Remise à neuf pompe à eau de mer Volvo D2 55cv

Bonjour a tous. Ci-dessous mon partage d’expérience au sujet d’une intervention qui m’a amené au-delà de mon seuil de compétence. Je m’en sors heureusement bien.
A mes premières sorties cet été sur mon Oceanis 423 je m’aperçois d’une fuite sur la pompe à eau de mer de mon Volvo D2 d’environ 15 ans et 1500 h de marche. Je n’ai pas changé l’aube / « impeller » caoutchouc cette année. En réparant, je ferai donc d’une pierre 2 coups. La fuite est de 1à 1,5 l par heure. Un soucis tout de même ; des traces d’huile dans cette eau de mer, malgré la lumière dans le corps de pompe qui sépare la partie pompe proprement dite et sa partie menant et les pignons entraînés par la rotation moteur. De ce fait Je me demande si je n’ai pas aussi un souci sur le joint de culasse ?
Je commande un kit de joint spi chez Volvo à Port Olona ou est basé Hector. Service rapide, livraison sous 48h. Dans le kit il y a aussi joints toriques, rondelles et plaque avant de la pompe.
J’ai lu dans un post sur ce forum qu’il n’était pas besoin de sortir la pompe pour changer le joint Spi. A première vue je ne vois pas trop comment ; la face visible du joint spi coté eau de mer est métallique. Cela me parait bien grippé dans le corps de pompe qui est en bronze et une extraction en force au tournevis me ferait craindre de marquer le corps de pompe ou pire encore l’arbre et la portée du joint spi.
Première étape donc démontage de la pompe : simple avec 4 boulons. Là : première surprise ; déposé les boulons, je ne peux sortir la pompe que de 10 mn mais ça bloque quelque part. Difficile de voir ou et quoi. Je tire je pousse je branle. Au bout de 10 min çà vient et je comprends ; le pignon d’entrainement à denture oblique ne fait que quelques mm de moins au diamètre que la lumière dans le bâtis et il faut bien axer le corps de pompe pour le sortir tout en tournant aussi l’ensemble de quelques 10 ou 20° car les dentures obliques pignon menant et pignon pompe restent en prise.
Pompe sur l’établi je comprends mon histoire de vinaigrette : eau et huile ; les roulements et joint spi coté menant sont morts l’arbre a un jeu important. Il y a conjointement fuite eau de mer et huile, ce qui n’est pas directement lié. Bref tout est à changer. Avant de commander encore quoique ce soit je décide de m’assurer que je peux tout démonter. Tout çà n’est pas gros mais je n’ai pas l’outillage d’un atelier mécanique.
Deuxième étape : désaccoupler le pignon de l’arbre: il est monté sur un emmanchement conique et serré par un écrou monté à la pâte a joint + rondelle Grover. Pas de la tarte : je n’ai pas de quoi bloquer la partie opposée de l’arbre; celle cannelée qui entraîne l’aube. Il faudrait une clé à pipe de 14 mais pas 6 pans : à cannelure. Je me résous à serrer la pignon lui-même sur sa périphérie avec une clé à chaîne à démonter les filtres à huile. Protection avec un chiffon. J’en bloque le manche par terre et tape avec le pied de l’autre coté sur ma clé à cliquet. Et ça marche. Tout çà pour un écrou de 14 !
Extraire le pignon est une autre paire de manche. Je réussis à soutenir le pignon par-dessous sur mon établis a plateau serrant Black et Decker et je tape sur l’arbre coté filetage en protégeant avec un métal mou : pièce de 5 centimes, Petit marteau, gros marteau, je termine à la massette tapant comme un malade… et hourra çà vient ! J’ai accès au joint spi coté huile. Là c’est totalement caoutchouc sauf sur la portée cylindrique. Extraction donc aux forceps : 2 vrilles à bois enfoncées dans le caoutchouc et auquel j’imprime un mouvement de rotation tout en tirant. C’est chose faite en 30 sec mais je m’apercevrais après coup que j’ai légèrement marqué l’arbre et donc la portée du joint spi avec une vrille. Je peux donc sortir le grand circlips : occasion de m’offrir à 62 piges ma première pince à circlips à 8€ dans une brico truc…
Sortir du corps de pompe l’arbre avec ces roulements en tapant du côté opposé requiert aussi de taper fort en protégeant la partie cannelée. Enfin sortir les roulements de l’arbre passe pour une épreuve de force au marteau et petit burin et la destruction des cages. Je sors enfin les bagues intérieures de l’arbre en chauffant le tout au chalumeau et encore frappant fort.
Tout çà en 1h30, 2 h.

L’inspection de l’arbre me laisse des doutes : partie nickelée au contact de la patrie bronze de l’aube caoutchouc corrodée, une trace a peine perceptible à l’ongle sur la portée du joint spi. … Vu l’effort et la peine pour démonter et vu que Volvo ne détaille pas les pièces (roulements, joint spi ) mais vend le Kit :arbre + 2 roulements + joint Spi + les 2 circlips .. Je commande aussi le Kit arbre
Total Kit joint 70 € TTC et Kit arbre 144 € TTC. Cà reste encore positif quand le prix de la pompe complète est à 560 € me semble t il

Remontage : je serai plus bref : c’est la même chose à l’envers les grands coups de marteaux en moins. Quoique … les roulements ne s’emmanchent pas sur l’arbre juste comme çà. Je suppose qu’ils sont montés à la presse. En les présentant et en tapant un peu sur la bague intérieur (utilisant une douille de clé a bougie comme entretoise pour ne pas taper sur l’arbre mais sur les bagues) : ça ne rentre pas.
J’ai alors l’idée de jouer sur les dilatations différentielles des composants : l’arbre au congèlo à – 25°C ; les 2 roulements au four à 80°C : 100°C d’écart et ça marche ; je tape modérément sur les 2 bagues intérieures de chaque roulement de part et d’autre de l’arbre pour les faire entrer en oubliant pas le petit circlips au milieu. Même principe ensuite pour le montage sur la pompe avant de mettre les joins spi : l’arbre avec ses 2 roulement au congélateur 15 min et le corps de pompe bronze au four à 100°C …. Et le tout est joué
Bon si vous n’avez pas à changer l’arbre : vous pouvez économiser 140€ les roulements sont des SKF explorer standard à 3,6€ sur le net : ref 6003-2RSH et le joint spi coté roulement porte la marque CFW 1, BAUM2SLX7 , 16-35 (pour les diam int et ext )
Bien à vous tous
Herve

L'équipage
31 août 2018
31 août 2018
0

Bonjour,

Merci pour ce partage d'expérience.

JF.

08 mai 202016 juin 2020
0

Bonjour, j ai une fuite suite changement de l impeller sur la pompe eau de mer. Joint torique côté eau de mer. Pisse de l eau par les trous côté axe. J ai une pompe d occasion avec apparement tout les joints neufs.
Est t’il sans extracteur possible de démonter l actuelle qui fuit et remonter l’ancienne propre ? Ou trop risque ?

D avance merci cela fait partie de la révision avant transatlantique retour depuis la Martinique vers Marseille.

Jérôme

09 mai 2020
0

Bonjour
Mon post date déjà un peu. Pour la pompe spécifique au moteur Volvo D2 55 cv , la réponse est non :je n'avais pas eu besoin d'extracteur mais ta question m'étonne un peu puisque tu présentes la photo de ta pompe en main donc déjà démontée. A moins que ce ne soit ta pompe de rechange .
Si c'est le cas tu n'as que les 4 boulons à dévisser et sortir la pompe coaxialement mais en la faisant un peu pivoter sur l'axe aui fur et a mesure que tu la sort car l'entrainement se fait par des pignons hélicoïdaux, ce ne sont pas des dentures droites.

Bon courrage

09 mai 2020
0

Bonjour,

Merci pour votre réponse, oui la pompe démonté c est la pompe dite de secours. Je vais donc essayer de sortir celle qui fuit et de remette l autre en place en espérant pas trop avoir de soucis.

Je ferais un retour.

Jérôme

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (13)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021