Règle des marées

Bonsoir. Y a t'il des connaisseurs pour cette règle et comment s'en sert on? Merci à vous d'apporter vos savoirs sur la question.

L'équipage
26 sept. 2012
26 sept. 2012
0

Bonsoir.

Et elle sert à quoi cette règle ? A éviter la méthode des douzièmes ? Un gadget apparemment.

26 sept. 2012
0

Bonsoir,

Je ne connais pas, mais a observer la photo, je dirai on commence par mettre les heures : marrée basse en haut et marrée haute en bas sur un des traits mais que cela soit centrée (le même nb de traits en haut qu'en bas)

La règle dans le sens de la photo est donc pour une marrée montante :
Puis la règle sur le O en haut sur le trait qui correspond au trait ou on a mis l'heure de basse mer.
, et en m^me temps si le marnage est de 6, et bien le 6 sur le trait qui est le plus bas et qui correspond à celui ou on a régler la PM.
on la fait donc glisser vers la droite et vers le bas pour que tout coïncide.

Puis on serre la vis pour que cela ne bouge plus.

Pour la lecture si je prends l'exemple de la photo,
elle est réglée sur :
4h45 BM O mètre
12H50 PM 15m (le réglage n'est pas bon cela fait une marrée qui dure 8h mais bon c'est pour l'exemple))

à 9h il y aura une hauteur d'eau de 8m.

A essayer pour voir si cela marche bien comme ça.

Cdlt.

seb

26 sept. 2012
0

Ca doit ressembler à çà effectivement.
On règle l'heure, on règle la hauteur d'eau pleine mer et basse mer en faisant glisser la règle dans la fente. On serre la vis.
Reste plus qu'à lire les hauteurs en fonction de l'heure

27 sept. 201227 sept. 2012
0

Une fois réglée, on a la hauteur d'eau à toute heure en lecture directe. Faut bien bloquer les vis.

En angulant un peu la règle on devrait pouvoir prendre en compte l'influence de la pression barométrique.
C'est un modèle breveté apparemment. Une idée cadeau originale d'un patron plaisancier? Parce que la SGTE à Varenne Saint hilaire c'est une entreprise d'électricité.

Malgré tout c'est encore basé sur une sinusoïde parfaite, ce qui ne nous dispense pas de la botte de marin et d'une confirmation par les locaux autant que faire se peut...

Où peut on se la procurer????

:litjournal: :reflechi: :tesur:

27 sept. 201216 juin 2020
0

A mon avis c'est astucieux mais un peu compliqué à utiliser car il faut positionner de manière précise d'abord le cercle horaire, puis la réglette d'oblique en la faisant glisser horizontalement ET verticalement.

Autre inconvénient : il faut tout repositionner quand la marée change de sens.

Je préfère nettement celle de topoplastic :

27 sept. 2012
0

Bonjour et merci. Je me doutais bien que c'était compliqué. Elle sort d'un vide grenier grand magasin à ciel ouvert :langue2:

27 sept. 2012
0

Mais non c'est pas compliqué... C'est juste mal expliqué ! Aaaaalors...

  • boire une bière
  • régler l'heure
  • boire une bière
  • régler la hauteur d'eau à BM
  • voire une fière
  • tourner la vis
  • gloire une pierre
  • se rendre compte qu'on a tourné la vis dans le mauvais sens et qu'elle est plus là
  • s'enfiler une binouze
  • se mettre à 4 pattes dans le carré pour chercher cette sacrée nom de d'là de vis. Prendre soin de se cogner partout et de vomir sur le plancher que Madame venait juste de cirer
  • se relever
  • aller s'allonger quelques heures
  • prendre son annuaire des marées et tracer ses abaques pour les marées du lendemain, vu que d'une part on a trop la tête dans le seau pour naviguer, et que d'autre part, on a pioncé environ 6 heures et que c'est foutu pour la journée...

Facile, non ?

27 sept. 2012
0

et avec toute ces bieres, quand tu va pisser tu fausses le calcul de hauteur d'eau...

27 sept. 2012
0

:pouce: :pouce:

27 sept. 201216 juin 2020
0

sachant que la règle des douzième est une des rares chose qui est une connerie dans les glenan. beaucoup de marée dans le nord de l Europe ne ressemble pas a une courbe sinusoïdale comme image ci joints
voileusement

pour les marée la seule vielle méthode anglaise est valable a 100 %

27 sept. 2012
0

C'est quoi la méthode anglaise?

28 sept. 2012
0

Enfin quelqu'un qui ose demander :mdr:
+1

28 sept. 201216 juin 2020
0

Methode anglaise

Chaque port principal a une courbe caractéristique de l'hauteur de marée, la plus simple est comme la première image.
Dans la grille à gauche on trace une ligne entre la valeur de la PM (échelle en haut) et la valeur de la BM (échelle en bas). EN faisant des aller-retours entre la ligne tracée et la courbe on trouve les couples hauteur/heure recherchées.
Dans le cas de l'image 1 probablement on obtiendrait sensiblement la même chose avec les douzièmes.

Par contre l'image 2 montre une courbe qui s'écarte bien de la sinusoide normale, donc les couples de valeurs "hauteur/heure" sont sensiblement différents par rapport à ceux qui pourraient être calculés avec les 12èmes, qui évidemment en ce cas fonctionnent très mal.
Là dans la deuxième image on voit deux courbes, une en ligne continue et une en pointillé: une est la courbe à utiliser en Vives eaux (springs), l'autre en Mortes Eaux (neaps)

Il y a des cas dans lesquels la différence entre courbes VE et ME est telle que pour des coefficients intermédiaires on peut se planter pas mal avec l'interpolation, donc gros pied de pilote

marrant les anglais non ? :)

28 sept. 2012
0

Porthmouth et Southampton sont soumis 2 fois à la même onde marée, celle-ci passe par le solent côté ouest (The Needles) puis arrive par le bras à l'est de l'île de Wight.
A Cherbourg aussi il y a des "tenue du plein".

La méthode des douzièmes colle assez bien avec la fonction sinusoïdale et les approximations sont négligeables en regard des autres facteurs d'inexactitudes.
Inexactitudes du fait des effets de seuil près des côtes, du vent, de la pression atmosphérique...
Nous aurons les même degrés d'incertitudes avec les méthodes graphiques.

L'avantage de la méthode des douzième c'est qu'il suffit d'avoir les horaires et hauteurs d'eau des PM et BM et d'un bout de papier et crayon (voir calcul de tête).
L'avantage de la formule sinusoïdale, c'est qu'on peut l'implémenter dans une calculatrice ou un tableur.

Évidemment pour les ports où le cycle de marée n'est pas sinusoîdale ou combine plusieurs sinusoïdes... les graphiques sont peut être plus appropriés, mais dans la majorité des cas le calcul par douzièmes est suffisant.

Gardons bon pied (de pilote) bon œil ...

28 sept. 2012
0

ma règle des marées :

maree.info[...]/19

un bel outil !

28 sept. 2012
0

d'accord
on garde l'info des marées en PDF sur l'ordinateur ou la tablette. Tous les ports fournissent le WIFI.

28 sept. 2012
0

exelente explication de roberto pour la méthode anglaise,
mais faut il encore être puriste pour s'enquiquiner a faire des calculs alors que l exelent programme marée dans le monde gratuit sur internet fait tout cela bien mieux que ma petite cervelle
steph...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (164)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021