je monte en haut du mat pour y faire l'échange, tout ce ci tout en restant à la Cape? De plus l angle que fera la drisse avec le mat sera super faible (vue qu elle ne passe pas dans la bat de flèche), est ce que cela sera assez solide le temps de remplacer le galhauban (de plUs en mer sa bouge pas mal) ?

21 sept. 2017
0

Bonjour,
avec un galhauban malade ou cassé, il faut de-suite se mettre à la cape sur le bon bord(le galhauban sous le vent n'est plus sollicité), et assurer le mat avec une drisse frappée le plus à l'extérieur possible.
Pour monter au mat en mer, il est également beaucoup moins dangereux de le faire en étant "à la cape" qu' "à sec de toile", même et surtout s'il y a du vent et de la mer, l'idéal étant bien-sûr d' avoir des échelons.
Gorlann

21 sept. 2017
0

bonjour
en longues navigations on pense toujours à un câble qui va péter quelque part, ça occupe avec les baleines containers pirates et équipages de cargos qui dorment ou sont bourrés :langue2:
si très parano on peut doubler les câbles avec du dyneema, un peu moins parano on peut se mettre en réserve quelques mètres de dyneema et un système de tension à frapper/nouer sur les points d'attaches du câble défaillant sinon comme évoqué reprendre avec des drisses non utilisées.
des câbles de secours à la bonne dimension avec embouts c'est bien d'en avoir mais ça parait un peu chaud de les monter en mer, encore moins en solo, d'autant plus que si tu "pètes un cable" peu de chance que ce soit dans la pétole et comme il faut que tu trouves une solution rapide ..... !

21 sept. 2017
1

Si ça devait m'arriver, comme l'a dit Ar Vag , affaler les voiles ,
si tu es en grande navigation, tu as prèvu du matériel de dèpannage, donc, défaire le galhauban de la cadène, faire une boucle avec 1 ou 2 serre-câble, installer un palan entre la boucle et la cadène, le souquer "à mort" et renvoyer prudemment de la toile,
en mer, surtout s'il y a du vent et la mer qui va avec , j'éviterai au maximum de monter, trop dangereux ,

21 sept. 2017
0

A sec de toile, ton bateau va rouler, et il y aura donc alternativement tension sur le galhauban tribord, puis bâbord... et ainsi de suite, alors que même dans la piaule, à la cape, tu peux SANS risque pour le mat démonter le galhauban sous le vent.
De plus, avec un gréement dormant avec terminaison à boule, il y a neuf chances sur dix pour que çà pète au niveau du sertissage à boule, qui tire rarement parfaitement dans l'axe.
Gorlann

21 sept. 2017
0

La "solution rapide" sera deja de se mettre à la cap en attendant que les conditions deviennent plus favorable.
Mais monté au mat avec juste une drisse frappé qui ne respecte pas le bon angle, n est il pas risqué ?

21 sept. 201716 juin 2020
1

Bonjour à tous,
Du vécu: lundi 7 septembre 2015 en route pour les Cocos Keeling, et à environ 200 milles de l'arrivée, je découvre que le bas hauban bâbord est en train de se détoronner: rapide escalade jusqu'au deuxième étage et brelage d'une manœuvre d'urgence en dyneema: voir photo prise du premier étage de barre de flèche....

21 sept. 2017
0

Moi je ne comprends pas pourquoi si tu as pris la précaution d emmener des haubans de secours tu ne les as pas changé, surtout avant une grande navigation !
Sincèrement c est un peu jouer à la roulette russe

21 sept. 201721 sept. 2017
0

Tu ne dis pas à combien de l'arrivé tu es ;)

un dufour 31 avec capote et tout le touintouin vent arrière dans des alizés de 20 knt juste avec le fardage tu dois arriver a tourner à 2 ou 3knt.

Dans la volvo ils ont des haubans de secourt, mais tu ne fais pas la volvo ;)

Si a ta nouvelle vitesse, tu es bien niveau bouffe etc et que tu as le temps, bha moi j'assurerais le mat et je prendrais le temps, surtout si il y a de la mer.

Après Si il faut monter, c'est que tu es loin, donc météo a chercher un zone de calme pour faire ça en sécu.

21 sept. 2017
0

A part le remplacement en mer, la solution "cable de secours" en inox n est pas si evidente que cela, sauf emporter tout en double, dans mon bateau il y a trois diametres de cable, ok disons on prend le plus gros, apres pour le passer dans l extremite des barres de fleche dur dur. Terminaisons en tout genre: boules avec coquilles, terminaisons a fourche, terminaisons a tige avec filetage dans je ne sais quel sens, terminaisons a oeil, le tout panache en deux trois tailles... Ca va faire beaucoup en Norseman..
Au prochain re-haubannage je suis tente de tout mettre en oeil/fourche, a la limite avec un transfilage on peut resoudre plein de situations. Puis bonne longueur en dyneema bien sur

21 sept. 201716 juin 2020
0

Suite...
Consolidation après une deuxième escalade. Nous avons réduit la vitesse du bateau à moins de six noeuds pendant la manoeuvre...
Correction il s'agit du premier étage!

21 sept. 2017
0

@golfhotel
En fait l histoire est que mon gréement a 9 ans, il n a pas de signe particulier d usures a l'œil nu (gendarmes, detoronnage, fissures sur les boules d encrage de mat), donc par sécurité j ai juste changé mon etai (qui lui avait 15 ans) et fait faire un bas hauban de rechange avec embout Norsmann et un galhaubans avec embout Norsmann mais qui peut aussi faire bas hauban en le coupant à la demande. Pour les bas haubans à remplacer en nav je me fais un peu moins de soucis car deja c est moins haut puis avec un bout autour du mat au niveau des barres de flèche puis bien étarqué sur une cadène le temps du remplacement ça devrait faire l affaire.
Mais si c est un galhauban la manœuvre est plUs périeuse car il faut monter en haut du mat, passé le câble dans la barre de flèche et frappé une drisse qui aura pas le bonne angle avec le mat en attendant la réparation.
Ps : si je n est pas changé mon gréement c est car il n'a pas atteint l âge limite de remplacement qui est d une douzaine d années pour le haubanage (mais 9 ans on est plus proche du remplacement quand même) et surtout pour une question de budget, je suis en voyage et j ai un budget restreint de base sinon je me serais pas acheter un Voilier de 40 ans qui ceci dit pour l instant assure à merveille depuis mon départ en vadrouille il y a 8 mois.

21 sept. 2017
0

@roberto
Sur un Dufour 31 le gréement reste assez simple et classique, le diamètre est seululement de 6mm donc super leger. C est évident que si j avais un bateau à deux étages de barres de flèches poussantes avec du diametre en 10 mm pour le plus gros je n opterais en aucun cas pour avoir quelques parties du gréement en double pour pouvoir le changer en navigation, à moins d être un pro super équipé.

22 sept. 2017
0

J'ai changé un bas hauban de Melody en transat, mise à la cape du bon côté et pas de difficulté majeure. Évidemment un galhauban, c'est une autre histoire.

22 sept. 2017
0

Lire Navigation par gros temps de Adlard Coles : frisson garanti :heu:

22 sept. 2017
1

En solution d'attente gréer une drisse en direct tête de mat-cadène sera relativement peu efficace car l'angle de tire en tête de mat sera extrêmement aigu (c'est raison d'être de barres de flèche). S'il le fallait, je pense que j'essayerai de me servir du tangon pour écarter cette drisse, un peu à la manière des outrigers de certains Imocas.

Pour le reste, cape sur le bon bord, pas se mettre à sec de toile car le bateau va rouler de manière incontrôlable ... et bon courage pour monter au mat!

22 sept. 2017
0

@cbs
Le tangon pour écarter l angle de tire je n y avait pas pensé. Je vais essayer ca tranquillement au port voir si ca peu le faire. Car avec la montée en tête de mat, ce fameux angle est aussi la principal raison de mon post.
Merci

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (101)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021