Régulateur Pacific

Bonjour,
Nouvellement propriétaire d'un voilier équipé d'un régulateur d'allure Pacific. Je cherche des conseils, ou un tuto, pour comprendre comment affiner les réglages. Le bateau avait tendance à partir au lof, malgré des penons bien horizontaux...
Merci,
Thomas

L'équipage
24 août 2020
24 août 2020
2

Un régulateur n'est pas un pilote électrique. On n'appuie pas sur un bouton pour tenir un cap. Il faut d'abord équilibrer son bateau, c'est à dire que le bateau doit tenir son cap quelques minutes sans le régulateur. Comme si l'on voulait simplement attacher la barre. Pour cela, il faudra quelquefois réduire un peu plus, ou choquer plus la GV que le foc pour faire du portant, par exemple. Ensuite, quand le bateau est équilibré, alors, on branche le régul. Il travaille alors simplement à aider le bateau à tenir son cap.


24 août 2020
0

Et je rajouterais qu'une fois le bel équilibre trouvé le régul barrera mieux que quiconque.

Comme sans cet équilibre cela ne fonctionnera pas, il faut absolument déterminé ce qui le rompt.

Si c'est le régul qui te fait loffer, facile, c'est lui qui doit être ajusté. Si le régul ne fait que réagir au lof, il faut chercher du côté du bateau. Et tout se joue par centimètre de réglage.

Comme le dit ED850, choquer très légèrement la grand voile peut suffire. Ou alors, déplacer le réglage de barre d'un chouïa pour faire abattre peut aussi être la solution. C'est un jeu d'équilibriste.

Mais je ne peux qu'aller dans le sens de Ed, il te faut parfaitement équilibrer ton bateau.


24 août 202024 août 2020
0

Encore faut-il que le régulateur fonctionne et qu’il soit dimensionné pour la puissance du bateau. Un vieux régulateur avec du jeu peut ne plus arriver à contrer les variations de cap du bateau.


KivoaLai:Un vieux régulateur bien conçu marchera toujours mieux qu'un régulateur de conception récente mal conçu.·le 25 août 23:20
25 août 202025 août 2020
0

salut
pour maintenir une route quasi parfaite avec un régul c'est pas mal de mois, voire d'années de pratique sur le même bateau, réglage de voilure bien sur et réglage différent en fonction du bord, des courants, affinage par des petits trucs genre différentes pales aériennes en fonction de la force du vent et allure, qualité des drosses, réglage du point de tire sur la barre, forme et profondeur de la pale immergée, élément en poupe qui pourrait perturbé la perception de la pale aérienne, etc... bref un boulot à plein temps, ça occupe, bon courage.

ps/ on peut se simplifier la vie en remplaçant la pale aérienne par un petit pilote électrique, le régulateur d'allure devenant un pilote electrique à faible consommation et utilisable par vent très faible ou par pétole au moteur.

j'ai racheté un régul à un navigateur qui n'arrivait pas à s'en servir et je ne suis pas le seul à avoir profité de ce cas de figure. je déconseillerai à un navigateur prévoyant de ne faire que quelques jours de nav. par an ou que de la côtière ou de courtes nav de 1 à 2 jours de s'équiper de ce genre d'engin.


NUNKY:J'ai sur Nunky en plus d'un PA Autohelm 6000, un vieil ATOMS que j'ai remis en état et avec lequel j'ai fait 2 transats. Je continue à m'en servir même pour de courtes nav pour garder en mémoire les réglages et autres finasseries que sont la circulation des drosses jusqu'au tambour sur la barre à roue. ·le 03 sept. 20:45
25 août 2020
1

Bonjour
Voilà le mode d'emploi si ça peu aider.
Jef



Tomdob:Merci !·le 25 août 12:44
25 août 2020
2

Eh bien je ne suis pas du tout d'accord avec vous messieurs. :)
En ce qui me concerne, je règle les voiles correctement, puis je mets en fonction le régulateur et ça se débrouille tout seul. Aucun apprentissage particulier.
Le seul "truc" est que j'ai fait un repère sur les drosses pour mettre la barre au centre et la pâle immergée verticale. Pourtant, je n'ai pas un bateau particulièrement stable en route. J'ai un Beaufort comme régulateur d'allure.


ED850:Comme quoi, ça marche bien quoi qu'on fasse ;-). Le selection est bien équilibré à la base, et doux à la barre. Nous n'avions pas de P.A. sur celui de mon club, et en convoyage tout seul, il m'arrivait souvent d'attacher la barre. Du près au travers, aucun pb.·le 25 août 11:37
25 août 2020
0

Je ne connais pas le pacific, j'ai un Hydrovane engin exceptionnel très efficace à toutes les allures et meme vent arrière par petits airs.
Fiabilité redoutable (VDH a fait la GGR avec)
L'apprentissage est assez rapide, il faut effectivement bien connaitre et régler son bateau.

je l'utilise meme pour des sorties de quelques heures.
Le Pilote ne me sert que sous moteur, à l'entrée et à la sortie du port.

Quel plaisir de le voir travailler et de savoir que quoiqu'il arrive il n'y aura pas besoin de reprendre la barre.

Un peu hors sujet (quoique) je viens de lire le livre d'Alain Maignan sur son tour du monde, il a eut beaucoup d'ennuis techniques avec son Pilote et a été empoisonné physiquement et psychologiquement avec ça. Je comprend pas pourquoi il n'a pas installé de régulateur ?
Si j'avais l'occasion de le croiser je lui poserai volontiers la question


ED850:je crois que tous les possesseurs de régul sont tous enchantés, et ça quel que soit le matériel. J'ai eu une petite navik sur mon deuxième bateau, une sailomat à safran autonome sur le troisième et une aries sur le premier/dernier. Je n'ai jamais barré. Par contre, maintanant, en nav cotière, j'ai l'annexe sur les bossoirs et me sers du pilote electrique, mais en traversée, l'annexe est sur le pont et l'aries à poste. Pour en revenir à la question initiale, si le bateau part au lof, c'est qu'il est soit trop voilé, soit trop bordé. Un régul n'anticipe pas. ·le 25 août 12:03
ventura R36:ED850 tout a fait et quand on a agis au niveau de la GV (chariot d'écoute, écoute et réduction) penser à réduire le génois pour limiter l'excès de gite qui fait à lui seul lofer, remettre le bateau dans ses lignes.·le 25 août 12:20
25 août 2020
0

Oui, un régulateur d'allure, cela fonctionne bien, tant que le bateau ne part pas en surf, et que l'on n'est pas attaché à une régulation au degré près.
Mais surtout, ça ne fait pas de bruit. C'est ce que j'apprécie le plus sur le mien. Pas de bruit de pompe hydraulique ou moteur électrique incessant.


25 août 202025 août 2020
1

Suivant le bateau, ça peut aussi fonctionner au surf :

(Dérive centrale remontée, dérive arrière complètement en bas, déplacement 7,5 tonnes le Navik tient le cap finger in the nose).


BlackNav:des surfs à combien ? par principe, cela ne peut fonctionner que plein vent arrière, ce qui semble être le cas vu le réglage de l'aérien. ·le 25 août 16:43
BlackNav:je suis allé jusqu'à 9 noeuds sous régulateur. Au-delà, cela me semble dangereux pour la mécanique immergée. ·le 25 août 16:44
Café noir:Ce jour là, tu vois, ça partait entre 12 et 14 nds régulièrement, suivant les vagues j'ai voulu faire une photo du GPS en souvenir... et j'ai découvert en regardant la photo (celle ci-dessus) 17,1 nds; là j'en suis resté baba !·le 25 août 17:33
ED850:Quoi comme bateau?·le 25 août 17:37
Café noir:Naranja, dériveur Harlé à bouchains vifs 10,5 m 7,5 t en ordre de route. C'était en mer du Nord direction le Skagerrak.·le 25 août 17:44
25 août 2020
1

Je confirme avoir fait des surfs jusqu’à 14 nds sous régulateur avec 50 nds de vent avec un Aries sur un épervier acier de 11 tonnes


25 août 2020
0

Parmi les premières choses à contrôler/regler, la position de l'anneau du pendule ou arrivent les drosses, on doit la modifier de façon à maximiser l'excursion utile selon le système de barre qu'on a. Anneau bas --> beaucoup de puissance mais peu d'excursion; viceversa anneau haut.
Après, il n ' y a pas de problèmes à garder le bateau un peu ardent, on se met à la barre et on trouve l'équilibre barre un peu au vent, là on enclenche le pilote qui fera les petites variations à partir de ces petits dégrés permanents d'angle d'incidence.


25 août 2020
3

J'ai sous la barre un anneau sur rail qui me permet de régler l'importance du mouvement de la barre pour un même mouvement de la pale immergée.

Désolé pas de photo plus explicite.


roberto:C'est très bien je pense, j'ai la barre à roue donc transmission directe (net du diamètre de l'adaptateur), avoir la possibilité de changer facilement le rapport de transmission doit donner encore plus de souplesse d'utilisation.·le 25 août 23:47
Quizas:pour une barre à roue on peut tendre/détendre les drosses avec un petit palan pour avoir le même effet que le système de café noir sur barre franche. je me sers d'ailleurs de ce palan pour débrailler les drosses de la barre à roue car je n'ai pas de système de débrayage sur le tambour de la barre à roue.·le 26 août 01:19
25 août 2020
0

J'avais déjà le système en 1982 sur le Sing-Sing (la c'est de l'argentique "Instamatic" scané)


26 août 202026 août 2020
1

après 17 ans de pratique assidue d'un Aries qui doit bien afficher ses 100.000NM j'utilise une foule de petits trucs pour à mon avis améliorer l'efficacité de tous régulateurs à drosses de barre,

par exemple le système de café noir ci-dessus pour tendre et détendre les drosses (j'utilise un palan avec coinceur monté sur 2 poulies pour les drosses ce qui me permet de tendre au maxi les drosses voire de le détendre un peu pour limiter la course de barre ou complètement pour débrayer le régul de la barre,

et bien d'autres trucs tels qu'un petit flettner sur la pale immergée ou l'ajout d'un petit aileron à l'avant de la pale immergée pour lui donner plus de force et de réactivité,

régler la profondeur d'immersion ou la course de la pale immergée,

jouer sur le contre poids, la taille ou l'inclinaison de la pale aérienne,

utiliser un sandow sur la barre pour minimiser et adoucir les mouvements de barre à la bascule de la pale aérienne, voire pour aider le régulateur à abattre si bateau un peu ardent et départ au lof,

l'utilisation d'un petit pilote électrique à faible consommation en lieu et place de l'aérien (on peut l'utiliser en mode vent ce qui rend ses spécificités propres au régulateur d'allure et ont peut se servir d'une télécommande pour faire les manoeuvres en pied de mat, une petite correction de sa couchette, voire un léger changement de cap si route de collision détectée par l'AIS), c'est aussi bien pratique par vent arrière lorsqu'une pale aérienne n'a plus assez de vent apparent pour être efficace et permet aussi d'utiliser son régulateur d'allure sans vent au moteur.

sans oublier le graissage fréquent et le contrôle de jeu de toutes les pièçes, la qualité des drosses (dyneema étiré pour une meilleure réactivité), une perche à poste pour enlever les sargasses de la pale immergée, etc...

je pense qu'il m'a fallu une bonne année pour optimiser cet appareil à toutes les allures quelque soit la force du vent, le plan de voilure spi et genak compris et arriver à perdre un minimum de route sur le fond, perte que j'estime maintenant entre 5 et 10%, mais dans ce domaine un bon pilote électrique à gyro est tout de même supérieur au meilleur des régulateurs d'allure.


26 août 202026 août 2020
0

@Tomdob : il est possible que ton bateau soit un peu ardent malgré tes réglages de voile et tes départs au lof soient dus à une mauvaise stabilité de la barre,
je m'explique: un régulateur d'allure n'est pas aussi tempéré qu'un pilote électrique, lorsque la pale aérienne bascule plus ou moins violemment d'un coté à l'autre le régul corrige la barre de pas mal de degrés, quand la barre t'amène au vent le régul prend 3 à 4 secondes à la faire partir dans l'autre sens, léger départ au lof mais correction trop tardive, la barre devient trop dure, le régul n'arrive plus à abattre.
la solution peut être de mettre un sandow avec tension à trouver sur la barre pour éviter de trop lofer, ce sandow limite et adoucit ainsi le mouvement de barre et aide le régul à abattre.

ps/ indiquer ton type de voilier et de barre (franche/à roue) aiderait à trouver une solution


Tomdob:Merci Quizas pour cette piste. Il s'agit d'un Sadler 34 à barre franche. ·le 26 août 09:20
ronchon:Bonsoir. ED850 à bien résumé ce qu'il faut faire. Rien à ajouter sauf que MON régulateur n'a pas de pale immergée, juste un aérien.·le 03 sept. 21:06

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer