Regulateur d'allure piloté par pilote electrique

Bonjour à tous
Quelqu'un a t il l'experience de la chose ....Wind pilot avec girouette asservie à un petit pilote electrique ???
Peter foehrman dit que c'est possible mais j'ai des doutes sur le temps de reponse entre la commande de la "girouette"(pilote electrique) le pendulum et son temps d'angulation, les drosses et enfin la barre qui reagi....peut etre à contre temps....
Bien sur ce serait au constructeur de savoir le mieux ....mais il y a aussi le marketing....
Merci d'avance de vos precisions

L'équipage
10 juin 2011
10 juin 2011
0

avec un petit pilote electrique barre franche il suffit de le relier à l'aerien on remplace la pale par une tige et une rotule ,ça marche très bien et comme il ne force pas il ne consomme presque rien .
alain

10 juin 2011
0

C'est possible, mais je ne vois pas l’intérêt (a part une conso moindre du pilote), surtout avec un pendulaire.

10 juin 2011
0

dans ce cas ton regulateur devient un pilote auto qui peut fonctionner sans vent et insensible à ses changements de directions .c'est le but
alain

10 juin 201110 juin 2011
0

Erf, si pas de vent mettre le pilote directement, il consommera pareil !

Parce qu'un régulateur d'allure au moteur c'est pas ça du tout, les turbulences que crée l'hélice sur la pale immergé d'un pendulaire ou safran auxiliaire le perturbe plus qu'un peu, bonjours les lacets !!!

10 juin 2011
0

bonjour,

Sauf que pour mettre le pilote directement, il faut avoir une barre franche. ;-) Je pense que ce système est effectivement intéressant pour les bateaux avec barre à roue qui n'ont pas de pilote... C'est là que je rejoins aikibu : est-ce réellement jouable ?

10 juin 2011
0

j'ai deja vu ça sur un maracudja , avec un atoms , le proprio m'a bien expliqué il en etait très content ,au niveau conso je ne suis pas ur qu'elle soit la meme entre un 6000 ou un 1000 autohelm et on peut passer de l'un a l'autre rapidement
alain

10 juin 2011
0

Sur un Windpilot, cela fonctionne parfaitement. La partie métallique de l'aérien possède d'ailleurs un endroit pour placer le pilote.

Cela réagit aussi vite qu'avec un aérien par vent moyen, ni plus, ni moins.

L'intérêt c'est qu'avec ton installation régulateur, tu as aussi la possibilité d'avoir un pilote électrique qui ne force pas (donc ne brûle pas) même par temps assez fort, ne consomme pas beaucoup, et surtout tu ne dois pas installer un computer, un compas gyro, un boitier de commande, un piston ou un moteur en direct sur la barre ... Intérêt côté prix aussi!

Quant aux perturbations de l'hélice, elle me semble très faible et négligeable. Même si le bateau fait plus de lacets qu'avec un "vrai" pilote, les avantages du système me semble dépasser de loin cet inconvénient.

10 juin 2011
0

Sur mon canot, les perturbations de l'hélice se font bien sentir... mais c'est pas un pendulaire, et j'ai quille longue avec le safran bloqué et l'hélice entre quille et safran, çà doit y être pour quelque chose...

10 juin 2011
0

Cela me conforte dans mon idée... il ne me reste plus qu'à trouver un petit pilote d'occasion. Avis aux amateurs !

Emmanuel

10 juin 2011
0

Merci les gars pour vos reponses ,mais elles n'eclairent que peu mon probleme qui etait de savoir si l'un (ou plusieur d'entre vous) ont effectivement ce montage sur leur boat(pilote elec sur regulateur) pour avoir un retour d'experience.
En effet toute la discussion ainsi que les bonnes et mauvaises raisons pour effectuer ce montage je me les ai servies,encouragé en cela par le concepteur du windpilot lui meme,mais le doute sur le temps de reaction general du montage me laisse des interrogations que j'aurais aimé evacuer avant de me lancer.
Le prix d'un regulateur ou d'un pilote hydraulique bricolé est sensiblement equivalent.
La grosse difference est la conso electrique, et sur nos voiliers meme sans frigo (economie d'energie)une pompe hydraulique ça pompe des amperes...
Alors quid des experiences ????

12 juin 2011
0

J'ai un régulateur Monitor ( site intéressant) qui marche très bien et qui agit sur la barre à roue qui elle mème pilote le gouvernail.J'ai branché un petit PA pour piloter la platine de l'aérien pour la marche au moteur. Cela marche bien. Il n'y a pas de problème de temps de réponse comme vous le redoutez si le montage est bien fait. En cas d'urgence vous pouvez immédiatement lever le vérin du PA et piloter d'un bout de doigt votre bateau de la mème façon. Le montage doit ètre cogité et expérimenté à moins qu'il ne vous soit indiqué par le fabricant du régulateur. Attention au problème de sens qui peut ètre inversé.
Par gros temps, au moteur, ce montage peut devenir très limite à moins d'essayer d'utiliser les derniers PA avec gyro pour piloter un petit vérin (ne pas oublier que pour une boucle d'asservissement amortie précise il faut une contre réaction avec références (içi recopie de position de gouvernail et/ou gyro utilisés sur les PA évolués )) mais dans ce cas on est à la voile avec le régulateur. Sur ce Forum dans l'évolution des réponses sur les PA on peut noter que les PA élecriques (complétés par un capteur vent) l'emportent depuis l'utilisation des gyros (mais fiabilité? et consommation++(oblige à une installation électrique complexe si on marche à la voile). Si vous montez une électronique de PA haut de gamme, il vous suffira d'acheter si nécessaire l'élément de puissance (et garder le régulateur qui sera toujours la pour les mauvais jours).
Un bon régulateur d'allure est nécessairement cher et malheureusement prend beaucoup de place sur l'arrière.

13 juin 2011
0

Bonjour
Merci "outremer" pour ces renseignements qui me confortent ....un peu
En effet il me semble comprendre que par mer formée il faudrait un "gyro" ou un "accelerometre" ou encore à la rigueur un "rudder"de retour d'angle de barre, pour ,je pense ,pouvoir anticiper les mouvements du bateau.
Quel est le bateau sur lequel vous naviguez avec ce "monitor" ? Deplacement lourd ? et jusqu'à quelle force de mer le regulateur peut il assurer..? Le mien fait fait 20t pour 13m,un vieux "colin archer" en bois,lourd à la barre dans le mauvais temps.
Il semblerait preferable d'economiser les amperes et mettre regulateur et PA avec retour de barre,plutot que PA sophistiqué grand consommateur d'energie....mais je suis toujours dans l'expectative...

13 juin 2011
1

Ce "monitor" est la copie très réussie faite (se méfier d'une autre copie de copie nettement moins réussie), du célèbre régulateur Ariès (en alu) qui n'est plus fabriqué. Il est parfait, a de nombreuses références, convient bien à des bateaux lourds (j'ai un Caroff acier de 12T). Enfin cette petite entreprise (Scanmar) en Floride répond toujours très bien à toute question et pour l'implantation s'occupe de tous les plans et a une après vente OK. Je n'ai aucun intérèt dans cette firme et n'ai pas d'expérience d'autres régulateurs ayant de la notoriété (et parfois des principes différents). Aucun régulateur ne peut compenser les problèmes d'équilibre qui viendrait du bateau (mauvais réglage des voiles, mauvaise stabilité de route du bateau).Les régulateurs marchent d'autant mieux qu'il y a du vent. Selon la pale immergée et la longueur du bras de levier ils peuvent piloter sans problème des bateaux lourds (un homme développe à l'appui environ 30kgf). Le régulateur ne peut pas gérer les bateaux de course actuels (qui ont un groupe électrogène (comble pour un voilier) et un PA électrique). L'utilisation au moteur n'est pas la vocation de ces engins, mais on peut le faire.
Pour les PA la consommation essentielle vient du moteur founissant la puissance. Cette consommation peut ètre minimisée si les réglages (voiles et PA lui-mème) et si le bateau a naturellement une bonne stabilité de route. Sur les petits PA économiques la contre réaction amortie joue sur le courant d'alimentation du vérin, mais cela ne vaut pas des informations précises pouvant ètre mieux calculées (pot. de gouvernail et/ou gyro).
Pardonnez moi de me rèpéter mais il faut un jour choisir:
Si vous avez déjà un régulateur vous en connaissez les subtilités, les contraintes et la fiabilité et vous pouvez expérimenter à moindre cout.
Si vous n'en avez pas et ne voulez pas expérimenter (nécessairement), installez un PA adapté puissant (sans doute hydraulique) haut de gamme (gyro,etc..) , sauf panne et consommation vous devriez ètre très satisfait comme tous les grands coureurs actuels spécialement en solitaire.

13 juin 2011
0

Beaucoup de tourdumondeux font comme ça et s'en portent très bien. Le pilote fait le cap, la pale immergée donne la puissance sans que ce soitde électrique. Au vent potant ce serait même supérieur à la commande par aérien.
moi je trouve ça au poil quand on a du bordel derrière, genre panneaux solaires, portique, annexe, éolienne et je ne sais quoi encore.

21 nov. 2019
0

Je découvre ce "post" avec beaucoup d’intérêt.
Quelqu'un pourrait il m'envoyer des photos de ce type de montage ?
Le possède un régulateur Atoms et un Moody 30 avec barre franche..
D'avance merci.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Chardon de Belle île !

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (119)

Chardon de Belle île !

janvier 2021