regulateur d 'allure

Bonjour chers amis navigateurs, j'ai acheté un ancien bateau "trirème" en acier, je desire poser un regulateur, pas d'energie éléctrique, quelqu'un a-t-il un "cap-horn" sur son bateau? J'aimerais beaucoup discuter de ce genre de moyen parait il que c'est tres bien ! amitiés nautiques

L'équipage
13 jan. 2011
13 jan. 2011
0

j'adore les régulateurs
bonjour et bienvenue parmi les heureux possesseurs de voiliers en acier :-)

J'ai à mon bord un régulateur Aries, que hélas je n'ai pas encore pu utiliser pour cause de réparations à faire dessus, mais ça va plus tarder.

J'ai d'ailleurs hâte de pouvoir tester la bête cet été, enfin.

Pour les économies d'énergie déjà, je trouve ça effectivement très bien.

Sur un acier, je suppose que tu installeras un modèle assez costaud pour cause de poids de l'acier, vaut mieux un engin performant, mais c'est pas ce qui manque, maintenant on trouve même des régulateurs d'allure d'occasion, des vieux modèles mais qui ont fait leurs preuves.

Inconvénient quand même et qui va m'embêter un peu : ça t'empêche lorsque tu as un portique arrière, de pouvoir facilement remonter ton annexe sur le portique car le régulateur prend beaucoup de place au cul du bateau !

14 jan. 2011
0

Le "Yes".....
le bateau de Yann et Eve est si mes souvenirs sont bon aussi un "trirème", et il est équipé d'un régulateur "Beaufort".....

ecume.unblog.fr[...]/

14 jan. 2011
0

Mais bon....
Ils ont aimé......moyen on dirait !

ecume.unblog.fr[...]aufort/

15 jan. 2011
1

Il a surtout pas aimé l'humour
c'est vrai que Reinhold est un peu incisif quand il blague !!! :-) on en a fait les frais plusieurs fois à se demander si c'était du lard ou du cochon.

Cela dit, ces cas de casse de pale, j'ai un peu de mal à comprendre.
Propriétaires d'un Beaufort aussi, on en est très contents. Notre pale a cassé suite à une rencontre violente avec du rocher, donc pas d'étonnement.

En pleine mer, j'ai un peu de mal à comprendre. A moins d'un choc ancien qui ait progressivement "travaillé".

Leur coup de gueule me semble plus "acharné" que techniquement précis ....

15 jan. 2011
0

l'acier
je ne vois pas pourquoi un bato acier ou alu ou plastique aurait besoin d'un regulateur spécifique.
quelque soit la taille ce n'est qu'une question de douceur de barre et de nombre de tours .
quande le barreur fait 50kgs tout mouillé il a la meme force que ce soit sur un 20m ou sur un10m
que ce soit une barre à roue ou une barre franche
pen duick 6 avait une barre franche au départ .
aries n'a pas fait des petits regulateurs et des gros ...
c'est plus un probleme d'installation et de reglages generaux que de puissance .
perso j'ai eu un atoms qui est passé d'un brise de mer ,à un neptune 99 ,puis un hood 38 ,je l'ai revendu a un proprietaire d'ovni 35 .
tout le monde en est satisfait .
alain

15 jan. 2011
0

60nora
pourquoi les piotes électriques auaient besoin d'être calibrés en fonction de la masse du bateau et pas les régulateurs ?
Pour un bateau qui fait 15 tonnes et qui est toilé en conséquence, les efforts pour rectifier une trajectoire ne sont pas plus importantes que sur un peit bateau de 2 T ? la tu m'etonnes ..
Il y a des régulateurs légers, faits avec de ptites pièces et qui ne supportent pas les efforts importants, d'autres qui sont capable de barrer avec des efforts plus importants.

15 jan. 2011
0

peut être, peut être,
qu'il y a des bateaux avec une barre légère et bien équilibrée et d'autres avec une barre lourde etc ...Le poids du bateau n'a pas grand chose à voir avec la qualité du dessin de la carène et/ou les compétences du régleur de la voilure ...
(Mon bateau de 15 T a utilisé pendant des années et avec satisfaction un Atom ... il était bien dessiné ;-)).

15 jan. 2011
0

ce n'est pas la meme chose
un pilote electrique à une puissance donnée
alors qu'un regulateur sa puissance est proportionnelle à la vitesse ,si on bloque la barre quelque fois la drosse casse ,on peut aussi jouer sur la longueur du levier actionné par la pale immergée .
de toute façon qu'il soit electrique ou regulateur il sera au max de ses possibilitées
si les voiles sont bien reglées .
le trireme dessinné par charpentier est un voilier très stable en route mais le safran est important en surface bien que très compensé a une grand inertie car très lourd .
un bon regul doit le tenir sans aucun probleme
alain

15 jan. 2011
0

Après l'Atom
j'ai eu une élucubration Moitessierrène avec un fletner sur le bord de fuite du safran, gros avantage sur un bateau lourd : pas de drosses, beaucoup de souplesse... ça m'a semblé être, sur ce type de bateau, pas loin de l'idéal ... mais je n'étais pas en régate, quelques variations de cap ne m'angoissaient pas plus que ça ;-) ;-) ;-)

15 jan. 2011
0

Ce que j'ai cru comprendre..
Bonjour,

N'ayant moi même jamais expérimenté un régulateur d'allure, je crois comprendre que c'est très bien dans un régime de vent régulier mais par exemple en med ou de façon général en côtier ou les brises thermique sont prédominante ou du moins fond varier constamment la force et la direction du vent, cela ne "fonctionne" pas du tout.
Quel est l'avis de ce qui en ont?

Merci

15 jan. 2011
1

??? !!! ???
en un mot ça fonctionne pour un régulateur comme pour tes voiles : le vent change de force et de direction pour les 2, ensemble (il arrive très rarement de prendre des ris sur un régulateur ;-), beaucoup plus souvent sur une grand voile ...

J'ai navigué en Manche, sur l'Atlantique, en Med., sur le Pacifique avec le même régulateur, sur le même bateau, de la même manière :-)

09 juin 2016
0

un regul n'est pas un pilote ,il suit le vent ,donc si on veut garder le cap il faut reprendre tous les réglages ,
un pilote si le vent change ,il faut les reprendre aussi ....
alors ......
évidement si on dort avec un régul on ne s'en apercevra pas ,alors qu'avec un pilote on le saura de suite .
alain

09 juin 2016
0

Ben si justement, "ça fonctionne" très bien parce que, justement, cela suit le vent !!
Notamment au près serré : sous pilote, tu ne peux pas serrer le vent car dans les adonnantes, ton bateau ne va pas en profiter pour "caper" et dans les refusantes, tu risques fort de te retrouver avec le génois à contre et virer.
Pourquoi crois-tu que bon nombre de proprios de pilotes électriques cherchent un moyen de le faire fonctionner en "mode vent" ?
Ensuite, un régulateur d'allure est largement supérieur au pilote électrique au portant dans la brise, avec de la houle : là, y'a pas photo...

15 jan. 2011
0

la mode
est pasée en france, on en rencontre peu. beaucoup de voyageurs en ont.
j'ai été surpris en Angleterre du nombre de régulateurs d'allure j'en ai même vu chez le ship du coin à Plymouth.

JJ

08 juin 2016
0

regulateur d allure navik d'occasion pour voilier 6m

08 juin 2016
0

dans les années 80 j'ai monté un atom's sur un cata louisiane avec l'aérien sur un portique et le pendulum sur une des coques la liaison se faisait par un câble téléflex ce voilier a fait une transat aller retour sans jamais se servir d'autre chose pour barrer .
un warram est équipé d'un navik et ce n'est pas le seul ,donc si ça fonctionne sur des multicoques pourquoi pas sur des monocoques
pour les tri je n'en ai jamais vu
alain

09 juin 2016
0

Je ne passerai plus de mon Navik.

09 juin 2016
1

Quand j'ai acheté mon premier Navik, il y a 15 ans, je me suis demandé comment j'avais fait avant pour m'en passer...
Certes, pour la sortie à la journée ou même du weekend, c'est pas mal de bazar et un bon pilote électrique fait bien le boulot.
Mais pour faire plus de 30 miles, c'est installation du "bazar" illico... et là... quel confort !! Plus conso électrique, plus de bruit, très efficace dans la brise au portant (contrairement au pilote), capable de suivre le vent au près serré et ne pas se retrouver (comme avec le pilote) avec le génois qui vient à contre et virement de bord intempestif sur une refusante.

Pour répondre à la question de l'installation d'un régulateur d'allure sur un trimaran, il y a un problème essentiel : la vitesse du bateau.
En effet, les trimarans (à par les veaux-caravanes conçus dans les années 70) sont des bateaux très rapides dont le vent apparent s'éloigne rapidement du vent réel dès qu'on passe en écoulement laminaire au portant.
De ce fait, le régul fonctionnant évidemment en vent apparent, le réglage de l'aérien deviendrait très (trop...) subtil pour être efficace.

Il y a par contre une alternative hybride : le pendulum du Navik (ou autre régul) commandé par un vérin de pilote pour petit bateau. On a alors un pilote électrique qui fonctionne en cap et une faible conso électrique car la force actionnant la barre est tirée du pendulum.

Il y a quelques temps, j'avais même étudié un bidouillage à base d'Arduino et de servo de modélisme pour commander le pendulum, mais je n'ai jamais mis en oeuvre car pas de temps et pas vraiment le besoin en ce moment.

09 juin 201609 juin 2016
1

Le régulateur d'allure m'apparait tout aussi indispensable en côtier, dès qu'on y a gouté… :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le grain est passé

Après la pluie...

  • 4.5 (100)

Le grain est passé

mars 2021