REMPLACEMENT DE HUBLOTS EN PLESTIGLAS

Bonjour!
Je m'occupe du site des passionnés de l'OVNI 28 et ce'st à ce titre que je cherche renseignements et conseils pour le remplacement des hublots latéraux sur un OVNI 28.

Il faut préciser que sur ce modèle de bateau les hublots de roof sont rectangulaires et qu'ils sont recouverts par un seul panneau de plestiglas.

Les questions principales sont:
- où se procurer du plexiglas?
- comment le découper et le percer proprement?

Par avance, un grand MERCI pour votre aide.

Cordialement,
ORION 28

L'équipage
09 nov. 2006
09 nov. 2006
0

cliquer sur "Recherche"
par exemple tu trouveras ça :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

ou encore ça :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

:-)

09 nov. 2006
0

en cliquant
sur rechercher dans le menu du site puis hublots

tu ne manqueras pas de réponses à ta question (et interrogations!)

cordialement

09 nov. 2006
0

dans quelle region
pour mes besoins perso je viens d'acheter une plaque de 3,qqchose metres par 1,5 en 3m/m d'epaisseur et incassable traite uv pour un peu moins de 200€ il en restera un peu. en savoie pas de pb pour en trouver et peut etre même avoir un prix pour une assos

11 nov. 2006
0

il me semble même, ciry...
tu as raison ciry, il me semble même que les normes imposent au moins 6 mm d'épaisseur pour les hublots.

mais je sais même plus où j'ai vu ça.

j'espère que ma mémoire est bonne, quelqu'un confirme ?

pour ma part, j'ai utilisé du polycarbonate en 2 x 4 mm.
cela se travaille beaucoup plus facilement que le plexi, (tu peux même le clouer !), et question résistance, c'est une matière utilisée pour entre autre fabriquer des vitrages incassables dans les HP.
tu y aller à la masse !
j'en ai profité pour insérer entre les 2 feuilles de poly sur mon sylphe un film polarisant et un logo "sylphe" stylisé wordart découpé dans du vénilia noir du meilleur effet, et inarrachable de fait.

inconvénients: (et oui, on ne peut pas tout avoir )
- étant plus souple que le plexi, c'est pas terrible pour les panneaux de pont: je l'ai mis en triple épaisseur sur le mien, mais c'est encore souple lorsque je marche dessus (le quintal quand même)
- petit effet de rosée entre les 2 feuilles suivant le temps

jacques, mon sylphe il a des lunettes de soleil

09 nov. 2006
0

du 3 m/m
ça me semble un peu léger pour des hublots !

11 nov. 2006
0

épaisseur
Ben y'a des normes, comme pour tout !!! Il me semble me rappeler que c'est dans la division 224. L'épaisseur minimale dépend , c'est logique, de la taille de ton hublot.. 3mm me parait beaucoup trop fin.. Pour ma part, avec des hublot de 60 par 20 , j'ai pris du 8mm ..
Je n'aurais pas osé faire le coup de la double épaisseur par crainte de dévellopement de saloperies entre les deux feuilles et je ne suis pas sur que la resistance a la flexion de 2 feuilles soit la meme que celle d'une seule du double d'épaisseur. Je pense que pour ce faire, il faudrait les solidariser et je ne vois pas comment le faire de maniere invisible...

11 nov. 2006
0

halte au feu
j'ai pas parle de hublot mais de parebrise de plus c'est le même produit que pour les banques et en plus il est monte en deux demi arc de cercle , de 1,850m et sur 45cm de hauteur et dans un cadre alu.

11 nov. 2006
0

2 feuilles...
Pour répondre à Yann.f6c et faire avancer encore un peu la discussion:
Ok pour les risques d'introductions entre les deux feuilles avec un vieillissement aléatoire et douteux mais pour la résistance pas d'ac.

Si les hublots travaillent en flexion (ce qui est le risque probable en recevant un gros paquet d'eau ou un bonhomme) alors une structure multicouche est alors beaucoup plus résistante qu'une seule épaisseur massive.

Grace aux multicouches, cela évite de faire subir au matériau des contraintes de cissaillement longitudinal qui accompagnent toute sollicitation de flexion.
C'est pour cette raison que des pièces travaillant en flexion (comme des pènes de serrure de sécurité ou des lames de suspension) sont multicouche.
Donc avec un empilage de couches le matériau travaille et donc fatigue moins vite.
La sollicitation principale subie reste de l'extension/compression.
Il y a quand même une condition:
Il faut que le glissement longitudinal des couches soit possible et cela dépend des liaisons choisies avec le roof.
Il faut soit du jeu (mais ce n'est pas l'idéal sur un bateau) soit des liaisons assez élastiques.

11 nov. 2006
0

dans le cas présent, éric et yan,
j'ai rien qui rentre entre les deux, parce ce que cela est assez facile à prévenir au montage.
la liaison hublot/roof est assurée avec un joint "compriband". c'est étanche et cela reste un montage dit "souple".
j'ai tenté ce coup-là il y a deux ans, pour "voir".(2 saisons et 2 hivers)
a part comme je le disait plus haut, un peu de rosée de temps à autre, je n'ai pour le moment pas de souci.
il faudra juger de cela plus tard avec plus de recul, mais pour le moment, le résultat est correct.
je rappelle quand même que je n'ai rien inventé là, c'est une technique éprouvée dans le btp.

le top serait peut-être de pouvoir réaliser un vrai "feuilleté" en polycarbonate.

11 nov. 2006
0

oui mais mollo, gibsea !!!
j'attire tout d'abord l'attention sur le fait que j'ai fait ainsi pour faire un essai...
ce n'est absolument pas la méthode préconisée par les pros du bateau.
je vois d'ici l'avalanche de critique que tout ceci peut m'attirer si je ne précise pas les choses.
j'ai simplement fait l'essai de mettre du compriband bâtiment à la place du joint réalisé habituel en sikaflex.
le compriband est un joint mousse expansive gris en rouleau avec une face autocollante.
il peut prendre jusqu'à 5 fois son épaisseur une fois mis en place.(il va chercher tout seul les défauts du support)
on l'utilise à la pose des menuiseries exterieures pour étancher les appuis au niveau des rejingots, avec des remontées latérales.
efficacité absolue dans cette application.
pour le bateau, pour le moment: rien à dire.
avantage: beaucoup moins fastidieux à mettre en oeuvre que le sikaflex, et moins de risque de fuite.

jacques, curieux de nature

11 nov. 2006
0

Joint compriband ???
Bjr,

ce joint est-il juste posé sur le roof et le hublot ensuite vissé ou alors, faut-il rajouter du sikaflexe en plus ?
Cela m'intéresse, car je dois changer mes hublots ...

11 nov. 2006
0

ben non, y faut coller
le lamellé sinon les lattes elles glissent l'une sur l'autre et la résistance en flexion s'envole.
Notions basiques de résistance des matériaux.

12 nov. 2006
0

oui caipi
c'est le principe même des lames de ressort.
en l'occurence, les 2 feuilles sont solidaires entre elles.
le montage des 2 a une "souplesse" contre le roof via le joint.

jacques

11 nov. 2006
0

D224 ?
Bonsoir,

La division 224 actuelle ne décrit plus le contenu des normes mais donne la liste des normes à acheter ou consulter à l'afnor (on peut acheter un cd à la FIN aussi)

La norme est la EN ISO 12216, elle parle de produits comme le PMMA (Altuglas coulé). Elle parle aussi des résistances/flexions ... et de test sur les ouvertures etc.

Bonne lecture

Cordialement

JJB

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (88)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021