Remplacement du moteur

Bon ...
Je me suis un peu mélangé les pédales avec mes "grandes manoeuvres" 2006.
En réalité, ce chef d'oeuvre avait déjà été publié en 2007.

Voici donc un bilan un peu plus détaillé trois ans et demi plus tard.

  • Le moteur,

Le Volvo MD11C âgé de près de trente ans et environ 3'000 heures, avait une fâcheuse tendance à chauffer, malgré une révision complète, qui
avait identifié comme coupables les canaux d'eau de refroidissement.
En effet, un dépôt se formait dans ces canaux minuscules et les bouchait progressivement malgré toutes les précautions prises (filtre, rincage systématique à l'eau douce, en particulier lorsque le bateau restait à quai pour plus d'une semaine).
Une nouvelle révision était devisée à près de €5'000 ... avec surprise(s) possible(s), soit à peine moins que le prix d'un moteur neuf.
Et bien évidemment, la révision ne changerait rien à l'âge !

Les moteurs en compétition pour remplacer le Volvo :
Beta,
Buckh,
Lombardini,
Nanni,
Solé,
Vetus,
Yanmar,

Les critères De choix, ou plutôt d'élimination :
La qualité du service offert par l'agent local (réputation),
La base (de préférence machine de TP - Prix des piéces de rechange),
Le poids,
Le délai de livraison,
Le prix.

Les finalistes : Beta et Nanni
Deux moteurs identiques. Seule le couleur les différencie et ...
le prix !
Beta moins de € 5'000.--
Nanni plus de € 7'000.--

Cherchez l'erreur.

Ce sera donc un Beta BD1005 de 28 CV @ 3'600 t/min
ou 25 CV @ 3'000 t/min.

Le bilan après 40 mois et peu de navigation avec Patootie (par contre, une traversée de l'atlantique, et une croisière en Crête sur des
bateaux amis, et un "yacht Master" en Afrique du sud) :

Montage sans histoires, facilité par le montage simultané du tube d'étambot,

Première panne : Alternateur grillé.
1 an après la mise en service et 150 heures.
Cause : le harnais électrique, mal fixé sur le bloc est usé par les vibrations, et provoque un court circuit.
Remplacement de l'alternateur, et réparation du câblage sous garantie.

Deuxiéme panne : Echangeur corrodé
2 ans et 1 mois (donc hors garantie de 2 ans !)
Remplacement de l'échangeur par moi même,
Fourniture d'un nouvel échangeur complet : € 1'060.--

Troisième panne : Inverseur, embrayage patine.
Peu après la panne de l'échangeur.
Remplacement de tout l'inverseur à prix "de faveur"
Fourniture et montage du nouvel inverseur : € 880.--

Commentaires :

Bien sûr, cette accumulation de pannes est ... gênante sur un moteur neuf.
Toutefois, l'agent Beta a toujours réagit très rapidement, et je n'ai pas perdu plus d'un ou deux jours de navigation.

Qaunt à la cause des pannes, celle de l'alternateur a été parfaitement identifiée, et est un "classique" d'un moteur neuf ... sans
conséquences catastrophiques, puis que le moteur a continué à fonctionner sans alternateur. Je ne me suis même rendu compte qu'il y avait un problème qu'à l'arrivée au port.
Bien sûr, en plein Atlantique ...

Cause probable de la panne de l'échangeur : un re-montage déficient du faisceau de tubes, et contact entre ce faisceau en cuivre, et le corps
de l'échangeur en aluminium. Ce mélange de métaux dans un système contenant de l'eau de mer chaude est évidement regrettable, (et même
une faute professionnelle grave à mon humble avis) mais il semble que ce soit le standart pour ce type d'objet de consommation!
Désolant ou révoltant!

Quant à l'inverseur : Mystère le plus profond!
Ce qui m'obsède lors de chaque manoeuvre de port.

Voilà pour aujourd'hui.

Prochain épisode nettement plus positif : l'hélice Kiwiprop.

A bientôt.

L'équipage
07 oct. 2010
09 oct. 2010
0

retour d'experience
interressant ; mais je voudrais savoir , q'est -ce qu'un ;
harnais electrique autour d'un alternateur ?
merci par avance ,

Maurice.

09 oct. 2010
0

"harnais" électrique
francisation de nos amis Québecois pour remplacer le "harness" anglais associé au mot wire pour désigner un faisceau électrique( il me semble)

ne me tapez pas dessus, je ne connais que le français, l'auvergnat (un petit peu) et l'anglais petit "black"

amicalement

09 oct. 2010
0

Merci JP
mais juste pour sourire ,......en Auvergnat , cela ressemblerait a quoi ??? .

09 oct. 2010
0

moteurs de même base
bonjour,

le bloc peut être de même base: Kubota, mitsubithi, ou autres , les accessoires qui l'entourent sont souvent différents: échangeurs, collecteurs, pompes, alternateur, démarreur, câblage électrique, tableau de bord....etc. Penser aussi au positionnement des différents éléments pour effectuer facilement la maintenance: accés filtres, pompe, jauge, bouchon de remplissage d'huile et de liquide de refroidissement etc

Jean

09 oct. 2010
0

retour d'expérience
sur mon sant clar Karaté nv de 1979 j'ai monté en 2005 un Beta 1005 28CV/3600t/mn
Depuis son installation env 2000h. aucun problème hors maintenance: filtres, courroie, rotor pompe à eau de mer. Les jours de pétole il a tourné non stop parfois 36H. (Marseille Baléares, ou Baleares Sète) sans aucune défaillance ni aucune inquiétude du captain (moi) conso moyenne a 2200t/mn env 1,9l/h

09 oct. 2010
0

Exact !
J'ai plusieurs amis dont les bateaux sont équipés de ce type de moteur, et n'ont jamais eu d'ennuis.
C'était aussi un élément de ma décision.
Les moteurs "du lundi" cà existe aussi semble-t-il, et j'ai tiré le gros lot.
:-(

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (54)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021