Remorquer son annexe

Bonjour,
Je remorque mon annexe depuis deux saisons, pas d'autres choix.
Il y a deux jours en passant le détroit de Karpathos en Grèce connu pour son mauvais temps, un paquet de mer à arraché simultanément les trois attaches de l'annexe.

J'étais sous génois, le temps de rentrer la toile l'annexe avait disparue cachée par les nombreux moutons (7BF) ,impossible de la retrouver.

Ma question est : à qu'elle distance du bateau doit -on remorquer une annexe, la mienne était à Trois mètres.
Il m'a été dit que 8 mètres est la bonne distance.

Qu'en pensez vous ?
Avez vous un retour d'experience sur ce sujet ?

Merci à tous.

L'équipage
15 août 2014
15 août 2014
6

Bjr
je dirais qu'il vaudrait mieux lui mettre le nez sur le tableau arrière afin qu'il ne reste plus que les boudins arrières dans l'eau = beaucoup moins d'effort sur les points de fixation de l’amarre de l'annexe

15 août 2014
5

a mon avis dans les conditions dont tu parles il n y a plus de solutions
le remorquage d une anexe ne doit etre qu occasionnel
3m ou 5m ou 8 m reste de toute facon peut different
c est completement irrationnel et meme dangereux
prevois un autre systeme pour la prochaine anexe car autrement tu auras d autre mesaventure avec ce systeme

15 août 2014
2

Bonjour, force 7 et la mer qui va avec, le plus raisonnable si tu n'as pas la place sur le pont c'est de la dégonfler. A bord un gonfleur 12V et le tour est joué. Le même problème m'est arrivé par beau temps.
jacques

15 août 2014
0

Ce que dit christophek est tout à fait juste... Néanmoins, plus la remorque est longue, plus elle s'étirera face aux coups de mer. Lorsque la SNSM remorque un navire, la remorque est très longue, de l'ordre de 30 m. Bien évidemment, il s'agit toujours d'une remorque extensible du type amarré, pas une drisse...

15 août 2014
0

Amarre pas amarré (correction iPad)

15 août 2014
6

une paire de bossoirs ,pour la nav côtière ou à l'envers sur le pont .
pour l'hauturier dégonfèe dans un coffre .
il m'arrive de la trainer pour changer de mouillage ,mais jamais plus .
alain

15 août 2014
2

On peut tourner le problème dans tous les sens. Un jour ou l'autre il y aura à nouveau un problème avec une annexe remorquée.

15 août 2014
1

Alors ça c'est dangereux.....surtout par mer formee.Le bout dans l'helice et après?
L'annexe dans cette situation c'est dans un coffre et voilà............

15 août 2014
4

c est completement en dehors de toutes les choses a faire en bateau
on parle de permis mais des comportements comme ca tirer une anexe tout le temps dans des conditions difficile parrait completement surnaturel et en dehors toute logique de marin
a faire n importe quoi on a automatiquement le resultat !!!
de plus ce qui est encore plus surprement
c est la question qui consite a demander comment je peux continuer mes co.....ries
un peu de bon sens ca limite les problemes !!!!
il faut reflechir !!!

15 août 2014
27

c' est vrai que tirer son annexe dans de telle condition et en dehors de cas ponctuels ne me parait pas tres indiqué, mais on peut faire la remarque sans etre désobligeant non ?

15 août 2014
0

J'ai vu des hollandais sortir du ponton visiteur de Dieppe en poussant l'annexe avec l'arrière du bateau et repartir sans souci . Et le même chose en repartant de Fécamp .

Un joli voilier en bois avec une annexe à clin et 2 personnes dans la soixantaine .

15 août 2014
0

Désobligeant pas vraiment. Clair, oui. :-)

15 août 2014
0

Aux Antilles, les loueurs équipent souvent les monocoques d'annexe à tracter.
Il s'agit d'annexes à fond rigide, donc passage dans l'eau pas trop ventouse et les bouts de remorquages sont assez longs et sont en polypropyléne, donc avec une certaine élasticité.
Des pros adoptent cette option, sans doute un moindre mal ???

15 août 2014
0

Les pros adoptent cette configuration car énormément de locataires sont des manches qui s'enfichent complètement des affaires des autres. Moindre mal comme tu dis.

15 août 2014
0

:-) c était la suite du message que j ai effacé pour ne pas m épancher

15 août 2014
0

:-). Bon Oliv. Je vois qu'au moins une personne a suivi. Concernant les Corones de mon Ours, je pense qu'il est temps de rétablir la vérité. C'était plus pour répondre à certaines personnes concernant l'endroits où hisser le pavillon de courtoisie. Ceci étant dit et concernant les attributs de l'ours voici l'explication. En Suisse nous avons des cantons et des demis cantons dont Rhode extérieur ET intérieur. les deux représente un ours. Mais un canton a un ours qui en a une plus grande que l'autre. Je suis désolé que le fil concernant la Corse ai été fermé pour pour ce genre de détail entre la tête de maure et la petite tête. Merci de ta perspicacité et de m'avoir permis de rétablir l'honneur de la Corse et le mien. :langue2:

15 août 2014
2

Oui Tup, c'est juste. Mais il y a aussi une autre raison: il n'est pas rare, surtout dans les canaux (las-bas ce sont les passages entres les iles) qu'une vague remplisse l'annexe et qu'elle parte au fond. Et vu le poids, impossible de la remonter. Donc "caution" ou forfait "remplacement d'annexe". Et c'est lucratif, car un gus sur place t'en sort trois en deux jours pour un prix imbattable
:jelaferme:

15 août 201415 août 2014
0

Ben, j'croyais qu'ton Ours avait de grosses "Corones "?
(moi c'est le chiffre 13 - Pavillon du 13ème trou du Golf de Dauville)

15 août 2014
0

à st françois (guadeloupe)
j'ai vu arriver un voilier avec son annexe avec moteur hb trainée derrière ,ils se sont mis à quai et comme la marée était basse l'annexe est passée sous le ponton en béton ,quand la marée est remontée l'annexe comprimée a été déchirée par les ferrailes qui dépassent et l'ensemble à coulé moteur hb avec il ne s'en sont aperçus que le lendemain en partant .moi aussi d'ailleurs ..
mais la mienne était sur la plage avant sous une toile de protection
alain :alavotre:

15 août 2014
0

le polypropylène élastique ,c'est nouveau ,plutôt flottant ,on fait les cordes de traction de ski nautique avec pour ça .
on peut aussi faire des bras de spi pour très petit temps
alain

15 août 2014
14

Toujours prévoir le pire … et donc, hormis pour changer de mouillage en quelques minutes dans de bonnes conditions, un pont dégagé, l'absence de remorque potentiellement préoccupante sont gages de sérénité … notre annexe est toujours dans son coffre, même si le reste du bord râle en regardant les autres trainer la leur, sans avoir à la regonfler !

… je ne me suis donc jamais posé la question sur la longueur idéale de la remorque . ;-)

15 août 2014
0

150% d'accord avec freychou!

15 août 2014
0

La mienne est dégonflée et roulée sur le pont avant de quitter le port

15 août 2014
0

Merci de vos suggestions et remarques même si désobligeantes, il y a toujours de donneurs de leçons mais là n'est pas le problème, il faut de tout pour faire un monde, d'autant que cela fait encore plus apprécier les autres réponses.

En Grèce on fait beaucoup de mouillages d'ou l'habitude de remorquer l'annexe qui d'ailleurs ralenti le bateau de presque 1 Noeud.
Je n'ai pas de place sur le pont et pas de coffre pour la loger même dégonflée, quant à la dégonfler et le regonfler presque tous les jours ou plusieurs fois la semaine c'est galère.

Je prend donc le risque de la remorquer longue, quand à la remorquer amarre très courte et en la levant, le nez de l'annexe vient frotter sur la coque et y laisse des traces sur le gel-coat.
Merci à tous

15 août 2014
3

Alors avec une telle attitude, faut pas t'étonner de la (les) perdres(s).
PS: Tu ne fais pas plus de mouillages en Grèce qu'en Corse, Croatie, Antilles etc...

18 août 2014
0

ON a pas de vue de l'arrière de ton bateau mais je connais des gens qui la montent en travers sur la plateforme arrière, moi je la monte contre ma coque a l'arrière en passant la filière arrières dans les poignées.
Sinon sur le pont sous le génois sans la dégonfler ça se passe bien aussi.

15 août 2014
0

Ce n'est pas dans les conditions usuelles de navigation qu'une annexe se remplit ou se renverse.
J'ai traîné régulièrement une rigide, dans des conditions parfois musclée, et à part un taquet arraché après un passage du Raz Blanchard, je n'ai jamais eu de souci.
A présent, j'ai une gonflable, plus légère, que je peux monter à bord lorsque je ne peux pas me permettre de perdre de vitesse.

16 août 2014
1

Oliv44 Ce n'est pas une question d'attitude, de méconnaissances où d’inconscience, mais de choix dans la recherche de facilité , sauf si je doit dégonfler mon annexe presque tous les jours, car nous vivons 9 mois de l'année sur le bateau en Grèce.
Ceci expliquant cela.
Par ma question je cherchais une amélioration de remorquage à ma solution pas idéale certes mais pratique sauf par gros temps, la météo avait annoncé 4/5 et nous avons subit du 6/7, pas dramatique.
Un bon paquet de mer et hop 1350 euros dans le C..
Navigation et plaisance dite-vous où fortunes de mer.
Merci à tous

16 août 2014
1

@Epsilon:
Oui je l'avais bien compris comme cela: la recherche de la facilité.
Mais faire de la voile, en croisière, ce n'est jamais une recherche de la facilité au contraire, il n'y a que des contraintes.
La seule solution de facilité que je vois, c'est de prendre un bateau avec un garage à annexe (tunnel d'annexe), mais alors c'est le prix qui est une autre contrainte.

18 août 2014
0

Dans ces conditions, je n'hésite pas, je mets des bossoirs.. Pour 1350 € tu en as des beaux.

16 août 201416 août 2014
2

Salut
Peso, en navigation je range systématiquement l'annexe, quel que soit le temps, même si c'est "galère"...
Ceci dit, pour répondre à la question, lorsque je remorquais parfois l'annexe par petits temps et sur de courtes distances (mais ça, c'était avant le jour où je l'ai vue se retourner, et s'arracher...), je réglais la longueur du bout, de façon à éviter que l'annexe surf à contre la vague de sillage crée par le déplacement du bateau. Parce que là, la traction est très forte... Il faut donc régler la longueur du bout pour que l'annexe soit au sommet de cette vague (moindre surface mouillée), ou même, en position de surf, (mais dans le bon sens cette fois). Il arrive ainsi que le bout ne soit pratiquement pas tendu, l'annexe n'offrant presque plus de résistance. Mais bien sûr cela dépend du vent et de la vitesse.
Attention aussi à penser que, pour un bateau de 10 m, si on remorque l'annexe à 20 m, cela revient à avoir un "bateau de 30 m". Il faudra en tenir compte dans les lieux très fréquentés. Ceux que l'on croise aussi...
:oups:

Sinon, il est ABSOLUMENT IMPÉRATIF de la ranger par force 7 !!!!!! et même à moins ! Si on n'a pas de coffre prévu, il faut au moins la dégonfler pour l'attacher solidement sur le pont. Ou alors descendue en bas au milieu du carré ! (n'en déplaise à "Madame")

Perso, je la range même au mouillage pour la nuit, quand le vent est un peu fort ou prévu, on ne sait jamais. Car si il faut bouger dans la nuit... euh... remonter l'annexe et la dégonfler... dans une situation (donc) d'urgence... non merci !

16 août 2014
1

les bossoirs c'est pas mal plutôt que de la trainer
par contre jamais en traversée ,toujours dégonflée dans un coffre ou brèlée sur le pont
alain

16 août 2014
0

Perso : je remorque si je change de coin,moins de 2 milles,sinon :je dégonfle,je regonfle je dégonfle etc etc .
J'ai un petit gonfleur sur batteries et comme au pied : il aspire ou il gonfle. Très rapide et au moins tu perds pas bétement 1 noeud.
Par ce que les annexes envolées !!!!!! merci j'ai donné.

0

Bonjour,
dans la grande plaisance, de plus en plus de bateaux sont obliges de prendre une annexe trop grande pour être prise a bord, ils sont donc obligés de la remorquer par tous les temps.

cela se fait avec une remorque légère (dyneema et autres), et le plus long possible. Elle est frappée a l'annexe par au moins deux attaches prévues pour (pas l'œil d'étrave).

Je suppose que l'annexe de Epsilon est semi rigide, et dans ce cas, vraiment pas de problèmes, a part la perte de vitesse. Une annexe soule, en revanche, donne beaucoup plus de trainée, et sera mieux sur le pont.

Comme dit Baboujoli, il faut essayer de régler la remorque pour synchroniser les mouvement du bateau et de l'annexe, pas toujours facile dans le clapot méditerranéen. Par contre, surfer sur le sillage me semble trop près.

Enfin, pour la retrouver en cas de pépin, on met un mâtereau avec un petit fanion, et pour la nuit, une petite lampe stroboscopique de gilet de sauvetage.

voili, voilou

17 août 2014
2

Que pensez vous de laisser l'annexe avec son moteur sur un portique?

La mienne fait 3 mètres 34kg et reste bien calée avec son moteur a poste a 1 mètre 50 au dessus de l'eau.

Je me suis aperçu que la balcon risquait de ne pas être assez rigide pour supporter le moteur sur sa chaise (27kg) dans une mer formée.

Par contre l'annexe bien ficelée ne bouge pas sur le portique tres costaud

17 août 2014
0

il y a quelques années j'avais un neptune 99 et une annexe zed de 2.4m avec plancher en cp vernis .
je partais de bonifacio pour aller au lavezzi ,l'annexe trainait derrière à 4/5 M
Juste en sortant du goulet une rafale de vent l'a soulevée et elle m'est tombé sur la tête ,si je n'avais pas eu le pataras elle m'aurait assommé ,j'ai eu mal à l'épaule pendant plusieurs jours .
donc depuis je me méfie .
alain

18 août 201418 août 2014
3

j'ai récupéré, et utilisé, beaucoup de matériel flottant sur la grande bleue ou errants sur ses fonds, serviette de bain,masque et tuba, défenses, matelas de pont, annexe...etc je passe sur les ballons de volley, de foot, matelas pneumatiques de plage ou autres

Merci aux généreux donateurs involontaires ou inconscients de ce que peuvent faire le vent et la mer ....défaire des noeuds (?), couper des bouts (ragage) enlever des boutons pression, enlever les épingles à linge

en côtière, je navigue l'annexe à bord amarrée en travers du roof (2.451.300.35)

pour les traversées plus longues ou par bon vent, elle est dégonflé et emballée dans son sac amarré en travers du roof(0.800.500.30)

et ce depuis 1/2 siècle ...

18 août 2014
0

Cette année, l'annexe est dans son sac dans le coffre car nous n'avions pas prévu de mouillages.
Mais sinon, elle reste gonflée amarrée au portique en la fixant vraiment fortement. L'inconvénient est sans doute un fardage supplémentaire mais c'est aussi la sécurité d'une survie potentielle si la survie officielle ne se gonfle pas en cas de besoin :heu:

18 août 2014
1

Dans mon humble expérience, l'annexe en remorque cela marche bien mieux s'il elle "le nez dans la jupe" arrière du voilier; la moitié de l'annexe est sur le bateau il ne reste que les boudins dans l'eau.

18 août 2014
1

Et comment faites vous avec une annexe à fond rigide ?
Il est facile de dire moi je .moi je , ........
Lorsque vous vous déplacez de quelques miles je doute que vous dégonfliez votre annexe pour la regonfler deux ou trois heures plus tard.
Malheureusement il y a toujours des impondérables et je compatie Marc,( Epsilon)
Jacques

18 août 2014
9

annexe à fond rigide, c'est un choix dont il faut assumer les contraintes...

l'annexe est un moyen de débarquer quand on est au mouillage, certains n'ont pas dannexe, débarque à la nage, ou accoste un bout de quai, ou beache, d'autres on des annexes genre canoé servilor, ou des planches à voiles, ou des canots en bois, ou des optimistes ou petits voiliers équivalents. chacun fait son choix... avec un chien à débarquer pour les pipits stop (et plus si besoins!)il faut accoster impérativement... y a pas toujours une plage, ou crique sablonneuse, à em....er. (merci pour ceux qui viennent s'y bronzer ou baigner)...

Celle gonflable à fond rigide répond à certains critères de choix mais apporte aussi des contraintes supplémentaires qui pour celui qui l'a choisie doivent être assumées.

Je ne sais pas si l'annexe de Epsilon(longueur, largeur, équipage?) était avec un fond rigide ni quelles étaient ses dimensions, ce que je sais, c'est qu'une annexe en remorque ne permet pas une navigation à la voile des plus agréables, freine beaucoup et souvent entraine des problèmes pour l'annexe...et pour le porte-feuille du propriétaire, sans véritable rapport avec le service rendu...

C'est vrai qu'à vouloir supprimer toutes les contraintes,entr'autre celle de ne pas percer le fond , la gonfler ou dégonfler, on se trouve dans des situations insensées à poser des questions: quelle longueur de bout pour remorquer par force 7 une annexe pneumatique avec un voilier naviguant sous génois seul...

Ce genre de question est du type de celles qui confirment que le bon sens tout court, l'expérience nautique, l'initiative, l'observation nautique, et tout ce qui concerne le bateau et son environnement sont de plus en plus les dernières roues de la charrette et que le bon sens marin n'est malheureusement acquis que par l'expérience des autres...

Encore un plus du forum..... et de notre société de consommation.

19 août 2014
0

:pouce:

20 août 2014
0

Eh bien, je confirme : Je range toujours mon annexe !

18 août 2014
0

Pour remorquer (annexe ou autre) , prendre une remorque d'une trentaine de mètres , et fixer au centre un poids de 5 à 10 kg (genre chaîne ou gueuse) : c'est ça qui va donner de l'élasticité à la remorque en évitant les tensions intempestives.

seul inconvénient : pas de marche arrière, sinon bout dans l'hélice ; d'où, en entrée de port, rappeler l'amarre en position très courte.

Ceci étant, par grosse mer, il vaut mieux monter l'annexe à bord, pliée ou ps

19 août 2014
0

Je ne remorque jamais d'annexe gonflable et je ne la stocke jamais sur le pont cela fait trop de fardage et empêche de remonter au vent et aucun laçage ne pourra la retenir en cas de paquet de mer. S'il faut dégonfler et regonfler à 2h d'intervalle et bien je dégonfle et regonfle. C'est juste une discipline à prendre

J'ai eu un temps un superbe youyou à clin verni que j'aimais prendre en remorque et qui servait de petit voilier pour les enfants au mouillage. Je n'avais jamais eu de problème jusqu'au jour ou je me suis retrouvé par 20nds de vent de l'arrière avec une grosse houle de 3-4 m. Le youyou beaucoup plus léger que le bateau partait au surf et rattrapait le bateau en venant le percuter très violemment. J'ai essayé toutes les longueurs de remorque mais le youyou arrivait toujours à nous rattraper. Finalement j'avais mi tous les pare-battages sur le tableau arrière et laissé seulement 20cm de remorque et j'avais pu rentrer au port. Depuis je ne remorque plus jamais d'annexe rigide.

J'ai d’ailleurs vu dans un n° de Yachting Monthly d'il y a quelque mois un témoignage relatant une expérience similaire avec une annexe rigide sauf que dans ce cas l'annexe a fini par faire des dommages au tableau arrière avant de fracasser ses bordés et de couler

19 août 201419 août 2014
0

J'ai une annexe semi rigide fond alu de 2,70m et ne l'ai remorqué qu'une fois sur 5 mn par pétole, et n'étais quand même pas tranquille.

Sur le pont juste si je dois prendre une place cul au ponton en marche arrière, et juste avant de rentrer au port, car elle gène la visibilité et le changement de bord du génois, donc en nav pas question.

Sinon en nav en travers sur la plage arrière bien arrimée, elle ne bouge pas d'un millimètre. Elle pèse 26 kg, étant en position basse pas de fardage, avec l'avantage par mer arrière forte de protéger le cockpit. J'ai acheté mon annexe en fonction de mon bateau. Et plus facile et rapide de la mettre à l’eau ou de la remonter sur la plage arrière que de gonfler ou dégonfler une annexe pliable souvent chiante à ranger dans un coffre.

19 août 2014
0

autre avis
Annexe 2m70 plancher gonflables en V ,ht pression, diamètre boudins important poids 40kg.
En grandes nav. dans une cabine. Si pas utilisation imminente prévue dégonflée et sanglée sur le pont. Si utilisation prévue, remorquée même sur plusieurs dizaines de miles sans le moindre soucis très près du bateau 3 points d'ancrage.

19 août 2014
0

Mon annexe aussi avait trois points d'ancrage et un fond gonflable en V, 40 Kgr boudins 42 cm etc je la remorquais depuis trois ans sans souci ...
Et puis un paquet de mer plus impertinent que les autres en a eut raison.
Mais je n'ai pas d'autre choix que de la remorquer le bateau mesure 10 mètres et je n'ai ni la place sur le pont ni un coffre pour la ranger.(Même dégonflée).
Quant à la remorque extra courte, le nez de l'annexe vient raguer sur la coque et y laisse des traces.
De plus je viens de recevoir ma nouvelle annexe à fond rigide une Plastimo PTI240V pas faite pour être remorquée.

Merci de vos avis et commentaires.
Affaire à suivre.

20 août 2014
0

Epsilon, Tu n'arrives pas à installer des bossoirs?

20 août 2014
0

c est sur que sur un bateau de dix metres c est pas simple !!!
mais il doit bien avoir la possibilite de mettre des bossoirs qui ferrait portique sur l arriere
ca couterat c est sur mais au moins ca durrerat dans le temps
en grande nav il faudrat plier quand meme l anexe pour ne pas avoir trop poids exentre et dans les hauts
avec un bon treuil ce serrat beaucoup moins perilleux et tranquille dans ta tete
reflechis bien a cette solution
peut etre tu peus nous donner une photo de ton bateau et on pourrat te donner des idees
bonne nav

20 août 2014
0

Les photos sont sur son profil.

20 août 2014
0

c est vrai
eh bien c est tout a fait possible de mettre des bossoirs pas trop haut qui resteront sous la bome de l artimont
c est des produits speciaux qu il faut faire sur mesure mais c est faisable et moi je les ferrais pivotant pour pouoir m en servir de mat de charge lorsque je les tournerais vers l avant dans un tube telescopique
ca ne peut etre que deux tubes coudes avec un renfort dans l angle pivotant dans un tube
a mon avis ca peut etre tres pratique sur ce bateau qui malgres tout n est pas tres grand !!!
surtout pour une vie continuelle a bord
bonne continuation

20 août 201420 août 2014
1

Ben, j'avais déjà envie de le dire au début du fil, mais bon, je me lâche :
Sur un voilier il y a toujours des manoeuvres à faire. il faut se donner des coups de pied au c... car on a facilement la flemme. Sinon, on devra en assumer les conséquences...
Mais attention, je dis ça pour moi !!!
Je suis (aussi) un peu fainéant de nature en croisière... et je me donne des coups de pied pour, par exemple, aller prendre un ris TOUT DE SUITE... au lieu d'attendre et se vautrer... etc.
Ce sont les activités de la journée sur un bateau, que l'on répète tous les jours : Rangements, vaisselle, taud, housses de protection, bricolages, réparations... etc... manoeuvres... et... annexe.
(bon, pour l'apéro et la sieste, je me force pas... :mdr:)
J'avais remarqué (à l'époque) que faire de la régate est une bonne école. Parce que là il ne faut pas être avare de manoeuvres, on en fait tout le temps, aussi vite que possible, et du mieux qu'on peut. Ça forge un état d'esprit "présent" et disponible, du genre, quand on demande un volontaire pour exécuter un truc, être le premier à bouger...
:tesur:
On en parlait cet été en Sardaigne avec ma femme. Il y a tant de contraintes à passer ses vacances en voilier, comparé (par exemple) au camping car... ou au camping tout court... ne serait-ce que pour la météo, de laquelle on est totalement tributaire... (programme, inconfort, stress...)
Bon, pour bien des raisons, on a fait le choix du voilier...
Ceci dit, le mec en camping car devra quand même accrocher les vélos à l'arrière avant de prendre la route !

:mdr:

20 août 2014
0

Pour éviter l'arrachage accidentel des anneaux, j'ai fixé un bout en double sur le tableau arrière qui passe sous l'annexe et fixé sur l'anneau avant. C'est sur ce bout que s'effectue la traction de l'annexe et ça ménage les collages des anneaux sur les boudins. Bien entendu, cela ne me dispense pas de la ranger pour les plus longues navigations.

20 août 2014
0

Mon bateau est un Colvic Watson de 31,6 pieds.(9,63 mètres)

Les Fisher et les Nauticat33 lui ressemble c'est un peu l'ancêtre de ce type de bateau, spacieux, confortable tendance à être rouleur, bon marin.

Les bossoirs seront pour plus tard, la bôme de l'artimon prend de la place à cet endroit, de plus il y a aussi la passerelle arrière(genre pont levis), il faut des bossoirs spéciaux d'ou un coût exorbitant et ma retraite ... normale pas exorbitante.
Merci à tous

20 août 2014
1

les bossoirs peuvent etre dans ton cas que deux tubes inox coudes avec un petit renfort dans l angle
rien de bien difficile !!!en soi
moins cher qu une anexe !!!!

20 août 2014
0

Merci Christophek, c'est ce que j'avais envisagé de faire à l'hivernage prochain, mais il y a d'autres problèmes techniques de fixation sur le franc bord non accessible de l’intérieur à moins de démonter les cloisons de la cabine arrière, "colossal boulot" pas de mon ressort pas bricoleur pour un sous.
Amicalement

20 août 2014
1

le tube de fixation dans lequelle vat pivoter tes bossoirs peut etre sur le pont ou sur l exterieur de ta coque avec un tubes soude sur une plaque boulonnee sur le francbord
ton bateau doit etre bien dimenssionner et permet un montage exterieur et un peu agricole donc beaucoup plus facile a realiser
bon courage

22 août 2014
0

Hello !
Ce fil de discussion m'a donné une idée à un problème qui me taraude depuis un moment :
quelle serait la conception idéale sur un monocoque pour ranger une annexe rigide ? (idéalement, un multi-coque)

Que penseriez vous de l'idée d'accrocher l'avant de l'annexe sur la plage arrière sans contact (donc, légèrement suspendu de quelques cm, retenu en avant/arrière autant qu'en haut/bas), et avec l'arrière remorqué dans l'eau.
Dans ce cas, il faut que l'annexe soit conçue pour, avec des coques effilées réduisant autant que possible la traînée.

Un jeu en rotation serait donc laissé permettant à l'arrière de se lever ou s'enfoncer, sans chocs. Evidemment, aussi, il faut que l'annexe soit auto-videuse.

Est-ce que cela vous semble judicieux, ou est-ce que le sacro-saint commandement "pas de remorque" s'applique toujours ?

22 août 2014
0

:non:

22 août 2014
1

Euh... Peuwi, ça donnerait quoi, par vent arrière avec des grosses vagues qui te rattrapent en déferlant ?
:tesur:

26 mar. 201716 juin 2020
0

Bonjour à tous.
Nouveau sur le forum, je vous demande quel système peu onéreux pourrez mettre en place pour fixer mon annexe en permanence.J'ai des bossoirs et là je viens d'installer une plate forme arrière sur mon boat.
J'ai vu un système à 400 € environ qui dise de coller sur l'annexe un genre de pièce pour les rames et après de fixer sur la plate forme une espèce d'équerre et pour moi ça ne le fera pas ( j'ai pas 400 roros à mettre dans 2 supports chez le ship du coin).
Le problème que je peux rencontrer c'est les tubes en hauteur ( oblique ) et qui descendent un peu trop haut sur cette plate forme.
Plate forme fabriquée maison.
J'attends vos réponses et vos conseils avec joie, pensez à mettre des photos , merci.
Ci-joint 2 photos:

28 mar. 2017
1

Annexe jamais remorquée, toujours dégonflée et rangée.
C'est tellement laid! Tout comme les pare-battages visible en navigation.

28 mar. 2017
0

bonsoir perso je m'arrange avec la longueur de la remorque pour que mon annexe soit sur ma vague de traînée, jamais dans la descente et encore sur de courtes distances pour changer de mouillage uniquement

28 mar. 201716 juin 2020
0

bonsoir, Annexe toujours en remorque, c'est tellement beau !
Evidemment je fais comme Daddy, et à F4 elle est sagement sur le pont.

29 mar. 2017
1

Très belle annexe, effectivement.
Et très beau navire si ton avatar est le tien :pouce:

L'annexe sur son ber sur le pont doit aussi être belle. ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021