Remontée fleuve au moteur

Bonjour à tous !
Je me pose la question de la remontée de fleuves comme la Seine ou le Rhône avec un 9,50/10 mètres équipé d'un moteur d'une puissance de 18/20 chevaux comme on en voit beaucoup.
Possible facile ?
Possible casse-gueule ?
Utopie complète ?
Lorsque je vois des voiliers incapables de remonter à marée montante, je me pose des questions...
Dites moi tout !
Merci,
Pierre

L'équipage
13 jan. 2020
13 jan. 2020
0

Ben en période de crue c'est niet. Sinon tu remontes avec la marée jusqu'à la première écluse. En été il y a moins de courant.

13 jan. 2020
0

Merci.
Faut donc un moteur puissant...

14 jan. 2020
0

Une coque à déplacement a une vitesse limite fonction directe de sa longueur à la flottaison.
On rentre d'habitude avec la marée montante, véritable tapis roulant. En rivière pure ou canal la vitesse est souvent limitée.

14 jan. 2020
0

Bonjour,

"Lorsque je vois des voiliers incapables de remonter à marée montante, je me pose des questions..."

Alors ça doit être pire à marée descendante ?...

Et pour le Rhône, n'attendez pas la marée (montante ou descendante), mais évitez les périodes de fortes pluies, le courant peut-être de 6 ou 7 Nds (vécu à Givors en septembre).

14 jan. 202014 jan. 2020
0

Phil o zof, "Lorsque je vois des voiliers incapables de remonter à marée montante, je me pose des questions", je vois ça presque tous les jours (lorsque la météo veut bien sourire) dans le petit estuaire de la Laïta où j'habite. Courant parfois supérieur à 6 noeuds.... J'ai plus d'une fois lancé une remorque à des voiliers en difficulté.
Pareil à marée descendante pour ceux qui rentrent...
Quant aux fleuves, j'ai pas mal donné avec un bateau à moteur (ouhhhh le pas beau !).
Mais réfléchissant à passer à la voile, j'essaie de faire le tour de ce qui m'attend, des possibilités et des impossibilités.
L'âge avançant, peut-être irais-je traîner mon étrave en eau douce, fleuves, rivières et canaux...
Et si je ne peux qu'être avalant, c'est frustrant !
Et, pour descendre, il y a bien un moment où il faut monter !!!

14 jan. 2020
0

Jaba, faut pas déconner, j'ai navigué avec un 13,5 m, poids 7 t, moteur 4 cv hb, bon, faut pas être pressé, sur canal.

14 jan. 2020
0

Jaba, faut pas déconner, j'ai navigué avec un 13,5 m, poids 7 t, moteur 4 cv hb, bon, faut pas être pressé, sur canal.

14 jan. 2020
0

Pas de courant sur les canaux.
J'y ai navigué quand j'étais ado avec un pneumatique de 4 mètres mu par un moteur d'essuie-glace 6 volts de Porsche 356 alimenté par une batterie de 12 v connecté à un arbre et une hélice en bronze.
J'étais un précurseur pour la motorisation électrique !
Ca avançait pas si mal sans courant.
J'ai essayé sur la Seine, j'ai pris une claque contre le courant.
Mieux en descendant !
Dommage, pas de photo...

14 jan. 202014 jan. 2020
0

Le Rhône, je ne sais pas … j'imagine que c'est plus ardu !
Mon job donne sur la Seine … elle est à 20 m de moi … au hauteur du PC 105 donc loin de l'influence des marées . Je vois très régulièrement - moins en ce moment - de nombreux navires de plaisance, moteur ou voilier, de tous tonnages, remonter ou descendre sans difficulté notable … bien sûr, pas en période de crues !

14 jan. 2020
0

Comme Freychoux.

14 jan. 2020
0

Donc, selon vos expériences, un 17 chevaux serait suffisant pour un 30/32 pieds...

14 jan. 202014 jan. 2020
0

Cela dépend aussi de l'hélice. Il y a une différence d'efficacité entre une grosse tripale et une petite bec de canard.
Comme dit plus haut, on ne dépasse la vitesse limite qu'au prix de beaucoup de puissance. D'environ 7 nds dans ton cas. Là où il faut un supplément de puissance, c'est pour avancer contre le clapot. Or il peut quand même se produire un clapot dur sur un fleuve quand il y a vent contre courant.

14 jan. 2020
0

Problème de "sémantique" Jaba...

Pour moi, "remonter" veut dire remonter un fleuve, comme tu le dis dans le titre... donc si la marée est "montante", elle remonte elle aussi le fleuve, donc facilite sa remontée en bateau, et tu dis voir des bateaux qui n'arrivent pas à remonter à marée montante... d'où ma question, "qu'est-ce que ça doit être quand la marée descend", car, en principe, la marée accélère le courant du fleuve quand elle descend et, au contraire, le "freine" quand elle monte.

Bref, à part ça, 17 CV me semble être une bonne motorisation pour un 30/32 pieds (tout dépend de son poids...) et de la force du courant qu'il aura à affronter.

14 jan. 2020
0

Exact, j'aurais du dire descendre au lieu de monter et vis versa.
J'ai écris "monter" vers la mer comme on "monte vers la capitale".
Après, tout est allé de travers puisqu'on ne se comprenait pas.
C'est ma faute, ma très grande faute, pardonnez moi !
L'essentiel est de savoir que 17 chevaux suffisent à un 32 pieds...
Ce qui m'étonne mais pourquoi pas.
Lorsque je vois le chef du canal de Corinthe imposer 7 noeuds à des voiliers de cette dimension, je me dis qu'il y va fort.
La dernière fois que j'y suis passé, il était demandé 9 noeuds. Bon, il y avait un problème de temps imparti à cause du pont mobile en panne.
Je ne sais pas comme font les voiliers...

14 jan. 2020
0

j'ai un 9cv sur un 29 pieds et ça suffit pour le mener à 5.5 nœuds à 2800 tours (carène propre), donc à mon humble avis, 17cv sur un 32 pieds ça passe sans problème. Le truc est de ne pas chercher à affronter un courant supérieur à la vitesse du bateau!

14 jan. 2020
0

LaTortue, on ne choisit pas toujours son courant !

14 jan. 2020
0

si tu fais de la voile faut le faire, les cartes de courants en fonction des marées existent, par exemple je ne me verrais pas passer le Raz de Sein à contre courant sur mon voilier.

je te conseille de préparer tes navigations avec le site du shom:
data.shom.fr[...]talogue

20 jan. 2020
0

Si justement par exemple si tu veux allez du verdon a bordeaux avec ta motorisation tu devras choisir le courant montant .....c'est la regle pour tous les voiliers

14 jan. 2020
0

Jaba, ben si!! Tu attends. Tu peux aussi te rapprocher de la berge pour bénéficier d'un contre courant, mais il faut faire gaffe à la relation TE/profondeur/obstacle invisible!!

14 jan. 2020
0

pour les contre courants proche des berges, mieux vaut être équipé d'un kayak ;)

14 jan. 2020
1

Pour les questions de vocabulaire, en fluvial.
Le balisage va de l'amont vers l'aval (carré rouge-rive droite, triangle vert-rive gauche),
Remonter, c'est aller vers l'amont (la source).
Avaler, c'est aller vers l'aval (la mer)

14 jan. 2020
0

Tu peux toujours essayer de remonter le Rhône avec 17cv, pour ma part je l'ai remonté de Port St Louis jusqu'après Arles, mon bateau : Antares 6m60, moteur Perkins 80cv. pas de crue en vue, vitesse maxi du bateau 14km/h moteur à fonds, environ 2200trs/mn. (en fluvial on parle en km/h, pas en nds).
Évidemment, pas question de "raser" les rives, il faut respecter le chenal.

14 jan. 2020
0

N oublie pas il faut le permis fluvial pour plus de 6 cv mm pour un voilier car démâte ,je remonte avec un 6 cv pour un moins de 7m

14 jan. 2020
0

Eh bien, on s’est drôlement éloigné de la question initiale !
17 chevaux pour un 32 pieds...
Sur des unités plus anciennes (années 90) j’en vois beaucoup avec des 27 chevaux.
Trop puissant ou trop cher ?

14 jan. 2020
0

dans les années 80, j'ai descendu et remonté plusieurs fois le Rhône avec un 31' équipé d'un 16/18 cv Yanmar...`la descente au printemps, en fin de crues, se passe bien -2/3 jours pour faire lyon/Port St Louis à 10h/jour-...prévoir du gas-oil, le demi-tour ou l'accès à la berge pour gagner une station service n'étant pas toujours possible face au courant...mais on trouve toujours un coin calme pour passer la nuit sur les parties plus larges du fleuve (les stations-services sont en ville, où le fleuve est rétréci par les berges maçonnées, ce qui en augmente le courant...de plus trimballer des bidons de 20l...)
comme il y a de l'eau, les écluses s'ouvraient facilement pour un seul bateau de plaisance

la remonté après l'été prend facilement 1 à 2 jours de plus...le courant (contraire cette fois) est plus faible qu'au printemps sur le fleuve (sur des canaux il varie peu); avec un 16 cv et de la patience, ça le fait... (étaler le courant au printemps n'est pas possible avec un tel moteur)
les écluses attendent souvent un bateau de commerce pour ouvrir les portes...l'eau étant plus rare, la CNR gère le débit du fleuve à l'économie (les écluses sont en outre souvent équipées de turbines et la production d'électricité est prioritaire sur la plaisance)
pour les écluses, c'est un coup a prendre, je les ai souvent passées en solitaire...bonnes protections -les parois des écluses sont très sales, je mettais deux pneus dans des sacs en pare-battage et une planche de 4 m à l'extérieur-, deux grandes amarres tenues en main pour suivre le mouvement et roule...

14 jan. 2020
0

j'ai remonté la Seine avec 13 cv pour 10m, faut bien choisir la marée à l'embouchure, mais ça se fait...

14 jan. 2020
0

Merci de vos témoignages !

19 jan. 2020
0

Pour les canaux pas de problèmes il n'y a pas de courant. Pour un fleuve comme le Rhône, il faut avoir de la puissance. En fait il faut pouvoir faire au moins 6 kts plein gaz pour étaler le courant
(souvent 4 kts au 'Seuil de Terrin' 5 kts momentanément sous le pont de Tarascon ou sous le pont de Condrieu.
Bonnes navigations.

20 jan. 2020
0

Pour remonter la Loire en été pas de problème pour la puissance moteur indiquée mais par contre problèmes avec les bancs de sable après Angers. Il y a quand même un passage un peu délicat avec courant assez fort dans un rétrécissement à St Florent le Vieil. Vaut mieux avoir une barge qui peut s'échouer sans problème.
je sais bien que vous n'avez pas parlé de la Loire mais c'est un fleuve intéressant pas encore complètement pourri (civilisé !)

20 jan. 2020
0

En remontant le fleuve, pour la partie fluviale, en amont de Nantes, et jusqu'aux Ponts de Cé

-Peu d'eau après Champtoceaux, avant Ancenis, entre la Possonière et le nord de Béhuard, passage délicat pour entrer en Maine, la navigation en Loire en amont nécessite souvent un tirant d'eau maxi de 50cms

-Courant sérieux devant Oudon et après Champtoceaux, à Saint-Florent,au fresne sur Loire, à Chalonnes, au pont de chemin de fer avant la Possonière

  • accostage possible mais souvent occupé ou difficile à Oudon, Champtoceaux, Ancenis, Saint florent,Chalonnes, La possonière, Béhuard, puis en Maine
20 jan. 2020
0

Hello !
Je vais aussi avoir une remontée qui se précise.

2 petites questions de quelqu'un qui n'a jamais fait ca :
- si une fois la nuit tombée, je n'ai pas envie d'attendre le prochain bollard, est-ce que je peux rester à l'ancre, dans le courant (sur un coté quand même) ?
- par la suite, est-ce que je peux laisser le bateau sur un quai quelques (5) jours sans être dessus (risques de vandalisme) ? Dans ce cas, quel est le meilleur type d'endroit : un quai passant, un quai paumé en pleine nature (à moins de 20km d'une gare desservie par contre), à couple d'une grosse péniche sympa ? Ou le port de plaisance est-il indispensable ?

20 jan. 2020
0

Je n'ai fait que la Seine du Havre à Mantes la Jolie AR.
Ta configuration suffira, mais prévoir une escale entre Le Havre et Rouen ou vice versa car la marée remonte jusqu'à Rouen. Et il faut partir en fonction des horaires et coefficients de marée car le courant peut être fort entre Le Havre et Port Jérôme. Et tu es sûr de perdre avec ta motorisation.
Perso, j'avais 11m x 42CV. 3 à 4 nds à contre courant et 2200 tr/mn. Jusqu'à 10 nds avec le courant à 1800 tr/mn. Vitesse fonds.
Enfin, attention à la survitesse avec le courant, le bateau réagit beaucoup plus lentement, et il y a des grosses quilles dans le chenal vers Tancarville et Port Jérôme. Vécu l'an dernier...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer