remorquer son bateau avec un kayak ou autre annexe ?

Salutation au soleil,
Une question pour ceux qui s'y connaissent sur ce sujet ou l'ont experimenté : Est- il possible et pas trop galère de remorquer facilement un voilier (dans les 28 pieds par exemple) en amarrant son propre kayak (ou annexe et rames) à l'etrave ou autre point faisable, et remorquant son bateau (les heures sans vent au large, ou pour des manoeuvres de port ou autres, ou pour ceux qui maudissent les moteurs à leur bord) ?

merci s' il y a réponses

L'équipage
14 nov. 2013
14 nov. 2013
1

Ben ... fo être sportif ... et avoir d'sacrés épaules .... pour faire avancer nos bêtes par ce procédé.

14 nov. 2013
1

Oui, pas vite, mais impératif sans vent ni courant.

14 nov. 2013
3

Pourquoi pas la godille ?
tellement mieux...

14 nov. 201316 juin 2020
0

Pas vraiment nouveau ... ;-)

14 nov. 2013
0

J'allais dire aussi la godille ;)

14 nov. 2013
0

Je l'ai fait, il y a bien longtemps avec un cata Edel cat 33 de loc. Moteur HB en panne, il n'y avait plus de vent et je voulais rejoindre la côte. Environ 600 m à l'aviron avec l'annexe.
Pour manœuvrer dans un port, il vaut mieux avoir une barque motorisée et se mettre à couple. Car en remorque, il n'y a pas de frein possible… C'est le plus gros des deux qui gère la direction.
RV

14 nov. 2013
0

il vaut mieux pousser que tirer ... pour une fois
Gilles

14 nov. 201314 nov. 2013
0

Merci pour les réponses,
Visiblement le plus simple parait la godille et autres variantes; Je connais mieux le kayak même si ça fait un bail que j'en ai pas fait
J'avais lu qu'à la godille on décrit une sorte de huit dans les deux sens, mais que c'est surtout intuitif et un réflexe à prendre; Visuellement ça parait toujours moins efficace que de pagayer ou ramer, mais les nageoires caudales d'animaux "très marins", se rapprochent plus de la godille que des rames, donc "la nature" doit s'y connaitre pas mal, apres plusieurs milliers d'années d'essais ; )

14 nov. 2013
0

Et il ne suffit pas de savoir godiller. Par exemple, sur le challenger super bravo, il y a dame de nage, mais compte de tenu des formes du bateau à l'arrière, il est difficile d'utiliser un aviron de godille .....
Bref, beaucoup de bateau ne permettent pas de godiller.

14 nov. 2013
0

Tous les bateaux peuvent se godiller (sauf le Ch. de Gaulle), c'est juste une question de positionement de la dame de Nage pour ne pas être gêné dans le mouvement.

14 nov. 2013
0

Je pense que tu as plus ed force avec une pagaie, amis c a vérifier./

14 nov. 2013
0

une bonne godille sera plus efficace,
une fois lancé, on déplace du lourd avec ça !!!

14 nov. 201314 nov. 2013
1

Tabarly faisait ça à l'aviron pour tracter Penduick (I)
.
Pour la godille, détrompe toi, rien d'intuitif, c'est même très technique une fois que tu as trouvé le geste.
La pelle très verticale et tu developpes une puissance que tu n'egaleras pas à l'aviron. Plus horizontale, plus proche de la surface et c'est la direction que tu maitrise ainsi.
par contre, le matos fait la différence: une bonne dame de nage, très solidement fixée et à l'endroit adéquat. Ou mieux encore, une engoujure bien placée (découpe en forme de dame de nage dans un tableau AR. pas toujours réalisable) et une godille digne de ce nom, taillée dans un bois solide et très nerveux (frêne?), laméllée collée avec la forme qu'il faut (pelle en forme de losange dans sa section) et là c'est le top.
On déhalais onze tonnes lège (12/13 en charge?) en double godille. Entrées et sorties de ports...
Oliv

14 nov. 201314 nov. 2013
0

Si la godille t'interresse, les rois du top des spécialistes, c'est chaque année autour du 12/14 Juillet la course Lampaul Plouarzel / Molène à la godille (depart Porscave) en double.
Là c'est des malades avec des avants bras comme des cuisses!

Mais c'est aussi une grande fête nautique et tu peux y apprendre la godille (à Lampaul plouarzel, tout gamin de plus de 7 ans doit savoir godiller ...) :whaou:
la-godille-lampaul.skyrock.com[...]/

14 nov. 2013
0

le gros avantage de la pagaie ou de la rame sur la godille c'est le nombre : ce fil m'évoque de vieux souvenir quand nous rentrions le Glénans de 12m et 7 t à la godille et qu'arrivant sur l'avant port de Concarneau nous sautions dans une prame à 4 ou plus pour le prendre en remorque !
Seul, la godille est sans doute plus adaptée, ne serait-ce parceque l'on reste sur le bateau. sur un 28 pied c'est très faisable, mais il faut un aviron digne de ce nom.

14 nov. 201316 juin 2020
0

Aller, encore une couche et j'arrête (mais Motutunga n'a pas du encore lire ce fil!)
L'avantage de la godille c'est que tu travaille avec le poids de ton corps, pas que les bras/épaules comme à l'aviron. Tu peux le voir sur la photo 1 (trouvée web) ou tu te pends à l'aviron de godille de tout ton poids ce qui permet de travailler en force/puissance pour un effort physique moindre (d'ou l'aviron nerveux et solide).
PS: on y vois bien l'engoujure (engougure?)

15 nov. 2013
0

L'ennui de remorquer avec un kayak c'est les lois de Newton. Un kayak n'a pas de poids pour aider à maintenir son momentum. Les remorquers sont lourds parce que ça leur aide à faire leur travail. Avec un kayak, chaque fois qu'on met la pagaie dans l'eau on perd bcp de force à tensionner la corde entre le bateau et le kayak. Le poids du bateau mère fait un ressort de la corde, et on perd encore de la force de son effort. Quand la corde est tensionnée, elle aurait tendance à hisser le kayak un peu de l'eau, à moins que les deux bouts ne seraient attachés au même niveau l'un et l'autre, par rapport avec les lignes de flottaison - ce qui réduit encore la force disponible à faire avancer le bateau mère. Sans avoir plus de puissance que nécessaire - comme avec un hors bord, tout ceci serait très fatiguant et pas trop avançant. Ce serait beaucoup plus efficace de pagailler ou de ramer (ou godiller) du bateau mère, sans la distraction d'un kayak ou d'un annexe.

15 nov. 201316 juin 2020
0

Bonsoir,

Il faut les muscles et le souffle pour manier que ce soit aviron ou pagaies qui se trouvent dans toutes les tailles (surfaces de pales et longueur/envergure).

Je possède un kayak et deux pagaies. Personnellement je n'ai jamais d'imaginé tirer le bateau avec.

Godiller me paraît plus évident pour tirer mon bateau qui ne fait que 6,5m x 3m et ne pèse que 1400 kg tout armé en mode croisière trans-Manche.

J'ai trouvé la dame de nage à poser sur la chaise HB actuelle prévue pour 40CV.

La vitesse plafonnant peu après avoir dépassé la position ralenti de la poignée des gaz avec le HB actuel (5CV Yamaha mono 4t) j'envisage sérieusement de le "troquer" contre le plus petit de la gamme que je ferais tourner au max quand le besoin s'en fera sentir au delà de ce que me permet la godille.

15 nov. 2013
0

fabrique toi une godille chinoise qui se démonte en deux morceaux avec ça tu n'as pas besoin de savoir godiller
seulement pousser et tirer ,la profondeur de la pelle se règle avec l'estrope de retenue ,il n'y a pas besoin de dame de nage un simple pivot suffit .
si on veut remorquer avec son annexe il faut se mettre à l'avant et et on tracte avec l'avant de l'annexe en marche arrière ,c'est le moteur hb qui dirige et on va ou on veut .
alain

15 nov. 2013
0

J'utilise une pagaie de canoe trés longue et c'est trés efficace en alternant de temps en temps ,bateau de 1300 kg.

15 nov. 201316 juin 2020
0

Si l'option remorquage s'avère galère, reste donc la godille ou les "grandes rames" et dames de nage adaptées en écoutant la sagesse d'égypte antique, si l'arrière du bateau s'y prete !

15 nov. 2013
0

ce ne sont pas des avirons mais des gouvernails
alain

15 nov. 2013
0

Les égyptiens connaissaient déjà le double safran!
Chez les vikings, il était simple. C'était une sorte d'aviron avec une barre de préhension. Il était installé à tribord, sans doute pour la bonne raison que la plupart des hommes sont droitiers. Le côté de l'appareil à gouverner s'appelait, en norrois, styribordi et le timonier styrimadur. D'où en anglais "starboard", en allemand "Steuerbord". Le côté opposé, du côté du dos du timonier "backboordi", donc "backboard" en anglais (remplacé par "port", du côté du quai) et en allemand "Backbord" (je ne suis pas certain de l’orthographe. Les mêmes noms en néerlandais.

15 nov. 2013
0

Non il ne faut pas tirer le bateau il faut amarer à couple l'annexe...mais bien sur cela supposequ'elle ait un moteur
J'ai fait 20 miles ainsi vers Calvi pas de vent et panne de moteur
cordialement

15 nov. 2013
0

Salut, tu as raison la SNSM utilise souvent cette pratique.
Gilles

15 nov. 2013
0

si c'est pour faire de la route je suis d'accord ,mais pour déplacer un voilier dans un port avec l'annexe à couple c'est pas gagné
le mieux c'est d'avoir une chaise sur le tab pour mettre le hb de l'annexe en secours
alain

15 nov. 2013
2

Pour l'avoir essayé plusieurs fois, il est très difficile de remorque un bateau relativement lourd avec une annexe légère ou un kayak. Le kayak léger "démarre" rapidement puis vient buter brutalement sur la remorque et "rebondit" vers l'arrière sans aucune puissance de traction. On peut améliorer les choses en mettant une remorque longue et partiellement en chaine. Le poids de la chaine vient amortir les à coup mais cela reste galère(à tous les sens du mot).

S'il n'y a aucun vent le plus efficace reste sans la moindre hésitation une bonne godille. Il faut une dame de nage très solide (les efforts sont importants) et un aviron adapté (pas la même forme qu'un aviron de nage), en frêne avec une pale très large.

A deux godilleurs et sans efforts démesurés j'ai pu tenir du 1.5 nds pendant plusieurs heures avec un bateau de 3 tonnes

15 nov. 2013
0

lulu2> sur la photo, il s'agit d'une robuste chaloupe en bois massif qui doit peser à elle seule plusieurs centaines de kg. Elle a donc un "coup" que nos annexes de plaisance ne possède pas

15 nov. 2013
0

vu au Cap Vert, dans un alizé costaud, les mecs sur de grosses "chaloupes" nagent debout, tournés vers l'avant avec les avirons qui se croisent pour augmenter la longueur du bras de levier
ça avait l'air tres efficace

15 nov. 201315 nov. 2013
2

Pour reprendre ce que disait Wildlife:mais les nageoires caudales d'animaux "très marins", se rapprochent plus de la godille que des rames, donc "la nature" doit s'y connaitre pas mal, apres plusieurs milliers d'années d'essais .
Une copie c'est le mirage drive de Hobie Cat,on peut voir sur la vidéo la supériorité de ce mode de propulsion ,un peu fragile en cas de choc sur un rocher mais efficace,à quand sur les petits voiliers un emplacement réservé pour y glisser le système !


Aimerais avoir photos de la godille chinoise de 60nora ?

15 nov. 201316 juin 2020
0

JY Le Toumelin, qui n'avait pas de moteur sur Kurun (10 tonnes) le déhalait à la godille, quand cela était nécessaire.

15 nov. 2013
0

En plus, je trouve cela plus "classe" que l'aviron.
J'insiste sur une chose: à la godille on assure la propulsion, mais aussi et surtout la direction beaucoup plus simplement qu'en tractant à l'aviron. De plus, le fait de faire cela du bord permet de dérouler ou hisser une voile dès que c'est faisable...
Bon, j'avais dit que je me tairais... :jelaferme:

15 nov. 201316 juin 2020
0

Interessant aussi ces "caudales à pédales", une sorte de pélalo adaptable sous ou à l'arrière de la coque (peut-être plus besoin de moteur thermique avec ça ; ))

Pour Captain achab, ce que tu dis sur les chaloupes au cap vert me rappelle la technique avec rames sur certaines jonques ou sampan au vietnam (avec le sourire en plus ! )

15 nov. 2013
0

au Cap Vert, ils sont aussi tres souriants :pouce:

15 nov. 2013
0

"caudales à pédales", une sorte de pélalo adaptable

encore une fois (vraiment je le fais pas exprés) mais cela n'a rien a voir avec du pédalo, mais tout a voir avec ... la godille. exactement le même principe mais avec deux pales qui auto-annule l'effet de deplacement de coté (un peu comme les hélicos à double rotor principal -c'est une image, rien de similaire techniquement)
Je le cherche dans mes documents PDF, mais un fabricant avait sorti une hélice à pales orientables sur ce même principe (toujours la godille) et certains remoqueurs de manoeuvres en sont également équipés.
Encore et toujours le principe de godille
Oliv

15 nov. 2013
0

C'est sur que les pédalos sont plus sur un principe du vélo "roues à aube", si je ne me trompe, que sur le principe des caudales ou godilles

Pour résumer: vive la godille
Gode save the gouine ! (je m'égare là ;))

15 nov. 2013
1

Non pas "save", mais "shave"!!!
Pour le pédalo, on peut trouver un bon prof à Paris.

15 nov. 201315 nov. 2013
0

retrouvé sur un site:
www.mandragore2.net[...]ue1.php
et plus particulièrement:
www.mandragore2.net[...]ue1.php

15 nov. 201316 juin 2020
0

caudale/godille:

15 nov. 201316 juin 2020
0

voila un vrai remorquage !

15 nov. 2013
0

J'ai tenté et déja raconté ici le remorquage d'Erendil, environ 3 tonnes, en panne de moteur par pétole totale au pied d'Escampobariou.

Une demi heure d'effort, peut être une centaine de mètre réalisés, et je ne suis même pas certain d'y être arrivé.

Le kayak manque trop d'inertie pour arriver à lancer l'ensemble. Dès que tu sors la pagaie de l'eau, il s'arrète.

Jamais tenté la godille sur un gros machin. Que sur des prames, où c'est effectivement génial.

Jacques

15 nov. 2013
0

Génial le hobie machin, pour la godille, il faut qu'elle soit très longue et surtout pouvoir 'bien travailler'.

15 nov. 2013
0

Super le lien, ça remplace juste le poignet? ou tu gagnes en puissance vu que tu pousses et tire?

15 nov. 2013
1

ben là je comprends pas vraiment.
17724, regardes les vidéo, c'est exactement le même geste que pour n'importe quelle godille "de chez nous", et la fixation est juste sur une sorte de vît de mulet 3axes qui la rends fixe (pas possible de l'enlever) et un cablot l'empêche de prendre la verticale, donc de la puissance. La seule chose qui mérite d'y reflechir c'est quelle est courbe...
Sinon, vraiment, je ne vois pas...

15 nov. 2013
0

salut,
Pour une explication claire de la godille chinoise il y a le blog de Lorenzo sur heo avec plein de photos , de dessins,et des vidéos.
sous le titre :"la fameuse godille chinoise".il y a vraiment tout sur heo!!!

15 nov. 2013
0

renseignes toi si tu as le permisE...
OK au revoir...
Christophe

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer