Remotorisation : longueur d'arbre, ligne de floraison

Bonjour à Tous,

Je suis en possession d'un Windy 24 qui était équipé d'un moteur OMC qui est arrivé en fin de vie.

Je me suis lancé dans une remotorisation. J'ai décidé denlever d'enlever le moteur inboard, de faire fabriquer un "bracket" (sorte de plage arrière avec fixation moteur intégrée).

Par contre la différence entre ma ligne de flotaisons et le "bas du bateau au centre" est grande, env. 55cm (!!)

J'ai cherché des informations sur la longueur d'arbre monteur qu'il me faut et je n'ai pas trouvé car apparemment la longueur d'arbre n'est pas égale à la longueur de la partie immergée.

D'après vous, qu'elle longueur d'arbre il me faut ?

Merci

L'équipage
24 nov. 2019
24 nov. 2019
0

Bonjour,
Un petit dessin pour expliquer ton projet ?

24 nov. 201916 juin 2020
0

Voilà une photo que j'ai trouvé, et une autre de l'arrière de mon bateau

24 nov. 2019
0

à quelle profondeur était l'axe du Zdrive ?

24 nov. 2019
0

normalement la plaque anticavitation doit être 2cm plus haut que la pointe du triangle de la coque ,attention aussi à l'inclinaison du tableau si l'embase n'est pas sur vérins de trim
alain

24 nov. 2019
0

Merci Fritz, mais quelle longueur d'arbre correspond à une partie immergée du moteur de 55cm, parce que sur tout les schéma la longueur d'arbre va "du haut de la fixation" à la plaque de Cavitation.. Mais je n'ai rien trouvé sur la partie immergée du moteur...

24 nov. 201924 nov. 2019
0

Ok c’est largement faisable .
As-tu la marque et le modèle de moteur que tu souhaites monter?
Avec ça on va en trouver les caractéristiques et on pourra dire si l’arbre est de la bonne longueur.

24 nov. 2019
0

il faut connaitre la hauteur du tableau arrière
alain

24 nov. 201916 juin 2020
0

Pour un yamaha 150cv il me semble qu'on trouve 20 et 25 pouces .
La flèche rouge indique la longueur de l'arbre


24 nov. 2019
0

t'as calculé le déplacement des masses sur un support de cette longueur ?

24 nov. 2019
0

Un architecte navale va valider le projet et faire le calcul de déplacement des masses et autres calculs de résistance, je n'ai pas le choix en Suisse c'est la loi.

Merci Segalen, mais ma question est plutôt "sur un arbre long, quel est la longueur que je peux immerger depuis les aillettes de cavitation?"

Parce que ma ligne de flottaison et à 55cm du coup je doit avoir une partie immergée de 55cm. La longueur d'arbre (donnée depuis le système de fixation) ne me sert à rien dans mon cas car je pourrais ajuster la hauteur à laquelle je fixe le bracket à la hausse si jamais, mais je ne pourrait pas le mettre bas par contre.

Donc par exemple est-ce que un Honda BF 100 A XRTU avec un arbre de 664mm peut avoir sa partie immergée depuis les ailettes de cavitation de 55cm ?

25 nov. 201916 juin 2020
0

Le réglage de base de la hauteur:

Ne pas tenir compte de la hauteur de flottaison.
le point de départ: plaque anti-cavitation dans l'axe de la point du vé comme c'est bien expliqué dans tous les manuels d'installation.
Ce qui compte est le fonctionnement en navigation: le Vé "creuse" un sillon dans l'on lorsque le bateau avance . Pour que l'hélice ait un bon rendement , elle doit être correctement immergée mais pas trop.
Le bulbe d'embase trop profond augmentera la résistance à l'avance et le couple dû à la poussée fera se cabrer le bateau(corrigé avec le trim)

Mais dans ton cas particulier avec un déport important tu peux remonter ton moteur de 25 à 50 mm.

tu peux aussi monter un "lift" hydraulique ce qui te permettra de faire remonter encore davantage le moteur, pour faire face à des situations particulières.

Tu pourras utiliser de ton poste de pilotage le Trim et le Lift pour régler parfaitement l'axe de poussée de l'hélice.


25 nov. 2019
0

Merci de ta réponse, cela je l'ai bien compris.

Mais mon problème c'est "un arbre de 65cm" (mesurer du haut de la fixation aux ailettes" peut-il avoir une partie immergée de 55cm ?

Parce que si non, je ne pourrais pas aligner les ailettes et le" V" de mon bateau car mon moteur sera trop immergé...

25 nov. 201925 nov. 2019
0

Pour moi 1 seul moteur veut dire que tu souhaites réduire la puissance par rapport à l’origine.
Le déport étant important il faudrait beaucoup le remonter .

D’après les côtes que tu donnes : 664mm c’est trop long.
Dans ce cas particulier, en plus des conditions d’installation standards,
Il est important qu’au repos bateau chargé normalement la tête motrice soit bien aussi dessus de la ligne de flottaison.
Il faudrait partir de la coque, calculer les côtes idéales de la chaise, En tenant compte du transfert de charge, sans perdre de vue les longueurs d’arbres disponibles.
Un travail de calcul et à faire sur une table à dessin..

25 nov. 201916 juin 2020
0

Merci de ta réponse.

En effet je passe d'un inboard de 235cv à un hors bord de ~60 ou 115cv

Je ne comprend pas, si la partie immergée de mon moteur est de 55cm un arbre de 65 et limite trop court non ?

Voir mon "dessin"

25 nov. 2019
0

La côte que tu donnes est celle avec le moteur d’origine, un bloc OMC en fonte ...
La ligne de flottaison va changer avec le nouveau moteur en alu qui sera plus léger, mais déporté.

25 nov. 2019
0

Juste.... Le problème c'est que je ne sais pas encore quel moteur je vais mettre... As-ton avis la ligne de flotaisons va beaucoup changer ?

As-tu une idée du poids de l'OMC inboard V8 + embase que j'ai enlevé ?

25 nov. 2019
0

C'était un bloc Ford 5,7 l avec embase Cobra ?

25 nov. 201916 juin 2020
0

C'est un OMC 990240M de 235CV

25 nov. 2019
0

c'est je crois le bloc V8 Chevrolet qu'on retrouve sur pas mal de voitures (se cassent pas la tête les amerloques...)

25 nov. 2019
0

Donc quelqu'un à une idée des calculs qu'il faut ? Et du résultat ? Du coup comment je choisi la longueur d'arbre de mon moteur ? :(

25 nov. 2019
0

quand tu as fait le choix d'un ou deux moteurs, tu vas sur les sites des fabricants, il y a des plans cotés en principe, ou tu vas dans un magasin relever les cotes ...

26 nov. 2019
0

à part pour faire les canaux ou de la traine cette motorisation va être une catastrophe .
alain

26 nov. 2019
0

Mon bateau fait 7.40m x 2.80m pour 2.1T (sûrement poids donné avec l'OMC que j'ai enlevé)

Qu'elle serait la motorisation nécessaire pour atteindre 25km/h à régime de croisière ? Sachant qu'avec mon vieux OMC de 235cv j'étais à env. 35km/h à 4'000 t/min (régime max ou je le tirais) Mais peut-être qu'il était devenu moins performant après presque 2'000h...

Merci et bonne soirée

26 nov. 2019
0

avec 110cv c'est insuffisant ,le moteur pour tenir la coque déjaugée sera toujours à fond ,donc usure prématurée et conso importante
ce qu'il faut retenir c'est le poids en charge avec le plein et l'équipage
en plus avec ce "petit " moteur l'hélice aura un rendement ridicule .
il n'y a qu'a la comparer avec celle de l'omc .
cette carène au risque de me répéter à un v a 14° comme les bertram
ce qui lui confère un très bon passage dans la mer mais il faut des chevaux ,la phase de déjaugeage est celle ou l'on consomme le plus
et avec la mer de face encore plus .
prévoir mini 200cv ,pourquoi pas en bi moteurs
alain

26 nov. 2019
0

Je ne réponds plus depuis quelques jours, parce que Je pense que tout ça n’est pas une bonne idée.

Il serait plus judicieux de passer en bimoteur hb ..un en contre rotation. Un moteur de chaque côté de la pointe du v , l’ensemble aurait un tirant d’eau plus faible qu’en z. Et embases de hb de longueurs raisonnables.

Autre possibilité: faire une renfort de tableau arrière et Installer un Volvo genre AQD41. Je l’ai déjà fait sur une Arcoa.
Je l’ai gardé 5 ans et très facile à revendre. C’est un aspect qui est aussi à considérer.

27 nov. 2019
0

Je suis sur un lac et non en mer. Je ne recherche pas forcément la vitesse, juste un bateau de plaisance pour me baigner et faire quelques grillades ainsi que de la pêche, même si j'atteins que 15km/h sans tirer sur le moteur ça me suffit...

Pour le moment mon budget ne me le permet pas mais le bracket pourra tenir jusqu'à 250cv

27 nov. 2019
0

Dan ces conditions un 50cv suffit

27 nov. 2019
0

Ok merci, du coup est-ce qu'il y a un intérêt ou avantage à mettre plus dans mon cas ? Car J'hésitais entre un 60cv, un 90cv ou un 115cv

27 nov. 201927 nov. 2019
0

pour se déplacer comme une coque à déplacement un
50cv suffit même moins ,par contre il ne déjaugera pas ,vitesse aux alentours de 6/7nds maxi .un hb 4t c'est parfait .
alain

27 nov. 2019
0

60 cv sont ça largement assez pour ce programme. Au delà le bateau va se cabrer’ il va essayer de sortir de l’eau, pour déjauger, sans résultat. Donc consommations supplémentaire, bruit et vague dérangeante pour les autres utilisateurs.
Un 4cyl. de 60cv embase renforcée genre « Big foot » utilisé sur les barges et bateaux de travail pour les pros. Hélice diamètre maxi. Et pas d’hélice adapté.
Pour passer un peu au dessus en puissance, il faudrait trouver l’embase à forte déduction, je ne sais pas si ça existe.. je sais qu’il y a des barges poussées avec des 115 mais résultat pas terrible car transmission pas adaptée .

27 nov. 2019
0

Autre avantage: un bateau grand pour la balade tranquille et coût de l’opération raisonnable.

27 nov. 2019
0

Et faible consommation d’essence !

27 nov. 2019
0

Hello, super merci, tu me réconforte dans mon idée de base !

Par contre ça va être difficile de trouver un moteur de barges je pense...

27 nov. 2019
0

Chez Mercury tu as les versions « bigfoot » , moteurs pour pro . Barge à huître etc...
Le moteur est le même qu’en plaisance, mais l’embase est celle d’une puissance supérieure avec un rapport de réduction diffèrent. Pour les autres marques, voir les concessionnaires.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (71)

Encore la pluie...

mars 2021