Réglementation

Une plage peut-elle être considérée comme un abri
( mer calme ou mauvais temps )si oui explications?
Le permis fluvial est-il nécessaire pour naviguer sur les canaux bretons?

L'équipage
14 fév. 2003
14 fév. 2003
0

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
Une plage peut-elle être considérée comme un abri
( mer calme ou mauvais temps )si oui explications?
Le permis fluvial est-il nécessaire pour naviguer sur les canaux bretons?

14 fév. 2003
0

plage abri
il me semble que la réglementation définit un abri comme un endroit ou l'on peut mettre l'équipage en sureté ce que j'interpréte comme la possibilité de le débarquer. En dehors des ports organisés avec des quais et des pontons, il va s'agir d'un débarquement en annexe sur le rivage qui sera éventuellement une plage.

La plage des Landes face à l'Atlantique, bonne pour le surf ou celle de la baie d'Audierne ne sont certainement pas des abris.

Par contre les plages des baies ou des estuaires abrités, si il n'y a pas de barre en face, peuvent parfaitement faire l'affaire.

Michel Laurens

14 fév. 2003
0

Reponse officielle
Qu'est-ce qu'un abri ?
La réglementation précise que "sont considérés comme abris les ports ou plans d'eau où le navire peut facilement trouver refuge et où les personnes embarquées peuvent être mises en sécurité".
Lire :

www.mer.equipement.gouv.fr[...]dex.htm

15 fév. 2003
0

Permis fluvial
Bonjour,

Le permis fluvial est obligatoire sur tous les cannaux et plan d'eau interieur, si le moteur fait plus de 9,9 cv, quelque soit le type de bateau.

bonne Nav,
Nono

28 fév. 2003
0

Demande de renseignements
Ayant eu une réponse des affaires maritmes de LORIENT me disant qu'un abri doit être accessible en tout temps.Comment pourrait-on considérer les plages entre LORIENT et la pointe de QUIBERON comme des abris.Cela me semble impossible .Merci de me répondre.
Merci à NONO et à MICHEL

28 fév. 2003
0

Robert
Comme le dit Nico un peu plus haut, un abri est un port ou un plan d'eau où un bateau et son équipage peuvent trouver refuge par tous les temps. Par principe, une plage du littoral ne peut pas être considérée comme un abri.

28 fév. 2003
0

abri...
Bonjour,

lorsque j'ai posé la question en passant le permis il y a quelques années, il m'avait été précisé que l'on devait pouvoir débarquer directement à pied sec. une remarque en passant que je n'avais pas soulevée à l'époque : un port d'échouage peut il être considéré comme un abri à marée haute et pas à marée basse ? (de toute façon s'il n'y a plus d'eau...pour y arriver c'est pas gagné!)

01 mar. 2003
0

Ambiguïté des réglements...
... et de la langue française avec toutes les interprétations que l'on peut en faire.

La calanque d'En Vau, vers Cassis, est un abri idéal par fort mistral, et on peut débarquer à pied sec puisqu'en général on est mouillé par l'avant (mes excuses en passant aux inconditionnels du "nez au quai"), et une ou deux aussières frappées à terre, l'arrière du bateau suffisemment proche pour débarquer en sautant. Ensuite on s'écarte un peu pour y passer la nuit, par prudence.
Donc très bon abri, uniquement par mistral ou beau temps, car très dangereux par vent fort d'est à sud où il faut être prêt à partir dés que l'on sent la houle entrer dans le mouillage.

Que le vent vous soit doux et favorable

02 mar. 2003
0

permis, encore
M. Godard Robert,

il faut un certificat de capacité pour les canaux et rivières de bretagne, du nord, de provence, de bourgogne, et d'ailleurs.

non pas à partir de 9,9 CV, mais pour toute embarcation de plus de 5 m, et ce depuis plus de 10 ans déjà.

toute précision utile sur : equipement.gouv.fr, ou sur vnf.fr.

bonnes balades bretonnes!

02 mar. 2003
0

regl
deux infos
la puissance limite des moteurs n'est plus 9,9 mais 6cv il faut ramener ça en watts les 9,9 sont toleres s'ils sont anterieur à la nouvelle loi soit avant 92 si mes souvenirs sont exacts
dixit les AM une plage peut etre consideree comme un abri pour un deriveur integral qui peu se poser à plat sur la dite plage (à prendre avec des pincettes)
daniel13/73

02 mar. 2003
0

plage abri...
j'ai l'impression qu'on tourne autour du pot avec le coup de la plage abri et qu'on joue sur les mots. Je pense qu'au départ la question concerne les catégories de navigation qui sont basées sur la distance entre deux "abris". Il semble évident qu'une plage située sur le littoral ne peut pas être considérée comme un abri, dériveur ou pas. L'abri étant considéré comme tel pour un bateau et son équipage. Que se passe t il si un dériveur vient "s'abriter" sur une plage des landes par vent d'ouest établi force 8????? Je serais fort étonné que les afmar considèrent qu'une plage est un abri... Vous poussez un peu les gars!
:-)

02 mar. 2003
0

permis fluvial : confusions
je récidive...

le certificat de capacité en eaux intérieures est obligatoire pour tout bateau motorisé de + de 5 m, quelque soit la puissance. ensuite, selon cette puissance, il faut soit le certif "C", soit le "S" (voir la formule : "taux de motorisation").

en revanche, le document obligatoire à partir de 9.9 CV, appelé "permis de navigation", ne conscerne pas la personne utilisatrice du bateau, mais ledit bateau lui-même ; c'est une attestation selon laquelle l'embarcation est reconnue apte à naviguer, répondant aux prescriptions en vigueur (ce document est délivré par une "commission de surveillance des bateaux de navigation intérieure à propulsion mécanique" !!!).

on peut voir et

bonnes démarches administratives...

05 mar. 2003
0

Que dire des ports dangereux !!!! tout temps ???????
c'est vrai que ce n'est pas evident !!!
Port Bourgenais sur la cote atlantique voir meme les sables d'olonnes parfois c'est vraiment du surf pour y rentrer... et du rodeo pour en sortir...
causes deferlantes impressionantes ...

05 mar. 2003
0

En effet
C'est moins qu'évident.
Dans le texte (Art. 224-1.02, Division 224), il n'est pas écrit que l'équipage peut-être débarqué. Le texte parle de "port ou plan d'eau où le bateau peut facilement trouver refuge et l'équipage être mis en sécurité".
Aucune référence n'est faite aux possibilités de débarquement, ni à un quelconque délai. Dans ces conditions, un port inaccessible à marée basse reste un abri, même si on ne peut pas y trouver refuge à marée basse, puisque le texte n'interdit pas d'attendre la marée haute. Ce qui est ridicule bien sur, parce que si le temps est mauvais ou si pour toute autre raison il faut s'abriter, on ne pourra pas y entrer avant plusieurs heures ! Sauf à considérer que le rédacteur considère comme abri d'une part les ports, et d'autre part les plans d'eau où le bateau peut facilement... etc. Dans ce cas, un port est TOUJOURS un abri, tandis qu'un plan d'eau n'est un abri que s'il est un refuge accessible en toutes circonstances. Même si certains ports sont pourtant inaccessibles dans certaines circonstances !
Vous avez dit pas évident ? C'est le moins qu'on puisse dire...

Dans la pratique, tous les ports sont des abris (réglementairement). En Méditerranée, pour les côtes françaises, il n'y a pas de litige, on peut aller partout en 4eme (mais pas en 5eme). Le seul endroit connu pour avoir fait question est l'embouchure du Rhône, mais il a été clairement précisé que ce n'était pas un abri, à cause de la faible hauteur d'eau à l'entrée et de la barre qui s'y forme souvent. Et hop....

A +

10 juin 200416 juin 2020
0

vous parlez d'abri ou port
moi j'ai le voilier a leucate avec un tirant d'eau de 1.70 et en ce moment par mer calme on est le 10 juin la passe a l'entrée du port a une profondeur de 1.6 par endroit ils pomperont le sable que fin juin soit disant ils sont au courant on siat qu'ils me disent tranquillement,heureusement qu'il n'y a personne qui doit s'y réfugier en catastrophe se serait une catastrophe plusieurs voiliers sont deja restés plantez par mer calme, sa n'a pas l'air d'inquiéter la capitainerie
j'y croit pas?
a+
n'y a t'il donc aucun contrôles des affaires maritimes dans ce cas ?
c'est comme st Marie la mer
comment peut on dire que c'est un abri avec les coups de mer de fois le sable fait un vrai barrage et est 1 m au dessus de l'eau
il faudrait peut etre s'interresser sur le sujet.
amicalement joiscami

10 juin 200416 juin 2020
0

vive les bouées...
aux saintes des bouées vertes et rouille balisent un étroit chenal dans le chenal,
il y a 3 semaines un oeil sur les bouées l'autre sur le sondeur je trouvais 2m et j'ai un tirant d'eau de 1.85, le stress! que personne ne s'avise d'y rentrer de nuit, les bouées ne sont pas lumineuses.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (136)

Bien fini ?

mars 2021