Remplacement d'un ridoir pour étai volant

Bonjour,

Sur un 41 pieds, gréement en tête , j'ai un étai volant pour mon solent. Mon vieux ridoir à volant est mort (je n'arrive plus à le débloquer...) et je me pose la question de le remplacer par un palan (poulies et textile).
je cherche une mise en place plus facile, un poids moindre, une facilité de réglage de tension .
Question à ceux qui savent : est-ce possible ? raisonnable sur un étai (même "volant" ) ? une bonne idée ?
Merci de vos avis.

L'équipage
20 mar. 2007
20 mar. 2007
0

ridoir
Bonjour,
effectivement cela est possible et d'un cout nettement inferieur
J'avais mont ce systeme sur mon ancien boat: un palan simple repris au winch par l'intermediare du hale bas de spi, si non il faut faire une rallonge du palan au winch
Tout ceci fonctionne parfaitement et ne ressemble pas trop a "une usine a gaz"
Au plaisir

20 mar. 2007
0

simple ridoir
Pour ma part j'avais transformé à peu de frais un ridoir normal en inox en soudant sur la cage un gros anneau en inox que j'avais partagé en deux, ce qui fait que j'avais deux oreilles. Pour obtenir une tension normale à la main c'était suffisant pour le tendre à bloc, il suffit d'introduire dans l'anneau un levier qu'on enléve une fois la tension souhaitée obtenue. Simple, bon marché et efficace.

20 mar. 2007
0

J'ai l'impression
que ce n'est pas plus déraisonable qu'un palan de hale-bas

20 mar. 2007
0

c'est une bonne idée
et moins chère qu'un "pelican" !
cependant, j'aime la simplicité d'un palan multi-brins et sa "souplesse" .
Ma question est de savoir s'il est raisonnable de monter un etai , même volant, avec ce type de palan ?
Quelqu'un l'a-t-il fait sur un bateau de cette taille (ou plus gros, bien sur...) ?

20 mar. 2007
0

Palan
Je ne l'ai pas fait, mais je peux raporter ce qu'en dit Voile Mag dans un article sur la pose d'un etai larguable (Num 124 Avril 2006)
Je cite :
"... attention, ce palan n'a rien à voir avec un petit palan de stockage évoqué plus haut (ils parlent du stockage de l'était en pied de mat) comme nous l'explique sans détour Harken France, il faut pour cet usage des poulies très grosse et très chères . pour un était de diamètre 7 mm (rupture 4 tones) il faut par exemple investir dans des poulies Harken Midrange de charge de rupture similaire, il y en a pour plus de 700 euros de pouliage en palan 6 brins ... ect, ect

Bon, ce qui est dit dans les mags n'est pas forcement la vérité, mais bon, c'est pour faire avancer le schmilblick comme on dit ...

A+,
Now.

20 mar. 2007
0

qui est capable
de faire passer le plan du palan en question, sachant qu'une poulie, change la direction de la force, mais ne change pas la force???? Donc, pour étarquer, il faut tirer dur!!!Logiquement, il faut une poulie flottante dans le système???
:-(

20 mar. 2007
0

Moindre coût mais faisabilité = ?
un palan de GV écoute ou hale-bas, amovible pour gréer l’étai largable ( donc avant que les conditions ne le nécessitent) pour raidir une drisse, pataras molli, le temps de gréer avec un bec pélican l’étai pré-réglé .
Le largage est plus simple …
Pas cher, mais inutilisable dans le frais …
:-|

21 mar. 2007
0

d'accord avec tout ce qui a ete decrit
ne pas sous-estimer les efforts necessaires pour raidir l'ensemble et resister au gros temps, sur un 41 pieds ca commence a faire...donc etarquage au winch a prevoir et gros palan effectivement.

il existe aussi des ridoirs speciaux pour les etais volants reglables comme ceux de pataras avec une manivelle de winch, chez Harken par exemple, mis en place avec un axe a clavette, rapidement et facilement, c'est une alternative.

21 mar. 2007
0

merci à tous
pour vos réponses et...votre bon sens !
A vous lire, mes doutes se renforcent :
- les efforts sont tels pour étarquer un étai (étai volant "en tête" ou presque) que le palaln nécessaire risque de couter la peau...
- un ridoir, bien que plus "lourd" à manier, offre une sacrée sécurité en tension.
Je sens que je vais revenir vers cette solution.
Mais en attendant, je lirais avec plaisir les commentaires additionnels !
Bonne journée à tous.

21 mar. 2007
0

les 2 sont valables
arny, chacun des systemes a ses avantages et ses inconvenients, ce sera plus une question de budget et d'affinite avec le type de materiel qu'autre chose.

je pense que le palan a pour lui la rapidite de mise en tension (on etarque, 2 coups de winchs pres du cockpit et c'est bon) par rapport au ridoir a manivelle (quoiqu'il y en a avec une manivelle a cliquet...) qui lui necessite plus de presence sur la plage avant pour la mise en tension (il faut plus de temps et de tours de manivelle qu'avec le palan...).

Par contre le ridoir presente une simplicite technique d'installation autre que le palan qui lui, necessite un renvoi de manoeuvre vers un winch et vers l'arriere.

au niveau rangement, un ridoir avec des cales support en bois a plat pont presente une obstruction faible et relative (avec un petit sandow pour ne pas voir le ridoir sauter a tout bout de champ) sur le pont, mais peut bloquer eventuellement une ecoute lors d'un virement, le palan peut etre retire et range en dehors de la plage avant.

quoique...le ridoir aussi, avec des mousquetons !

attention a deux choses pour ces installation :

que le premier mousqueton de la trinquette soit au dessus du point d'accrochage du palan ou du ridoir et que la longuer du cable de l'etai volant lui permettre d'etre range le long du mat ou des galhaubans sans avoir a etre plie.

encore un point : prevoir un systeme de mis en tension du cable d'etai lors de son stockage pour eviter qu'il ne fouette et se balance dans tous les sens (c'est parfois plus complique a mettre en oeuvre que l'installation a poste de l'etai en position de travail!).

et contreplaques partout avec tirant de reprise sous le pont ou reprise sur cloison solide, bref du costaud, costaud, costaud.

22 mar. 2007
0

j'ai bien peur que
arny, de rien, je comprends parfaitement ce que tu veux dire et ce que tu cherches (j'ai un etai volant avec ridoir...).

a mon avis, mais je peux me tromper, c'est que l'etarquage manuel direct n'est pas realiste pour les raisons suivantes :

1 il te faudra un palan enormement demultiplie pour raidir suffisament l'ensemble sur ton 41 pieds, du genre 12 ou 24:1 minimum, en-dessous tu ne raidiras jamais assez.

2 du coup ton palan va etre tres encombrant et t'apporteras cet inconvenient qui annulera le fait que tu etarque d'un coup a la main.

3 du fait de l'encombrement des poulies de ce palan, tu ne pourras peut etre meme plus avoir le bas du guindant de ta trinquette a proximite de ton palan, donc soit tu auras un ragage enorme, soit, tu ne pourras carrement plus l'installer, soit tu devras couper la voile pour l'adapter...

tout ca reste a confirmer, mais j'ai bien peur que ca soit le cas.

pour info, j'ai un petit palan 6 brins pour etarquer mon etai volant en position de stockage, et rien que comme ca il n'est pas assez tendu et se balade un peu !

j'avais installe un palan 4 brins auparavant, je n'avais pas assez de force pour le raidir et l'empecher de fouetter au stockage et c'est pour le stcokage uniquement !

A confirmer.

21 mar. 2007
0

merci BG, mais...
j'ai déjà un étai volant installé depuis longtemps !
Contreplaque, longueur d'étai, système de blocage au repos sont déjà "à poste" !!!
ma question portait sur le remplacement de mon ridoir bloqué (définitivement ?) par un palan. Quand la mer est salement creusée, c'est jamais facile de partir à l'avant avec le "volant" en main (gros fardage) et d'y amarrer en même temps un ridoir qui pèse lourd...
une chose est sure, je ne veux pas de renvoi au cockpit . je veux un système simple, avec les mouflages suffisants pour étarquer directement au moment de la fixation du volant sur sa cadène.
Voili voilou, j'en suis là pour le moment et compte tenu des commentaires des uns et des autres, il faut que je fasse une étude plus fine du prix réel d'un tel palan,au regard des contraintes qu'il doit supporter !
Merci tout de même

22 mar. 2007
0

beaucoup d'arguments...
qui pésent lourd, effectivement !
Je suis ce we sur le bateau (il va faire beau en Bretagne, as usual ;-) )et je vais repenser à la situation in situ !
Cogito .... et décision semaine prochaine !
Merci de tes commentaires et avis, BG.
Bonne journée
Arnaud

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (69)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021