remotorisation : déculasser pour faire entrer le nouveau moteur dans le bateau

Bonjour,
Le nouveau moteur de mon voilier est trop gros pour entrer par le hublot le plus grand. Le fond de cockpit n'est pas démontable, et la descente trop étroite aussi. Une solution envisagée est d'enlever la culasse pour revenir à une cote acceptable... Une fois le bloc moteur entré, bien sûr, je reposerai la culasse. Avez-vous l'expérience de ce type de manip ? Quelles précautions sont à prendre au démontage/remontage ?
Merci !
François.

L'équipage
08 jan. 2012
08 jan. 2012
0

Bonjour Matelot

Oups avant tous demontage tu es sur qu il va dans le caisson moteur
tu remontes quoi comme moteur.
Des Pistes
Si tu demonte pompe alternateur et le passer dans l' autre sens
ou demontage de l' inverseur et passage aussi dans l' autre sens

08 jan. 2012
0

remontage normal avec un joint neuf obligatoire et serrage au couple et peut étre a l'angle ?
alain

08 jan. 2012
0

La question est quand même, quelle place as tu pour poser les clefs et avoir le mouvement de bars nécessaire au serrage...
Suite au pillage en règle de mon bateau dont de multiples pièces moteur, je les ai remontées une par une sur place, dans une soute permettant quand même le passage du moteur "fini", ben ce fut dur !
Alors si ton moteur ne passe pas, ça me fait un peu peur...

08 jan. 2012
0

+1, en enlevant quelques périphériques dont les silents blocs+ fixations, le moteur ne pourrait il pas passer de biais ? je me pose aussi des questions pour le remontage ? Comment on fait les proprios ayant le meme bateau ?

08 jan. 2012
0

Matelot precises quel type de bateau? quel moteur .Motus pour repondre a ta question j'ai réalisé un petit montage pour prolonger le support du moteur qui m'a rendu beacoup de services( dans un premier temps je l'ai presenté, aligné,tracer les trous des supports, reculer pour percer, mise en place finale ouf!!)

0

il semble que le pb soit de le rentrer dans le bateau, mais une fois dans la cabine, il doit être facile de reculasser avant de le poser en place.
Attention aux fluides, car vous risquez de positionner le moteur dans des positions inhabituelles et voir de l'huile se répandre un peu partout ... ou de l'eau de refroidissement aller se loger là où elle ne doit pas être.

Hubert, de Cherbourg

08 jan. 2012
0

Selon les possibilités, on peut agir sur le contenu ou le contenant.
Outre le caractère très pénible de ce type d'opération, on constate entre autre qu'il y a au minimum de l'huile partout.

08 jan. 2012
0

Dans tous les cas, si passage du moteur à la verticale, ou même à l'envers, penser à tout vidanger avant. Si l'huile remonte dans les cylindres c'est pas drole...

08 jan. 2012
0

Je ne sais quel est le type de bateau et donc la contrainte du cockpit. Pour ma part sur un Vulcain, je n'ai pas hésité. J'ai découpé le fond du cockpit et j'ai fait refaire une trappe renforcée en inox que j'ai ensuite reboulonné. Le gros avantage a été pour la manip et le calage. j'avais mis un chevron en travers du cockpit sur les bancs et un palan qui me maintenait le moteur. J'ai pu faire tous mes calages sans problème et sans être un professionnel en jouant sur le palan. J'ai quand m^me bataillé car c'est un nouveau moteur et le berceau de l'ancien ne correspondait pas. Ca fait maintenant 5 ans qu'il tourne.
Bon courage

Jdu

08 jan. 2012
0

bonjour.il faut mieux eviter de deculasser un moteur neuf si ce n'est pas vraiment imperatif! essayer d'abord de demonter les periferiques y compris l'inverseur ;s'il n'y a toujours aucune solution comme evoquè plus haut je prefererais decouper proprement une trappe dans le cockpit que je refermerais avec une plaque renforçèe et un bon joint, ça pourra reservir si un jour il faut resortir le moteur;deculasser un moteur neuf n'est pas bien compliquè reculasser aussi propre et pil poil comme à l'origine demande un minimum d'experience (il y a un ordre de serrage des boulons; il faut une clef dynamometrique ne pas se tromper dans le reglage! un nouveau joint et la patte adequat attention aussi à la garantie si vous intervenez vous meme cordialement

08 jan. 2012
0

jamais vu ça !
déculasser un moteur neuf ???
qui va te faire ça ??
et qui va prendre en charge la garantie après ça ??

en général on démonte tous les périphériques, éventuellement le carter,
mais de là à désosser le moulin !!

le solution de la découpe du cockpit est sûrement LA solution ...

09 jan. 2012
0

Ca me fait penser à ce constructeur de catamarans où ils avaient oublié de monter un moteur dans une coque, et bien pour le faire entrer après coup il avait bien fallu le déculasser! sur du neuf c'est pas difficile, c'est pas comme après une panne où il peut rester des séquelles..

11 jan. 2012
0

Bonsoir à tous, et un GRAND MERCI pour vos excellents conseils.

Pour préciser le contexte : le moteur est un DEUTZ DT 4-29 4 cylindres turbo de 83cv refroidi à l'huile, à monter sur un Oxygène de 13m qui a double descente (plan Joubert 1985, 14 tonnes). Le hublot de la descente centrale est pile au-dessus du berceau moteur et c'est par là que je voudrais faire passer la bête, verticalement.

Bien sûr la dimension prise en compte avant d'envisager le déculassage est "nette d'accessoires" : filtres démontés, silentblocks aussi, pattes de fixation, alternateur et turbo également. Mais même avec ça la cote max reste à 69,7 cm (=hauteur du moteur) pour un hublot à 60 carrés. Donc 10 cm à trouver quelque part...

Les autres solutions : 1/ passer dans la longueur en enlevant l'inverseur : NON la longueur est de 85cm sans l'inverseur. 2/ utiliser le hublot de la descente arrière : NON il est franchement trop petit (50). 3/ Faire une trappe dans le cockpit : ok pour la largeur, mais la hauteur sous le cockpit est insuffisante également, le moteur ne pourrait pas glisser vers l'avant. Faut dire que l'ancien bourrin n'avait que 32 cv et qu'il passait tranquillement par la descente... 4/ ??

DONC fort de vos avis qui confirment que le déculassage est un travail délicat (même si la place à l'intérieur est ok pour faire passer la clé dynamo), je m'oriente vers le démontage du carter d'huile après vidange. Il restera un petit reniflard de pompe à huile à enlever aussi et à protéger l'ensemble. Avec ça je gagne 10 cm !

A suivre...

13 jan. 2012
0

un autre oxygene avec 80 chevaux
www.stw.fr[...]ers.cfm

11 jan. 2012
0

bon courage !

11 jan. 2012
0

Disques à tronçonner ou chalumeau découpeur .

Une belle trappe et le problème sera réglé à vie !

11 jan. 2012
0

Prendre un moteur adapté est peut-être encore mieux...

11 jan. 2012
0

Bonjour Matelot
tu en profites pour monter un Hublot de 70 par 70

Perso sa me ferai chi...... de deculasser un moteur neuf
Je crois vraiment que je ferais un "trou" plus grand

Le Moko

12 jan. 2012
0

10 cm, je n'en suis pas sur, en dehors d'etre carré il n'y a pas forcement autant entre le bas du vilbrequin et le carter, par contre cela passera mieux en biais.. bon courage pour toutes les visses du carter...

12 jan. 2012
0

La vraie surpise est de passer de 32cv à 83 cv!
Ça, c'est donner de l'oxygène à un bateau!

12 jan. 2012
0

Si la carène le permet...

12 jan. 2012
0

Bonjour,
Si demontage de peripherique (carter, culasse, echappement, etc …) bien s'assurer avant de la garantie a venir si besoin.

12 jan. 2012
0

un detail qui peut avoir de l'importance: les plans de ce bateau ont ete agree par la marine pour combien de chevaux?
ici sur arzal les affaires maritimes ont fait sortir un moteur trop puissant d'un reve d'antilles.....
meilleurs voeux à tous

12 jan. 2012
0

Bonsoir matelot@17707 et bonsoir à tous,
Avant toute modification de cette importance, demander aux Affaires Maritimes leur accord.
Le paragraphe II de l'article 240-1.06 de la division 240 précise :
"Un navire est dit modifié, lorsqu'après sa mise en service, il subit une ou plusieurs des modifications ci-dessous :
.../...
- augmentation de la puissance de propulsion maximale, ou maximale recommandée, excédant 15%.
Voir aussi le paragraphe III quand c'est le propriétaire qui réalise la modification, c'est assimilable à une construction amateur avec un délai de 5 ans avant de pouvoir vendre le voilier..., je n'ai pas tout lu car il y a des renvois
Pensez aussi au nouveau diamètre de l'arbre porte-hélice, tube d'étambot, prese-étoupe...
Cordialement

12 jan. 201212 jan. 2012
0

de mon coté, entre scier la résine et déculasser......je déculasse direct !
dans la matinée, l'histoire est faite. alors que la résine.......("séchage" ponçage....)
après, bon, chacun fait en fonction de lui même !
(la solution donnée plus haut de déposer le carter d'huile peut dés fois suffire...à voir sur place mais ne pas oublier quand même que ce que l'on dépose "à l'air libre" (carter, culasse...), il faut ensuite le reposer. la place le permet il ?)

13 jan. 2012
0

Bonsoir matelot@17707 et bonsoir à tous,
Si vous avez l'intention d'informer les Affaires Maritimes de cette modification de motorisation, auparavant recenser tous les voiliers Oxygène qui sont propulsés par un moteur de 80Ch. ça ajoutera de la crédibilité à votre dossier, jeanlittlewing en a trouvé un Il me semble que le moteur d'origine avait une puissance d'une quarantaine de chevaux.
Cordialement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (40)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021